Isolation d'une toiture type "plate"

Dans le forum Finitions en général - par Kerf le 1 Février 2009

  1. Kerf

    Kerf 37 ans, Liège

    Bonjour à tous et toutes,

    Etant nouveau sur le site et étant en pleine rénovation j'espère que je ne vais pas faire de redondances :grinning:

    Je souhaite isoler ma toiture qui est de type plate forme. Je sais qu on ne peut plus les isoler par l'intérieur mais mon toit et mon roofling étant encore valable je ne compte pas les changer maintenant.

    Ma plate forme est collée sur un plancher en latte qui lui est posé sur des chevrons qui reposent sur les poutres de charpente.


    Nous voila donc au creux du problème.

    Je voudrai isoler avec des plaques de polyuréthane. Mais vu les irrégularités entre mes poutres de charpentes et donc risque de pont thermiques, j'aurai aimé savoir si remettre un plancher complet d'osb vissé sur les poutres de charpente serait une bonne idée.

    La dessus je repart avec mes plaques puis mon parre vapeur, puis à 5 cm faux plafond en métal studs. Mais là de nouveau je risque les ponts thermiques étant donné que je dois fixer mes suspentes pour mon faux plafond

    Bref je tourne en rond et je ne trouve pas de solutions.

    Merci d'avance pour vos bons conseils

    Kerf
     
    Kerf , 1 Février 2009
    #1
  2. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

  3. jefkenad

    jefkenad 44 ans, Flandre

    Bonjour Kerf,

    J'ai exactement le même souci que toi - le problème est complexe et on peut tourner en rond pendant longtemps - il y a un moment où il faut faire le compromis entre qualité d'isolation / confort et prise de risque.

    En ce qui me concerne, après maintes recherches et cogitations, voilà la solution à laquelle je suis récemment arrivé (mais que je n'ai pas encore mise en oeuvre) :

    - traitement des poutres de charpente au Xylamon (déjà commencé ce w-e)
    - Isolation en laine de chanvre entre poutres de charpente
    - pare ou freine vapeur agrafé sur les poutres (là je me tâte encore : pare ou freine ?) - bien revenir sur les mur et étanchéifier.
    - tape d'étanchéité sur les poutres pour masquer les agrafes
    - faux plafond en Fermacell

    --> Pourquoi le traitement Xylamon : permet de protéger préventivement le bois contre les vers et risques de pourriture liés à la condensation

    --> Pourquoi le chanvre : bonne qualité d'isolation tant en été qu'en hiver - "respire" et peut absorber / restituer jusqu'à 30% d'humidité sans perdre de son efficacité (et en plus c'est bio - je sais c'est un peu contradictoire avec le Xylamon, mais bon, on fait ce qu'on peut...) - en plus en plaques / rouleau, la découpe est facile et permet des ajustages mêmes avec des entraxes différents (on coupe 1 à 2cm plus large et on comprime légèrement pour que cela tienne seul).

    --> Pare ou freine vapeur --> je pencherais plus pour le freine vapeur pour laisser respirer et autoréguler l'ensemble

    --> Faux-plafond en plaques de Fermacell - apparemment n'est pas imperméable et permet aussi de laisser respirer l'ensemble (et en plus est plus naturel que l'autre marque) - solution complémentaire : prévoir une ventilation naturelle entre le faux-plafond et le toit (?)

    --> en ce qui concerne les suspentes, pas d'autre solution que de faire un trou dans le freine vapeur au niveau des poutres... mais je ne pense pas que c'est cela qui va détruire la qualité du travail.

    Si quelqu'un trouve cela logique, ou complètement illogique, merci de commenter ma réaction ! (j'apprécierais que Nono y aille de ses commentaires avisés)

    Bonne journée,

    Jefke
     
    jefkenad , 2 Février 2009
    #3
  4. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Je trouve la méthode excellent pour une bonne partie de la mise en œuvre..
    Mais pourquoi opter pour du fermacell pour réaliser votre plafond.. D'ailleurs il n'est pas prévu pour cela .. mais bon! Un BA 13 peut faire l'affaire..
    Il faut mettre un pare vapeur et non un freine vapeur.
    Quand à la ventilation cela n'est nullement une mauvaise idée.
    Pour le reste, je ne vois pas grand chose à redire..
     
    Nono , 2 Février 2009
    #4
  5. jefkenad

    jefkenad 44 ans, Flandre

    Merci pour le feedback Nono.

    Deux questions :

    1° si lors de la mise en place du pare vapeur, il y a un peu d'humidité / vapeur au niveau de l'isolant, je suppose que celle-ci va être emprisonnée entre le toit et le pare vapeur et comme ladite laine de chanvre peut absorber un peu d'humidité sans perte de qualité, cela n'aura aucun impact sur la qualité de l'isolation, ni sur un quelconque risque pour la boiserie... (je suis peut-être un peu perfectionnise là...) - pour être certain d'une bonne mise en place, ne faudrait-il pas laisser une lame d'aire non ventilée de p.ex. 2 cm entre la toiture et l'isolant ?

    2° En quoi des plaques de Fermacell de 9 ou 12 mm ne pourraient-elles pas faire l'affaire...? il y a une contrindication pour les faux-plafonds ? et qu'entends-tu par "BA 13" ?

    Merci et bonne journée !

    Jefke
     
    jefkenad , 2 Février 2009
    #5
  6. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Ok , je pense tout simplement que si jamais il devait y avoir un peu de condensation, cela se dissiperait avec le temps et forcement vu la ventilation que vous aurez eu la bonne idée de mettre en place.
    Je pense que la plaque fermacell ne se prête pas bien pour un bon fini.. mais cela n'est que mon avis personnel.
    Les BA 13 , je voulais simplement parler des placo 13mm.
    Mais vous pouvez tout aussi bien mettre des plaques 4 bords amincis en 13mm et surfacé blanc.

    Ah oui! il est évident qu'il ne faut en aucun cas coller l'isolant à la plateforme, sinon comment voulez -vous avoir une bonne ventilation
    Là nous sommes bien d'accord .. d'ailleurs voyez les recommandations via le lien que j'ai laissé en début de page ..
     
    Nono , 2 Février 2009
    #6
  7. jefkenad

    jefkenad 44 ans, Flandre

    Super, merci pour les infos - je suis paré et j'espère que Kerf y aura aussi trouvé son compte !

    A+,

    Jefke
     
    jefkenad , 2 Février 2009
    #7
  8. Kerf

    Kerf 37 ans, Liège

    Merci pour les infos.

    Je pense donc oublier mon "planché" en osb.

    Cela risquerai d'être honnéreux mai avantageux car surface unique et plane pour tendre le parre vapeur.

    Mais soucis pour suspentes

    Je vais cogiter encore un peu (il me reste 15 jours avt de me lancer).

    Par contre si je suit ta logique jef risque d'etre short entre poutre de charpente qui sont espacées de à mon avis un bon mètre. Mais à confirmer

    Donc dur dur de placer quelques chose entre sans que cela ne pendouille un jour... D'ou ma super sous couche en osb.
     
    Kerf , 2 Février 2009
    #8
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Isolation toiture type

Similar Threads - Isolation toiture type
  1. jmtus

    Isolation toiture salle de bain

    jmtus, 21 Août 2016
    0
    Affichages:
    636
    jmtus
    21 Août 2016
  2. VDWP

    Isolation toiture, escroquerie

    VDWP, +5 (cremos), 31 Octobre 2014
    5
    Affichages:
    918
    cremos
    29 Décembre 2014
  3. Kenshin

    Isolation toiture

    Kenshin, +14 (Kenshin), 13 Septembre 2011
    14
    Affichages:
    1 908
    Kenshin
    2 Décembre 2011
  4. thierry03120

    Isolation toiture, besoin de conseils....

    thierry03120, +1 (Nono), 18 Février 2010
    1
    Affichages:
    1 538
    Nono
    18 Février 2010
  5. philipina

    Isolation de la toiture, espace entre sablière et toiture

    philipina, +21 (vanma), 14 Octobre 2009
    21
    Affichages:
    8 942
    vanma
    15 Octobre 2009
  6. nabu

    Isolation toiture plate

    nabu, +11 (gregw), 4 Août 2009
    11
    Affichages:
    3 918
    gregw
    5 Août 2009
  7. flash007
    4
    Affichages:
    3 703
    flash007
    19 Avril 2009