Isolation toiture en polyuréthane

Dans le forum Toiture, Charpente - par baxteun le 28 Février 2017

  1. baxteun

    baxteun 23 ans, Namur

    Bonjour, j'aimerais isoler une toiture en ardoise, il n'y a pas de sous toiture, les ardoises en elle mêmes sont encore en bon état, mais les clous lâchent à certains endroits. Je pensais isoler avec de la mousse polyuréthane projetée, car ça me permetterais d'isoler et de "coller" les ardoises pour qu'elles ne bougent plus. Qu'en pensez vous ?

     
    Dernière édition: 28 Février 2017
    baxteun , 28 Février 2017
    #1
  2. fafalili

    fafalili 45 ans, Liège

    Non vraiment pas une bonne idée :confused:
    Ce n'est pas une colle

    Si la toiture est dans un telle état il est mieux de refaire le tous correctement
     
    fafalili , 28 Février 2017
    #2
  3. baxteun

    baxteun 23 ans, Namur

    Merci de votre réponse, avez vous d'autres solutions à proposer ? Il faut savoir que les ardoises qui ont bougés à cause des clous n'est qu'à 2-3 endroits, il n'y a pas de fuites. Cela me semble excessif de tout changer non ?
     
    Dernière édition: 28 Février 2017
    baxteun , 28 Février 2017
    #3
  4. intègre

    intègre 71 ans, Namur

    Consultez un toiturier et faites faire un devis. Je déconseille le PUR en toiture, car en cas d'incendie, il commence par fondre, puis s'enflamme et des gouttes brûlantes tombent, occasionnant des brulures extrêmement dangereuses. Il y a d'autres isolants plus appropriés que le PUR.
     
    intègre , 28 Février 2017
    #4
  5. fafalili

    fafalili 45 ans, Liège

    De toute façon isoler une toiture sans pare pluie il faut oublier
     
    fafalili , 28 Février 2017
    #5
  6. baxteun

    baxteun 23 ans, Namur

    Merci de votre réponse, je sais qu'il existe des isolants moins dangereux ect mais le but ici est d'isoler avec un isolant qui n'a pas besoin de sous toiture et qui garderait mes ardoises en place. Si je comprends bien votre début de message vous conseillez aussi de tout retirer ?
     
    baxteun , 28 Février 2017
    #6
  7. fafalili

    fafalili 45 ans, Liège

    Ne pas oublier que c'est de la mousse expansive le moindre trous et la mousse va rentrer la moindre ardoise qui ne sera pas bien fixée va ce soulever
     
    fafalili , 28 Février 2017
    #7
  8. baxteun

    baxteun 23 ans, Namur

    Ah... pourtant de ce que j'ai pu comprendre de ce que l'ont m'as expliqué que ce soit en PUR projetée ou les plaques d'isolations PUR, il n'y avait pas besoin obligatoirement de sous toiture, mais il se peut que l'on m'as mal conseillé..
     
    baxteun , 28 Février 2017
    #8
  9. baxteun

    baxteun 23 ans, Namur

    Je pensais faire "réviser" la toiture pour éviter ce genre de problèmes
     
    baxteun , 28 Février 2017
    #9
  10. fafalili

    fafalili 45 ans, Liège

    Déjà comme cela quand on vois les problèmes de certain bz et leur isolation avec ce style de plaque condensation eau qui ruisselle sur la charpente Je n'imagine pas sans sous toiture Le par pluie à quand même sontemps utilité à leur actuelle dans une toiture pour une isolation à l'air et isolation et le reste
     
    fafalili , 28 Février 2017
    #10
  11. baxteun

    baxteun 23 ans, Namur

    D'accord, merci de vos conseils
     
    baxteun , 28 Février 2017
    #11
  12. fafalili

    fafalili 45 ans, Liège

    Je viens de voir une vidéo ou il y a pas de par pluie il place une protection pour que la mousse ne touche pas les tuiles
     
    fafalili , 28 Février 2017
    #12
  13. baxteun

    baxteun 23 ans, Namur

    Savez vous m'envoyer la vidéo ?
     
    baxteun , 28 Février 2017
    #13
  14. nebunu

    nebunu 63 ans, Autre pays

    Dans une toiture dont des tuiles ou ardoises sont légèrement défaillantes et fuient, l'eau qui passe dans les fuites va d'abord longer la face inférieure de la tuile / ardoise, et sauf si elle est empèchée par une possibilité plus en pente (des points de contacts avec la tuile inférieure ou les lattes à pannes), elle va continuer par dessous la tuile / ardoise et donc ressortir de la toiture par-dessus la tuile suivante, puisqu'elle la recouvre. Les toitures en tuiles, ardoises, lozes, etc., dont relativement "auto correctives". Si on enduit la surface inférieure, par ex. par une projection de mousse de PU, cette propriété disparait, car les gouttes ne peuvent plus couler sous les faces, et elles vont passer à l'intérieur au moindre chemin possible dans la mousse, le long des lattes à pannes, etc. Dans les cas que j'ai vu, la toiture qui était fissurée partout mais ne gouttait pas, après enduction (PU projeté très bien), gouttait à 10 ou 20 endroits...
    De plus, sans ventilation inférieure et entre les tuiles, si elles sont vieilles, poreuses, micro-fissurées, elles vont devenir gélives en hiver, et se dégrader très rapidement.
    A déconseiller absolument.

    Par contre, ce qui marche très bien (comme d'habitude si le principe est bon et qu'on soigne les détails!), c'est, dans l'ordre:
    - faire le plafond intérieur sous les chevrons ou sous les poutres, en OSB3 (résistant qqs semaines à l'eau), préférentiellement après avoir peint au rouleau la face supérieure avec un produit bitumineux *, ce qui les rendra très résistantes à la pluie ET servira de pare-vapeur. Accessoirement, avec un temps moyen ou variable, cette face n'absorbera pas de pluie si elle se fait doucher par malchance, et sèchera beaucoup plus vite au premier rayon de soleil ou brise. Fermer les joints de la face interne avec un mastic au pistolet: acrylique, pas silicone, hybride, polyuréthane...

    - avec un peu de temps non pluvieux devant soi, de retirer les vieilles tuiles sur une partie de la toiture, en les mettant sur le coté, retirer les lattes à pannes et les éliminer, soigner les détails en bas de pente (là où termine toute l'eau de toute la pente!),

    - mousser par l'extérieur sur la face supérieure du OSB, en soignant la surface finale un poil en dessous du niveau supérieur des chevrons, et en soignant la forme de léger chenal entre chaque paire de chevrons, pour que s'il y a de l'eau qui arrive jusque-là, elle ira par le centre de ce chenal jusqu'en bas, en s'écartant des chevrons. Araser la mousse qui dépasse le niveau supérieur des chevrons, et passer un coup de rouleau bien riche en bitume sur le chevron et les bords de mousse, environ 5cm de chaque coté du chevron.

    - soigner la forme de la surface de mousse qui raccorde cette sous-toiture idéale jusqu'à la gouttière ou le chenal. Là, la toiture est déjà parfaitement étanche à l'eau et à l'air, et le peu de vapeur-d'eau qui arrive à traverser le pare-vapeur sera freiné par la relativement faible perméabilité à la vapeur d'eau du PU, et sortira librement par la ventilation entre la face supérieure du PU et la ventilation sous les tuiles.

    - replacer des nouvelles lattes à pannes, idéalement avec une demi-goutte de colle PU qui gonfle (colle à bois PU D4: extérieur) afin que toute flotte qui s'en approche de s'insinue pas dans le joint entre les lattes à pannes et les chevrons. Oui, 2 ceintures, 3 paires de bretelles, pour le prix de savoir ce qu'on fait et le faire soigneusement...

    - replacer les anciennes tuiles... (ou en mettre des nouvelles bien sur). Si les anciennes donnent le cachet à la batisse... elles survivront autant que possible, bien posées, sans prise au vent par mauvaise étanchéité à l'air de la sous-toiture, sans accélération de leur vieillissement, et sans avoir besoin d'être étanches.

    - avec un mousseur et 2 à 4 personnes pour détuiler et retuiler, on peut faire 70 à 150 m2 sur la journée si on est bien organisé (hors prépa OSB).

    - si on a une vieille grange à transformer, on prolonge la mousse PU par-dessus le mur et on couvre toute la façade, et on l'enduit** ensuite, genre plat ou on le travaille en fausse pierres... La masse du mur est dans l'isolant, bravo, il est étanche comme un oeuf à la pluie, vent, etc., et les belles vieilles pierres sont visibles à l'intérieur sans se cailler les billes... Si on est doué, on prend un moulage des pierres avant, et on l'utilise pour donner forme à l'enduit qu'on colorie dans la masse avec des pigments minéraux. Avec des artisans doués, la différence avec la pierre est pratiquement impossible à voir.

    Alternativement, si votre fortune remonte aux croisades, prenez un tailleur de pierre Compagnon du tour de France et exploitez quelques hectares de bois pour vous chauffer.

    * emulsion bitume dans l'eau: pas de solvants, pas de VOC, nettoyage facile des outils avant sèchage, brun foncé, liquide ou pâteux comme un latex épais. Très facile, pas cher si on sait où...

    ** enduits sur PU: adjuvant FC8916 pour tous enduits, rajouter 200% d'eau, pulvériser la surface en 2 passages pour bien avoir tout couvert, et utiliser comme liquide de gâchage de l'enduit: adhésion parfaite sur PU, plus de 30 ans sans décollement connu.
     
    nebunu , 3 Février 2018
    #14
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Isolation toiture polyuréthane

Similar Threads - Isolation toiture polyuréthane
  1. Mathieu999

    Isolation toiture - configuration spéciale

    Mathieu999, +11 (titoum), 22 Mai 2018
    11
    Affichages:
    348
    titoum
    22 Mai 2018
  2. Cpasdebol

    Isolation toiture

    Cpasdebol, +8 (siou), 27 Avril 2018
    8
    Affichages:
    296
    siou
    1 Mai 2018
  3. Plumy

    Isolation toiture

    Plumy, +2 (Plumy), 16 Mars 2018
    2
    Affichages:
    224
    Plumy
    21 Mars 2018
  4. LeKekeNonSavant

    Aménagement du grenier - Nouvelle toiture + Isolation

    LeKekeNonSavant, +10 (LeKekeNonSavant), 14 Novembre 2016
    10
    Affichages:
    946
    LeKekeNonSavant
    23 Novembre 2016
  5. Lodwig

    Isolation toiture plate

    Lodwig, +1 (oualbeck), 21 Août 2016
    1
    Affichages:
    452
    oualbeck
    22 Août 2016
  6. TeTRaM78
    10
    Affichages:
    674
    fafalili
    25 Avril 2016
  7. bastien5170

    Isolation toiture

    bastien5170, +3 (Thorgard), 8 Décembre 2015
    3
    Affichages:
    680
    Thorgard
    8 Décembre 2015