Kw nécessaire pour chaudière condensation?

Dans le forum Chauffage - par agnes le 8 Mai 2013

  1. agnes

    agnes 75 ans, Bruxelles

    voici le calcul de m³ que j'ai effectué :
    sur 6 pièces, j'arrive au total de ± 213 m³
    en sachant qu'il existe 7 radiateurs, quelle puissance doit avoir une chaudière à condensation sans fourniture d'eau chaude ?
     
    agnes , 8 Mai 2013
    #1
  2. LED3

    LED3 46 ans, Hainaut

    Manque l'âge du capitaine et le diamètre du tuyau.

    Pour répondre correctement à la question il faut connaîtrees déperdition du bâtiment et les températures de confort souhaiter, ainsi que la station météo de référence.
     
    LED3 , 8 Mai 2013
    #2
  3. clint70

    clint70 43 ans, Luxembourg

    17 kw ce serait déjà pas mal, sauf si tu habites dans le pôle nord ;-)
     
    clint70 , 9 Mai 2013
    #3
  4. clint70

    clint70 43 ans, Luxembourg

    17 kw c'était pour une chaudière normale
     
    clint70 , 9 Mai 2013
    #4
  5. clint70

    clint70 43 ans, Luxembourg

    clint70 , 9 Mai 2013
    #5
  6. LED3

    LED3 46 ans, Hainaut

    Pourriez-vous développer sur base d'une puissance identique ?

    Et pourquoi pas une 22kW ? Histoire de ne pas avoir froid ... Ah zut non, il faut 40 kW tout compte fait. Et puis, ... non, moins.
     
    LED3 , 9 Mai 2013
    #6
  7. agnes

    agnes 75 ans, Bruxelles

    merci à ces réponses plus pertinentes, que l'autre!
    j'ai la possibilité de racheter une 24kw - 2 ans d'âge - Junkers!
    avec production d'eau chaude (HR+)
    je ne connais pas la différence avec les chaudières nouvelles génération -c-à-d 2013 sont-elles différentes que 2011 ?
     
    agnes , 9 Mai 2013
    #7
  8. kenny82

    kenny82 41 ans, France

    déjà la limite du projet est la puissance passable par les radiateur
    ca sert a rien d avoir plus gros que ce qu ils peuvent diffuser
    sinon la reponse de led peut sembler inopportune mais elle est realiste justement

    personne n'est devin
     
    kenny82 , 9 Mai 2013
    #8
  9. clint70

    clint70 43 ans, Luxembourg

    comme je l'ai dit la réponse est sur le site...
    Je ne connais aucun chauffagistes qui s'amuse à faire des calculs de déperditions.
    Ils ont tous leurs calculs en connaissant leurs régions. Sinon comme je le redit toute les réponses à vos questions sont sur le site dont je vous ai proposé le lien!
     
    clint70 , 9 Mai 2013
    #9
  10. alex1978

    alex1978 40 ans, Liège

    "comme je l'ai dit la réponse est sur le site...
    Je ne connais aucun chauffagistes qui s'amuse à faire des calculs de déperditions.
    Ils ont tous leurs calculs en connaissant leurs régions. Sinon comme je le redit toute les réponses à vos questions sont sur le site dont je vous ai proposé le lien!"


    C'est que tu ne connais aucun bon chauffagiste alors. Car à l'heure de la basse énergie, couplée à des ventilation type D, ces valeurs moyennes sont carrément fausse..et trop variable.. ET .... VIVE les Pac surdimensionnée qui reste en sécurité haute pression, et c'est la résistance qui assure constamment le peu de chauffage.

    Une étude de déperdition, lorsqu'on a l'habitude prend environ 1h30 si des plans sont bien détaillés. Apres cette étude, il n'y a plus de doute possible. TOut peut alors être dimensionné, (ou surdimensionné pour des radiateurs ne fonctionnant plus à des régimes EN 442. en respectant les facteurs de correction) ensuite, la tuyauterie peut être adaptée en fonction du débit réèl, et même, alléluia, équilibrée au niveau des débits en fonction des diverses zones à chauffer... Un bonne petite installation quoi...
    EN tout et pour tout, 4 heures d'études avec le devis, pour une installation qui durera minimum 15 ans. (mais qui consommera ce qu'elle doit consommer !!!)

    Aussi, certains grossistes ont compris le marché qu'il y avait à prendre, les chauffagistes, bons ou pas, n'ont pas beaucoup de temps, et beaucoup de frais de fonctionnement. Ces études sont souvent bien réalisées dans des bureaux si un partenariat est effectué. (pub interdite donc je ne citerai pas de nom)
     
    alex1978 , 9 Mai 2013
    #10
  11. clint70

    clint70 43 ans, Luxembourg

    oui ça me fait bien rigoler ce que tu (puisqu'on se tutoie)me dis là... à mon avis les bons chauffagistes dont tu parles, ne doivent pas travailler beaucoup pour des personnes qui n'en n'ont pas les moyens non?? ;-)
    Je connais de très bon chauffagistes qui travaillent pour monsieur tout le monde, Qui font des installations, et qui revoit leurs chauffagistes uniquement pour l'entretiens. Des systèmes qui fonctionnent bien. Et je connais aussi les installations dont tu parles, et quand tu me dis que tu es tranquille pour 15 ans ça me fait effectivement bien pensé au vendeur dont tu nous parles, par contre la tranquillité quand ça tombe en panne, ce n'est que du rêve!!
     
    clint70 , 9 Mai 2013
    #11
  12. kenny82

    kenny82 41 ans, France

    C est fou les raisonnements a l emporte pièce

    Je dois être alors le seul chauffagiste qui les fait alors les déperditions ??

    Je crois que donc les gens confondent les installateurs avec des chauffagistes...
     
    kenny82 , 10 Mai 2013
    #12
  13. alex1978

    alex1978 40 ans, Liège

    Je crois aussi kenny.

    Clint, vous citez ( désolé pour le tutoiement) :" chauffagistes dont tu parles, ne doivent pas travailler beaucoup pour des personnes qui n'en n'ont pas les moyens non?? "
    Justement, une étude permet de ne pas surdimensionner un installation. Le prix des martériaux, des radiateurs coutent très cher... Donc ce travail permet au client Lambda ce dépenser moins d'une part dans l'energie et surtout dans l'investissement de départ.
    Du coté du chauffagiste, la concurrence étant rude à ce jour ou le marché est en recul, ça lui permet de décrocher des chantiers et de gagner normallement sa vie.

    AUssi, lorsque je parle de 15 ans, c'était pour faire comprendre une chose :
    Qu'est ce que 4 heures de travail pour une durée de vie si longue, je n'ai pas dis que l'installation sera prévue pour 15 ans, ou qu'il y aura des pannes etc.

    Mais bon... Autant gagner du temps.... Et travailler au m3 manifestement.
    Ce forum sert en effet souvent à rectifier les erreurs d'installation plutot que de prendre le mal au départ. COntinuons nos calculs erronés, pour la survie de notre forum préféré.
     
    Dernière édition par un modérateur: 10 Mai 2013
    alex1978 , 10 Mai 2013
    #13
  14. basaba

    basaba 29 ans, Namur

    C'est rare de voir des chauffagistes qui font le calculs des déperditions, et qui dimensionne correctement un système de chauffage.
    alex1978 vos installation doivent certainement être moins énergivore que celle proposée par clint70.
    Je suis également chauffagiste, et je ne conçois pas de dimensionner une installation de chauffage au volume et d'acheter 5 chaudières identiques de grosse puissance( pour être certain qu'elle fonctionne) par ce qu'elle coûte moins cher par 5, et de les installer sur un chauffage qui ne nécessite pas autant de puissance.

    A l'heurs ou les énergies coûtes tres cher, il serait temps de dimensionner correctement vos installations et de ne pas faire n'importe quoi.
     
    basaba , 16 Mai 2013
    #14
  15. bubu007

    bubu007 61 ans, Brabant Wallon

    Il est tout à fait évident qu'il est du devoir d'un chauffagiste de faire (faire) les calculs des déperditions d'une habitation pour sélectionner les produits les plus adaptés. On ne s'improvise pas chauffagiste . Le volume des radiateurs, la surface d'échange , l'emplacement sont essentiels .

    Il y a bien d'autres paramètres qui jouent, comme la température de l'eau de départ, les plages de chauffes , le taux d'occupation du bâtiment . Une chaudière de 17 Kw c'est pas pour cela qu'elle donnera cette puissance, il y a la taille du gigleur , la pression de la pompe, l'angle de diffusion du mazout .

    Un chauffage bien étudié c'est un gage de confort, de bien être .

    On peut tout aussi bien faire des économie à l'achat , placer des radiateurs trop puissant, avec un chauffage éléctrique direct c'est pas la cata, une fois le courant coupé ça chauffe plus , mais un radiateur à eau chaude il suffit pas de fermer le robinet pour qu'il arrête de chauffer ...et inversement .

    Et pour terminer , je dirais que je suis stupéfait de constater que lors des travaux , certains changent les radiateurs, isolent , changent de type d'émetteur de chaleur ( chaudière, PAC, radiateurs électrique directs ou a accumulation sans faire (faire) une analyse des conséquencesSSSS

    Bonne journée et bonne réflexion.
     
    bubu007 , 16 Mai 2013
    #15
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : nécessaire chaudière condensation

Similar Threads - nécessaire chaudière condensation
  1. evrion

    Chaudière à condensation au gaz : puissance nécessaire

    evrion, +5 (nitrous), 24 Septembre 2018
    5
    Affichages:
    221
    nitrous
    25 Septembre 2018
  2. bigsnake

    Détartrage nécessaire?

    bigsnake, +9 (Kmichel), 8 Décembre 2014
    9
    Affichages:
    1 185
    Kmichel
    11 Janvier 2015
  3. Pepe7

    T necessaire pour controle gaz BTV

    Pepe7, +15 (Géronimo), 10 Novembre 2014
    15
    Affichages:
    1 245
    Géronimo
    13 Novembre 2014
  4. BeDurant

    Calcul watt chauffage nécessaire

    BeDurant, +3 (zlatorog), 9 Octobre 2014
    3
    Affichages:
    596
    zlatorog
    10 Octobre 2014
  5. Christ0phe

    Contrôle Chauffage: combien de plages horaires nécessaires?

    Christ0phe, +4 (jona1202), 27 Janvier 2013
    4
    Affichages:
    700
    jona1202
    28 Janvier 2013
  6. Raf

    Débit nécessaire - Canon à chaleur ?

    Raf, +8 (coyote1000s), 22 Février 2012
    8
    Affichages:
    3 232
    coyote1000s
    5 Mars 2013
  7. gymnaste

    calcul puissance nécessaire dans 1 pièce

    gymnaste, +3 (gymnaste), 25 Août 2011
    3
    Affichages:
    1 172
    gymnaste
    26 Août 2011