Lampes de balisage qui s'allument l'une après l'autre

Dans le forum Electricité générale - par presti013 le 18 Septembre 2009

  1. MDe

    MDe 57 ans, Liège

    Bien sûr que c'est possible, mais entre un bricolage sur une table de labo d'un électronicien (amateur) et le coffret d'une installation électrique règlementée par le RGIE il y a encore du chemin..

    Si déjà c'était des LED 12V (TBTS point de vue RGIE) alors oui il y a moyen de bricoler quelque-chose, peut-être à base d'un kit Velleman comme le suggère Pef.
     
    MDe , 23 Septembre 2009
    #21
  2. craiout

    craiout 57 ans, Luxembourg


    ebay Deutschland : "siemens logo" +/- 50 €
     
    craiout , 23 Septembre 2009
    #22
  3. GuiGui

    GuiGui 39 ans, Liège

    L'électricité se propage à une vitesse de 273 000 km/s dans le cuivre (voir wikipedia)

    -> Mettre 273 000 km de câble entre chaque lampe ;)

    Bon ok je sors .......... :p
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Septembre 2009
    GuiGui , 23 Septembre 2009
    #23
  4. Rio

    Rio 55 ans, Liège

    Rio , 23 Septembre 2009
    #24
  5. MDe

    MDe 57 ans, Liège

    "Attention ! Ligne d'alim +3V reliée au secteur !" il est mis.

    Mise au point du circuit logique à confier uniquement à un électronicien amateur++ :)


    (.. de nos jours, un circuit civilisé comporte des optocoupleurs en amont des triacs..)
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Septembre 2009
    MDe , 23 Septembre 2009
    #25
  6. Rio

    Rio 55 ans, Liège

    Il est bien spécifié que c'est pour les amateurs...:p;-)
     
    Rio , 23 Septembre 2009
    #26
  7. presti013

    presti013 40 ans, Liège

    Et puis je ne veux pas que les leds se mettent à clignoter comme un sapin de Noël ! lol
    J'aurais même poussé le vice jusqu'à ce qu'elles s'allument avec une intensité graduelle ;) mais il faut croire que l'esthétisme a un prix.
     
    presti013 , 23 Septembre 2009
    #27
  8. Moby

    Moby 31 ans, Liège

    En parallèle les lampes, en parallèle...

    Le retard avec circuit RC tel que vous le décrivez est bon en courant continu.. pas dans votre cas.

    Il y a les solutions électroniques (comme dit plus haut) ...sinon c'est l'inévitable usine à gaz : automate ; circuit de relais avec temporisateur pour chaque lampe ; système domotique, etc.
     
    Moby , 23 Septembre 2009
    #28
  9. omega.067

    omega.067 65 ans, Hainaut

    bonjour
    la solution, d'un boîtier, ou arrive l'alimentation, la commande de chaque détecteur, et le raccordement de chaque "ampoule" led, est elle envisageable pour vous, car si oui, on peut éventuellement arriver à un arrangement, j'étudie la faisabilité, je la chiffre, et au besoin, la réalise
    la balle est dans votre camps ;-)
    ps: je suis amateur, pas pro (en électronique)
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Septembre 2009
    omega.067 , 23 Septembre 2009
    #29
  10. pef

    pef 43 ans, Hainaut

    Ben moi je suis pro :grinning:

    En fait tu dois alimenter l'un aprés l'autre un relais retardé, que tu commandes du haut ou du bas avec quoi que ce soit, ton premier bidule allume la lampe et de fait envoie une tension à la seconde, qui allume la 2' lampe et qui envoie au 3' bidule, etc etc...
    Pas très compliqué.

    Et la RGIE n'est a rien à batte, j'ai fait tout mes gradateurs moi même et le mec n'a même pas voulu regarder comme c'était fait, ils s'en tapent tant que la terre et bonne et que le schèma est bien fait.
     
    pef , 23 Septembre 2009
    #30
  11. ^Cali^

    ^Cali^ 35 ans, Hainaut

    Je me fais une tite incrustation dans la discu :)
    PEF, pourrais tu mettre une photo de ton tableau. Je suis curieux de voir à quoi ressemblent tes gradateurs et comment tu les as mis dans ton tableau.
     
    ^Cali^ , 23 Septembre 2009
    #31
  12. Moby

    Moby 31 ans, Liège

    Personnellement je ne pense pas que "bidouiller" soi-même son circuit électronique soit une bonne idée. Tant que çà marche ça va mais le jour ou il y a problème avec éventuel(s) dommage(s), on peut dire au revoir à l'assurance...

    Le RGIE précise que le matériel utilisé doit être aux normes (CEBEC, NF, etc.), ce qui n'est pas le cas d'un gradateur fait maison.
     
    Moby , 24 Septembre 2009
    #32
  13. MDe

    MDe 57 ans, Liège

    Je suis d'accord avec toi Moby.
    Dire "le RGIE rien à battre" parce qu'on a en main le certificat de conformité c'est un peu court.

    J'ai déjà eu l'occasion de réaliser plusieurs expertises d'incendies et je peux vous dire que ce n'est pas tellement le papier qu'on regarde mais surtout ce qui s'est réellement passé parmi les décombres. Surtout que le certificat et les plans généralement brulent avec le reste..

    Donc, un "bricolage" ne manque pas d'être photographié, commenté dans le rapport aux assurances et c'est la galère assurée.
     
    Dernière édition par un modérateur: 24 Septembre 2009
    MDe , 24 Septembre 2009
    #33
  14. pef

    pef 43 ans, Hainaut

    Boitier dans le cuisine qui commande les lumières de la cuisine et celle de l'exterieur.

    C'est modulaire et monté sur molex, a la base j'avais fait des connections par borniers mais je prefere travailler avec des connecteurs, en cas de soucis c'est du plug'n'play.
    Idem si je veux changer le module de commutation, si je veux mettre un télérupeur y'a qu'a changer le module et ca roule.

    [​IMG]



    Coffert à la cave, je dois tout refaire comme pour la cuisine, avec des connecteurs pour faire "plus propre".

    [​IMG]

    Pour les interessés (ou courieux) , je n'ai rien inventé, tout est ici :
    http://www.lsicsi.com/pdfs/Data_Sheets/LS7631_LS7632.pdf

    La plupart des gradateurs du commerce ont exactement le même schéma basé sur le même composant unique, le tout a des prix différents pour la même chose bien entendu :grinning:

    Voici une photo des modules gradateurs :

    [​IMG][/URL][​IMG]


    Comme c'était pour moi je n'ai pas regardé aux valeurs limites des composants...
    Par contre j'ai vu dans des modules du commerce des valeurs de condensateurs vraiment limite par rapport aux normes de sécurité en vigueur dans l'EU.

    Alors quand des grincheux parlent de "bricolage" je rigole doucement...

    L'électronique c'est mon métier quand même... alors ne parlons pas sans savoir >p
     
    pef , 24 Septembre 2009
    #34
  15. presti013

    presti013 40 ans, Liège

    Comme apparemment il n'y a pas de solution simple (et peu onéreuse) pour allumer ces lampes, je penche de plus en en plus vers un automate.
    Puisque j'ai un rdc complet (hall, salon, sàm, cuisine, cage d'escalier et terrasse) à recâbler, autant en profiter pour y installer de la domotique.
    Pour ne pas polluer ce post, je vais ouvrir un autre sujet.
    Je vous remercie chaleureusement pour toutes vos réponses ;)
     
    presti013 , 24 Septembre 2009
    #35
  16. pef

    pef 43 ans, Hainaut

    Des solutions simples il y en a... Le tout c'est de developper une petite carte electronique qui ferait ce que tu cherches.
     
    pef , 24 Septembre 2009
    #36
  17. marcjean

    marcjean 54 ans, Hainaut

    A Ville 2 à Charleroi ils ont cela sur l'ascenceur. Reste plus qu'a aller le démonter.:cryx:


    :-X:-X:-X:-X:-X:-X
     
    marcjean , 24 Septembre 2009
    #37
  18. MDe

    MDe 57 ans, Liège

    Bonjour pef,

    Je suis d'accord avec toi pour dire que c'est simple à réaliser techniquement et tu l'as prouvé.

    Mais le problème n'est pas là. Avant de suivre avec intérêt le nouveau fil que va ouvrir notre ami presti013, je vais essayer de préciser quelle est la position juridique du problème.

    Elle se situe au niveau de la "présomption de sécurité" et de la charge de la preuve.

    De quoi s'agit-il ?

    Lorsque l'installation est réalisée avec du matériel conforme aux normes de l'IBN et/ou marqué CE, en cas de problème (électrocution d'une personne, incendie, etc.), ce matériel est présumé offrir la sécurité requise et le propriétaire n'aura pas à le prouver devant les tribunaux.

    Par contre, le matériel non marqué CE et non conforme aux normes de l'IBN, réalisé par le propriétaire par exemple, et bien, en cas d'accident, c'est à lui à prouver devant les tribunaux que son matériel offrait la sécurité requise.

    (voir articles 5-01, 7 et 9-02 du RGIE)

    Vient ensuite le problème de la mise sur le marché de telles réalisations.

    Et bien, cela, c'est interdit sans marquage CE. L'arrêté royal du 23 mars 1977 instaure la chose:

    Art 1 : Le présent arrêté s'applique aux machines, apareils et canalisations électriques destinés à être employés à une tension nominale comprise entre 50 et 1000 V.

    Art 8 1er : Avant la mise sur le marché, le matériel électrique visé à l'article 1er doit être muni du marquage CE.
     
    Dernière édition par un modérateur: 24 Septembre 2009
    MDe , 24 Septembre 2009
    #38
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Lampes balisage allument

Similar Threads - Lampes balisage allument
  1. ErikSMA

    Remplacement alimentation lampe sur pied

    ErikSMA, +3 (omega.067), 23 Juillet 2017
    3
    Affichages:
    107
    omega.067
    23 Juillet 2017
  2. Moe

    Problème lampes interrupteurs prises

    Moe, +8 (flashman), 17 Juillet 2017
    8
    Affichages:
    197
    flashman
    19 Juillet 2017
  3. fradeco

    Raccordement 2 lampes par 2 boutons poussoirs.

    fradeco, +22 (flashman), 19 Mars 2017
    22
    Affichages:
    413
    flashman
    20 Mars 2017
  4. maxpoid

    2 interrupteurs avec 3 lampes extérieures

    maxpoid, +5 (acm333), 8 Mars 2017
    5
    Affichages:
    222
    acm333
    9 Mars 2017
  5. jotim

    lampes incandescence et lampes halogen eco

    jotim, +8 (omega.067), 13 Février 2017
    8
    Affichages:
    329
    omega.067
    15 Février 2017
  6. lbeee

    Empécher des lampes de s'allumer en plein jour

    lbeee, +3 (lbeee), 8 Février 2017
    3
    Affichages:
    254
    lbeee
    18 Février 2017
  7. kawadoom

    Choix spots LED NIKO pour balisage escalier

    kawadoom, +6 (kawadoom), 28 Juillet 2015
    6
    Affichages:
    969
    kawadoom
    31 Juillet 2015