Les installations PV antérieures au 1/7/2019 exonérées de tarif prosumer ?

Dans le forum Solaire Photo Voltaïque - par marc.d le 23 Janvier 2019

  1. armagnac

    armagnac 65 ans, Liège

    Même pas une semaine pour moi...tout dépend à qui on fait appel;)
     
    armagnac , 14 Mars 2019
  2. seb007

    seb007 36 ans, Namur

    Avec une clause pareille dans le contrat l'installateur peur remplir son planning jusqu'au 30 juin. Et même si on peut imaginer qu'ils feront pression sur les bureaux de contrôle, on ne peut pas totalement écarter la possibilité que ces derniers soient débordés dû au nombre d'installations effectuées fin juin et proposent une réception en juillet.

    Perso, même si ça se passera probablement bien, je serais plus tranquille avec un peu de marge, genre 15 juin.
     
    Dernière édition: 14 Mars 2019
    seb007 , 14 Mars 2019
  3. fafalili

    fafalili Liège

    Oui mais c'est la réception qui sera valable et pas l'installation
     
    fafalili , 14 Mars 2019
  4. doodhs

    doodhs 38 ans, Liège

    Le Fric, c est chic... et là c est normal...

    Comme toujours, il vaut mieux attendre avant d installer les compteurs intelligents. Changement de cap au niveau de la technologie...

    Compteurs électriques intelligents: "le marché belge nous intéresse toujours"
    Le Vif


    16/03/19 à 08:36 - Mise à jour à 08:36

    Source: Belga

    EDF International Networks, filiale de l'énergéticien français EDF, reste intéressée par le marché belge des compteurs électriques dits "intelligents", malgré la nouvelle donne en vigueur en Wallonie depuis quelques mois.
    [​IMG]
    Remplacement d'un ancien compteur électrique par une dit 'intelligent'. © BELGA

    L'été dernier, le Parlement de Wallonie a en effet adopté un décret relatif aux compteurs électriques communicants, que les États membres de l'Union européenne doivent installer chez les particuliers en vertu d'une directive européenne datant de 2009. Plutôt qu'un déploiement généralisé pour 2020, le nouveau texte wallon prévoit que 80% des gros consommateurs et des citoyens producteurs d'énergie devront en être équipés d'ici fin 2029.

    Jusque-là, le principal gestionnaire de réseau de distribution en Wallonie, Ores, avait privilégié la pose de compteurs intelligents de type "Linky", développés par Enedis, une autre filiale d'EDF, et basés sur la technologie CPL (qui permet de transmettre des informations via le réseau électrique). Mais le nouveau décret wallon a rebattu les cartes: un déploiement plus diffus des compteurs convient moins au CPL et davantage à la technologie GPRS, qui fait, elle, passer les échanges d'informations entre le compteur et l'opérateur via le réseau de téléphonie mobile. En outre, Ores et Resa, le GRD actif en province de Liège, ont amorcé un rapprochement, afin de réaliser des économies d'échelle, et entendent adopter une solution d'appareil unique pour toute la Wallonie.


    "En Belgique, nous travaillons depuis longtemps avec Ores, qui était parti sur le principe d'un déploiement de compteurs de type Linky, adaptés aux spécificités du contexte belge. Mais la nouvelle orientation qui a été décidée remet en question le business plan qui avait été élaboré avec Ores", reconnaît Marie-Line Bassette, directrice d'EDF International Networks. La filiale d'EDF n'en reste pas moins partenaire d'Ores et étudie avec le GRD les possibilités qui s'offrent désormais à lui.


    Si l'image d'EDF et de sa filiale Enedis, qui gère le réseau électrique en France, est intimement liée aux compteurs Linky, dont le groupe en installe actuellement quelque 30.000 exemplaires chaque jour dans l'Hexagone, non sans quelques grincements de dents parmi la population, Enedis a également installé en France 500.000 compteurs électriques intelligents basés sur le protocole GPRS, pour ses clients industriels. Et EDF International Networks, dont l'objectif est de vendre le savoir-faire d'Enedis à l'étranger, vient d'annoncer la conclusion d'un important contrat en Inde pour l'installation, sur 18 mois, de cinq millions de compteurs intelligents reposant sur la technologie GPRS. "Nous sommes agnostiques quant à la technologie qui est choisie", poursuit Marie-Line Bassette, depuis l'Inde, où l'installation des compteurs communicants a récemment commencé. "Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. Le bon choix est celui qui est adapté aux besoins des clients".

    Les règles du jeu ont beau avoir changé en Wallonie, "le marché belge nous intéresse toujours", confirme la directrice d'EDF International Networks. Si les besoins belges ne sont pas comparables aux besoins indiens, l'État d'Asie du sud ayant un potentiel estimé à 250 millions de compteurs électriques intelligents, plusieurs millions de compteurs de nouvelle génération devront tôt ou tard être déployés, au cours des prochaines années, dans les foyers du Plat pays.
     
    doodhs , 16 Mars 2019
  5. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    Plutôt une bonne chose qu'Ores et Resa convergent vers la même solution.

    Par contre, pour ceux qui voulaient jouer la carte de l'électrosensibilité pou refuser le compteur, ça va se corser si c'est la bonne veille technologie GPRS que tout le monde a dans sa poche depuis 10 ans. :D
     
    marc.d , 16 Mars 2019
    Potin, fafalili et barca23 aiment ça.
  6. fafalili

    fafalili Liège

    Cela était déjà prévu chez RESA depuis depuis un certain temps pour la transmission des donnée

    Screenshot_20190316-190544.jpg
     
    fafalili , 16 Mars 2019
  7. BRICOJEUNE1

    BRICOJEUNE1 74 ans, Liège

    Quelle sont les possibilités de recourt pour les personnes électrosensibles.
     
    BRICOJEUNE1 , 16 Mars 2019
  8. fafalili

    fafalili Liège

    Il seront obligés de ce raccorder à voo ;)
     
    fafalili , 16 Mars 2019
  9. BRICOJEUNE1

    BRICOJEUNE1 74 ans, Liège

    Voo n'est pas accessible partout. ;)
     
    BRICOJEUNE1 , 16 Mars 2019
    fafalili aime ça.
  10. fafalili

    fafalili Liège

    Oui je me doute ;)
     
    fafalili , 16 Mars 2019
  11. seb007

    seb007 36 ans, Namur

    seb007 , 16 Mars 2019
    fafalili aime ça.
  12. PIERRE1957

    PIERRE1957 62 ans, Bruxelles

    le problème avec ce genre d'enquête c'est qu'ils envoient à des prosumers qui ont déjà depuis un certain temps leurs installation. a Bruxelles j'ai eu ce genre d'enquête et tout etait fait pour souligner les gains réalisé !!! et comme par hasard en 2020 il nous supprime la compensation !!!!: unamused::mad::joy:
     
    PIERRE1957 , 16 Mars 2019
  13. PereUBU

    PereUBU Namur

    Sur la RTBf Première ce matin, un de ces chercheurs de haute volée nous vantait un futur enfin rationnel et lumineux. Dans l'intérêt des réseaux, que le prosumer grâce au compteur intelligent paie en hiver et touche en été le prix du jour.

    Une réalité de coût dont serait immunisé le consommateur "normal" évidemment.

    L'Ulg serait une succursale d'Elactrabel Nucléaire ou du Parti Populiste que le discours serait exactement pareil.
     
    PereUBU , 16 Mars 2019
    thierrylen et Lobo67 aiment ça.
  14. lazos

    lazos 45 ans, Hainaut

    Obliger ?
     
    lazos , 17 Mars 2019
  15. fafalili

    fafalili Liège

    oui si tu lis bien la dernière ligne si pas de 4G/LTE accessoirement réseau télédistribution
     
    fafalili , 17 Mars 2019
  16. dynamitron

    dynamitron Namur

    Tu es en train de parler de Ernst, là ? :)
     
    dynamitron , 17 Mars 2019
  17. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    Le projet de décret est passé cette semaine en deuxième lecture au gouvernement wallon.

    Il reste une éventuelle troisième lecture au gouvernement, un vote en commission énergie au parlement puis un vote en plénière pour que le projet devienne réalité.
     
    marc.d , 17 Mars 2019
  18. dynamitron

    dynamitron Namur

    c'est gagné alors ?
     
    dynamitron , 17 Mars 2019
  19. fafalili

    fafalili Liège

    .
    La CWaPE rappelle par ailleurs que le tarif prosumer a été validé par les cours et tribunaux et a été approuvé et publié après proposition de l’ensemble des GRD. La CWaPE s’interroge quant au fait que le projet de décret pourrait empiéter sur les compétences du régulateur indépendant, notamment en matière tarifaire, compétences et indépendance voulues par le législateur européen
    .

    La CWaPE précise enfin que l’évolution rapide des modalités d’utilisation du réseau (communautés d’énergie, micro-réseaux, lignes directes, stockage, etc.) nécessitera, au plus tard pour la période postérieure à 2023, de nouveaux travaux, analyses et dispositifs afin d’aboutir à une évolution de la méthodologie tarifaire intégrant totalement ces nouvelles données.

    A lire cela j'ai quand même des doute

    https://www.cwape.be/?dir=7&news=932
     
    fafalili , 17 Mars 2019
  20. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    À mon avis, le texte va effectivement passer avant la fin avril.

    Puis, il y aura le recours de la CWaPE et éventuellement d'autres personnes.
     
    marc.d , 17 Mars 2019
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : installations antérieures exonérées

Similar Threads - installations antérieures exonérées
  1. dominique015

    avis installation photovoltaique

    dominique015, +6 (BRICOJEUNE1), 23 Mars 2019, à 07:46
    6
    Affichages:
    224
    BRICOJEUNE1
    24 Mars 2019, à 10:14
  2. spirou32

    Avis sur une installation

    spirou32, +9 (spirou32), 19 Mars 2019, à 20:14
    9
    Affichages:
    192
    spirou32
    19 Mars 2019, à 21:34
  3. JonSnow

    Nouvelle installation PV

    JonSnow, +5 (alfie), 14 Mars 2019
    5
    Affichages:
    197
    alfie
    14 Mars 2019
  4. jack123

    Mon installation pv

    jack123, +2 (1lady2), 10 Mars 2019
    2
    Affichages:
    171
    1lady2
    10 Mars 2019
  5. Youpiiii.be

    installation pv grand besoin d'aide!!!

    Youpiiii.be, +36 (fafalili), 7 Mars 2019
    36
    Affichages:
    873
    fafalili
    8 Mars 2019
  6. vancraft

    Echeance installation photovoltaïque?

    vancraft, +15 (BRICOJEUNE1), 4 Mars 2019
    15
    Affichages:
    535
    BRICOJEUNE1
    5 Mars 2019