Maison passive méthode traditionelle

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par thetof le 30 Janvier 2008

  1. thetof

    thetof 43 ans, Namur

    Bonjour à tous,
    je vais construire une maison passive en 2008. Je vais la réaliser en autoconstruction, j'aimerais donc utiliser la méthose : bloc béton+30cm isolant+vide ventilé+brique de parement.
    Savez-vous si il existe des crochets d'ancrage de plus de 30cm entre le bloc et la brique?
    N'y a t-il pas un risque de pont thermique? Existe t il des crochets dans une matière différente que du métal?
    Y a t'il des méthodes de construction qui permettraient de ne pas utiliser de crochet entre la bloc et la brique, ou cela ne serait pas nécessaire?

    Merci de vos réponses.
     
    thetof , 30 Janvier 2008
    #1
  2. pef

    pef 43 ans, Hainaut

    Pourquoi tu ne regardes pas plutot du coté d'une construction Bois/paille/argile ?
     
    pef , 30 Janvier 2008
    #2
  3. thetof

    thetof 43 ans, Namur

    Ben mon père étant maçon de métier et ayant déjà fait une maison ensemble, on se dirige tout naturellement vers ce type de construction. Je suppose que ce doit être faisable. Non?
     
    thetof , 30 Janvier 2008
    #3
  4. marbru

    marbru 43 ans,

    Ou alors pour rester traditionnel : blocs terre cuite monomur 37cm-faible isolant-vide-brique ...?
     
    marbru , 30 Janvier 2008
    #4
  5. Fredconstruct

    Fredconstruct Hainaut

    Allez voir le site www.maison-passive.be, récit d'une auto-construction maison passive en traditionnel.
     
    Fredconstruct , 30 Janvier 2008
    #5
  6. chammy

    chammy 69 ans, Hainaut

    Ces derniers se sont fait aider en régie par un maçon, pendant la partie gros oeuvre, particulièrement lourde : pour bénéficier d'une bonne inertie thermique, ils ont décidé d'utiliser des blocs de béton pleins. Première option, sans doute la plus solide : des blocs de type Stepoc, à ferrailler puis à remplir de mortier. Mais cette solution n'a pas été retenue, vu le surcoût. Alors, ils se sont dit : on va faire l'équivalent nous-mêmes, et ils ont pris des blocs de béton creux, pour les percer à la base de façon à ce que le béton qu'ils y coulaient puissent liaisonner les blocs entre eux. Le maçon en régie plaçait les blocs, pendant qu'eux faisaient le mortier et versaient celui-ci dans les blocs : un travail colossal qu'ils ont mené la fleur au fusil. Mais qui, du fait de cette méthode, leur a permis de ne pas dépasser le prix d'une maison "classique".

    Quant à l'isolation, ils ont d'abord utilisé du Foamcell (pas donné). Puis ils ont placé des dalles de 30 cm de Neopor : il faut leur demander leur expérience à propos des colles (joel est quelqu'un de trés chaleureux et serviable).

    A noter aussi la nécessité d'une excellente planéité au cours du projet : d'où l'importance de la planéité des fondations et du radier de départ (ou des semelles de départ). Il faut noter qu'un radier permet de mieux répartir les contraintes , et donc de moins solliciter la résistance des isolants à placer sous les fondations (isolants indispensables en cas de M.P.). Et donc l'importance du savoir-faire de celui qui coule la première dalle.
     
    chammy , 31 Janvier 2008
    #6
  7. thetof

    thetof 43 ans, Namur

    Je suis allé voir la maison de Joël lors de la construction, j'ai appris bcp de choses grace à lui et à son site internet. C'est lui qui m'a convaincu de la nécéssité de faire une maison passive.
     
    thetof , 31 Janvier 2008
    #7
  8. marbru

    marbru 43 ans,

    Il y a des concours de circonstances qui font que l'ossature ne se prete pas toujours à toutes les situations, du genre partie habitable ET enterrée....
     
    marbru , 14 Février 2008
    #8
  9. marbru

    marbru 43 ans,

    et puis surtout, il y a l'inertie, que tu obtiens moins facilement avec ossature....pour le stockage c'est bien....
     
    marbru , 14 Février 2008
    #9
  10. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Le k d'une maison en bois est effectivement très bas, mais ces maisons n'ont aucune inertie. Elle chauffent vite , mais se refroidissent tout aussi vite.
    Il n'est pas certain que ce soit si intéressant que ça,
    sauf pour ceux qui en vendent !
     
    intègre , 15 Février 2008
    #10
  11. isorast

    isorast Liège

    Bonjour,

    En plus des méthodes proposées, il existe la méthode du coffrage. En effet, vous empilez des blocs de coffrages en néopor, puis vous les remplissez de beton avec une pompe à béton.

    Résultat :

    Mur très solide (14 cm de béton en standard) 20 et 26 cm sont possibles.
    Isolation suffissante pour maison passive - certifiée par l'institut Dr. Feist
    Rapidité de la construction (quelques jours / étage)

    Plus d'info - voir Isorast.eu
     
    isorast , 15 Février 2008
    #11
  12. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Ce sont des blocs en genre de frigolite ??
    Je ne sais pas si je peux citer un exemple.
    Va voir à Gesves, au 1 rue Ste Cécile. C'est peut être un cas extrême, mais vendu par CLX en autoconstruction, il y a 4 -5 ans.
     
    intègre , 15 Février 2008
    #12
  13. Thibaut , 3 Mars 2008
    #13
  14. bber

    bber 41 ans, France

    Salut Thetof,
    je suis tombé sur ce forum, car je projette de faire une maison passive en bloc béton, isolant et brique de parement. Pour le moment je suis au stade de l'étude, mais avec cette solution je ne vois pas comment faire le retour de briques sur les fenetres tout en evitant les ponts thermique. Pour bien faire il faut que l'isolant recouvre une partie du chassis pour que l'isolation soit correct, mais ça ne laisse plus de place pour la brique (même une briquette). J'aimerais donc savoir si tu as avancé dans ton projet et/ou si tu as pu contourner ce probleme ?
     
    bber , 16 Juin 2009
    #14
  15. thetof

    thetof 43 ans, Namur

    Salut bber,

    c'est vrai qu'il n'existe pas de solution "miracle" à ce problème à ma connaissance. Pour ma part, je vais utiliser des plaques AQUAPANEL OUTDOOR sur lesquelles je vais coller une briquette. Les chassîs étant en bois-Alu, le bois empêchera le pont thermique. C'est sûrement pas la meilleure solution mais c'est la seule que j'ai trouvé.:(
     
    thetof , 16 Juin 2009
    #15
  16. bber

    bber 41 ans, France

    Effectivement je ne vois pas non plus de solutions miracle pour les jonctions avec les fenêtres. je le même probleme pour les volets roulant d'ailleurs.
    D'après ce que je vois ces plaques font 12,5mm d'épais, auquel faut ajouter la colle, plus la briquette 25mm. ça fait tout de même +-40mm à venir placer contre le chassis!

    Merci pour ta réponse et bon courage!
     
    Dernière édition par un modérateur: 18 Juin 2009
    bber , 18 Juin 2009
    #16
  17. marms

    marms 37 ans, Liège

    Bonjour à tous,

    Je construis des maisons dites "massives passives". Nous avons participés aux développement des techniques et des produits en collaboration avec Wienerberger et Recticel ( www.massivepassive.be )

    Il est vrai que nous avons rencontrés bon nombre de défis techniques, mais rien n'a été insurmontable...

    Pour ce qui est de l'isolant: Pq 30cm ? En prenant du Recticel Eurowall 16cm vous arrivez déjà au standard passif. Cela vous permet de rester avec des murs de fondation de 39cm (ce qui est déjà pas mal...)

    Pour les crochets, cela existe effectivement mais ce n'est pas encore commercialisé au public (toujours au stade de "prototype"). Nous avons des crochets de grande longueur (avec un diamètre large pour augmenter la rigidité) avec des chevilles en nylons 100% étanche (un capuchon vient se replacer dessus après avoir frappé le crochet) et empèchant le contact direct du crochet avec la maçonnerie de bloc (pour éviter les ponts thermiques.

    Pour les panneaux d'isolants nous travaillons avec 2 couches fixées en quinconce verticalement et horizontalement et jointées avec un adhésif spécial. tout ceci pour éviter des erreurs de mises en oeuvres et obtenir une étanchéïté parfaite (il est à noter qu'il est indispensable de monter vos murs en 3 étapes. soit, d'abord maçonner les blocs, puis fixer les isolants avec un échaffaudage par l'extérieur, puis maçonner la brique).

    Nous utilisons également la même technique pour l'isolant en toiture. Ce dernier étant fixé par AU-DESSUS de la charpente. Sans cela, vous n'arriverez pas à joindre vos panneaux parfaitement... et bonjour les dégats...

    N'oubliez pas d'isoler vos pieds de murs avec du perinsul par exemple.

    Les châssis sont posés avec le vitrage dans l'axe de l'isolant.

    Si vous avez des questions, n'hésitez pas...

    [​IMG][/URL] [​IMG] [​IMG] [​IMG]
     
    marms , 18 Juin 2009
    #17
  18. Goofy

    Goofy 35 ans,

    Salut,

    J'ai en effet une question. :)

    Est-ce que tu saurais mettre un croquis de raccord entre ton mur intérieur et le chassis?

    Merci
     
    Goofy , 18 Juin 2009
    #18
  19. marms

    marms 37 ans, Liège

    En mp uniquement
     
    marms , 18 Juin 2009
    #19
  20. vanma

    vanma 43 ans,





    Bonjour,

    2 questions :


    - pourquoi écrire "maison passive" avec des guillemets.

    - pouvez-vous nous dire quelle maison passive vous avez construite. Avez-vous un lien internet à proposer ? Ces maisons sont-elles certifiées ?



    Un tout grand merci.
     
    vanma , 18 Juin 2009
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Maison passive méthode

Similar Threads - Maison passive méthode
  1. pasidefix
    4
    Affichages:
    1 160
    pasidefix
    4 Mai 2015
  2. fafalili

    La maison passive : l'habitation de demain ?

    fafalili, +1 (fafalili), 17 Février 2014
    1
    Affichages:
    509
    fafalili
    17 Février 2014
  3. armagnac

    Nvelles maisons passives obligatoires au 1/2015

    armagnac, +5 (kidybang), 18 Septembre 2013
    5
    Affichages:
    1 112
    kidybang
    20 Septembre 2013
  4. Dub2246

    Crochet de fixation brique collée maison passive

    Dub2246, +7 (Dub2246), 9 Décembre 2012
    7
    Affichages:
    1 793
    Dub2246
    12 Décembre 2012
  5. lepasserelle
    16
    Affichages:
    1 651
    vazbiene
    26 Octobre 2012
  6. Frigu7

    PAMAflex -- Maisons passive

    Frigu7, +18 (Lilise), 16 Février 2012
    18
    Affichages:
    6 193
    Lilise
    13 Février 2013
  7. Alexandre1978

    Les maisons passives plus vulnérables face aux incendies

    Alexandre1978, +24 (A.L.), 24 Février 2011
    24
    Affichages:
    2 649
    A.L.
    27 Février 2011