Méfiez vous de certains Archis !

Dans le forum Construction neuve - par nicob6238 le 17 Avril 2012

  1. nicob6238

    nicob6238 38 ans, Hainaut

    Bonjour à toutes et à tous,

    Voici un petit message afin de partager ma mésaventure dans le cadre de la réhabilitation d'un hangar en maison passive :

    Après la signature du contrat avec les architectes, nous devions avoir une maison passive dans les deux ans dans le respect d'un budget ...

    Voici quelques lignes pour partager notre expérience, nous invitons uniquement les gens à réfléchir, à se renseigner avant de signer avec qui que ce soit .. et peut être eux ...

    Voilà bientôt 4 ans que le projet est en route, les erreurs en tout genre se sont accumulées,... L'enveloppe budgétaire est vide, il manque au minimum 60 000 euros pour terminer la maison, le gros oeuvre n'est même pas terminé, la maison ne sera probablement jamais passive.. les primes et déductions fiscales se sont évaporées...

    Nos deux architectes ( -- noms supprimés suite à la demande -- ) ont alors promis de "prendre leurs responsabilités' face à ce fiasco ..

    Ces "braves" ont avancés une solution : débourser 30 000 euros en plus et tout terminer nous même ... ( montage des murs intérieurs, eau, électricité, ... etc )

    Ne voulant pas créer d'ennuies, nous les avons alors invités en médiation civile ... Pour trouver une solution, à l'amiable ..

    Après 4 mois de tergiversation, nous avons dû nous résoudre à un constat : ces deux architectes responsables fuient leurs responsabilités et jouent la montre.. Qu'espère-t-il ? Que nous abandonnions ?

    Une procédure d'arbitrage est en cours ...

    Alors si vous avez décidé de construire une "maison passive" ou une maison, en général, renseignez-vous .. sur qui vous engagez.. Renseignez vous sur les architectes, demandez des projets qu'ils ont réalisés et allez voir les propriétaires, les maîtres d'ouvrage ...

    Ce message a été rédigé afin d'informer les gens qui voudraient construire... afin qu'ils ne se retrouvent pas dans une galère comme la notre .. N'hésitez pas à nous contacter.. Nous pourrons peut être vous aider ...

    Aux voiles, la galère ! ... Bon vent !.. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez de plus amples renseignements.. ou si vous voulez partager vos expériences..
     
    Dernière édition par un modérateur: 17 Avril 2012
    nicob6238 , 17 Avril 2012
    #1
  2. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    Aie courage, malheureusement trop de gugus sur la question de l'isolation et étanchéité.
     
    boubanstik , 17 Avril 2012
    #2
  3. banu

    banu 33 ans,

    ceci n'est qu'une version des faits. Ce qui m'étonne, c'est de ne pas hésiter à citer les noms! Parfois c'est un risque de retour de flamme...
    En tout cas, je suis étonné de ce récit (qui finalement n'apprend pas grand chose) d'autant plus qu'on parle de quelqu'un qui fait partie de la PMP...

    ps: pour un premier message... ça commence bien!
     
    banu , 17 Avril 2012
    #3
  4. Sanssueur

    Sanssueur 47 ans, Liège

    Entièrement d'accord avec Banu.
     
    Sanssueur , 17 Avril 2012
    #4
  5. pecheur240

    pecheur240 48 ans, Hainaut

    Bonsoir,
    Citer des noms n'apporte pas grand chose, n'est-ce pas contraire à la charte du forum? Je plusse les deux messages.
     
    pecheur240 , 17 Avril 2012
    #5
  6. vazbiene

    vazbiene Membre 56 ans, Autre pays

    L'auteur de la discussion doit éditer son message dans le respect des règles du site.
    La discussion reste néanmoins intéressante.
    Projet sur 2 ans, rallongé de deux ans .
    Ingérables aujourd'hui, même les pouvoirs publics se cassent la figure dans de nombreux projets à plus d'un an.
    Fallait peut-être vendre en l'état au constat d'échec après deux ans pour limiter la casse financière ?

    Qui peut encore "bloquer" une somme, un devis sur des années ??
    Qui peut parier qu'une banque existera encore dans 6 mois ??
     
    vazbiene , 17 Avril 2012
    #6
  7. nicob6238

    nicob6238 38 ans, Hainaut

    Bonsoir,

    J'ai effectué la modification. Je ne croyais pas mal faire.

    Je vous confirme effectivement que l'un des deux architectes est membre de la PMP .. Comme quoi ... Je précise bien que l'entière responsabilité du fiasco n'est à incomber à cette personne...

    Pour les personnes que ça intéresserait, voici le projet de départ : ici

    Concernant la comparaison avec les pouvoirs publics, il est à noter que ce projet pouvait être facilement budgétisé, chose qui n'a pas été faite par les architectes ( contrairement à leurs prescriptions légales ).. ce qui a entraîné une forte augmentation du coût.. coût qui aurait pu être gérer correctement si une budgétisation classique avait été faite ..

    Concernant la passivité de la maison, il y a un soucis au niveau de l'étanchéité ( elle est à 1,4 au lieu de 0,6 ) : l'étanchéité des anciens murs a été "oubliée", le toit et les châssis connaissent également des soucis d'étanchéité... soucis qui auraient pu être si il y avait eu une suivi normal du chantier..

    Quoi qu'il en soit, lorsque vous envisagez d'engager un architecte, je ne peux que vous conseillez de faire le tour de ses projets et prendre contact avec les maîtres d'ouvrage pour avoir un "feed back"..

    Bonne soirée.

    Bonne soirée.
     
    nicob6238 , 17 Avril 2012
    #7
  8. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    nico c'est comme cela, ici dès que tu critiques un pro, tu as la foudre sur toi, qu'il aime ou pas les pros en belgique sont des amateurs de l'isolation et de l'étanchéité pour être gentil.
     
    boubanstik , 17 Avril 2012
    #8
  9. vété

    vété 37 ans, France

    Bonsoir, quel était le budget prévu?
     
    vété , 17 Avril 2012
    #9
  10. john steeds

    john steeds 65 ans, Namur


    J'aime bien comprendre dans ce genre d"affaire:
    Vous dites que depuis 4 ans, votre projet n'a jamais été budgétisé par les architectes?
    Vous avez recherché des entrepreneurs sur base de quoi?
    Les travaux étaient réalisés sur base de quel plan et quel cahier des charges????
    J'avoue avoir du mal à comprendre qu'un maitre d'oeuvre(vous) s'embarque sans cahier de charge, métrés, devis et contrat entrepreneur.
    Vous reprochez quelque chose à vos architectes, mais franchement, je n'arrive pas à cerner le/les problèmes.
     
    john steeds , 17 Avril 2012
    #10
  11. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    et l'archi il n'est pas la pour guider le maître d'ouvrage qui, en général, ne connaît pas le milieu et confie donc la mission à une personne ayant les compétences requises.

    Ce serait plutôt comment un archi s'embarque sans cahier de charge
     
    boubanstik , 17 Avril 2012
    #11
  12. nicob6238

    nicob6238 38 ans, Hainaut

    Nous avons pris contact avec des deux architectes parce que c'était une connaissance, une personne que nous estimions. Nous avons fait confiance. Nous avons signé un contrat stipulant un budget exact pour la réalisation exacte d'une maison passive par entreprise ; nous souhaitions une seule entreprise. A partir du moment où nous avons confiance en la personne et où il existe une garantie contractuelle, nous ne nous sommes malheureusement pas assez inquiété de la suite.

    Nous aurions dû, par exemple, vérifier les missions légales de l'architecte et exiger qu'elles soient respectées.

    Concernant les chiffres, nous avons reçu les chiffres pour le "gros oeuvre", ce qui correspondait plus ou moins au ratio habituel entre gros oeuvre et finition... Le discours tenu était le suivant " pour les finitions, il n'y a pas de soucis, nous allons faire un appel d'offre et l'entrepreneur repris pour le gros oeuvre s'alignera" ...
    ( appel d'offre qui n'a jamais été effectué )

    Faisant confiance, nous n'avons pas vérifié poste par poste.. et l'architecte nous a soutenu à plusieurs reprises ( y compris par écrit, dieu, merci, cela nous aidera bien en arbitrage ) qu'il n'y avait aucun soucis du côté du budget.. qu'il y aurait peut être un surcoût de 10 % ( montant qu'il a donné à la presse pour réaliser ce projet avec lequel il ne s'est pas gêné pour faire sa pub )...

    Au final, voyant le gros oeuvre avancé et les remarques d'autres personnes impliquées dans le chantier, nous avons exigé une budgétisation exacte.. budgétisation que nous n'avons jamais reçue ...

    Nous avons alors, nous même, effectués des démarches auprès de diverses entreprises pour obtenir une budgétisation exacte, poste par poste, y compris pour les postes "que l'on ne compte jamais" soit disant .. Nous avons dû constater qu'il y avait une erreur importante au niveau du budget..

    Lorsque la maison a été testée au niveau de la passivité, le spécialiste "étanchéité" a mis en avant des manquements très importants ; manquement plus qu'évitable selon lui, par un suivi du chantier et une bonne prise en charge des anciens murs..

    Nous sommes très clairement fautif pour une chose : avoir fait confiance à deux jeunes architectes ( dont un que nous connaissions ) qui, n'ont probablement pas voulu mal faire, mais, par inexpérience, maladresse et un soupçon de prétention, se sont lancés dans un projet "carte de visite", un projet architectural très original sans penser au projet dans sa globalité ..

    Un "vieux sage" a conclu en me disant : "C'est le problème des études d'archi, ce sont des études artistiques principalement, les étudiants sont poussés dans l'originalité, à créer des projets de fous... et puis, quand ils arrivent sur le terrain, sans un peu d'expérience, ils finissent par se planter"..

    Chose qui arrive et je peux parfaitement le comprendre..

    Même un jeune peut assumer ses erreurs... et, même la victime d'un jeune, peut dénoncer les faits pour, simplement, avertir les gens : "Méfiez vous, renseignez vous, ne faites pas confiance, allez voir les maîtres d'ouvrage..."
     
    nicob6238 , 18 Avril 2012
    #12
  13. nicob6238

    nicob6238 38 ans, Hainaut

    Un élément très important pour comprendre la situation :

    Notre démarche a été de dire

    "Voilà, un hangar, soit on le revend, soit on a fait une maison mais le budget n'est et ne sera que de autant... Vous pouvez proposer quoi ? Faites une étude de faisabilité, faites un pré projet.. si c'est pas possible, pas de soucis, nous vendons et achetons ailleurs.. " ..

    Notre démarche n'a jamais été dire "nous exigeons ça !" .. Au départ, ce n'était qu'une possibilité, une option parmi d'autres avec des chiffres très précis ..
     
    nicob6238 , 18 Avril 2012
    #13
  14. vazbiene

    vazbiene Membre 56 ans, Autre pays

    Concernant mes remarques "financières", votre fiasco, comme vous dites, est surtout le résultat d'une inexpérience en gestion de capital.
    Business plan soumis à un conseiller financier , un avis bancaire ?? Qui a pompé ou libéré les tranches sans contrôles , sans rapport ?
    Et dans le même temps , ces deux archis vous avisaient par écrit que tout allait bien
    coté budget ??

    Le contrat ne prévoyait donc aucune obligation de résultat ?
    Dans ce contrat, imposez-vous aux architectes de conserver les murs porteurs de ce
    hangar ?
    Raser l'existant eut été une solution beaucoup plus facile.

    Amitié, coup de coeur, patience, discussion, compassion, médiation, révision de budget, publicité, notoriété, appel d'offre en milieu de chantier, tergiversation comme vous dites, etc.... n'ont pas leurs places dans ce type de projet.
     
    vazbiene , 18 Avril 2012
    #14
  15. Laurent1008

    Laurent1008 30 ans, Luxembourg

    Je dirais même que ça n'a de place dans aucun projet :)
     
    Laurent1008 , 18 Avril 2012
    #15
  16. pecheur240

    pecheur240 48 ans, Hainaut

    Bonjour,

    Merci pour l'édition de votre texte, ne pas citer de nom a également pour but de protéger vos intérêts en évitant des recours éventuels.

    Dans le cas présenté, seule l'interprétation par un magistrat (à défaut de conciliation ou d'arbitrage donnant des résultats) des clauses du contrat permettra malheureusement de trancher le litige. Je ne peux que rejoindre le post précédent, les affaires sont les affaires et les sentiments en sont exclus.

    J'espère que votre contrat contient à suffisance les obligations des parties en termes de résultat.

    Bon courage et bonne chance.
     
    pecheur240 , 18 Avril 2012
    #16
  17. chomich

    chomich 72 ans, Namur

    c'est effectivement un pb. Un vulgaire citoyen sans connaissances spéciales s’adresse à celui qu'il croit etre un spécialiste en construction, et il s’aperçoit assez vite que l’architecte ne calcule pas la résistance des matériaux (calculs à faire faire ailleurs), ne connait pas les problèmes de stabilité (études de sol, calcul des éléments porteurs par un bureau d'études...) et meme dans trop de cas ces derniers temps, n'est pas habilité à calculer le PEB !
    reste la spécificité du conseil de l’architecte: il faut un certains filling avec la personne pour s'entendre et pouvoir faire confiance à son travail qu'on n'est pas a meme de controler par manque de connaissance.
    d'où le genre de déception, et l'impression d'avoir été floué.

    vazbienne dit:
    mais non, au contraire, Amitié, coup de coeur, patience, discussion, compassion, médiation, sont l'essentiel de la relation à l'architecte. Sinon, à quoi servirait-il? a signer les plans qu'on a dessinés soi-meme, et fait calculer par un autre?
    Dommage
    qui pourra defendre cette profession?
     
    chomich , 18 Avril 2012
    #17
  18. vazbiene

    vazbiene Membre 56 ans, Autre pays

    Perso, mon constat en Belgique, les architectes ont peur de signer cette obligation de résultat.
    Quand on s'engage pour un projet passif, il y a la sanction du test à l'étanchéïté.
    Aucun flottement n'est permis.
    L'architecte ou l'entrepreneur recommencent , reconstruisent jusqu'à réussite du test.
    Suis-je dans l'erreur ??
     
    vazbiene , 18 Avril 2012
    #18