Mur épais égal bonne isolation

Dans le forum Isolation - par magdom59 le 8 Avril 2008

  1. magdom59

    magdom59 57 ans, Hainaut

    Bonjour à tous,

    Une question me chiffonne en lisant certain sujet.

    Je restaure une ancienne maison ayant des murs de 52cm.

    Peut-on dire que vu l'épaisseur, l'isolation est bonne ?

    Merci et A+
     
    magdom59 , 8 Avril 2008
    #1
  2. magdom59

    magdom59 57 ans, Hainaut


    Bonjour,

    C'est pas top pour la temperature de confort ( vite chaud mais aussi vite froid )

    Avec ce principe ( isolation par l'intérieur ) tu n'a aucune inertie thermique.

    A+
     
    magdom59 , 9 Avril 2008
    #2
  3. Pecks

    Pecks 38 ans, Liège

    Et c'est sans compter qu'il est extrêmement compliqué d'éviter les ponts thermiques lorsqu'on isole par l'intérieur (notamment au niveau des planchers, des sols, des murs de refents, ....) !
    Et effectivement, on bousille pas mal de l'inertie thermique du bâtiment !

    A n'utiliser qu'en cas de parfaite connaissance des tenants et aboutissants ...
     
    Pecks , 9 Avril 2008
    #3
  4. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Surtout pas de feuille de plastique dans les murs. Ils doivent respirer.
    En tant que pro du bâtiment, je dirais que ce conseil est à oublier !
     
    intègre , 9 Avril 2008
    #4
  5. jeanphi500

    jeanphi500 40 ans, Liège

    J'ai aussi des murs dont l'epaisseur varie de 70 a 80cm. Ca donne une belle inertie thermique je vous assure ;-)
     
    jeanphi500 , 9 Avril 2008
    #5
  6. red.pepper

    red.pepper 44 ans, Liège

    Un mur de 52cm n'a pas une bonne isolation, mais il a un bon déphasage, ce qui peut donner l'illusion d'une bonne isolation car la température change lentement.

    Mais si on calcule en se basant sur les coefficients lambdas d'un isolant classique (lambda=0.04) et d'un mur classique (lambda d'environ 1) on voit que le mur conduit la chaleur 25x mieux que l'isolant. Ton mur de 50cm a donc le même coefficient d'isolation (R) que ... 2cm d'isolant.

    L'idéal pour profiter de l'inertie thermique et augmenter l'isolation, c'est d'isoler par l'extérieur. En plus ça réduit les ponts thermiques.
     
    red.pepper , 9 Avril 2008
    #6
  7. Pecks

    Pecks 38 ans, Liège

    Red.Pepper, ce que tu dis est tout à fait correct.
    Isoler par l'extérieur est une fort bonne solution SAUF QUE, très souvent, elle n'est guère envisageable : façades classées ou du moins fort intéressantes esthétiquement à préserver, surcoût fort important d'un nouveau parement, pas de place pour cette nouvelle peau (bâtiment dont la façade donne sur le trottoir public), ...

    J'ajoute que l'inertie thermique est très importante pour un bâtiment confortable, aussi bien l'hiver que l'été !
     
    Pecks , 9 Avril 2008
    #7
  8. Loriot

    Loriot 35 ans, Hainaut

    Avoir de gros mur va permettre de garder sa maison fraiche en été, par contre en hiver il faudra les chauffer!

    En fait il faut toujours d'abord chauffer les murs donc en hiver on chauffe d'abord les murs avant la maison mais si on coupe la chaudière, les murs rendent une partie de la chaleur accumulée et il est donc souvent intéressant de couper sa chaudière 1h (ou plus) avant d'aller coucher...

    En été on part du même principe, plus de chauffage mais du soleil qui doit d'abord réchauffer les murs, ca lui prend du temps et la maison reste fraiche...

    Un gros avantage de l'inertie forte est par exemple dans le cas d'un feu au bois, on a une grosse arrivée de chaleur pendant un temps restreind, cette chaleur est accumulée dans les murs et la maison reste à température agréable même lorsque le feu est éteind (principe de base des poële de masse).

    Voilà, de gros murs ne veut pas dire une bonne isolation mais une façon de vivre pour ne pas gaspiller. Je dois aussi déconseiller vivement l'isolation par l'intérieur qui amène souvent des problèmes d'humidités et bien que sur papier les murs de 40cm ne valent que 2 cm d'isolant il faut tenir compte du fait quil fera chaud dans la pièce avant que les murs ne soient tous chauffer donc on peut dire qu'un gros mur peut quand même être considéré comme un meilleur isolant que 2cm d'isolant.

    Si tu as la possibilité, isole au moins les murs situé entre les locaux chauffés et non chauffés coté locaux non chauffé (garage ou buanderie par exemple) ca ne coute pas cher et les murs rendront d'autant plus de chaleur coté intérieur
     
    Loriot , 9 Avril 2008
    #8
  9. xris 123

    xris 123 63 ans, Hainaut

    si j'ai bien compris, il vaut mieux isoler les murs de l'extérieur. Comment faut il faire? Et si on préfère isoler de l'intérieur, quelle est la meilleure solution?
     
    xris 123 , 12 Avril 2008
    #9
  10. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur

    salut si c'est un mur de 60cm il sera isolant a condition que le matériaux utilisé soit un mauvais conducteur de chaleur...

    le ciment = mauvais
    la pierre de chez nous = mauvais
    la brique= bon + inertie
    la terre crue = bon + inertie et régularisation de l'hygrométrie
    le bois= très bon si bois a faible densité mais pas d'inertie
    la paille = bon mais pas d'inertie
    le bloc ytong (cellulaire ) = très bon mais moins d'inertie que la brique.
    le bloc de plâtre (oui il existe des maisons en bloc plâtre) garantit une superbe isolation équivalente a l'ytong

    (ç' est grossomodo)

    ensuite disons un bâtiment contenant un épaisseur de murs de pierre de 60 a 80 cm celui ci peu être isolé et rester respirant a condition qu'elle ai un très bon aqua drain et donc pas d'humidité ascensionnelle par un épais enduit de plâtre ou par un épais enduit de terre.

    y a pas photo si je réenduit mes murs ou si je dois garantir une bonne isolation dans une maison au niveau des murs je ferais comme ça a la terre car c'est le plus agréable a travailler et le plus économique.

    manu
     
    manu1976 , 12 Avril 2008
    #10
  11. xris 123

    xris 123 63 ans, Hainaut

    enduit de terre? est ce un enduit fabriqué spécialement ou ???
     
    xris 123 , 12 Avril 2008
    #11
  12. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur

    manu1976 , 12 Avril 2008
    #12
  13. CALLD

    CALLD 45 ans, Liège

    CALLD , 13 Avril 2008
    #13
  14. Ladybird

    Ladybird Hainaut

    Bonjour,

    Quels sont actuellement les informations quant à l'isolation d'anciens murs épais de 50 à 60 cm composé de briques et gros moellons? J'entend les deux discours càd qu'il faut isoler malgré tout car isoler le sol et le toit et ne pas faire les murs cela ne sert pas à grand chose (discours marketing?) ou que l'on peut laisser le mur avec un peu de perte mais on évite ainsi l'humidité et les ponts thermiques. De plus si il y a un chauffage au bois cela permet d'emmagasiner un peu de chaleur... Faut-il poser la question à un physicien? En pratique je constate que de gros murs épais garde la température intérieure assez longtemps (chaud ou froid)...Donc qu'Est-ce qui est mieux selon vos expériences et la technologie actuelle? Merci d'avance :)
     
    Ladybird , 27 Août 2014
    #14
  15. bawigost

    bawigost 38 ans, Namur

    Bonjour

    Chez moi j'ai également des gros mur certain en pierre d'autre en brique, j'ai isoler la façade avant par l’intérieur pour garder le cachet de la maison.
    Et la façade arrière par l’extérieur. Ainsi je garde l’inertie du bâtiment sans trop perdre de son aspect.
    Evidemment ça dépend de la configuration de chaque maison.

    Pour les matériaux, pour l'isolation intérieur, j'ai pris du styrodure, je n'ai pas beaucoup de pont thermique car j'ai démonté les plancher des étages pour avoir une bonne continuité de l'isolant.
     
    bawigost , 27 Août 2014
    #15
  16. Ladybird

    Ladybird Hainaut

    Bonjour Bawigost, merci pour ton témoignage. Cette option a été émise mais lorsque j'y réfléchis je pense à 2 choses: si on isole l'arrière par l'extérieur et le devant par l'intérieur, la chaleur reste plus ou moins constante à l'intérieur ok mais en hiver lors de grosse gelée j'imagine que le mur arrière est à une certaine température, beaucoup plus élevée que le mur avant, donc en toute logique il existe un point de rencontre entre ces 2 températures extrême. A mon avis sur le long terme ce n'est pas une bonne chose pour les matériaux Est-ce que quelqu'un peut confirmer mon hypothèse? Merci d'avance
     
    Ladybird , 27 Août 2014
    #16
  17. bawigost

    bawigost 38 ans, Namur

    Franchement je ne pense pas!
    Les températures extrême comme tu les appelles ne sont pas si éloignée que cela!

    Pense un peu a ta cheminée, les fumées sont bien plus chaude que la température de ta pièce!
     
    bawigost , 28 Août 2014
    #17
  18. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur


    soit c'est une isolation entière de l'extérieur soit rien... je m'explique vite fait et puis tu feras des recherches...

    Un mur de pierre 60 cm, sur la surface du mur intérieure 20 ° on laisse faire 24 h a moins 30 ° ( improbable chez nous ) et on mesure la surface du mur intérieure on a perdu 1 seul degré c'est pour l'inertie d'un mur de pierre...

    Pour ce qui est de l'isolation intérieure aux angles de ton bâtiment si tu ne fais pas revenir l'isolent de 20 a 30 cm tu auras des points de rosée... en gros une variation de + de 10° sur un matériaux crée de la condensation donc mur de refends etc ...

    ensuite il faut que tu renseigne sur les ponts thermique pour savoir comment les éviter aux mieux si il y a isolation des murs que ce soit intérieur ou extérieur.
     
    Dernière édition par un modérateur: 28 Août 2014
    manu1976 , 28 Août 2014
    #18
  19. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur

    pas du tout marketing très sensé comme raisonnement... c'est de la physique en effet sauf que il n'y pas de tableau de calcul pour l'inertie et l'accumulation et la restitution pour la pierre... J'en suis arrivé a cette théorie en prenant la masse de l'eau pour un mètre cube et la conductibilité moyenne d'électricité... plus c'est lourd moins vite ça conduit l’électricité, plus ça accumule et restitue la chaleur (un peu le principe d'un mur trombe) mauvais conducteur d'électricité et masse importante (la terre crue) ensuite les pierres ensuite l'eau ensuite les métaux... c'est pour l'inertie ce qu'il faut savoir c'est que il faut plus de temps pour réchauffer un bâtiment avec une forte inertie mais il faut plus de temps pour qu'il se refroidisse...
     
    manu1976 , 28 Août 2014
    #19
  20. bawigost

    bawigost 38 ans, Namur

    Franchement demande a ceux qui on des mur en pierre si quand il vont se coucher et qu'il fait 20° dans la pièce, au matin la température est de 19° il ne me semble pas!
     
    bawigost , 29 Août 2014
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Mur épais égal

Similar Threads - Mur épais égal
  1. orkestrark

    Mur humide: lame d'air + cloison ou cuvelage?

    orkestrark, +5 (Zedicus_562), 30 Juillet 2017
    5
    Affichages:
    190
    Zedicus_562
    7 Août 2017
  2. LaureJ

    Bâche d'étanchéité pour murs humides

    LaureJ, +5 (LaureJ), 17 Juillet 2017
    5
    Affichages:
    216
    LaureJ
    17 Juillet 2017
  3. baywatch

    Isolation (acoustique) mur mitoyen

    baywatch, +7 (baywatch), 13 Juin 2017
    7
    Affichages:
    245
    baywatch
    13 Juin 2017
  4. fradeco

    Billes de polystyrène pour murs creux

    fradeco, +15 (fradeco), 20 Avril 2017
    15
    Affichages:
    403
    fradeco
    21 Avril 2017
  5. orkestrark

    Origine incertaine de l'humidité de mes murs

    orkestrark, +18 (orkestrark), 11 Avril 2017
    18
    Affichages:
    477
    orkestrark
    19 Avril 2017
  6. nenad

    ITE compliquée: murs inégaux et pas de débord toiture

    nenad, +13 (fafalili), 30 Mars 2017
    13
    Affichages:
    418
    fafalili
    2 Avril 2017
  7. brialey91

    Quelle isolation pour un mur épais de pierre

    brialey91, +12 (lepasserelle), 16 Novembre 2015
    12
    Affichages:
    674
    lepasserelle
    16 Novembre 2015