Panneaux sur toit plat questionnements 2020

Dans le forum Solaire Photo Voltaïque - par ikevlo le 15 Août 2019

  1. ikevlo

    ikevlo 31 ans, Hainaut

    Bonjour,

    Nous construisons, à l'étape de la dalle actuellement, nous comptons emménager à l'été 2020.

    ça cogite énormément pour beaucoup de choses surtout que ce n'est pas vraiment une 4 façade traditionnelle, enfin soit nous sommes dans la rubrique solaire ...

    Mise en situation, toit plat epdm 130 m2, en retirant les coupoles et les marges pour ne pas coller aux acrotères, il doit rester 110m2, pas d'ombrage. nouvelle construction bien isolé, pac air/eau + poele canadien.

    Je me pose différente questions et émet quelques idées.

    1. Pas vraiment survivaliste mais prévoyant, l'idée d'intégrer une batterie de 10KW à l'installation me branche bien (on trouve des "long life" de chez byd à +- 6000€TTC), puis en 2020 la taxe prosumer sera certainement passée donc ne pas reinjecter et l'éviter, le tout avec un compteur bi horaire pour compléter l'éventuel manque de production solaire l'hiver.

    2. Simplifier l'installation et son coût en positionnant à plat ses panneaux, désavantage un moins bon rendement, avantages panneaux invisibles, coût de structure plus faible, moins de prise au vent, compenser le rendement plus faible en installant plus de panneaux (panneaux bon marché actuellement) et ce n'est pas la place qui manque sur le toit.

    3. sur dimensionner son installation grâce à la surface de toit dispo, possible si pas relié au réseau, et envisager être autonome à 100% toute l'année ?

    4. DIY ?

    Qu'en pensez vous ?


    Bonne journée
    K
     
    ikevlo , 15 Août 2019
    #1
  2. Marc72

    Marc72 47 ans, Hainaut

    Bonjour,

    Je lis votre post au hasard de mes recherches et il semble que je sois un peu dans le même cas, j'ai également une petite PAC comme moyen de chauffage principal (avec chaudière bois si la température descend trop) , ...

    Taxe prosumer + montée du prix de l'électricité + pannes de secteurs plusieurs fois par ans + envie d'envoyer balader Ores m'ont fait me pencher sur les solutions telles que l'autoconsommation, les batteries voir même une déconnexion complête, ...

    J'ai actuellement une installation en fonctionnement dont les CV me condamnent encore pour quelques années à me maintenir sur le réseau donc déconnexion totale impossible (et ce serait dommage pour la PAC qui serait condamnée)

    Afin d'augmenter l'autoconsommation j'avais commencé par opter pour un SUN2000L en remplacement des SMA (qui fonctionne merveilleusement bien), l'achat de la batterie LG 9.6 était prévu mais à force la tentation est grande d'aller plus loin aussi les plans ont un peu changés. =)

    Je ne prétends pas avoir de solution idéale ni même être un expert, juste livrer un choix adapté à ma situation pour enrichir le débat et peut-être donner ou obtenir d'autres ''bonnes'' idées.

    1) Placement d'un ballon de 2200L pour ne faire fonctionner la PAC quasi exclusivement durant les heures chaudes (et si il y a du soleil ça augmente évidemment l'autoconsommation)
    => Fait, fonctionnel, vraiment efficace, ne pas lésiner sur le nombre de litres car plus aurait été mieux mais je n'ai pas la hauteur disponible dans le garage.

    2) Conserver mes SMA (5280wc / 2x2.5Kw orientation SUD +4°) tels quels pour "stocker" sur le réseau de quoi alimenter au la PAC durant l'hiver. (je paierai les taxes prosumer quand elle viendront pour cette partie évidemment)

    3) Installer sur un terrain attenant à l'habitation 36 panneaux 325wc : 18 en SE + 18 SO avec 2 strings de 9 de chaque orientation sur chaque onduleur (le nombre de panneaux est extensible mais tester d'abord cette base permettra de mieux cibler) et utiliser uniquement ce circuit (*) pour l'habitation avec en guise de générateur de secours le réseau de distribution
    La partie SO devrait être terminée et fonctionnelle fin du mois si le temps me le permet, j'espère avoir la seconde fonctionnelle avant l'hiver histoire de tester au plus bas rendement.

    4) Pose prévue de 90 tubes thermiques sur le toit de l'habitation (de stock, reste à trouver le temps) toujours pour réduire la conso électrique sanitaire et soutenir le chauffage sol quand ce sera possible. (mi saison, période de gel avec soleil, ...)

    Voila mon petit programme dans les grandes lignes.

    Pour ce qui est du modèle des onduleurs autonome je ne suis pas encore certain à 100% aussi ce sera probablement l'objet d'un post ultérieur.

    Bonne soirée!


    (*) Réception Vincotte ''provisoire'' pour un coffret 3 prises faite à la hâte à l'époque de l'installation des PV, je profiterai donc que mon habitation (toujours en chantier) se résume à cette "prise" pour simplement la changer de coffret.
     
    Marc72 , 15 Août 2019
    #2
    esprit_de_sel, Nustu et Yucatan aiment ça.
  3. ikevlo

    ikevlo 31 ans, Hainaut

    Merci pour votre retour, c'est effectivement un cran en plus ...

    De notre côté pas de place pour un ballon aussi gros.

    J'ai envoyé une demande d'info et prix pour la structure d'installation, ça semble simple et efficace.
    https://dome-solar.com/fixation-panneau-photovoltaique/roof-solar-epdm/

    Je ne comprend pas votre point 4

    Les pistes du matériel avance, pour une installation en toute sécurité nous partirions sur du solaredge + optimiseur solaredge et pour des panneaux avec plus grande durée de vie besoin d'une technologie anti pid apparement.
     
    ikevlo , 16 Août 2019, à 14:28
    #3
  4. Marc72

    Marc72 47 ans, Hainaut

    Bonjour,

    Le point 4 est du solaire thermique (3 panneaux de 30 tubes sous vide)
    Le ballon étant disponible, une fois notre boiler eau de ville + boiler eau de pluie à température le reste de la production sera stoquée dans le ballon de 2200L et pourra éventuellement être utilisé pour le chauffage a la mi saison.
    (Il n'y a pas de taxe sur le solaire thermique, il serait dommage de s'en priver si il vous reste de la place sur ce toit)

    Solaredge a effectivement de très bons onduleurs offrant de bonnes possibilités quand au nombre de panneaux, rendement, facilité de gestion et surveillance, etc. Il figurait également en bonne place dans ma sélection.

    Bav,
     
    Marc72 , 17 Août 2019, à 10:13
    #4
  5. esprit_de_sel

    esprit_de_sel 43 ans, Liège

    Bonjour ,

    N'oublie pas le facteur nettoyage des panneaux.
    Mis à plat ça va très vite s'encrasser :p
     
    esprit_de_sel , 17 Août 2019, à 11:28
    #5
    Marc72 et BRICOJEUNE1 aiment ça.
  6. Marc72

    Marc72 47 ans, Hainaut

    Effectivement les panneaux à plat (si j'ai bien vu)vont exiger une certaine surveillance de votre part et un peu de nettoyage.

    Je me suis repenché sur les SolarEdge et à vrais dire on est quasi dans du matériel identique, ces 2 entreprises sont même en procès, l'un étant le tout en un de l'autre.

    En (re)comparant le Sun2000L (Huawei) et le SExx00HD-H (SolarEdge) il semble que le vôtre permette une alimentation off-grid:
    Savez-vous si cette fonctionnalité est disponible (autorisée) en Belgique ?
     
    Marc72 , 18 Août 2019, à 16:02
    #6
  7. ikevlo

    ikevlo 31 ans, Hainaut

    Pas de soucis pour l'entretien, le toit est aisément accessible, en plus on va certainement opter pour un système de netoyage rapide à eau osmosé vu les 100m2 de vitrage et qui est généralement utilisé pour le nettoyage des panneaux ...

    De quelle fonctionnalité vous parlez ? la off grid ? pour une habitation principale je pense qu'il est obligatoire d'être raccordé au réseau sinon considéré comme insalubre, et donc de payer le minimum de location, ... un peu comme l'eau.
     
    ikevlo , 18 Août 2019, à 19:06
    #7
  8. Marc72

    Marc72 47 ans, Hainaut

    Bonsoir,
    Si j'accorde une importante particulière aux éventuelles fonctions off-grid c'est qu'en cas de panne réseau les onduleurs traditionnels n'aident pas or ce cas de figure arrive plusieurs fois par ans (zone rurale à proximité de la frontière Française) aussi cela est susceptible de m'intéresser pour notre circuit de secours.
    Je vais me renseigner sur ce point!
     
    Marc72 , 18 Août 2019, à 20:45
    #8
  9. ikevlo

    ikevlo 31 ans, Hainaut

    Les batteries sont incapable de prendre le relais en cas de coupure sur le réseau avec votre l'onduleur ?? c'est un cas spécifique à votre onduleur ou c'est le cas pour tous ? je ne m'y connais pas vraiment, à mon avis il doit y'avoir une pirouette sinon on perd une grande partie de l'intérêt de la batterie ...
     
    ikevlo , 18 Août 2019, à 20:59
    #9
  10. Marc72

    Marc72 47 ans, Hainaut

    La plupart ne le font pas nativement, notre sun2000L prévoit l'auto consommation ou autre mode de fonctionnement tant que réseau est disponible, un paradoxe du PV.
    Fort heureusement nous avions déjà un réseau backup alimenté par un "bête" onduleur 24v/220v sur batteries plomb bien avant le placement de celui-ci et il semble s'en accomoder mais une solution plus clean serait appréciée.

    Pour autant que j'ai pu lire, le module StoreEdge + SolarEdge donnent accès à cette fonction (d'ou mon intérêt) mais cette petite phrase
    nécessite une confirmation officielle ainsi que sur la puissance maximum utilisable. (5Kw probablement)

    Bav
     
    Marc72 , 18 Août 2019, à 22:50
    #10
  11. xixou

    xixou 43 ans, Hainaut

    Être autonome en hiver est quasi impossible juste avec du solaire (il peut faire complètement nuageux un mois complet). Peut-être qu'avec une éolienne ça peux le faire. Sinon avec ajout d'un générateur, mais c'est pas eco et ça fait du bruit.
     
    xixou , 19 Août 2019, à 07:23
    #11
    Marc72 aime ça.
  12. ikevlo

    ikevlo 31 ans, Hainaut

    Eolienne c'est moche, et très cher non ?

    Surdimensionner son installation, les panneaux produisant quand même avec les nuages pour réduire ce pb ?


    D'un point de vue budget, quelle solution ?

    Si on décide malgré tout de réinjecter une partie sur le réseau, les personnes possédant une batterie doivent elle payer le tarif prosumer en wallonie ? parce qu'avec ces différentes règles dans les régions c'est pas très clair.

    Au niveau de la batterie et de son usure, serait il plus intéressant de consommer sur le réseau en direct ou de recharger sa batterie avec le tarif nuit lorsque les panneaux ne produisent pas assez la journée ?
     
    ikevlo , 19 Août 2019, à 08:14
    #12
  13. xixou

    xixou 43 ans, Hainaut

    xixou , 19 Août 2019, à 09:23
    #13
    Marc72 aime ça.
  14. adrika

    adrika 43 ans, Liège

    Super, Ores Verviers, le tarif le plus cher....
     
    adrika , 19 Août 2019, à 09:50
    #14
  15. Potin

    Potin 66 ans, Luxembourg

    Absolument, un tarif identique serait plus juste.
     
    Potin , 19 Août 2019, à 10:35
    #15
    Yucatan, adrika et Marc72 aiment ça.
  16. ikevlo

    ikevlo 31 ans, Hainaut

    Clair peut être pour vous, mais pour un néophyte ...

    donc prenons un cas un peu délirant.
    J'ai un compteur simple flux

    J'installe des pv ou onduleur pour 5 KW, si à la fin de l'année mon compteur est sur 0, je paye uniquement la taxe donc 5x +-85€

    Si mon compteur est supérieur je paye la taxe + la consommation.

    Mon injection est gratuite donc par exemple si je suis absent toute l'année et ne consomme rien mais produit quand même, je paierais quand même les 5x 85€ même avec une consommation de 0 réelle.

    C'est ça ?

    Pour solutionner ce problème et pas payer la taxe il faut donc un compteur double flux ?

    Donc dans le cas d'une batterie, prendre un compteur double flux, permet de réduire sa consommation sur le réseau mais de ne pas payer de taxe prosumer.

    Ou alors il faut mettre l'onduleur à la puissance la plus proche de sa consommation réelle, ne pas mettre de batteries et payer uniquement la taxe ...

    Ppff
     
    ikevlo , 19 Août 2019, à 15:02
    #16
  17. JonSnow

    JonSnow 33 ans, Luxembourg

    C'est exactement ce qu'il faut faire pour le moment puisque batterie pas encore assez "rentable"

    Dans mon cas pour notre tout récente installation, 22 panneaux de 300Wc et onduleur de 5KW.
    Il "pourrait" écrêter de temps en temps (même si j'ai un doute en Belgique) mais quoi qu'il arrive c'est plus rentable qu'il écrête que de mettre un un onduleur plus puissant (avec une taxe qui serait plus "puissante" aussi :) )
     
    JonSnow , 19 Août 2019, à 15:36
    #17
    Marc72 aime ça.
  18. Marc72

    Marc72 47 ans, Hainaut

    Oui, vu le prix ridicule des panneaux gonfler leur nombre et jouer avec des expositions différentes par string pour étendre et rentabiliser au maximum la plage de production reste la meilleure solution.
     
    Marc72 , 19 Août 2019, à 16:12
    #18
  19. ikevlo

    ikevlo 31 ans, Hainaut

    ikevlo , 19 Août 2019, à 19:51
    #19
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Panneaux toit plat

Similar Threads - Panneaux toit plat
  1. kev1190

    Avis panneau photovoltaique

    kev1190, +24 (belgotux), 31 Juillet 2019
    24
    Affichages:
    10 704
    belgotux
    5 Août 2019
  2. supertoto
    11
    Affichages:
    498
    jojo4
    16 Juillet 2019
  3. pasidefix

    Tesla présente son toit de tuiles panneaux solaires

    pasidefix, +21 (Brico_Fred), 31 Octobre 2016
    21
    Affichages:
    2 856
    Brico_Fred
    6 Août 2017
  4. Bartho

    Toit plat - Panneaux photovoltaïques

    Bartho, +3 (toyonski), 18 Mars 2016
    3
    Affichages:
    958
    toyonski
    18 Mars 2016
  5. Stef666

    Jean-Phi, retire les panneaux de ce toit

    Stef666, +49 (tikyou), 13 Mars 2014
    49
    Affichages:
    4 587
    tikyou
    25 Mars 2014
  6. vava7

    Besoin d'aide Panneaux photovoltaiques toit plat

    vava7, +1 (louis1), 14 Novembre 2011
    1
    Affichages:
    1 647
    louis1
    14 Novembre 2011
  7. louuol_2002

    sortie de toit sous les panneaux??

    louuol_2002, +1 (Regisro), 13 Octobre 2011
    1
    Affichages:
    1 404
    Regisro
    14 Octobre 2011