PEB explications

Dans le forum Lois, Règlements, Primes - par berni12 le 23 Décembre 2011

  1. berni12

    berni12 43 ans, Luxembourg

    Bonjour,

    J'ai reçu mon PEB..; je peux lire Consommation totale d'énrgie primaire : 64450 kwh/an

    J'ai comparé avec ma facture de gaz + elec dans laquelle la consommation annuelle est de 30000 kwh/an ...

    Est-ce normal ???

    Merci
     
    berni12 , 23 Décembre 2011
    #1
  2. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    Plusieurs choses a savoir:

    -La consommation est exprimée en énergie primaire. Ce qui signifie que pour l'électrcité, on ne prend pas en compte une consommation locale, mais une bien la consommation d'énergie engendrée pour la production de l'électricité un coefficient multiplicateur de 2,5.

    -La consommation PEB est une consommation théorique qui peut parfois être fort éloignée de la consommation réelle.

    Les raisons:

    La procédure de calcul se base sur une hypothèse d'un bâtiment chauffé dans son ensemble à une moyenne de 20°c. (donc, si une grande partie du bâtiment n'est pas chauffée à plus de 16°c, la différence entre les résultats et la réalité peut être fort marquées)

    Le calcul se base sur des certitudes. Et l'absences de preuves acceptable confirmant la présence d'isolants, les parois seront considérée comme peu ou pas isolée en fonction de la date de construction.

    Voilà, en l'absences d'informations concrêtes, il y a un grand nombre de facteurs qui peuvent être pénalisant.

    En plus de cela, il y a des cas particuliers. Par exemples, le fait d'avoir un radiateur connecté dans une cave ou dans un garage implique que ce local doit être prit en compte dans le volume chauffé au niveau du calcul même si ce radiateur n'a plus chauffé depuis 10 ans.

    ...
     
    benlan2000 , 23 Décembre 2011
    #2
  3. abstract

    abstract 39 ans, Hainaut

    Pour compléter le commentaire ci-dessous, la consommation en énergie primaire (ou le E spec), est calculé pour des conditions d'utilisation standardisées (qui peuvent éloignées des conditions réelles) et en respectant un protocole stricte de prises de données ... ce qui permet au final de pouvoir comparer 2 maisons entre-elles.
     
    abstract , 23 Décembre 2011
    #3
  4. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Considérez le Certificat PEB pour ce qu'il est: une obligation administrative imposée par l'Europe, que la Région Wallonne a décidé de solutionner en transformant 1500 professionnels de l'immobilier en fonctionnaires payés par les propriétaires privés.

    Rien à en tirer...
     
    Géronimo , 24 Décembre 2011
    #4
  5. A.L.

    A.L. 56 ans, Liège

    Je pense que si.
    En effet, nous avons des mesures objectives (en principe), des normes,... qui s'appliquent de la même façon à tous les bâtiments.
    Donc, deux bâtiments identiques auront la même consommation théorique, les différences ne pourront venir que de l'usage des habitants.
    En cas de vente ou de location, les factures de consommation ne sont plus une preuve de la performance énergétique.
     
    A.L. , 24 Décembre 2011
    #5
  6. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Le problème, c'est que cela restera très théorique.

    Si on ne démonte pas les murs, on ne voit que rarement l'isolation qui est présente. Les cahiers des charges, les plans et les factures ne sont pas des preuves que l'isolant est présent. Du coup, on n'en tient pas compte pour la PEB.

    Le calcul est donc très théorique, minimaliste et pour moi très peu représentatif...

    C'est mon avis, et je vous le donne...

    Mais bon, cela fait tourner l'économie...
     
    Géronimo , 24 Décembre 2011
    #6
  7. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Pour moi, c'est juste un truc pour engager des fonctionnaires supplémentaires, et les faire fonctionner pour éviter qu'ils ne s'ennuient
     
    intègre , 25 Décembre 2011
    #7
  8. jona1202

    jona1202 29 ans, Hainaut


    et si le maison sont isolée de façon différente comment interprété les résultat vu qu'on se base sur des théories ( isolant mal placé ou autre non visible ).

    J'ai vu 2 PEB pour la même maison avec des donnée complétement inverse donc dire qu'on peut comparé 2 maison de façon objective je n'y croit pas quand je vois qu'on ne sais pas avoir 2 rapport identique pour une seule et même maison, comment en comparé 2 différente avec certitude.
     
    jona1202 , 25 Décembre 2011
    #8
  9. Loriot

    Loriot 36 ans, Hainaut

    Le protocole est assez stricte et ne laisse pas de choix personnel et ce pour permettre la reproductibilité du certificat autrement dit, deux certificateurs qui certifient le même bâtiment et à qui on fournit les mêmes documents devraient sortir des certificats similaires ou tout du moins forts semblables (si il faut prendre des mesures, il est logique qu'il y aie de petites différences).

    Pour chaque question que ce pose un certificateur, un arbre de décision existe afin de s'assurer qu'une même réponse soit donnée!

    Après comme dans tous les métiers, il y a des bons qui respectent la procédure et d'autre qui font n'importe quoi ce qui est assez logique car ce sont des indépendants à qui on demande de faire le certificat le plus vite possible et donc le moins cher possible ce qui forcément amène certains certificateurs à faire au plus vite.

    J'exerce en activité principale un emploi de fonctionnaire et en activité complémentaire en tant qu'auditeur et certificateur et je ne crois pas qu'on puisse dire qu'un certificateur est un fonctionnaire...

    Il doit faire des devis le plus souvent rapidement et en disposant de peu d'infos, il est soumis à la concurrence (parfois déloyale), n'a pas de vacances payées etc. Autrement dit c'est un indépendant et même si le certificat ne vous semble pas utile, il doit travailler pour le réaliser. Alors si vous êtes contre le certificat ok c'est une directive européenne vous pouvez râler mais le certificateur bosse comme tous le monde...

    Si les entrepreneurs et architectes étaient un peu plus honnêtes, il n'y aurait peut-être pas besoin de vérifier leur travail...J'ai visité quantité de maisons de moins de 10ans et donc soumisent à certains réglement thermique notamment le Umax des parois et pourtant dans pas mal d'entres-elles, il n'y avait pas d'isolation en chape!

    "Oh l'Architecte l'a mis dans ses calculs mais après on s'est arrangé avec l'entrepreneur et lui car on voulait le budget pour faire la cuisine..."

    Il est clair que la personne lambda qui visite une maison de moins de 10ans est sensé deviner qu'il n'y a pas d'isolant dans la dalle de sol ou peut-être que le propriétaire va très honnêtement lui dire!

    J'ai vécu en appartement avec 700m³ de gaz/an mes voisins du dessus avec un appartement identique en consommaient 2000m³/an. Et oui ma compagne et moi travaillons et eux étaient pensionnés, nous nous contentons de 19°C et eux 25°C...Pourtant et je peux le certifier ;-) les appartements auraient eu les mêmes résultats PEB
     
    Loriot , 25 Décembre 2011
    #9
  10. vazbiene

    vazbiene Membre 55 ans, Autre pays

    Merci a Lorient pour ce temoignage.
    Donc ce PEB ne serait pas encore ce ''controle technique energetique'' tant espere.
    Fiable et officiel.
    Permettant une meilleure information en cas de vente/achat.

    Il existe donc des architectes et entrepreneurs peu scrupuleux qui ''trichent'' dans la realisation et qui induisent ainsi la mise sur le marche d'un certificat un peu
    ''falsifie''.
    Eh bien. C'est du propre. J'etais trop naif.
    Acheter un immeuble recent ''avec PEB'' reste donc une ''aventure'' ?
    Faudra pas s'etonner si des amendes, proces, et reexpertises suivent a court terme.
     
    vazbiene , 25 Décembre 2011
    #10
  11. A.L.

    A.L. 56 ans, Liège

    Vous rigolez!!! Ou aors, c'est vrai, vous êtes vraiment naïf. Si tous les entrepreneurs étaient honnêtes et scrupuleux, cela se saurait. Et si les propriétaires préféraient investir dans l'isolation thermique plutôt que dans des cuisines ou des salles de bains tapes à l’œil cela se saurait aussi.
     
    A.L. , 25 Décembre 2011
    #11
  12. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Je suis contre le certificat. Clairement. Et je le dis. Et j'explique pourquoi: c'est une perte d'énergie de forces vives qui pourraient être redirigées vers quelque chose de productif.

    Je n'ai rien contre les personnes qui ont fait le choix d'être certificateur. Ils bossent, et tant mieux pour eux. C'est comme les chomeurs qui ont fait le choix d'être chomeur. Je n'ai rien contre eux. Là où je hurle, c'est contre le système qui permet certaines dérives en matière de chomage. Et là où le système gaspille de l'énergie en utilsant des professionnels à faire un travail complètement inutile pour le grand public: le certificat PEB ne servira à rien pour personne. Sauf pour les administrations.

    Quand je dis que les certificateurs sont des fonctionnaires, c'est que leur job découle d'une obligation administrative inventée par des fonctionnaires, cadrées par des fonctionnaires, et qui ne sera utile que pour les fonctionnaires.

    Même ceux qui font leur job correctement sont des fonctionnaires. Même dans leur fonctionnement, ils doivent suivre des règles sis strictes qu'ils n'ont aucune matière dans laquelle ils sont "indépendants".

    En clair, et vous l'aurez compris, je n'ai rien contre les fonctionnaires. J'en ai contre les règles qui coûtent et ne rapportent rien. Notre société est en train de s'engluer dans trop de règles qui n'apportent rien au citoyen. Mais qui augmentent la taille du "service public" que les "travailleurs du privé" doivent supporter par des impôts prélevés sur leur travail productif.

    C'est là que les Certificateurs PEB sont des fonctionnaires dans le sens le plus négatif: démarche obligatoire imposée par des lois auto-justifiantes pondues par l'administration et payée par le consommateur.

    Là où c'est encore plus choquant, c'est que cette démarche administrative est sortie de l'administration. On crée des fonctionnaires privés...

    Mais bon, on ne va pas refaire le monde sur Bricozone, n'est-ce pas.
     
    Géronimo , 25 Décembre 2011
    #12
  13. Bartho

    Bartho 33 ans, Luxembourg

    Bcp d'archis sont certificateurs PEB, non? Le mien y est et a inclus le certificat ds sa mission. C'est pas mal pr faire des simulations au niveau de l'isolation, chassis,... pour faire ses choix.

    Le problème est qu'il n'y a pas de contrôle de qualité de la mise en oeuvre. Il devrait y avoir un calcul du K réel et octroyer des primes en fct de celui-ci.
     
    Bartho , 25 Décembre 2011
    #13
  14. Cuistax77

    Cuistax77 39 ans, Hainaut

    Mes parents ont obtenu la pire note sur leur certificat PEB.
    Ils se chauffent au mazout, ne chauffent pas les chambres à l'étage.
    Le garage sous la maison est isolé. Les combles le sont aussi. Double vitrage partout, mais pas récent. ECS: Boiler électrique avec compteur de nuit.

    Bref.. la pire note. Mais ils consomment moins pour chauffer leur maison à 25 degrés dans les pièces de vie que chez d'autres (au volume plus ou moins identique) où la note PEB est meilleure.
    Une hérésie.
    Je reviens de chez eux, tellement il fait chaud en bas, on y est en t-shirt et la t° dans les chambres doit avoisiner les 18°c.
     
    Cuistax77 , 25 Décembre 2011
    #14
  15. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    Etant donné que le certificat PEB concerne un changement d'occupants, il me semble logique de ne pas prendre en compte la consommation réelle des occupants précédents.

    Quel intérêts pour le futur propriétaire/locataire de savoir que vos parents consomment xx l de mazout si ceux-ci ne chauffe que deux pièces alors que le suivant pourrait chauffé l'ensemble.

    Imaginons un logement non isolé, simple vitrage partout, occupé par une personne qui travaille la journée et sort presque tout les soirs. avec une consommation de moins de 1000l de mazout par an. Est-ce selon vous pertiment de présenter ce logement comme étant économe en énergie...

    En comparant cela à la maison voisine construite dans les années 90 et dont les occupants utilisent 3000l de mazout pour ce chauffé à 22°.
     
    benlan2000 , 26 Décembre 2011
    #15
  16. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    Bonjour Bartho,

    vous faites une petite confusion. Les certificateurs PEB sont formés pour la certification des logements dont les demandes de permis d'urbanisme précèdent le 1er mai 2010.

    Dans votre cas, l'architecte assume la mission de responsable PEB en tant qu'auteur de projet. Cela signifie un travail et des responsabilités en plus que certains architectes ne souhaitent plus assumer. Dans ce cas, cette mission peut être confiée à un responsable PEB qui n'est généralement qu'un autre architecte ou un ingénieur agréé par la région wallonne pour faire se travail sur des projets dont il n'est pas l'auteur.

    Le principal avantage pour les certificats établis sur cette base de cette procédures par rapport aux certificats établis pour les bâtiments plus anciens. C'est évidemment le dégré de certitude au niveau des matériaux employés, des épaisseurs, de la qualité des vitrages, du fonctionnement du système de chauffage...

    Remarque dans le cadre de cette procédure le certificat n'est pas délivré par l'architecte ou le responsable PEB mais par l'administration après examen des documents transmis (et parfois après un contrôle sur place).
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Décembre 2011
    benlan2000 , 26 Décembre 2011
    #16
  17. Cuistax77

    Cuistax77 39 ans, Hainaut

    4 pièces chauffées en bas. 3 chambres à l'étage non chauffées. Mes parents sont retraités et le chauffage tourne quasi 24h/24. Ils ne sortent que pour leurs courses ou rendre visite à leurs amis, mais jamais plus de deux heures..
    Après, c'est vrai qu'ils n'ont pas de panneaux solaires, ni de VMC double-flux, ni quoique ce soit de high-tec, ce qui est noté en gras et rouge sur leur papier à 500 euros. Mais en même temps je vois pas l'utilité de pareils dispositifs sur ce type de maisons.

    Quand on achète une voiture par exemple, on ne se fie pas aux consommation théoriques du constructeur. Ou alors faut être naïf pour gober que ma grosse berline allemande consomme 4 litres aux 100.
     
    Cuistax77 , 26 Décembre 2011
    #17
  18. berni12

    berni12 43 ans, Luxembourg

    380 € pour entrer des chiffres dans un programme, appuyer sur "calculer", imprimer quatre pages qui fournissent des conseils généraux non-applicables ou déjà en place, c'est très très cher payé. Je comprend pourquoi des gens veulent être certificateurs...

    Non sérieusement il faut arrêter, tout cela est beaucoup trop théorique et de toute façon les agences immobilières et les notaires ont vite fait de démonter ce document en expliquant concrètement qu'il ne reflète pas la réalité et qu'il ne s'agit que d'une obligation légale... d'ailleurs le certificateur qui est venu chez moi pour réaliser ce document m'a dit que pour ma maison ce document ne servira pas à grand chose.

    Puis je connais personne qui va choisir un appart ou une maison en fonction de ce document. J'ai un ami qui a acheté un maison avec un coefficient G et qui en est très content... il utilise juste l'énergie intelligemment. Pourtant à la lecture du certificat on aurait pu penser qu'il allait acheter la pire maison qui existe... " mauvais, mauvais, très mauvais, très mauvais,..."
     
    berni12 , 26 Décembre 2011
    #18
  19. bZone

    bZone Equipe BricoZone 42 ans, Liège

    vous savez on peut en dira autant de l'audit electrique...

    D'une part, flairant la bonne affaire (leur petite "comm" sur chaque vente) des conglomérats d'interets se sont construits entre vincotte et d'autres entités pour creer un organisme dont je ne citerai pas le nom par lequel passent 80% des gens qui cherchent a faire un controle, ainsi ; ils ont un monopole de fait.

    Ce controle electrique est une vaste rigolade. Le PEB tout le monde le regarde l'oeil amusé, et a valeur informative. Le controle vincotte beaucoup croient que c'est une quelconque garantie de qualité, de securité, et certains continuent de penser que les assurances y accordent meme de l'importance...

    Disons que ce sont des indications. Guère plus.
     
    bZone , 26 Décembre 2011
    #19
  20. vazbiene

    vazbiene Membre 55 ans, Autre pays

    Eh bien, c'est a tomber de sa chaise.
    Des PEB ''falsifies'' des la construction, des pros du secteur (jusqu'au notaire) qui s'en moquent ?
    Sauf erreur de ma part, le PEB decoule des accords de Kyoto, c'est passe comme directive europenne et c'est entre en vigueur.

    L'etape suivante, a court terme, ce sont bien les amendes administratives qui vont frapper les detenteurs de PEB ''mauvais'', ''tres mauvais''.
    L'Etat disposera du '' controle technique'' des immeubles pour taper.
     
    vazbiene , 26 Décembre 2011
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : PEB explications

Similar Threads - PEB explications
  1. lole

    Dossier PEB final ou certificat PEB pour vendre sa maison ?

    lole, +10 (benlan2000), 25 Août 2017
    10
    Affichages:
    275
    benlan2000
    28 Août 2017
  2. mifrey

    La preuve de l'abérration des résultats PEB

    mifrey, +10 (benlan2000), 23 Avril 2017
    10
    Affichages:
    607
    benlan2000
    24 Avril 2017
  3. oufouf

    Modifications des exigences PEB à partir du 1er janvier 2017

    oufouf, +25 (espiritu pampa), 4 Janvier 2017
    25
    Affichages:
    1 164
    espiritu pampa
    21 Mars 2017
  4. NicoW

    Confirmation PEB et CWATUPE

    NicoW, +6 (NicoW), 12 Septembre 2016
    6
    Affichages:
    594
    NicoW
    14 Septembre 2016
  5. Istthar

    Peb

    Istthar, +12 (tasdeferraille), 13 Octobre 2015
    12
    Affichages:
    978
    tasdeferraille
    13 Octobre 2015
  6. vanma

    encodage PEB hors de l'ordinaire

    vanma, +27 (Cyby), 22 Juin 2015
    27
    Affichages:
    2 346
    Cyby
    24 Juin 2015