Peut-être trouvé un terrain mais questions...

Dans le forum Terrains, bornage - par adrika le 4 Mars 2013

  1. adrika

    adrika 42 ans, Liège

    Bonsoir à tous,

    Voilà 5-6 ans que nous recherchons un terrain avec mon époux. Je suis tombé sur un que j'avais zappé car il fesait partie d'une société de construction. Et comme nous voulons faire un GO ouvert, la société en question ne nous intéressait pas. En regardant plus en détail, ils vendent le terrain mais nous ne sommes pas obligé de construire avec eux. Donc, ça nous intéresse. Ce terrain se trouve dans un lotissement des années 70-80. 1500m². Pas de prescription urba; le pied! 70€ du m², c'est franchement raisonnable pour le coin.
    Mais il y a un hic. Le terrain est en vente depuis de nombreuses années et n'a trouvé aucun acquéreur. Je me demande bien pourquoi parce que le coin est pas mal. Mercredi, je rencontre le commercial sur la parcelle.

    Comment pourrai-je savoir si le terrain présente des anomalies qui ont entrainé des années de mise en vente? Quelles questions puis-je poser au commercial qui entre nous m'a déjà annoncé que la société me ferait un rabais car ce terrain ne les intéresse plus et veulent s'en débarasser? Quelle recherche puis-je faire de mon côté?

    Merci pour ce forum extra qui m'a premis d'apprendre énormément de chose.

    Adrika
     
    adrika , 4 Mars 2013
    #1
  2. edieudon

    edieudon 30 ans, Namur

    Bonjour,

    A votre place je poserais clairement la question au commercial de savoir pour quelle raison ils n'ont pu vendre le terrain.
    J'irais également faire un petit tour à la commune pour avoir des infos. Le terrain dispose-t-il d'une possibilité de se raccorder aux égouts ? La voirie est-elle communale ? (ou du moins n'est-elle pas privée)
    Le gaz de ville passe-t-il ? Ou sinon est-il possible d'installer une citerne à moindre frais ? (vous ne vous situez pas en zone de prévention de captage par exemple).

    Vous pouvez également demander au commercial s'il dispose d'essais de sol déterminant la qualité du terrain. Sinon, je vous conseillerais d'en faire réaliser un avant de signer un compromis. Mieux vaut parfois perdre 500 eur que se retrouver avec d'importants suppléments (20.000 eur par exemple dans certains cas)...

    Enfin voilà, mon conseil serait de bien prendre ses renseignements et de ne pas se laisser aller au "sentiment" lorsqu'on a le coup de coeur pour un terrain/une maison... ce qui peut parfois altérer notre esprit critique...
    Maintenant, si une fois les infos prises vous avez toujours le coup de coeur...foncez :)
    Bonne soirée
     
    edieudon , 4 Mars 2013
    #2
  3. waafti

    waafti 47 ans, Luxembourg

    Bonjour,

    Les autres questions que je me poserais sont :
    - "ambiance de vie" : connais tu la région ? quelques fois, on vois des offres défiant toutes concurences mais la zone est invivable ;-);
    - comme le signale edieudon, le terrain est il "viabilisé" : égoûts, électricité, ....;
    - prescription : il n'y en a pas, c'est rare mais à vérifié;
    - quid de ce terrain en cas d'intempérie : j'ai vu personnellement un superbe terrain qui m'intéressait dans la proximité de Ciney mais dès qu'il pleuvait un peu/beaucoup (oui nous sommes en Belgique donc entre l'averse et la drache :grinning:), le terrain ressemblait à un étang avec les eaux de ruissellement des terrains voisins (et à l'oeil, tout paraissait plat)

    ......
     
    waafti , 4 Mars 2013
    #3
  4. adrika

    adrika 42 ans, Liège

    Re,
    Alors, pas dégouts dans la rue. Donc fosse septique obligatoire avec déversement du drain dans la nationnale (n666).
    Qui dit pas d'égout, pas de gaz je suppose. De toute manière, je n'aime pas le gaz, se sera poele à bois, VMC double flux, panneaux solaire pour les sanitaires avec boiler pour prendre le relais.
    La voirie, c'est la nationnale 666.

    La zone je la connais. Elle est pas mal. Tancrémont, province de Liège, près de Banneux. Belle vue sur la vallée. Qui est orintée nord en façade.
    Les voisins, je connais pas. D'ailleurs, je pensais aller sonner chez eux demain.

    Aucune presciption urba. J'ai vérifié à la commune. D'ailleurs, un terrain vient d'être construit avec une maison hyper contemporraine.

    Le terrain en cas d'intempéries? A vérifier. Les voisins me donneront leur avis là dessus je pense puisque la maison voisine date à vue de nez des années 75.

    Les essais au sol, de toute façon, se sera d'office. J'ai suffisament vu/entendu de cas là dessus. Parfois, ça fait froid dans le dos. Remblais d'une ancienne décharge, ...

    Merci de vos suggestions.

    Adrika
     
    adrika , 4 Mars 2013
    #4
  5. Parsifal

    Parsifal Hainaut

    Si c'est réellement un lotissement, il a dû être viabilisé, sinon pas de délivrance de permis de bâtir.
    A noter quand même que dans mon lotissement, datant du milieu des années 70, il y avait déjà des prescriptions d'urbanisme, pas trop contraignantes certes (rien à voir avec actuellement) mais bien réelles.
     
    Parsifal , 4 Mars 2013
    #5
  6. waafti

    waafti 47 ans, Luxembourg

    N'oublie pas l'électricité !
     
    waafti , 4 Mars 2013
    #6
  7. Plumy

    Plumy 30 ans, Liège

    Pour ma part, 3 choses me sont venues à l'esprit et ont déjà été citées :

    * Voir si un essais de sol a été fait. Si oui, il est peut-être nécessaire de faire un radier d'où l'inintérêt général. Voir l'inverse, le terrain est peut-être rocheux...
    * Voir au niveau des égouts, électricité, disponibilités VOO et Belgacom.
    * Voir si le terrain ne se transforme pas en piscine dès qu'il pleut.

    Au final, espérez que le commercial est honnête et vous dira pourquoi personne ne l'a jamais acheté.
     
    Plumy , 4 Mars 2013
    #7
  8. Parsifal

    Parsifal Hainaut

    Quand je dis "viabilisé", c'est au minimum, eau, électricité, égouts.
    Donc, je me pose la question: est-ce bien un lotissement?
     
    Parsifal , 4 Mars 2013
    #8
  9. waafti

    waafti 47 ans, Luxembourg

    Dans ce cas, les voisins peuvent très vite faire la part des choses
     
    waafti , 4 Mars 2013
    #9
  10. buzz

    buzz Hainaut

    buzz , 4 Mars 2013
    #10
  11. Cleugnotte

    Cleugnotte 42 ans, Hainaut

    Moi je dirais, avant toute chose : allez sonner chez les voisins ! J'ai été dans le même cas que vous pour un terrain à 50.000 € pour 1800 m2 plein sud ! la super affaire quoi !!
    En allant sonner, le premier voisin m'a demandé si j'aimais bien les nénuphars .. :-'
    puis 2 autres voisins se sont mêlés à la discussions et ils m'ont tous dit que ce terrain était entièrement sous eau au moins une fois par an .... j'ai donc renoncé !
    Il y a maintenant une belle grande maison sur ce terrain , je suis passée deux fois par là depuis quand il y a eu des très grosse pluies et le jardin était entièrement sous eau ...
    Un voisin m'a dit qu'en plus les caves de la maison était tout le temps pleines d'eau ...

    Conclusion : MERCI les voisins qui m'ont évité bien des problèmes !!! Comme quoi les supers affaires ... méfiance !
     
    Cleugnotte , 4 Mars 2013
    #11
  12. adrika

    adrika 42 ans, Liège

    Merci pour les pistes données. Je me doute bien que si le terrain est à vendre depuis qq années c'est pour une bonne raison. On verra mercredi :)
     
    adrika , 4 Mars 2013
    #12
  13. Impulson

    Impulson 44 ans, Liège

    Il n'y a pas un fermier qui a un droit de jouissance du terrain ? (bail à ferme ?)
     
    Impulson , 5 Mars 2013
    #13
  14. adrika

    adrika 42 ans, Liège

    Non, je ne pense pas. Le terrain n'a pas du tout l'air occupé par un fermier. Il est même devenu la décharge d'herbes des voisins...
     
    adrika , 5 Mars 2013
    #14
  15. Plumy

    Plumy 30 ans, Liège

    Dans ce cas, en principe lors du passage chez le notaire, les propriétaires doivent certifier que le bien ne fait pas l'objet d'un bail non ?

    J'ai un vague souvenir de quelque chose qui y ressemble dans mon acte authentique.
     
    Plumy , 5 Mars 2013
    #15
  16. lesniper

    lesniper 39 ans, Luxembourg

    C'est exact.

    Mais même si c'était le cas, si l'ensembe du terrain est en zone à batir, le bail à ferme ne s'applique pas.
     
    lesniper , 5 Mars 2013
    #16
  17. pybri

    pybri 35 ans, Liège

    Alors adrika, quelle est la tuile du terrain? ;-)
     
    pybri , 7 Mars 2013
    #17
  18. anémone

    anémone 37 ans, Liège

    C'est vrai que la réponse m'intéresse aussi...
     
    anémone , 7 Mars 2013
    #18
  19. Carbu

    Carbu 52 ans, Brabant Wallon


    Ca c'est le point le plus bizarre !!
    Vous en connaissez bcp des commerciaux qui ne sont pas intéressés par gagner de l'argent et qui plus est l'annoncent d'entrée de jeux !!

    Ca cache quelque chose, il n'y a plus qu'à trouver quoi !! :-'
    Bonne chance !!
     
    Carbu , 7 Mars 2013
    #19
  20. adrika

    adrika 42 ans, Liège

    Bonjour,
    Alors, j'ai rencontré le commercial hier. Il m'a remis le plan cadastral.
    En fait, le terrain fait partie d'un lotissement que le père de la société (décédé aujourd'hui) avait acquis par son beau-père dans les années 70-80. Ils ont construits des maisons. Restait quelques parcelles qui se sont vendues petits à petits. Surtout ces dernières années, car il ne restait que les terrains pentu. Et maintenant, c'est bcp ce que recherche les gens pour des construction en pente.
    Pas d'égout, donc fosse obligatoire. Avec obligation d'ouvrir la rue pour se repiquer sur le drain. Le commercial a dit qu'il s'en chargerait. Déjà, je trouve ça hyper bizarre.
    Le terrain est plein d'arbres et arbustes qui ont poussé depuis 30 ans. Il s'occuperait aussi de tout arracher. Encore plus bizarre...
    Les raccordements à l'eau à la télédistribution sont présents.
    Si j'ai bien compris, ce terrain les "ennuye". Ils font des maisons 2 à 3 façades maintenant. Et ce type de construction ne les intéresse plus. La société vient d'être reprise par la femme du patron décédé. Beaucoup de changement dans cette société donc.
    Etude du sol non effectuée pour cette parcelle mais il sait que les autres parcelles attenantes sont sur du shiste.
    J'ai demandé s'il ne me cachait rien. Non non m'a-t-il dit. De toute façon, ça ne serait pas dans notre intérêt. Ben oui, leur image de marque en prendrait un coup...

    Voilà où ça en est. 15 ares à 115k. Trop pour nous en prix. Mais si on arrive à faire chuter pourquoi pas. A moins que... je ne sais pas.
    Si j'arrive à scanner le plan, je vous le mettrai.
    Si vous avez d'autres idées, conseils, je suis preneuse.

    Adrika
     
    adrika , 7 Mars 2013
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : terrain

Similar Threads - terrain
  1. spyder6

    Percolation et terrain argileux

    spyder6, +4 (spyder6), 18 Décembre 2018, à 18:00
    4
    Affichages:
    126
    spyder6
    18 Décembre 2018, à 19:33
  2. Naovore

    Terrain avec remise à détruire

    Naovore, +28 (A.L.), 17 Décembre 2018, à 20:22
    28
    Affichages:
    747
    A.L.
    19 Décembre 2018, à 10:21
  3. sweetandspicy

    Parceller un terrain

    sweetandspicy, +29 (baziles18), 6 Novembre 2018
    29
    Affichages:
    1 187
    baziles18
    29 Novembre 2018
  4. cinoque5

    Bornage Terrain

    cinoque5, +17 (MaitreYoda), 11 Août 2018
    17
    Affichages:
    665
    MaitreYoda
    12 Août 2018
  5. MaitreYoda

    avis terrain argileux / secteur "PARIS"

    MaitreYoda, +45 (A.L.), 9 Août 2018
    45
    Affichages:
    1 455
    A.L.
    13 Août 2018
  6. avrila

    terrain séparer par ruisseau canaliser ayant une haie

    avrila, +22 (avrila), 4 Juillet 2018
    22
    Affichages:
    1 554
    avrila
    6 Août 2018
  7. bZone

    Appli mesure surface terrains

    bZone, +15 (Saphira), 10 Mai 2018
    15
    Affichages:
    1 467
    Saphira
    12 Août 2018