pose de panneaux photovoltaiques

Dans le forum Solaire Photo Voltaïque - par nanou le 30 Juin 2007

  1. nanou

    nanou 68 ans, Hainaut

    en fonction des implantations imposées dans les lotissements, l'orientation n'est pas toujours idéale pour les panneaux photovoltaiques à placer en toiture. pourquoi la région wallonne n'estime pas elle-meme que pour une habitation de xm2, il faut , par ex., 20m2 de panneaux photovoltaiques. Ces panneaux seront à placer sur un pan de toiture , d'un abri de jardin dont elle imposerait à la fois les dimensions,l'orientation (plein sud)et l'inclinaison de la toiture ( 38°). L'esthétique de l'habitation resterait intacte et je pense que tout le monde en sortirait gagnant. Surtout ne pas s'obstiner à les maintenir en toiture des habitations car très disgracieux. ( effet miroir par temps ensoleillé comme les tuiles vernissées)
    Merci d'y penser
     
    nanou , 30 Juin 2007
    #1
  2. Le Disjoncté

    Le Disjoncté 51 ans, Liège

    Bonjour nanou,

    Pour répondre à ta constatation, je peux te dire si tu désires produire ton électricité en plaçant des panneaux photvoltaiques, il y a quelques points à devoir respecter.

    1) le choix du terrain ou de l'implantation de la maison sur le terrain, celui ou celle-ci devra se trouver entre le sud est et le sud ouest et je pense que en présentant le projet de construction aux instances, ils ne feront aucun problème sur l'orientation de la maison sur le terrain, vu que l'état a besoin de se mettre en ordre par rapport à Kyoto, et donc ils ont besoin de nous pour justifier de non pollution en montrant le nombre de certificat vert donné.

    2) en sachant qu' un panneau développe entre 160 et 180W pour une dimension de +- 1m sur 1.30m, ici je parle en général sur ce que l'on trouve sur le marché dans les standards, et que la région wallone accepte d'allouer des primes jusqu'à une puissance installée de 5 KW (si tu mets plus, tu n'auras pas droit aux primes), tu auras vite fait le calcul de la toiture.

    Si on prend comme puissance 160W:

    Il te faut 6 panneaux pour obtenir 1 KW, donc pour atteindre tes 5 KW il te faut 30 panneaux. un panneaux utilise une surface de 1.30m² d'où il te faut au moins pour la toiture exposée sud une surface de 39m² pour placer tes panneaux.

    3) En tous les cas c'est le moment de placer ce type de technologie. Pourquoi ?

    Tout simplement parce que l'état te rembourse ton installation. Comment ?

    Par KW installé, tu reçois un certificat vert qui à partir de novembre 2007 vaudra 450 € au lieu pour le moment de 150 €. donc tu pourras avoir un abattement fiscal de 5x450€ = 2250 € par an. En plus à l'installation de tes panneaux, la première année tu bénéficieras d'un abattement supplémentaire à tes 5 certificats verts de l'ordre de 3800 €.
    Lorsque tu ne consommes pas sur tes panneaux, les KWS que produisent tes panneaux, sont réinjectés sur le réseau, ce qui veut dire que ton compteur électrique tourne à l'envers. Comme tes panneaux fonctionnent de la journée, ce qui sera réinjecté sur le réseau sera racheté par ton distributeur au prix plein (heure pleine) ce qui te fera économiser +- 860 € par an (je ne te donne pas les calculs savants pour en arriver à ce montant, mais ce sont les estimations des distributeurs en fonction de leur tarif)

    Le KW installé en panneau photovoltaique avec onduleur mais sans batterie (si batterie pas de prime, le trop produit doit être réinjecté dans le réseau) revient +- entre 6500 et 7000 €

    Prenons le pire: 7000€ x5 = 35000 € prix de l'installation

    1ère année: 35000 - 2250 - 3800 - 860 = 28090 €
    Pour les années suivante: 2250+860 =3110 €

    ce qui veut dire que 28090 / 3110 = 9 ans + 1ère année = 10 ans et l'installation est complètement remboursée par l'état.

    La durée de vie des panneaux photovoltaiques est maintenant de l'ordre de 25 ans.

    Ce qui veut dire que pendant 15 ans, tu vas produire ton électricité pour toi sans que ça ne te coute quoi que ce soit, mais en plus tu vas recevoir de l'état toujours la valeur de tes certificats verts et en plus la revente de tes KWS produits non utilisés ce qui veut dire que au terme de la vie de tes panneaux tu as l'argent pour remplacer ton installation et ta facture d'électricité sera quasiment nulle.

    L'état est en train de discuter pour que l'amortissement ne soit plus de dix ans mais soit ramener à +- 7ans en augmentant les primes.

    Maintenant, rien n'empêche également de ne pas revendre à l'état tes certificats verts pour une valeur de 450 € par certificat, mais de trouver près de chez toi un pollueur, et de négocier avec lui le prix de tes certificats. Il faut savoir que ceux qui polluent, ont de grosses amendes, ce qui veut dire pour eux que plus ils ont de certificats verts, moins ils payent d'amendes, et donc pour toi la possibilité d'amortir plus vite ton installation.

    Bientôt, je vais proposé sur mon site www.cple.be un kit de 5 KW en panneau photovoltaique avec onduleur qui sera en relation avec mon "Domokit". Le domokit étant une installation électrique gérée par une intelligence électronique qui permet de faire des économies d'énergie.

    A bientôt
     
    Le Disjoncté , 1 Juillet 2007
    #2
  3. bt9000

    bt9000 Hainaut

    Le disjoncté: Parles tu d'abattement ou crédit d'impot?

    - Si c'est un abatement alors ton calcul est FAUX. car un abatement ne fait que diminuer l'assiette imposable. Conclusion: si on est imposable à 20% sur 25.000 Euros on déduit les 2250 et 3800 de l'assiette imposable. Le gain est etabli sur la différence d'impôsition!!!!
    on gagne donc:
    1re année: (2250+3800)x,2 + 860= 2070Euros
    2me et suivantes: (2250x0,2)+860=450+860=1310Euros
    A ce rythme, il faut 25 Années pour rembourser l'investissement. Si on ajoute à cela le facteur d'actualisationdes taux d'intérrêts (le prix de l'argent) pour comparer les Euros de demain et d'aujourd'hui, on passera vite à 30 ou 35 anneés...
    Etant donné que l'état ne nous donne que 10 années d'amortissement ON EST PERDANT: 2070+10x1310= 13.860Euros On en est donc de 21.000Euros de notre poche...
    Ce calcul ne tient bien entendu pas compte de l'évolution des prix de l'énergie, et des taux réels d'impôsition de chacun. Ce système favorise bien entendu les gros salaires qui sont imposés à des taux élevés et qui ont tout intérêt à diminuer leur assiette fiscale.

    -Si c'est un crédit d'impôt, (comme les assurances vies, épargne pension...) alors le tout est de voir si on paye des impôts. Si on n'en paye pas ou peu, le deal n'a aucun intérêt. L'état ne rembourse qu'à concurrence de ce qu'on lui a payé. Il faudra donc évaluer où en est avec l'amortissement des remboursement du crédit habitation, assurances vies, épargnes pension ect...

    Le calcul n'est pas aussi simple. Il dépent de la situation de chacun. Mais à ce jour aucun plan n'est rentable à moyen terme.
     
    Dernière édition par un modérateur: 1 Juillet 2007
    bt9000 , 1 Juillet 2007
    #3
  4. Le Disjoncté

    Le Disjoncté 51 ans, Liège

    Re bonjour

    D'après nos dirigeants (les politiques), ils déduiront de nos revenus les sommes à déduire, puis seulement après déduction, ils feront le calcul de l'impôt sur ce qu'il reste pour que cette option soit vraiment un avantage fiscal et pas un faux avantage.

    Je vais essayer dès que j'ai un moment de mettre sur le site, le tableau d'amortissement

    A bientôt
     
    Le Disjoncté , 1 Juillet 2007
    #4
  5. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Kenshin , 11 Novembre 2007
    #5
  6. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    [​IMG]

    Pour les particuliers



    Réduction d'impôts pour les particuliers


    Pour toute installation de panneaux solaires photovoltaïques, une réduction d'impôt de 40% du montant des travaux est accordée par le Minsitère des Finances, avec un montant plafonné par période imposable et par habitation.

    Pour les dépenses payées en 2007:
    • plafond maximum de 3380 EUR pour les constructions et acquisitions d’habitations neuves comme pour les rénovations totales ou partielles.
    Par ailleurs, il est possible de répartir ses travaux sur plusieurs années, au quel cas la réduction d'impôt est accordée pour chaque année fiscale.

    Etant donné que les impôts communaux sont calculés sur base des impôts fédéraux que vous payez, la réduction d'impôt de 3380 € peut dimuneur votre impôt communal.
    Cela peut se traduire finalement par une dimunution totale d'impôt de 3380 € + taxe communale (exemple: 8,5%), soit 3667 €.


    Pour bénéficier de la réduction d'impôt, les modules doivent présenter les caractéristiques suivantes :
    • Pour les "modèles cristallins", la norme IEC 61215 est exigée ainsi qu'un rendement minimal de 12%;
    • Pour les "modèles fins", la norme IEC 61646 est exigée ainsi qu'un rendement minimal de 7%;
    • Il est exigé un rendement minimal pour les transformateurs, il est supérieur à 88% pour les systèmes autonomes, et supérieur à 91% pour les systèmes reliés à un réseau;
    • L’inclinaison des capteurs entre 0 et 70° par rapport à l’horizontal pour les capteurs fixes.
    Plus d'infos


    • SPF Economie, PME, Classe Moyennes et Energie.
    [​IMG]Téléphone vert : 0800/12033​

    http://mineco.fgov.be --> Energie --> Réduction d'impôt --> Pour les habitations ​
     
    Kenshin , 11 Novembre 2007
    #6
  7. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Est-ce rentable ?
    La puissance d’une installation se calcule en Wc (watt-crête). Ce Wc correspond à « la puissance électrique délivrée par ce même système dans des conditions standards d’ensoleillement (1000 W/m²) et de température (25°C). La puissance crête correspond plus ou moins à la notion de puissance maximale. » (ef4.be)
    Par facilité, on considère souvent qu’un kWc (1000 Wc) nécessite en Belgique 8 m² de panneaux produisant annuellement 850 kWh d’électricité (ces chiffres sont des approximations, cela dépend de l’inclinaison des panneaux, de la technologie employée, etc).
    C’est donc intéressant d’un point de vue production d’électricité : 850 kWh c’est 60% de ce que consomme un ménage moyen utilisant rationnellement l’électricité pour les besoins électriques de base (électroménagers et éclairage uniquement) !
    Les systèmes photovoltaïques ne sont cependant pas bon marché. En effet, ces 8 m² de panneaux coûtent approximativement 6000€ HTVA. Sachant que l’électricité du secteur coûte +/- 17 ct/kWh, c’est cher payé pour produire « seulement » 850 kWh/an. Telle quelle votre installation à 6000 € HTVA ne vous permettraient de gagner que 150 € par an. Impossible à rentabiliser, même sur les 25 à 40 ans de durée de vie estimée de l’installation.
    Heureusement, il existe plusieurs mécanismes favorisant actuellement le photovoltaïque et qui le rendent financièrement rentable.

    Des aides fédérales et régionales
    Pour ne rien simplifier, les aides existantes sont fédérales et régionales (rien n’empêche une commune ou une province d’octroyer aussi des aides... mais actuellement il n’y a pas d’aide connue en matière de solaire photovoltaïque).
    Le fédéral octroie une réduction d’impôt de 40% du prix de l’installation de votre système photovoltaïque (avec un plafond de 3380 € pour les dépenses faites en 2007). C’est une réduction d’impôt et non une déduction : vous retoucherez effectivement en 2009 (revenus de 2007,déclaration en 2008...) le montant de la réduction d’impôt.

    Pour les régions, c’est un peu plus compliqué :
    Wallonie : octroi de certificats verts ou CV (actuellement 1 CV / 1000 kWh)
    Bruxelles : octroi de certificats verts ET prime régionale à l’installation de 50% de l’installation (plafonné à 3000€).
    Un certificat vert est une aide octroyée à la production d’électricité verte (issue de ressources renouvelables, comme le solaire photovoltaïque).
    Ces aides - cumulables - permettent une rentabilité qui tourne autour des 20 ans ou plus pour des installations de 3 kWc (permettant donc une production de +/- 2500 kWh/an). Cela reste long... des installations plus petites peuvent être rentabilisées plus vite en fonction des régions.
    Dans les mois à venir cependant, la Région wallonne va augmenter le nombre de certificats verts octroyés au particulier pour la même production d’électricité qu’auparavant. La rentabilité du projet sera alors atteinte en 7 ans au lieu de 21 pour 1 kWc installé ! Là, cela devient franchement plus intéressant !
    Cette nouvelle mesure fait partie du plan Solwatt de la Région wallonne. Il est très probable que la Région bruxelloise augmente elle aussi les aides possibles, permettant d’augmenter la rentabilité d’un projet photovoltaïque important.

    Et l’urbanisme ?
    L’installation de panneaux solaires photovoltaïques, n’est pas soumise à permis d’urbanisme en région wallonne. Attention, certaines conditions sont néanmoins à respecter et cette non-obligation n’est que le cadre général wallon. D’autres obligations particulières peuvent soumettre l’installation des panneaux à permis (règlement communal, bien protégé, etc).
    A Bruxelles le permis n’est pas obligatoire sauf si les panneaux sont installés sur une toiture plate, avec une inclinaison supérieure à 45 °, sur un bien classé...

    Et l’environnement dans tout ça ?
    Rentable financièrement, d’accord. Mais environnementalement parlant ? En effet, toute production de biens s’accompagne d’une part plus ou moins importante d’énergie grise (l’énergie utilisée pour produire ce bien). Il serait inintéressant d’un point de vue « écologique » de produire de l’électricité solaire (propre et renouvelable) si les panneaux nécessitent plus d’énergie pour être produits que ce qu’ils peuvent fournir tout au long de leur carrière.
    Heureusement le bilan est positif, très positif même. En effet, il faut en Belgique 3,2 ans pour que les panneaux « remboursent » leur dette énergétique. Ce qui est peu comparé à leur durée de vie de 25 à 40 ans !

    Un intérêt européen !
    [​IMG]Le photovoltaïque a un gros potentiel de croissance. Certains pays comme l’Allemagne l’ont vite compris. Elle occupe d’ailleurs la première place mondiale en matière d’installation photovoltaïque (1.150 MWc en 2006) suivis de loin du Japon (300 MWc) et des Etats-Unis (+ de 120 MWc).
    L’écart entre l’Allemagne et les autres pays s’explique par le système d’incitation qui oblige les fournisseurs d’électricité à racheter l’électricité photovoltaïque à un tarif prédéfini très intéressant tournant autour des 50ct/kWh.

    Plus concrètement, le nombre de Wc par habitant est encore faible en Belgique [Tableau : EurObserv’ER / baromètre photovoltaïque (PDF)]. Mais les différentes mesures dont nous parlons ici vont très probablement changer la donne rapidement.
    Le soleil brille !
    Si la technologie photovoltaïque est restée un peu... dans l’ombre jusqu’il y a peu, gageons que les aides proposées vont booster l’installation de panneaux dans notre pays. Les nouvelles installations photovoltaïques ont d’ailleurs triplé entre 2005 et 2006 en Belgique. Un bon début.
     
    Kenshin , 11 Novembre 2007
    #7
  8. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Un petit dernier :

    http://www.actu24.be/article/societe/wallonie__primes_a_lenergie_doublees_en_2008/53930.aspx

    qui dit que :

    Eco-Logis : d'abord l'audit
    Première démarche : l'audit énergétique. La Région paie 360 des 600€, le reste peut être déduit des impôts.
    Isolation du toit : la prime passera de 2 à 4€/m2 si on le fait soi-même, de 5 à 8 si on passe par un entrepreneur enregistré. Plafond porté de 6 à 10.000 €. Pour 80 m2, ce sera 250 € de plus qu'en 2007.
    Isolation des murs : de 10 à 25€/m2. Plafond porté à 10 000 €. Soit 1000 € de prime en plus pour 65 m2.
    Double vitrage : 25 à 40 €/m2. Plafond porté à 10 000 €. Gain prévisible : 200 € par dossier.
    Isolation d'un logement neuf : 1.500 € si K45 + 100 € par unité jusqu'à K35. Les maisons passives reçoivent 20 650 € de primes. Il faut atteindre 1,5 l de mazout par m2, à comparer aux 30 l par m2 du logement wallon moyen...
    Photovoltaïque : 20 % du coût d'installation avec un maximum de 3.500 €, et des certificats verts durant 15 ans, ce qui offrira un taux de retour de 7 ans.
    Les autres primes (chauffage, solaire thermique...) restent à leur niveau actuel.
     
    Kenshin , 11 Novembre 2007
    #8
  9. chriwautier

    chriwautier 44 ans, Hainaut

    Avec ce système , c'est peut être mieux d'installer le chauffage electrique dans l'habitation alors ? (plus besoin de gaz, mazout, ....)
     
    chriwautier , 28 Novembre 2007
    #9
  10. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Chriwautier, dans une maison neuve, bien isolée, un chauffage électrique mixte (accus au rez et convecteurs à l'étage) avec un compteur bihoraire pour les accus est très rentable, (+ exclusif nuit pour l'eau chaude sanitaire) peut être très économique. Plusieurs de mes clients ont fait ce choix et sont très satisfaits.
    Economie de la cheminée dans le gros oeuvre, pas de réservoir à mazout, pas d'entretien annuel, 12 factures bien réparties, installation moins chère, ....

    Dans une vieille maison, je déconseille fortement (expérience personnelle il y a plus de dix ans)
     
    intègre , 28 Novembre 2007
    #10
  11. Diam

    Diam 43 ans, Hainaut

    Tiens, est ce qu'on peut supposer que dans un avenir proche (je ne parle pas à 2 mois, mais plutot 5-10 ans), l'idéal en matière energétique pour les résidences particulière sera la fée electricité ?

    L'isolation de mieux en mieux maitrisée, ainsi que la technologie qui s'améliore pour les panneaux (solaire, photovoltaique ou autre) peuvent ils nous laisser espérer une auto suffisance ? Et si oui, à quel délai ?
     
    Diam , 28 Novembre 2007
    #11
  12. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Parfaitement et probablement pas dans 5 ans , mais dans 2-3 ans déjà, suivant l'augmentation du prix du barril de pétrole et de la volonté de ne plus polluer.
    Mais pas nécessairement l'électricité en direct, mais via des pompes à chaleur géothermiques comme celles de Masser, fonctionnant avec très peu d'électricité (400 € par an pour une maison de 189 m², prévu par les ingénieurs de Masser)
    L'année prochaine nous devrions passer à un k autour de 35 avec nos nouvelles méthodes d'isolation.
     
    intègre , 28 Novembre 2007
    #12
  13. lout007

    lout007 39 ans,

    SAlut,

    petite question,

    si maintenant ma maison à 5 ans et que j'installe mes panneau photovoltaique sur mon abri de jardin .... Ais je droit à la TVA de 6%????

    Merci
     
    lout007 , 29 Novembre 2007
    #13
  14. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Je ne suis pas certain que sur l'abri de jardin, cela donne droit à la réduction de TVA. Pourqoui ne pas téléphoner à la commune ou directement au bureau de la TVA. Comme ça pas de doute possible
    Ou alors en message privé à Arthur 9-9, qui semble-t-il est un fonctionnaire averti qui donne de très bons conseils.
    Ben oui !! il y a des fonctionanires efficaces !!!! (lol)
     
    intègre , 29 Novembre 2007
    #14
  15. ol7830

    ol7830 51 ans, Hainaut

    Un spécialiste peut-il me donner la différence (rendement et coût) entre un panneau photovoltaïque unicellulaire et un au silicium ?
     
    ol7830 , 31 Décembre 2007
    #15
  16. cruypa

    cruypa 66 ans, Hainaut

    Bonsoir je vient d'apprendre pas mal de choses et je vais suivre cette discutions

    Bonne fête a tous et toutes

    A+ Albert
     
    cruypa , 31 Décembre 2007
    #16
  17. montutu61

    montutu61 55 ans, Hainaut

    bonjour à tous,je viens de decouvrir ce site est j'ai une petite question à poser.
    Je ni connais rien en électricité mais, suis intéressé par tout ce qui est energie renouvelable.Quelqu'un pourrait-il éclairer ma lanterne (pas Leterne) au sujet de:1-la grandeur des panneaux pour une habitation normal,2- +- le prix pour une installation,3-ce que l'on peut récuperer par la région wallonne.
    merci d'avance.
    eric.:]
     
    montutu61 , 12 Janvier 2008
    #17
  18. Impulson

    Impulson 43 ans, Liège

    Pour montutu61 et les autres bien entendu, voir le site www. solic.be... Vous aurez déjà un morceau de réponse... Sinon vous pouvez les contacter sans problème (il ne s'agit pas de moi, ni de ma société mais d'un ami qui s'est lancé dans le photovoltaïque... )

    Bonne journée et bon travail

    Vincent
     
    Impulson , 12 Janvier 2008
    #18
  19. montutu61

    montutu61 55 ans, Hainaut

    un grand merci à toi Vincent.
    la chose que je peut constater c'est qu'il n'y a que les riches qui peuvent se permettre ce genre d'installation,le minsitère devrait donner une prime plus importante pour motiver les gens à installer ce genre d'energie!!!!!!!!!
    je suis déçu.
    eric.
     
    montutu61 , 13 Janvier 2008
    #19
  20. mmikee02

    mmikee02 37 ans, Namur

    Bonjour,
    Je souhaitait juste dire en plus que l'énergie produite est taxée, ce n'est pas du bénéfice net.
    Ca, je l'ai apris il y a peu, on en parle pas beaucoup.
     
    mmikee02 , 13 Janvier 2008
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : pose panneaux photovoltaiques

Similar Threads - pose panneaux photovoltaiques
  1. frely

    relevé index suite pose PV

    frely, +6 (marc.d), 28 Juin 2017
    6
    Affichages:
    272
    marc.d
    3 Août 2017
  2. spily

    Relevé des index suite à la pose de panneaux

    spily, +9 (seiran76), 19 Mai 2016
    9
    Affichages:
    813
    seiran76
    24 Mai 2016
  3. labrique
    21
    Affichages:
    1 219
    rg67
    29 Mars 2014
  4. clioboy01

    Avis sur plans de position et unifilaire.

    clioboy01, +6 (jeanphi500), 24 Février 2013
    6
    Affichages:
    935
    jeanphi500
    24 Février 2013
  5. NathalieG

    précautions à prendre lors de la pose de panneaux PV sur ardoises

    NathalieG, +32 (eole2002), 11 Janvier 2013
    32
    Affichages:
    3 759
    eole2002
    22 Janvier 2013
  6. Levure

    Pose de tubages en attente pour les panneaux solaires ELCO ?

    Levure, +6 (kenny82), 27 Janvier 2010
    6
    Affichages:
    2 235
    kenny82
    27 Janvier 2010
  7. benpil

    Facture annuelle après pose de panneaux solaires

    benpil, +3 (x-team-2), 29 Décembre 2009
    3
    Affichages:
    4 657
    x-team-2
    19 Janvier 2010