problème de P.M

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par bass le 10 Juin 2013

  1. bass

    bass 37 ans, Namur

    bonjour à tous,

    je suis pour le moment entrain de construire une extension sur l’arrière de ma maison (7M*4M).

    [​IMG]

    le plafond sera en poutrain-claveau b113 avec deux ouvertures pour dôme velux (110*110).

    du coté jardin les poutrain poseront sur l'y-tong (25cm) et du coté façade sur un ensemble de poutrelles métallique posées sur des colonnes en béton armé.

    ma question....quelles colonnes en BA je dois placer et quelles PM....vous allez me dire "t'as qu'a sonner à ton archi" sauf qu’après 6 mois de burn-out mossieur me dis que ce n'est pas à lui de calculer tout ça...

    deuxième question...je fais quoi moi???

    d'avance merci pour vos conseils qui m'ont toujours été précieux.
     
    bass , 10 Juin 2013
    #1
  2. remano

    remano 75 ans, Liège

    BASS,

    Il n'y a aucun problème à vous calculer une ou des colonnes en béton armé mais:

    Pourquoi des colonnes en béton armé et non une colonne métallique plus facile à liaisonner avec une poutrelle ?
    Pour une colonne en BA ou un I il faut une semelle et si je comprend bien, cette colonne serait adossée au mur existant et là, il faut savoir faire un coffrage.
    A voir votre maçonnerie, il y a des queues de vaches, ce n'est pas l'idéal, apparement un linteau n'a pas beaucoup d'assise.
    Y a-t-il des mur-fort dans l'allège de vos fenêtres ?
    De quoi sont fait les linteaux ? Ou vont se placer les coupoles ?
    Ou se trouvera le point bas de récolte des eaux pluviales?

    Donnez la référence des (poutrains). et après sur ces poutrains, quelle option pour le périmètre de la toiture, si vous ne vous décidez pas un jour à ce quelle serve de solarium ?

    Peu de question, beaucoup d'inconnues.

    Faites un petit plan, vous allez avoir d'autres réponses.

    Bon choix.

    RMN.
     
    remano , 10 Juin 2013
    #2
  3. bass

    bass 37 ans, Namur

    je fais tout ça au plus vite.

    merci. :)
     
    bass , 12 Juin 2013
    #3
  4. vété

    vété 37 ans, France

    Remano, c'est quoi des queues de vache? Je pense que beaucoup ne savent pas ce que c'est mais n'osent pas demander. Moi, j'OSE :grinning:
     
    vété , 12 Juin 2013
    #4
  5. Musicseby

    Musicseby Invité

    Pour un vétérinaire ... pfff

    Queue de vache : Saillie de toit qui se trouve à l'égout d'un pan de couverture pour protéger les façades et toutes les saillies qu'elles comportent.
     
    Musicseby , 12 Juin 2013
    #5
  6. remano

    remano 75 ans, Liège

    Vété et.......bonjour,

    On est pas maître en apprenant. En maçonnerie, une queue de vache signifie la superposition de deux joints verticaux ou un décalage insufisant. En général, dans une anglée, ou départ de façade, on commence un tas avec un demi bloc, puis entier, entier, ainsi de suite jusqu'à, arriver à une baie de porte ou autre. Si le solde de bloc, pour arriver à la juste mesure est trop petit (moins que 1/4 de bloc) on ne part pas avec un demi, mais avec un 3/4 et on joue sur la largeur des joints pour tomber juste. On contrôle bien évidement cela sur la totalité du mur à ériger.

    Attention, pour un maçon, 1 cm = 3/4 de pouce.:grinning:

    Quand il s'agit de brique de parement, on pose un tas de briques à sec sur la longueur de façade, on y trace les ouvertures ( portes,fenêtres) Si on arrive à des éléments trops petits, on change, soit le départ, 1 brique, 1/2 brique, 3/4 de brique, (jamais moins que 1/4) ou de nouveau sur la mesure des joints verticaux.

    C'est ce que j'ai appris dans mes études d'architectures.

    Aujourd'hui, on ne s'embarrasse plus beaucoup de cela et il n'est pas rare de voir des pieds droits ( anglée de fenêtre ou porte) avec des morceaux de brique de 4 cm voir moins.

    Vite fini, vite un autre chantier.

    La maçonnerie, cela s'apprend,manoeuvre, manoeuvre qualifié, apprenti maçon, maçon 2me échelon, maçon 1er échelon, chef d'équipe.

    Il y a une multitude de termes techniques dans le bâtiment, il n'y a aucune honte à ne pas les connaitre tous. Mais parfois, même des patrons les ignorent.:dizzy:

    En espérant vous avoir été utile.:)

    MUSICSEBY, Internet et Wikipedia, ce n'est pas la bible du bâtiment.


    RMN.
     
    Dernière édition par un modérateur: 13 Juin 2013
    remano , 13 Juin 2013
    #6
  7. remano

    remano 75 ans, Liège

    Suite et fin, je suppose.

    A me relire, petit oubli d'importance, ce genre de joint superposé, aussi appelé joint filant est à éviter dans les appareils (types de parements) car ils fragilisent la maçonnerie. Ne pas confondre avec les gargouilles qui protegent les façades des eaux de toitures, Musicseby,
     
    remano , 13 Juin 2013
    #7
  8. pulsar

    pulsar 61 ans,

    Bonjour Remano ,
    est-ce que la superposition de joints verticaux ne s'appele pas aussi
    " un trait de sabre, ou un coup de sabre " ?
    Merci pour ma gouverne .:)

    bàv
     
    pulsar , 17 Juin 2013
    #8
  9. remano

    remano 75 ans, Liège

    Pulsar, merci pour ton bonjour,

    Effectivement, mais moins souvent usité en briques de parement.
    La queue est aussi la largeur d'un mur de pierre.

    Cord.

    RMN.
     
    remano , 17 Juin 2013
    #9