problème pont thermique réglé par chappe isolante?

Dans le forum Maçonnerie, Chape - par chris de liège le 19 Novembre 2008

  1. chris de liège

    chris de liège 40 ans, Liège

    Bonjour à tous,

    C'est mon 1er post sur ce site (mais à mon avis pas le dernier) que je consulte déjà depuis quelque temps... et où j'ai déjà lu pas mal de conseils judicieux :grinning: !

    Propriétaire depuis peu d'un terrain (avec une sacrée pente qui impose certaines mesures), je compte prochainement me lancer dans la construction d'une maison 4 façades avec caves, garage et étage mansardé, avec l'aide de mon beau-père qui, contrairement à moi, possède déjà une solide expérience dans ce domaine.

    Afin de bénéficier de la vue descendante sur le terrain, j'aimerais inclure un balcon à l'arrière de la maison, ce qui nous laissera l'opportunité d'aménager une terrasse au niveau du jardin.

    Nous avions initialement pensé à utiliser des colonnes (béton ou métal) pour servir de support, mais ma compagne ne trouve pas cela très esthétique, vu la hauteur et le nombre (3m et il en faudrait 3, car la longueur du blacon est de 9m). Quant à couler directement une chappe de béton armé, j'aimerais autant éviter vu ce qe cela demandera comme préparation pour réaliser le coffrage.

    Mon beau-père me propose donc de faire dépasser des hourdis du rez de chaussée de 160 cm, en réalisant une chappe isolante de PUR de 8cm et une chappe de compression armée de 5 cm, en plus de la chappe armée et du revêtement de 8cm

    Beaucoup de gens m'ont déconseillé ce système pour 2 raisons :

    * le porte-à-faux et le fait que la structure des hourdis n'est pas prévue pour subir un effort de cisaillement aux extrémités

    * le pont thermique engendré

    Cependant, concernant le 1er point, mon beau-père a contacté la société Echo et parlé à l'un de leurs ingénieurs, qui lui a répondu qu'à condition de ne pas dépasser une certaine longueur de porte-à-faux (--> 160 cm dans notre cas), il n'y aurait pas de problème. Cet ingénieur veut même bien nous fournir les plans et l'étude relative à cette construction. Il offre aussi une garantie de 10 ans sur cette dernière !

    De plus, notre architecte plutôt réticent au départ, nous a finalement dit être ok après discussion.

    Au niveau du pont termique, pensez-vous que l'isolation fournie par la chappe isolante suffira à régler, ou au moins à limiter, le problème ? On m'a aussi parlé de chappe en béton cellulaire...

    Cette question se pose d'autant plus que la construction du rez et du 1er étage se ferait en bloc ytong de 20 cm + polystyrène extrudé de 6cm + 3cm de vide + brique, afin d'obtenir une bonne isolation des pièces de vie.

    De manière globale, quelles remarques me feriez-vous à ce sujet ?

    Merci d'avance pour vos conseils.
     
    chris de liège , 19 Novembre 2008
    #1
  2. red.pepper

    red.pepper 44 ans, Liège

    Si je comprend bien, le pont thermique est du au fait que les hourdis sortent du volume isolé. Dans ce cas, pour éviter le pont thermique il faudrait que les hourdis au niveau de la terrasse soient isolés non seulement par le dessus (chape isolante) mais aussi en dessous et sur les côtés, de manière étanche. Bref, créer une excroissance du volume isolé dans laquelle seraient les hourdis, et poser la terrasse sur cette excroissance. N'isoler que le dessus des hourdis ne réduira pas

    EDIT: en y réfléchissant, il faudrait même que l'isolant tout autour des hourdis rejoigne l'isolant de façade, sinon on aura un pont thermique à cet endroit.
     
    Dernière édition par un modérateur: 19 Novembre 2008
    red.pepper , 19 Novembre 2008
    #2
  3. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    Bjr, Chris de Liège, félicitations pour votre projet.

    J’ai lu votre message, et la solution de stabilité des hourdis dépassants n’est qu’une question de calculs d'armatures à mettre dans les hourdis et dans la chape de compression qui devrait elle être augmentée. Cela ne supprimera pas les ponts thermiques. L’emballage ‘’cadeau’’ :grinning: proposé par Red Pepper est une solution, mais je crains qu'elle alourdisse l'aspect de votre balcon.

    Pourquoi ne pas envisagez des éléments de béton préfab. En forme de L renversés fixés à votre support pas des clefs d’ancrages et d’appuis en inox, tout en maintenant le vide ventilé et l’isolation sur votre murs et poutre linteaux.
    ( Question prix, c’est le nb. de pièces identiques et degré de finition qui va le déterminer)
    9.00 = 2 x 4.50 ou 3 x 3.00 ou 6 x 1,50 m à vous de voir.
    (Pour info; 1 élément de 0.40 + 1.60 x 1.50 x 0.12 pèse moins d'une tonne) :sick:

    A+
     
    fradeco , 19 Novembre 2008
    #3
  4. chris de liège

    chris de liège 40 ans, Liège

    Merci pour vos réponses à tous 2.

    red pepper : effectivement, l'idée de l'emballage pourrait limiter davantage les pertes, mais comme vous le soulignez, sans que cela supprime totalement le pont thermique... et j''imagine qu'il faudrait donc réaliser un coffrage qui dépasse les hourdis sur les côtés et placer des plaques isolantes en dessous ?

    fradeco : oui, cette solution me plaît davantage, mais je pensais que ces éléments étaient uniquement pour de petits volumes et qu'il ne serait pas possible d'obtenir une largeur de 160 cm... je vais pendre des renseignements dans cette voie et en parler à mon architecte.
     
    Dernière édition par un modérateur: 19 Novembre 2008
    chris de liège , 19 Novembre 2008
    #4
  5. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    Bsr, Chris de Liège.

    Je vous tranquillise tout de suite, question dimensions, j'ai vu prébariquer des éléments de façades de +/- 2,60 sur 5,80 d'un seul tenant. Des balcons de 5,00 sur 1,80. Alors vous pensez des éléments de 1.60x1.50 une paille comme on dit à ''Lietch''. :=) Renseignez-vous, c'est important et dite vous que vous pouvez faire plaisir à votre compagne. ;-) Elle n'est pas belle la vie.

    A+
     
    fradeco , 19 Novembre 2008
    #5
  6. bencos

    bencos 39 ans, Liège

    bencos , 19 Novembre 2008
    #6
  7. chris de liège

    chris de liège 40 ans, Liège

    Et bien voilà, j'ai envoyé les plans à plusieurs compagnies et j'attends maintenant de voir ce qu'ils vont me proposer... et à quel prix !

    Merci à tous pour vos conseils, vos ètes vraimin binamé :grinning: (comme on dit ici, quoique de moins en moins, comme en témoigne ma connaissance plus qu'approximative de l'orthographe wallonne)
     
    chris de liège , 20 Novembre 2008
    #7
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : pont thermique réglé

Similar Threads - pont thermique réglé
  1. iann_ash

    Règle de l'art ??? Dalle de fondation.

    iann_ash, +4 (iann_ash), 25 Mai 2016
    4
    Affichages:
    939
    iann_ash
    30 Mai 2016
  2. durum1980

    Ytong + Linteau béton : pont thermique???

    durum1980, +19 (benlan2000), 28 Mai 2014
    19
    Affichages:
    1 521
    benlan2000
    30 Mai 2014
  3. lololo11

    chape de finition sur pont ruisseau

    lololo11, 4 Mars 2014
    0
    Affichages:
    795
    lololo11
    4 Mars 2014
  4. kamol1

    pont thermique

    kamol1, +6 (Sanssueur), 31 Octobre 2012
    6
    Affichages:
    1 538
    Sanssueur
    31 Octobre 2012
  5. irakk

    coefficient thermique

    irakk, +5 (Bartho), 19 Février 2012
    5
    Affichages:
    2 035
    Bartho
    19 Février 2012
  6. bZone

    Les murs sont des ponts thermiques

    bZone, +24 (eljub), 16 Janvier 2012
    24
    Affichages:
    4 595
    eljub
    17 Janvier 2012
  7. didier6600

    pont thermique seuil de porte

    didier6600, +10 (cradoc), 19 Juillet 2011
    10
    Affichages:
    6 619
    cradoc
    21 Juillet 2011