Procédure tubage poel

Dans le forum Cheminée, tubage - par acideb le 1 Août 2019

  1. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    Bonjour à tous,
    ceux qui ont participé à mon précédent poste concernant : idées pour rénover ma cheminée...j'ai terminé les travaux.
    Or aujourd'hui, je veux faire dans les règles de l'art le tubage de ma cheminée.
    Concrètement, je tique sur un point : la condensation.
    Un tubage simple paroi dans mon conduit maçonné est suffisant?
    Au niveau de la rosace de finition, dois je faire un cimentage biseauté intérieur? (je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire).
    Le conduit est en ligne droite...vous me conseillez quoi? rigide ou flexible? Je cherche plus la qualité. Je me dis que le rigide sera plus facile à ramoner.
    Enfin la dernière question. Le poel est en retrait par rapport au conduit avec une sortie haute, ce qui sous entend 2 coudes 45°... comment se déroule un ramonage? Je ne me vois pas du tout placer à T quelque part.

    Merci pour vos conseils.
    Je peux très bien aller chez des pros, mais je préfère en discuter avec des passionnés avant.
     
    acideb , 1 Août 2019
    #1
  2. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    acideb , 1 Août 2019
    #2
  3. poilu

    poilu Autre pays

    L'un des usages du tubage est de contenir la condensation à l'intérieur de la gaine. C'est la raison pour laquelle vous opterez pour un flexible double feuille étanche à la condensation et aux suies. Il est aussi plus lisse et donc facilite le ramonage (annuel). Un conduit "simple" est largement suffisant et efficace...
    Le conduit autour du tubage restera ventilé naturellement (donc pas de vermiculite, par ailleurs interdite en Belgique).
    La plaque d'étanchéité posée sur la souche de cheminée est légèrement plus large que le flexible ce qui facilite la ventilation du conduit.
    Ne vous aventurez dans un tubage rigide que si vous êtes sûr à plus de 100% que le conduit est strictement vertical. A la moindre variation votre installation est impossible, et la marchandise perdue…

    Ne vous inquiétez pas du double coude à 45°, une canne de ramonage flexible traverse sans problème. Mais veillez à bien solidariser tous les éléments du conduit.
    Pour l'étanchéité autour de la buse (sous la rosace) je conseille plutôt la laine céramique. Elle a l'avantage de résister aux contractions et dilatations de la buse. Donc de rester en place.

    Très important ! Avant d'acheter votre tubage, testez la section utile du conduit. Il y a souvent une différence considérable entre l'estimation visuelle… et la réalité du conduit !
     
    poilu , 1 Août 2019
    #3
    acideb et NicoW aiment ça.
  4. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    WAW! merci pour ces précieux conseils! c'est tellement agréable de pouvoir discuter avec passion. Merci et encore merci.
    Je vais potasser tout ça!!
     
    acideb , 2 Août 2019
    #4
  5. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    Bonjour Poilu!
    Je reviens vers vous car je suis dans mes démarches.
    Je n'arrive pas à comprendre la raison de condensations chez d'autres utilisateurs sur différents forums dont le notre... Je comprends bien la problématique de la qualité du bois. Mais le reste? comment éviter ce phénomène?
    Dans mon cas, aurai-je ce problème avec un tubage double peau non isolé?
    J'ai vérifié mon conduit avec un gabarits 180 et ca passe juste! mais ca passe sans toucher.

    Je me permet de résumer brievement :
    - un ramonage du conduit
    - tirer le tubage simple ou double peau avec des agraffes de centrage
    - pose du conduit d'évacuation en métal du poel vers le plafond en veillant à l’emboîtement
    - raccordement flexible - tube métal
    - pose d'une laine céramique aux emboîtements haut et bas de la buse
    - pose d'une plaque de propreté
    - pose d'une plaque d'étanchéité en fin de conduit en veillant à laisser un espace de ventilation nécessaire pour le conduit maçonné
    - repose des chapeaux de cheminée.

    y voyez vous d'autres conseils?
    Je vous remercie.
     
    acideb , 5 Octobre 2019
    #5
  6. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    @poilu je vous tag pour que vous puissiez voir mon message :cool:
     
    acideb , 6 Octobre 2019
    #6
  7. poilu

    poilu Autre pays

    Bonsoir,

    pour un foyer a combustibles durs, le tubage est exclusivement double peau (donc plus étanche et lisse à l'intérieur). Attention au sens de placement. Il doit y avoir une flèche imprimée sur le flexible…
    Vous l'introduirai par le haut en poussant, voire tournant pour faciliter la progression. Avec une aide depuis le bas, en tirant très délicatement. Le but est d'amorcer la descente. Si le partenaire au bas tire trop fort, il risque de déchirer la gaine.

    Qu'entendez vous par "emboîtements de la buse" ?

    La condensation dans un conduit provient de :

    - mauvaise qualité du bois (trop humide) ou
    - mauvais usage de l'entrée d'air comburant (feu étouffé, mauvaise combustion trop froide) ou
    - section du conduit inadaptée (trop large-donc respecter le diamètre de sortie du poêle) ou
    - augmentation du rendement des foyers, donc fumées plus froides.
    Le tubage permet de ne pas souffrir des conséquences de la condensation (si il y en a !!!). Les écoulements restent confinés dans le tube.
     
    poilu , 6 Octobre 2019
    #7
  8. belgotux

    belgotux 31 ans, Hainaut

    Je squatte un peu le sujet mais je lis qu'il faut laisser une ventilation du conduit de maçonnerie quand on met un tubage dedans

    Dans mon cas mon insert a été installé avec du simple paroi rigide, il y a de la laine (céramique ?) placée au départ de la maçonnerie, 1.5m au dessus de l'insert. Et également au niveau de la sortie de cheminée en toiture pour combler l'espace et maçonner le pourtour. Si je comprends ce n'est pas normal ? :eek:
     
    belgotux , 7 Octobre 2019
    #8
  9. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    sur ce que j'ai lu sur le sujet, une ventilation naturelle de l'ancien conduit est nécessaire.
     
    acideb , 7 Octobre 2019
    #9
  10. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    C'est une erreur de compréhension de ma part, je n'avais pas compris que vous parliez d'isoler autour de la buse rigide qui se trouve de quelques cm dans le conduit.
     
    acideb , 7 Octobre 2019
    #10
  11. acideb

    acideb 36 ans, Bruxelles

    sur toutes les vidéos que je regarde sur youtube , il n'y en a pas une qui montre une ventilation du conduit!


    je ne comprends pas.
     
    acideb , 15 Octobre 2019
    #11
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Procédure tubage poel

Similar Threads - Procédure tubage poel
  1. AldMarc

    Tubage

    AldMarc, 6 Juillet 2020, à 10:31
    0
    Affichages:
    88
    AldMarc
    6 Juillet 2020, à 10:31
  2. bergarath

    tubage de cheminée - quelle mise en oeuvre

    bergarath, +2 (bergarath), 11 Juin 2020
    2
    Affichages:
    181
    bergarath
    11 Juin 2020
  3. Thdd

    Taille minimum de la pierre pour mon poele

    Thdd, +1 (Thdd), 9 Mai 2020
    1
    Affichages:
    127
    Thdd
    9 Mai 2020
  4. klipsch

    Hotte dans construction neuve: emplacement et tubage

    klipsch, +7 (klipsch), 19 Mars 2020
    7
    Affichages:
    279
    klipsch
    19 Mars 2020
  5. anthony146

    Humidité chapeau ou tubage?

    anthony146, +7 (anthony146), 4 Mars 2020
    7
    Affichages:
    298
    anthony146
    5 Mars 2020
  6. miendo

    Tubage cheminée : bruit de tuyau

    miendo, 11 Février 2020
    0
    Affichages:
    283
    miendo
    11 Février 2020
  7. Patdec

    La problématique du tubage

    Patdec, +6 (Patdec), 3 Février 2020
    6
    Affichages:
    515
    Patdec
    4 Février 2020