Quelle est la valeur K de votre habitation ?

Dans le forum Construction neuve - par davidisa le 18 Janvier 2010

  1. Flappi

    Flappi 47 ans,

    "... pour rappel on commence par les blocs intérieurs puis l'isolant puis on finit par la brique de façade..."

    Voilà une bonne méthode ! Pour autant qu'on place les 100 % de l'isolant avant de commencer le montage des briques de façade. Mais en réalité, isolant et brique montent souvent en même temps, et chez certains, en même temps que les blocs.

    Tout dépend à quel moment on place l'échafaudage, car ceci peut gêner pour les travaux en bas. Alors on fait tout à 50%, puis on place l'échafaudage, puis on continu avec l'étage. J'ai observé au moins 100 chantiers sur 3 ans, mais je n'ai jamais vu un chantier isolé à 100 % permettant une inspection efficace, avant de commencer le montage des briques de parements.

    Alors l'architecte n'a vraiment aucun moyen de vérifier les "mystères" entre blocs et briques, et ne reste plus que la thermographie, une fois que la maison est chauffée.
     
    Dernière édition par un modérateur: 24 Janvier 2010
    Flappi , 24 Janvier 2010
  2. lepasserelle

    lepasserelle 47 ans, Hainaut

    Effectivement pas besoin de certification. Si on commençait par INTERDIRE de construire avec la méthode belge, c'est-à-dire, bloc, isolant et briques en même temps, ce serait déjà un progrès considérable. Si on monte les blocs puis les isolants, l'architecte a tout le temps de passer pour vérifier la qualité de la pose des isolants.
     
    lepasserelle , 24 Janvier 2010
  3. Flappi

    Flappi 47 ans,

    C'est juste, mais hélas, ce n'est pas l'architecte qui décide la méthode utilisée par le maçon, alors il ne sait pas tout voir ...

    Mais je pense que interdire "la méthode belge" ne ferait pas que les heureux, vu la perte de temps entre chaque étape. Les maçons se dépêchent pour être payer au plus vite.
     
    Flappi , 24 Janvier 2010
  4. cedo

    cedo 39 ans,

    Pas besoin d'une certification officiel qui serait coûteuse et contraignante pour les entrepreneurs,une petite formation sur chantier de la part du distributeur de l'isolant serait suffisante,ça se fait déjà chez recticel je crois.
    C'est aussi à charge du maître d'ouvrage et de l'architecte d'établir avec l'entrepreneur un cahier des charges ou il est précisé que l'isolant doit être placer une fois la maçonnerie d'élévations terminée et ensuite la brique de parement.
    Chez nous ça c'est passé comme ça.
     
    cedo , 24 Janvier 2010
  5. Flappi

    Flappi 47 ans,

    Voila un sujet qui commence à évoluer sans acharnement sur un chiffre "K" arbitraire.

    Il faut donc une méthode, l'homme, une formation, puis on peut parler du contrôle pour pouvoir aboutir au résultat espéré.
     
    Flappi , 24 Janvier 2010
  6. loursdesbois

    loursdesbois Invité

    Il est juste que les briques sont montées en même temps que les isolants mais l'isolant est l'enveloppe isolante de la maison qui va influencer vos factures de chauffage et il est facile aux massons de vite faire leur boulôt pour passer sur un autre chantier mais en définitif c'est le client qui essuye les platres!!!

    Pour lever tous problèmes, il suffit d'effectuer l'isolation après avoir monter les murs par injection de Pur ou de laine de verre et là le problème de jointage ne se pose plus!!!
     
    loursdesbois , 24 Janvier 2010
  7. lepasserelle

    lepasserelle 47 ans, Hainaut

    Même en injection, il n'y a pas de garantie absolue de travail bien fait, il peut rester des zônes où il n'y a pas d'isolant, et il pourrait tjs y avoir des ponts thermiques formés par des plots de ciments,...
    Il y a une méthode radicale, c'est imposer la thermographie IR quand la maison est terminée avec obligation de résultats, si travail baclé, on démonte tout, et c'est à charge de l'entrepreneur. Il le fera une fois mais pas 2, la fois suivante, les maçons feront un travail impecable.
     
    lepasserelle , 24 Janvier 2010
  8. vanma

    vanma 43 ans,

    +1 pour lepasserelle

    A écouter les pros, c'est impossible ...

    Non, c'est tout à fait possible, il faut juste une volonté politique de faire enfin bouger les choses et surtout arrêter de cirer les pompes des pontes du CSP.
     
    vanma , 24 Janvier 2010
  9. vazbiene

    vazbiene Membre 55 ans, Autre pays

    Bonsoir,
    c'est a envisager , un controle technique comme pour les vehicules.
    Neuf ou occasion, polluant, sinsitre ou defecteux, elimines du marche.
    Les pros de l'automobile ne peuvent plus vendre sans CT.
    Carte rouge, invendable. Decote irremediable.
     
    vazbiene , 24 Janvier 2010
  10. Keskispass

    Keskispass 46 ans, Liège

    Bonsoir,

    Je lis des choses intéressantes, des réflexions intelligentes, des idées qui méritent d'être retenues, mais je lis également des inepties, des croyances dénuées de tout fondement, etc.

    En tant que professionnel, je me dois de répondre à certaines choses qui ont pu être dites :

    1° les Architectes qui gravitent parfois autour des CSP ne sont pas tous des corrompus, loin s'en faut ! Bien souvent, ils travaillent avec ces CSP car ils peuvent travailler en confiance et investir leur énergie dans la création et le suivi de chantier sans devoir se préoccuper de l'élaboration de CDC et de détails techniques

    2° quelques CSP (parmi les plus sérieux) investissent énormément dans la formation de leur personnel pour que le travail effectué corresponde aux normes actuelles et aux désidératas de leurs clients, notamment en termes d'isolation et de ventilation.
    A titre d'exemple, TPalm qui réalise des tests d'étanchéité à l'air ; Etienne Piron qui garantit ses maisons 20 ans et fait réaliser un audit de la pose de l'isolation par un expert qui réalisera par la suite une thermographie du bâtiment ; Dôme Constructions qui se lance dans les maisons "passives", etc.

    3° comme dans toutes autres choses, il faut rester raisonnable entre le coût investi et le bénéfice retiré ... en effet, combien d'entre-vous sont prêts à investir plus d'argent dans leurs maisons pour un hypothétique gain en terme de consommation, ce dernier dépendant fortement de la qualité de la pose de l'isolation, de l'étanchéité à l'air et de la ventilation, certes, mais également du style de vie et du comportement de chacun. Il faut imaginer une courbe coût/efficacité et chercher le meilleur rapport qualité/prix.

    4° comme je l'ai lu plus haut, il y a quelques années encore (voire quelques mois pour certains d'entre-vous), vous vous fichiez de l'isolation et de la ventilation comme de votre première couche-culotte ... dès lors, les efforts des gouvernements, puis des CSP et des Architectes ont permis une progression fulgurante dans les produits proposés et mis en place ... en effet, il y a encore quelques années on retrouvait des chapes isolantes en béton mousse (type Celmix) de 5 cm, de l'isolation en laine de verre de 4 cm dans les creux de murs, de l'isolation en laine de verre de 8 à 12 cm en toiture et enfin un système de ventilation quasi inexistant ou, au mieux, inefficace dans vos maisons.

    5° bien entendu, je suis d'accord avec la plupart d'entre-vous ... le niveau k n'est qu'un calcul théorique qui n'exprime que la capacité de votre maison "sur plan" à être efficace d'un point de vue des déperditions ... cette efficacité énergétique sera bien entendu affectée par la pose de l'isolation, l'étanchéité à l'air, etc. ... ce n'était pas le sujet de ce post ... qui, pour rappel, était simplement "Quelle est la valeur k de votre habitation ?" ... il eut été si simple d'y répondre sans poluer ce post de réflexions parfois stériles et hors sujet ... et créer un autre post "Niveau k - si important que celà ?"

    6° une petite réflexion pour terminer : une maison "passive" à Xhout-si-ploût-les-bains-de-pieds, à 60 km de votre lieu de travail est-elle, selon vous, plus écologique qu'une maison "basse-énergie" proche d'un centre urbain équipé en transports en commun ?

    Voilà voilou,

    Bonne soirée à tous,
     
    Keskispass , 24 Janvier 2010
  11. Flappi

    Flappi 47 ans,

    "Quelle est la valeur k de votre habitation ?" ... il eut été si simple d'y répondre sans poluer ce post de réflexions parfois stériles et hors sujet ...

    Je ne sais pas (comme personne), c'est pour cela qu'il fallait sortir du sujet. Cela devrait faire K 36 sur papier, mais personne ne peut me monter une étude réelle de déperdition avec un "K" gravé dans la pierre.
     
    Flappi , 24 Janvier 2010
  12. davidisa

    davidisa 44 ans, Liège

    Flappi, utilise la fonction "quote" pour citer des messages ou parties de messages précédents ;-)
     
    davidisa , 25 Janvier 2010
  13. vanma

    vanma 43 ans,


    Sans vouloir lancer la polémique : là c'est un peu l'arroseur arrosé

    Tu reproche à certains de pollution avec des réflexion hors sujet, et tu ouvre le débat vers le délicat sujet de la localisation de l'habitat par rapport à son lieu de travail ... Rien à voir avec le K !!!



    Ceci dit, j'aime bien les guillemets que tu mets à "passive" car en effet, de ce que j'en ai lu, la société que tu évoque propose du "passif" avec 20 cm de laine de verre en toiture ... Je me marre !!!

    Et cette situation se retrouve avec d'autres grands du CSP qui propose du "passif" sur leur site. Je m'amuse à les contacter pour savoir si ils peuvent bien me fournir une maison passive et s'ils en ont déjà construite : ils disent tous OUI. Et une fois contacté par mail pour visiter une première réalisation, c'est le black out!

    Tout comme sur le K, les grands du CSP tentent de profiter du flou qui règne encore dans l'esprit des consommateurs pour fourguer des "passives" qui ne le sont pas du tout. Si ils poussent le vice à croire à leur mensonges et ne pas placer de puissance de chauffe, bonjour la galère pour les futurs proprios. Et je passe sur les gros oeuvres passifs qui ne sont ni plus ni moins que de l'escroquerie.
    Pour rappel : un batiment passif doit être accompagné de son certificat et la certification ne peut avoir lieu à l'état de gros oeuvre ; les techniques doivent être installées.


    Enfin, je terminerais en disant que tu as la chance de travailler pour la société qui est de loin la meilleure dans le monde du CSP. Il est utopique de croire que tout le monde travaille comme vous.
     
    vanma , 25 Janvier 2010
  14. vanma

    vanma 43 ans,


    une fois encore, hélas, on veut réinventer la roue, en Wallonie.

    Les allemands ont montré et montrent tous les jours comment faire.
    Les techniques sont connues, ils suffit de les appliquer.

    Le problème c'est qu'on essaye de faire du passif en allant vite et avec des matériaux de moindre qualité. Alors, on se plante ... La société dont tu parle a un projet dans la région montoise. De ce que j'en sais, ils ne sont pas étanches et loin de l'être ...


    Il serait dramatique que les critères soient revus à la baisse pour permettre aux CSP d'y arriver ...
     
    vanma , 25 Janvier 2010
  15. Keskispass

    Keskispass 46 ans, Liège

    J'ose espérer que les critères ne seront jamais revus à la baisse mais au contraire accentués et renforcés ... ce que je crois, c'est que beaucoup de candidats bâtisseurs sont séduits par la multitude de messages parfois contradictoires (y compris au sein de ce forum ... mais n'est-ce pas l'essence même d'un forum ?) au sujet des nouvelles exigences en matière d'isolation et d'étanchéité à l'air ... MAIS ne sont pas prêts à faire ce qu'il faut 1° pour accéder financièrement (parce que oui, ça coûte plus cher) à ces nouvelles exigences 2° pour vivre de la manière adéquate dans ces "nouvelles" maisons (parce que oui, on vit différemment dans ces maisons).
    On se focalise beaucoup sur les CSP ... j'affirme quant à moi, que ce sont elles (ou en tous cas certaines d'entre-elles) qui en savent le plus à l'heure actuelle sur les nouvelles technologies et qui poussent le marché vers le haut ... en effet, les petits entrepreneurs n'ont pas le temps matériel de s'intéresser, ni les possibilités financières pour mandater un employé, ni parfois les compétences nécessaires pour modifier leur système de fonctionnement ... les architectes non plus !
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Janvier 2010
    Keskispass , 25 Janvier 2010
  16. loursdesbois

    loursdesbois Invité

    là pas vraiement d'accord, les grosses boîtes de construction batissent par routine et elles ont des standards d'isolation et de maison.
    Lorsque vous sortez de cette routine, cela vous coûte beaucoup plus chère pour pas forcément mieux.

    Les petits entrepreneurs sont plus flexibles et essaye de ce démarquer par la qualité tant au niveau isolation qu'au niveau de leurs connaissances (expérience).

    Le plus coupable, c'est le client car quant un entrepreneur leur dit qu'il faudrait payer 5000 euro voir 10000 euro pour vraiment améliorer l'isolation et réduire la consommation de chauffage, les gens réflechissent superficiellement en se disant que 10.000 euro c'est la cuisine ou le jardin.
    Quand bien même, les entrepreneurs insèrent ces 10.000 euro en sup directement, les gens sont hors budget et ils vont voir un autre entrepreneur moins chère et sans scrupules.

    Ici sur ce forum nous sommes entre gens responsables qui connaisons la construction ou ces métiers annexes et qui savont l'importance des bonnes isolations mais combien de personnes sont comme cela?

    Je parle de cela car mes voisins ont fait ce que j'ai décrit en haut puis ils sont venus me voir quant ils ont vu les quantités d'isolant que je placais dans ma maison et en me disant regretter de ne pas avoir fait comme moi et d'avoir été mal conseiller.
    Mais par contre ils ont un beau jardin et une belle petite cuisine Ikea avec un frigo side by side Libert et tant pis que la chaudière tourne jour et nuit car après tout le gaz n'est pas encore si chère que cela!
     
    loursdesbois , 25 Janvier 2010
  17. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Moi je suis tout à fait d'accord avec Keskispass. Les petits entrepreneurs n'ont pas ni le temps, ni l'envie de se bousculer pour évoluer dans la grande majorité des cas. C'est grâce à certaines CSP, (pas toutes, d'accord !!) que le marhé évolue et aussi grâce à certains architectes qui restent les pieds sur terre. Mais si ça ne va plus vite c'est parce que le client n'est pas prêt à payer ou à exiger plus pour son isolation, mais va décaisser des fortunes pour une cuisine, une salle de bain et des tas d'autres gadgets, qu'il pourrait remplacer plus tard. Ce qui n'st pas le cas de l'isolation. Et malheureusement, c'est souvent Madame qui freine, car elle veut sa cuisine super modèle et une super salle de bain, dès le début.
    Je ne suis pas du tout mysogine dans mes propos, mais simplement, je vois ce qui se passe quand j'ai les clients devant moi.
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Janvier 2010
    intègre , 25 Janvier 2010
  18. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    C'est malheureusement tellement vrai ;(
     
    benlan2000 , 25 Janvier 2010
  19. loursdesbois

    loursdesbois Invité

    Intrègre, j'ai consulté Batiplan avant de constuire en présentant des plans et leur demandant de renforcer l'isolation et on m'a répondu que 4 cm de recticel dans les murs, c'est beaucoup et il ne nous a jamais recontacter : ils ne voulaient pas se fatiguer le pauvre gamin!!!

    Alors j'ai construis avec BIk et là j'ai payé pour de l'isolation (beaucoup payé car contrat bien ficelé) que leurs soustraitants étaient incappable de placer correctement!

    Mes parents ont consulté un petit entrepreneur de Waîme pour construire et lui même à proposer d'améliorer l'isolation de leur maison.
    Quant à leur architecte, appart faire les plans et des calculs de K refusés par la commune, il n'a rien proposé.

    Alors les grosses boîtes, elles ne veulent que faire du chiffre sans se fatiguer.
    Vous êtes peut être le seul à être vraiment sérieux mais sachez que des cocos dans le domaine de la construction, j'en ai vu!
     
    loursdesbois , 25 Janvier 2010
  20. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Loursdesbois, l'exemple que vous citez n'est pas le meilleur.
    BIK ne représente pas non plus le marché total des CSP, et si il faut se baser sur certaines boîtes flamandes uniquement (j'ai travaillé chez Durabrik et quand les enfants ont repris la boîte, je suis parti en courant, je sais de quoi je parle), on n'est pas sorti de l'auberge.
    Renseignez vous sur des sociétés telles qu'Etienne Piron, TPalm, ThPiron, etc... et d'autres sociétés wallonnes convenables, vous verrez que les réactions sont sensiblement différentes.

    Mais il faut tenir compte que, quand on aun cahier des charges, sur lesquels sont basés les prix , on ne peut pas tout changer à chaque chantier.

    Mais il y a, sur le forum, des gens qui prennent plaisir à noircir les CSP en général, ainsi que les architectes, sans avoir jamais eu aucune expérience personnelle avec elles.
     
    intègre , 25 Janvier 2010
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : valeur habitation

Similar Threads - valeur habitation
  1. Helldris

    Construction Habitation moderne

    Helldris, +6 (Juliench86), 15 Mars 2017
    6
    Affichages:
    376
    Juliench86
    16 Mars 2017
  2. Ambre70

    Grille assurance habitation

    Ambre70, 4 Février 2017
    0
    Affichages:
    254
    Ambre70
    4 Février 2017
  3. gilou14

    Valeurs PEB

    gilou14, +4 (gilou14), 9 Janvier 2017
    4
    Affichages:
    552
    gilou14
    10 Janvier 2017
  4. Mcli65

    valeur Mu (µ)

    Mcli65, +3 (nataz), 29 Février 2016
    3
    Affichages:
    420
    nataz
    29 Février 2016
  5. Robinson
    36
    Affichages:
    6 208
    Benitch
    22 Mars 2016
  6. pierre_2009

    Valeur Ew et coefficient K

    pierre_2009, +5 (benlan2000), 20 Mai 2010
    5
    Affichages:
    4 180
    benlan2000
    20 Mai 2010
  7. dec0001

    Maison basse energie en ossature bois. Valeur du "k" ?

    dec0001, +32 (marcg), 29 Novembre 2008
    32
    Affichages:
    6 823
    marcg
    8 Décembre 2008