raccords défectueux sous chape

Dans le forum Chauffage - par tschoultz le 23 Décembre 2009

  1. tschoultz

    tschoultz 79 ans, Namur

    désolée de recommencer avec le même sujet malgré que toutes mes questions aient été traitées à ma plus grande satisfaction! c'est qu'il y a du neuf depuis que le chauffagiste a remplacé aujourd'hui 2 autres raccords présumés défectueux - à part les 4 déjà remplacés par le passé!! - et cette fois-ci, à première vue, il ne s'agirait plus d'un sertissage avec des machoires d'une autre marque, mais d'une cause encore à déterminer par l'expert judiciaire... je serais pourtant curieuse ce qui aurait pu se passer avec le raccord défectueux couvert de rouille (l'autre était intact). Serait-ce l'absence de biseautage? Que penser??? tschoultz
     
    tschoultz , 23 Décembre 2009
    #1
  2. Jped

    Jped 57 ans, Bruxelles

    Bonjour,
    le biseautage est plutôt pour faciliter l'introduction je pense, cela dit sans biseau on risque peut-être d'arracher un des joints ?
    Il faut, en même temps que biseauter, rectifier l'arrondi de la section.
    Le tout se fait avec un outil dans ce genre :
    [​IMG]
    Je ne suis pas du tout sûr que l'absence de ces opérations puisse amener une fuite, mais le fabricant les donne dans le mode de pose, autant le respecter.
     
    Jped , 23 Décembre 2009
    #2
  3. Jped

    Jped 57 ans, Bruxelles

    Comment un tel raccord peut-il être rouillé ? Une fabrication chinoise sans marque ?
     
    Jped , 23 Décembre 2009
    #3
  4. tschoultz

    tschoultz 79 ans, Namur

    MERCI d'avoir répondu! En fait, je crois me souvenir que l'ouvrier avait dit que le joint n'y était pas ou plus, sans pouvoir se prononcer pourquoi - le raccord sera remis à l'expert judiciaire pour analyse - lors de l'analyse de deux raccords défectueux précédents, le verdict était: utilisation de mâchoires d'une autre marque que celle des raccords....= erreur de manipulation! En attendant l'issue du litige - peut durer des années -, nous sommes condamnés à accepter des réparations au coup par coup, c'est-à-dire dès l'apparition de tâches d'humidité chez nous ou jusqu'à présent dans le garage en-dessous appartenant aux coproprios ... la seule signalisation de baisse de pression n'est pas crédible, puisqu'elle peut être manipulée... avant qu'une fuite soit reconnue, nous l'avons déjà constaté rien que par la baisse de pression et arrêtons de chauffer au plus tard lorsqu'apparaissent des tâches d'humidité et ce manège dure depuis mars 2007!!

    concernant la rouille, elle est superficielle et forme une pélicule tout autour du raccord ... lequel devrait normalement être de la marque Henco, puisque le matériel utilisé est sensé l'être - pourtant la partie de la tuyauterie apparente en dessous de la chaudière (sans collecteurs!) montre deux marques différentes - réponse du chauffagiste: "ce n'est qu'en fin de chantier que nous avons utilisé des marques différentes" n'importe quoi!!!

    tschoultz
     
    tschoultz , 23 Décembre 2009
    #4
  5. MDe

    MDe 57 ans, Liège

    Question: C'est une maison neuve ou une installation de chauffage neuve ?
    Ce sont des tuyaux "alpex" (multicouche) ?
     
    MDe , 24 Décembre 2009
    #5
  6. tschoultz

    tschoultz 79 ans, Namur

    c'est un appart année construction: 2007 - déjà la 3è paire de Ts dégagée depuis l'occupation de l'appart, mars 2007 - les deux premières paires étaient de dimension 20mm dont chaque spécimen serti avec des mâchoires d'une autre marque - concernant la 3e paire - 16mm - il semblerait, d'après l'ouvrier, que le sertissage serait correcte dans les deux cas - donc trouver une autre cause pour la fuite d'un des deux spécimens présenrtant une pélicule de rouille.... les tubes seraient de la marque Henco - hélas, l'ouvrier les a sectionnées au ras des raccords, car rien n'est moins sûr qu'il y ait également deux marques différentes sous chape - la partie visible hors sol en dessous de la chaudière révèle la présence de Henco et Ivar - et l'installateur de prétendre qu'en fin de chantier, on a mis 2 sortes - donc n'importe quoi!!!

    [​IMG]
     
    tschoultz , 25 Décembre 2009
    #6
  7. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    c'etait des raccords en dalles?
    on les dirait attaqués par une acidité, le beton?

    bizarre cette rouille
     
    kenny82 , 25 Décembre 2009
    #7
  8. Jped

    Jped 57 ans, Bruxelles

    Qu'en était-il de la protection de ces raccords ? Les raccords sous chape doivent être protégés par exemple au moyen d'une bande type "Jitrakor".
     
    Jped , 25 Décembre 2009
    #8
  9. tschoultz

    tschoultz 79 ans, Namur

    MERCI d'avoir réagi pour m'éclairer! Les raccords sont sous dalles englobés dans un genre beton. Actuellement les nouveaux raccords sont encore visibles, car l'installateur doit se procurer les mêmes carrelages pour fermer le trou. Je m'étonne que les raccords ne sont pas soutenus et cèdent à la moindre pression...et de ce fait risquent de bouger lors d'un remplissage avec du sable de rivière 0/2 (il a laissé deux sacs avec cette inscription) avant de recarreler. Ce genre de sable peut-il faire rouiller les raccords? En tout cas, j'ai bien noté que vous avez dit qu'il faut d'office une protection, ce qui n'a pas été respécté et dire que malgré tous ces négligences gravissimes, je dois me contenter de réparations chaque fois après apparition de tâches d'humidité pour prouver les fuites - puisque la seule baisse de pression n'est pas crédible - et dire que je dois supporter ce chantier permanent dans une construction neuve, impropre à une mise en location et invendable!! tschoultz
     
    tschoultz , 25 Décembre 2009
    #9
  10. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    d'ou le fait que normalement tout raccord doit rester visitable...
     
    kenny82 , 25 Décembre 2009
    #10
  11. agent-vert

    agent-vert 40 ans, Liège

    ben oui.... Ce type d'installation est toujours moins chère pour le promoteur...
     
    agent-vert , 25 Décembre 2009
    #11
  12. Jped

    Jped 57 ans, Bruxelles

    Non non, kenny, les raccords sertis peuvent être mis en chape mais doivent être alors protégés.
     
    Jped , 25 Décembre 2009
    #12
  13. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    tout raccord caché est a terme une source d'ennuis
    peu importe la technique du raccord, soudure, sertissage vissage ou autre,

    personne ne peut garantir et aucun fabricant le fera arguant toujours un defaut de protection!!
    surtout qu'en general personne teste les raccord en dalle avant enfouissement definitif
     
    kenny82 , 25 Décembre 2009
    #13
  14. Arphael

    Arphael 49 ans, Bruxelles

    C'est vrai que le "T" semble particulièrement rouillé...
    Surtout s'il est moyé dans une chape à base de ciment (qui est alcalin et protège naturellement de la rouille).
    Est-ce que les tuyaux noyés dans les chapes sont protégé par des tubes? Et surtout est-ce qu'ils ont suffisamment de possibilité de mouvement?
    Ces tuyaux se dilatent et se rétractent assez fort en fonction de la température.
    (prévoir 1% = 1cm par m.)
    Suffisamment que pour s'arracher des connections.
     
    Arphael , 25 Décembre 2009
    #14
  15. hypergreg

    hypergreg 42 ans,

    salut, en principe si la mise en oeuvre de ce type de produit est bien faite il n'y a aucun problémes...
    la seul fois ou j'ai vu plusieur raccords couller sur une installation !
    il y avais eu une surechauffe de l'eau de chauffage et les sécurité de chaudiére n'avais pas fonctionner !
    a l'oeil nu on ne voyais rien , mais il fuitais !
     
    hypergreg , 25 Décembre 2009
    #15
  16. MDe

    MDe 57 ans, Liège

    Je trouve cette rouille également bizarre.
    En moins de deux ans puisque l'appartement date de 2007.
     
    MDe , 26 Décembre 2009
    #16
  17. ordynas

    ordynas 69 ans, Bruxelles

    Pour ma part je prendrais contact avec Henco, qui est le fabricant des tubes et raccords.
    Un avis de bonne exécution pourrait toujours lui être demandé.
    De plus si un soucis au niveau de la qualité du tube ou raccords ils ont une assurance.
    Ce qui est assez troublant dans les photos, c'est que la bague extérieur du raccord est en inox. Et la présence de rouille assez importante me parait pour le moins étrange.
    Voir aussi du coté du chapiste, n'aurait il pas ajouter un produit quelconque dans la chape du style retardateur ou autre ?
    A quel moment cette chape a été coulée en hiver ?
     
    ordynas , 26 Décembre 2009
    #17
  18. tschoultz

    tschoultz 79 ans, Namur

    oui, une analyse par Henco est envisagée, mais elle doit être précédée par celle de l'expert judiciaire - incontournable pour certifier la provenance des raccords (les 3 défendeurs, soit le maître de l'ouvrage/vendeur, l'architecte et l'installateur risquent de ne pas en reconnaître l'authenticité - il faut s'attendre à tout!!)

    une nouvelle fuite s'annonce déjà - encore au stade initital (nouvelle baisse de pression) - or l'installateur prétend qu'après les 3 x 2 raccords remplacés, il n'en a pas d'autres (7 radiateurs!!) - si c'était vraiment le cas, on peut supposer que les nouveaux raccords recommencent déjà à fuir.... ce n'est pas pour rien que les défendeurs mettent tout en oeuvre pour empêcher la mise sous pression par un tiers, sous surveillance de l'expert judiciaire!

    Le 17 octobre 2006, l'architecte, dans son rapport du chantier avait marqué son accord pour faire débuter(!) les travaux de chapes et carrelages - la chape daterait donc d'avant l'hiver, mais puisque l'échéance de la fin des travaux approchait, il est bien possible qu'on ait mis des accélérateurs mordants dans le beton????
     
    tschoultz , 26 Décembre 2009
    #18
  19. MDe

    MDe 57 ans, Liège

    Bref il faut faire expertiser la chape aussi !
    Sur la photo, le raccord de gauche, avec les tâches noires, il vient d'où?
    Sait-on, sur le raccord rouillé où cela fuyait exactement ? Au sertissage entre le tuyau et le raccord ou à la soudure du raccord proprement dit ?
    [​IMG]

    Autre question: Est-ce que le tubes Alpex sont sous gaine rouge/bleu ? Parce que outre leur vertu isolante (l'air immobile est un isolant) cette gaine permet au tuyau de bouger un peu lors de la dilatation/retrait.

    Ceci dit, je suis scandalisé de voir des raccords sous chape. Même si ça se pratique, c'est jouer avec le feu. Les tubes alpex sont tellement facile à poser.. qu'on peut très facilement partir chaque fois du collecteur vers chaque radiateur sans jamais placer un seul raccord. C'est enfantin.
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Décembre 2009
    MDe , 26 Décembre 2009
    #19
  20. tschoultz

    tschoultz 79 ans, Namur

    vos questions sont très interpellantes et m'aident à les répercuter au bon endroit, car les soit-disant professionnels essaient dès le début de l'action en justice (2007) de me mener en bâteau....et pas seulement moi!!

    chape: selon toute vraisemblance sa qualité est douteuse aussi - j'essaie de prélever un échantillon avant la fermeture du trou

    tâches noires: sur l'autre raccord déterré: il me semble qu'il s'agit d'un genre de peinture goudronnée en guise de protection(?) qui réapparaît également sur les nouveaux raccords.

    endroit de fuite(s): l'ouvrier ne s'est pas prononcé à ce sujet et je n'aurai l'occasion de l'interroger que dans une quinzaine de jours, lors du recarrelage

    gaines bleues et rouges: existent autour des tubes blanches jusqu'à une distance de 1 à 2 cm des raccords

    je pourrais vous faire parvenir une vue aérienne du "carrefour" (croisement de plusieurs tubes) avant fermeture, mais je dois pour cela attendre la disponibilité de mon fils informaticien pour insérer l'image, comme il l'a fait pour les raccords - je n'y connais rien...

    MERCI!
    tschoultz
     
    tschoultz , 26 Décembre 2009
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : raccords défectueux chape

Similar Threads - raccords défectueux chape
  1. Damgot

    Question de débutant sur raccord chauffage centrale

    Damgot, +4 (Damgot), 17 Janvier 2018, à 22:45
    4
    Affichages:
    189
    Damgot
    18 Janvier 2018, à 22:04
  2. vulcaingeo

    radiateur à moitié froid avec raccordement bitube

    vulcaingeo, +6 (Billmarcel), 3 Janvier 2018
    6
    Affichages:
    187
    Billmarcel
    4 Janvier 2018
  3. Trouloulou

    Raccordement junkers cerapur zwb30

    Trouloulou, +3 (Trouloulou), 27 Décembre 2017
    3
    Affichages:
    144
    Trouloulou
    2 Janvier 2018
  4. therital07

    Raccordement thermostat sans fil

    therital07, +1 (Da05), 18 Décembre 2017
    1
    Affichages:
    122
    Da05
    18 Décembre 2017
  5. therital07

    Raccordement ballon tampon

    therital07, +29 (therital07), 17 Décembre 2017
    29
    Affichages:
    408
    therital07
    19 Décembre 2017
  6. Cycoze

    Raccord gaz - cuivre fileté

    Cycoze, +1 (Enus), 5 Décembre 2017
    1
    Affichages:
    175
    Enus
    5 Décembre 2017
  7. BluesIsAlive

    Accumulateur électrique - Isolation défectueuse

    BluesIsAlive, +2 (acid-drop), 31 Août 2014
    2
    Affichages:
    815
    acid-drop
    4 Septembre 2014