Réalisation d'un chaînage

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par Manu1984 le 6 Juin 2016

  1. Manu1984

    Manu1984 34 ans, Liège

    J'ai réalisé ce weekend le gîtage d'une (future) petite plateforme. J'ai utilisé des section de 8/23 (en réalité des 7,5/22 => est-ce normal?).

    Ces gîtes sont placés à 40 cm d'entraxe. Il y a donc 32,5 cm entre chaque gîte.

    Quelle section dois-je idéalement utiliser pour chaîner? Ma première idée (sans rien y connaître) était d'utiliser la même section que celle utilisée pour le gîtage. Mais si les dimensions de ces bois sont légèrement différentes (23 cm réels par exemple), ne risque t'on pas d'avoir un souci?

    Les gîtes font 438 cm et portent de 14 cm sur une maçonnerie. Ils sont ensuite repris dans la maçonnerie de l'acrotère. Combien de chaînes dois-je prévoir? 1, 2 ou 3?

    Ensuite, comment faut-il réellement s'y prendre pour réaliser le chaînage? Faut-il commencer par les extrémités et terminer au centre?
    J'ai lu quelque part sur le forum que les éléments de chaînage devaient être dans le même alignement... Je suis pourtant bien obligé de me décaler légèrement pour fixer mes bois (1 sur 2).

    Vaut-il mieux clouer ou visser?

    Merci pour votre aide précieuse.

    Manu
     
    Manu1984 , 6 Juin 2016
    #1
  2. browning

    browning Liège

    intéressé par la question aussi
    j'aurai une portée de 4m70 environ
    par contre, je vais faire 2 muraillères plus tenir les madriers
     
    browning , 6 Juin 2016
    #2
  3. bubu007

    bubu007 62 ans, Brabant Wallon

    Vous pouvez sans problème utiliser du bois un rien moins épais ou plus fin, ça vient pas à quelque millimètres . Il faut par contre qu'il soit de la même largeur , coupé parfaitement d'équerre et placé au centre de la pièce , ce n'est que pour les portées de plus de 5m qu'il faudrait diviser en 3 .

    Voici le lien d'une ancienne discussion
     
    bubu007 , 6 Juin 2016
    #3
  4. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    Bonjour Manu1984,

    En disant que vos gîtes font 438 cm et qu'elles portent de 14 cm sur une maçonnerie, cela voudrait dire que la portée entre murs porteurs serait de 410 cm.

    Si vous avez vos ''solives'' de 73 x 223 mm (dimensions réelles d'une 8/23) c'est trop tard, mais si vous devez encore les acheter, veuillez noter que des solives de résineux type SRN de classe C20, misent en œuvre dans un local chauffé (Classe de service 1) d'une portée de 410 cm, d'une section de 63 x 173 mm (7/18) espacées de 32.5 cm d'axe en axe, seraient en mesure de reprendre une charge de 215 kg/m² dont 180 kg/m² de charge occasionnelles temporaires. Ce qui est très bien.

    VERIFICATION SELON l'EUROCODE 5.

    Etat limite ultime.

    Flexion :
    Contrainte maximum admise = 10.15 Mpa
    Contrainte maximum dans la pièce = 6.67 Mpa

    Cisaillement.
    Contrainte maximum admise = 1.62 Mpa
    Contrainte maximum dans la pièce = 0.28 Mpa

    Compression transversale . Long. appuis 140 mm
    Contrainte maximum admise = 1.06 Mpa
    Contrainte maximum dans la pièce = 0.16 Mpa

    Etat limite de service.

    Flèche maximum admise (Centre de la portée) 4.100 / 350 = 11.7 mm
    Flèche instantanée = 9.7 mm
    Flèche nette finale (fluage compris) = 11.5 mm = OK.

    Pour le chaînage, vous pouvez utiliser des chutes de 7/18, ou prendre des 38 x 173 mm.
    Les entretoises, sont positionnées tous les (4.10 m / 3) +/- 1.36 m.
    Elles sont décalées l'une de l'autre d'une épaisseur pour permettre soit de les visser soit de les clouer au travers des solives.

    Pour la mise en œuvre, perso je commencerais du centre vers les murs.
    Les entretoises doivent bien être serrées entre les solives.

    Toutes ces infos sont communiquées à titre indicatif, sous toutes réserves mêmes quelconques.

    Bonne réflexion.

    P.S. Si vous avez déjà les 8/23, dans les mêmes conditions de charges, et de portée, vous pourriez les espacées de 75 cm d'axe en axe. Dans cette hypothèse, il faut au moins un OSB de (22 + 15 mm) 37 mm.
     
    fradeco , 6 Juin 2016
    #4
  5. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    Bonjour Manu1984,

    En relisant le poste, je remarque que l'entraxe des solives que vous aviez retenu était de 40 cm d'axe en axe.
    Sur cette base, les solives d'une section de 63 x 173 mm sont en mesure de reprendre une charge de 165 kg/m² uniformément répartie comme suit :

    Charges permanentes :
    Etanchéité bitumeuse = 2 kg/m²
    Isolation type Powerroof ép. 120 mm
    Pare vapeur bitumeux = 2 kg/m²
    Panneaux OSB ép. 18 mm = 11 kg/m²
    Poids propre des solives = 16 kg/m²
    Charges occasionnelles temporaires :
    Neige ou 1 homme + matériel = 130 kg/m² (Ce qui est encore bon.)

    Pour la vérification EC 5, tout est OK.
     
    fradeco , 7 Juin 2016
    #5
  6. Manu1984

    Manu1984 34 ans, Liège

    Bonjour grade ce. Merci pour tes réponses et calculs. Les 8/23 ont déjà été placés. J ai un peu fait ça sans réfléchir car j ai bêtement suivi le plan de l architecte et que l ing en stabilité n avait pas relevé le point. Petite précision tu de même, je compte compléter mon installation PV en utilisant cette toiture. Les panneaux et le lestage ne représentent pas une charge énorme (de l ordre de 40 kg/m carré je pense) mais ils pourraient constituer un obstacle et engendrer des congères pâte temps de
     
    Manu1984 , 7 Juin 2016
    #6
  7. Manu1984

    Manu1984 34 ans, Liège

    Désolé pour la fausse manoeuvre. Je termine mon message: par temps de neige.
     
    Manu1984 , 7 Juin 2016
    #7
  8. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    Bonjour Manu1984,

    J'espère que tu as eu l'occasion d'enlever tes moufles depuis hier, et que la nuit n'a pas été trop agitée. 8-|

    Pour le solivage, d'une portée de 4.10 m et une section de 8/23 tous les 40 cm d'axe en axe, cette structure est en mesure de reprendre une charge de 359 kg/m² dont 320 kg/m² de charges occasionnelles temporaires.

    Il n'y a pas selon moi beaucoup de souci a ce faire pour y ajouter quelques panneaux de Ph.V.

    Avec un tel solivage, l'Archi. ne prend aucun risque. Par contre le portefeuille prend un certain coup.
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Juin 2016
    fradeco , 8 Juin 2016
    #8
  9. browning

    browning Liège

    sans rentrer dans des calculs, quelle taille de madriers je devrais mettre pour une portée de 4.7m? madriers portés par des muraillères et sabots des 2 côtés.
    un coté sur la façade(j'irai rechercher le bloc) de l'autre sur le nouveau mur en ytong 25cm d'épaisseur

    ça sera une plateforme plate, osb 22mm, pare vapeur, 20cm d'isolant, epdm.

    mon architecte calculera ça précisément, mais j'aimerais avoir une idée de la taille des madriers à utiliser.

    ça me donnera une hauteur finale pour mon bâtiment

    car la toiture chaude c'est près de 50cm d'épaisseur.
    +2m50 de hauteur sous plafond...

    merci
     
    browning , 8 Juin 2016
    #9
  10. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    Perso je ne sais pas donner d'avis sur une section de solives sans en faire le calcul. :(

    Si je comprend bien, il y aura des muralières sur les murs.
    Je pense que compte tenu que c'est une toiture plate, des muralières de 38 mm d'épaisseur devraient faire l'affaire. Sur cette base la portée serait de 4.60 m.
    La fixation dans l'Ytong doit être particulière et adaptée à ce matériau.

    Pour les charges permanentes, il faudrait préciser si il y aura un faux plafond ?
    Dans l'affirmative, quelle sera sa nature (lambis bois ou placo) ?
    Le faux plafond sera-t-il attaché à la structure ?

    Pour les panneaux OSB, en fonction de l'espacement des solives on peut utiliser du 15 mm voir du 18 mm.

    Je suppose que l'isolation sera du Powerroof (2 x 100 mm)
     
    fradeco , 8 Juin 2016
    #10
  11. browning

    browning Liège

    Faux plafond probablement placo oui
    Murailleres sur les murs en effet.
    L'isolation sera en pur
    L'archi recommande 160, j'ai envie de mettre 200
     
    browning , 8 Juin 2016
    #11
  12. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    En complément aux postes 9, 10 et 11,

    Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves mêmes quelconques ce qui résulte d'un calcul selon l'Eurocode 5.

    Si on considère une charge de 177 kg/m² uniformément répartie comme suit:

    Charge permanentes :
    Etanchéité = 2 kg/m²
    Isolation, PU ép. 200 mm = 7 kg/m²
    Pare vapeur birumeux ép. 4 mm = 2 kg/m²
    Panneaux OsB III ép. 15 mm = 9 kg/m²
    Poids propre solives résineux = 17 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m².
    Charges occasionnelles temporaires :
    Neige, vent ou 1 homme + matériel = 120 kg/m²

    Sur cette base, pour une portée de +/- 4.60 m il faudrait des solives de résineux du type SRN ou similaire de classe C24, misent en œuvre dans un local chauffé (classe de service 1) d'une section de 63 x 173 mm espacées de 33 cm d'axe en axe.

    VERIFICATIONS SIMPLIFIEES DES CONTRAINTES SELON l'EUROCODE 5

    ETATS LIMITES ULTIMES

    Flexion:
    Contrainte maximum admise = 12.18 Mpa
    Contraintes maximum dans la p!èce = 7.09 Mpa = OK

    Cisaillement:
    Contrainte maximum admise = 1.85 Mpa
    Contraintes maximum dans la p!èce = 0.27 Mpa = OK

    Compression transversale :
    Contrainte maximum admise = 1.15 Mpa
    Contraintes maximum dans la p!èce = 0.43 Mpa = OK

    ETATS LIMITES DE SERVICES

    Flèche maximum admise = 4.600/350 = 13.1 mm
    Flèche instantanée max. = 11.4 mm
    Flèche nette différée fluage compris = 13 mm = OK.

    Chaînage indispensable tous les +/- 1.50 m

    Muralières fixées tous le 33 cm = 38 x 173 mm

    Fixation des muralières TF M10 tous les 33 cm.

    Bonne réflexion.

    NB. Il est évident que l'on peut mettre sans calculer des 8/23 tous les 40 cm.
    Sans souci, cela va tenir.
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Juin 2016
    fradeco , 8 Juin 2016
    #12
  13. browning

    browning Liège

    fradeco, je te remercie grandement pour ces calculs!

    j'ai un archi, il fera aussi ce calcul en temps voulus
    mais maintenant, j'ai de quoi avancer
    je vais pouvoir budgétiser aussi la toiture plus précisément
    je vais aussi pouvoir visualiser la mise en oeuvre des muraillères


    petite question, c'était quoi ton job avant? pour être expert de la sorte dans des calculs et dimensionnements?
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Juin 2016
    browning , 8 Juin 2016
    #13
  14. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    Bof, je dois avoir été bien sage à l'école et fais travailler des petits gars dans le domaine de la construction. ;-)
     
    fradeco , 8 Juin 2016
    #14
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Réalisation chaînage

Similar Threads - Réalisation chaînage
  1. ronald7760

    calcul du plancher à réaliser

    ronald7760, +4 (ronald7760), 25 Septembre 2019
    4
    Affichages:
    267
    ronald7760
    26 Septembre 2019
  2. julbutt

    Réalisation terrasse

    julbutt, +4 (fradeco), 10 Août 2019
    4
    Affichages:
    335
    fradeco
    10 Août 2019
  3. lemira

    Réalisation d’une dalle de compression

    lemira, +3 (baziles18), 21 Juillet 2019
    3
    Affichages:
    307
    baziles18
    22 Juillet 2019
  4. Nicolas Muselle

    Réalisation d'une dalle de béton sur des voussettes

    Nicolas Muselle, +6 (flashman), 21 Juin 2019
    6
    Affichages:
    366
    flashman
    21 Juin 2019
  5. SylvainG

    Avis professionnel sur une réalisation - pose d'un linteau

    SylvainG, +12 (Dehix), 11 Septembre 2018
    12
    Affichages:
    1 301
    Dehix
    12 Septembre 2018
  6. Fiagt81

    Réalisation fondation gabions

    Fiagt81, +19 (Fiagt81), 18 Août 2018
    19
    Affichages:
    762
    Fiagt81
    26 Août 2018
  7. PoloTb

    Réalisation d'un chainage pour plancher

    PoloTb, +2 (Nono), 10 Août 2007
    2
    Affichages:
    15 198
    Nono
    10 Août 2007