remise en état d'une ancienne cheminée...

Dans le forum Cheminée, tubage - par Len64 le 20 Novembre 2007

  1. Len64

    Len64 53 ans, Hainaut

    Bonjour à tous, et déjà merci pour toutes les infos que j'ai pu puiser sur ce forum très intéressant !

    Ma maison, en pierres et briques, vieille de 100 ans, est équipée de 2 cheminées en brique. Une est utilisée pour la chaudière au mazout, et nous avions fait supprimer l'autre il y a quelques années, pour des raisons de gain de place dans le salon (au rez-de-chaussée).
    Ces deux cheminées se rejoignent dans le grenier, mais j'imagine qu'il y a 2 corps différents)

    Je viens d'acquérir un poële à bois (12kW) (économie de mazout et confort), et j'aimerais le raccorder à la cheminée qui avait été supprimée.
    J'ai percé un trou dans le mur, espérant que le corps était tjrs présent dans le mur. Il y a bien un creux, mais pas de tirage. J'ai pu constaté que les ouvriers qui ont enlevé la cheminée ont maçonné des briques à l'endroit de l'ancien corps.

    Sachant que le corps doit toujours exister à partir de l'étage (plafond du Rez), J'ai pensé à 2 solutions :

    1) Raccorder le poële par une buse apparente (décorative, diam 125mm, 2 coudes 90°) à la partie étage de la cheminée, en dégageant au moins 30 cm sous le plancher évidemment...
    Mais je crois que j'en aurai vite assez de voir cette buse (+- 200,00 euros) , et cette solution ne me parait pas optimale...

    2) Solution plus salissante mais peut-être plus correcte et définitive, creuser une "grosse saignée" (40 cm de large) dans le mur à l'endroit de l'ancienne cheminée, et maçonner des boisseaux, du sol jusqu'à atteindre la cheminée de l'étage et recréer ainsi la cheminée droite (avec registre derrière le poële...)

    Ayant peu de moyens pour l'instant (c'est la crise pour tout le monde LOL), je compte réaliser cela moi-même, en respectant les consignes de sécurité...

    Je compte sur vos conseils, remarques, suggestions. Merci

    Alain, 43 ans, région de Charleroi.
     
    Len64 , 20 Novembre 2007
    #1
  2. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    La solution 2 semble la plus indiquée, mais avant de faire une saignée de 40cm (quelle profondeur ??) dans un mur qui est probablement porteur,
    je demanderais quand même conseil à un architecte.
    Quelle profondeur la saignée et quel type de mur ?
     
    intègre , 21 Novembre 2007
    #2
  3. Len64

    Len64 53 ans, Hainaut

    Merci pour la réponse Intègre.

    Il s'agit d'un mur de 40 cm d'épaiseur qui sépare la cuisine du salon, il y a donc une porte dans ce mur. L'ancienne cheminée, que j'ai fait supprimer pour gain de place, se trouvait au centre de ce mur (fait de briques et de pierres, c'est une ancienne ferme).
    Actuellement, j'ai pu voir, par un trou que j'ai fait en espérant retrouver l'ancien corps de cheminée, qu'il y a des "vides" par endroit à l'intérieur du mur. (vestiges de l'ancien corps). Les maçons ont donc rebouché partiellement ce corps, et ont plafonné par dessus pour rendre le mur droit.
    Mon intention était de creuser le mur côté salon (où je souhaite plaçer le poêle) sur une largeur et une profondeur suffisante pour maçonner des buisseaux +- 20/20. Je parlais de 40 cm par faciliter pour plaçer ces buisseaux.
    Etant donné que ce mur était "creux" (ancienne cheminée) auparavant, je n'ai pas l'impression de le fragiliser plus en recréant une cheminée... (mais je ne suis pas spécialiste !!)

    Qu'en penses-tu ?

    Autre question : pour un poêle à bois (temp des fumées annoncée à max 450° par le constructeur), des buisseaux classiques en terre cuite sont-ils suffisant ?
     
    Len64 , 21 Novembre 2007
    #3
  4. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Aujourd'hui pour toutes nos cheminées (aussi pour foyers secondaires à buches/pellets/etc...) nous mettons toujours des boisseaux en terre cuite. Je ne vois pas ce qu'on pourrait mettre d'autre. :cool:
    On n'en est pas à des fours de haut fourneau quand même. ;(
    La terre cuite des boisseaux se cuit en général à plus de 1050 °. :dizzy: :dizzy:
    450°, ça ne pose pas de problème. :oops:
    Mais autour des boisseaux il faut une maçonnerie et, si possible, une isolation (laine de roche) supportant de hautes températures entre le boisseau et la maçonnerie.
    Une cheminée ne chauffe bien que si elle est à bonne température, donc chaude, elle ne doit pas se refroidir sous peine de devenir moins performante.
     
    intègre , 22 Novembre 2007
    #4
  5. Len64

    Len64 53 ans, Hainaut

    OK Merci ! Je penche donc plus vers cette solution de recréer la partie basse (Rez de chaussée jusqu'au 1er) de ma cheminée avec des boisseaux, en veillant à les isoler par de la laine de roche, et de repiquer dans la cheminée existante à l'étage, qui est en briques, mais qui a l'air en bon état... C'est ce qui me parait le meilleur rapport prix/sécurité.
    Je me renseignerai tout de même sur le rôle du mur dans lequel je vais maçonner les boisseaux avant de le faire... Merci !!
     
    Len64 , 22 Novembre 2007
    #5
  6. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    J'insiste sur la laine de roche et pas la laine de verre dont le point de fusion est trop bas
    La laine de roche tient théoriquement le coup jusqu'à près de 1000°
    Bon amusement
     
    intègre , 22 Novembre 2007
    #6
  7. Len64

    Len64 53 ans, Hainaut

    Merci Intègre... Agréable de recevoir des conseils de gens avisés !
     
    Len64 , 22 Novembre 2007
    #7
  8. Len64

    Len64 53 ans, Hainaut

    Encore une petite précision, les boisseaux (17 x 15) s'arrêteront à la hauteur du plafond du rez-de-chaussée (+- 3,00 m), puisque je compte les raccorder à la cheminée existante, qui est en briques (bon état, (30 x 15), au centre de la maison, pas de traces sur les murs, etc...et qui était utilisée il y a quelques années. (je compte évidemment la faire ramoner correctement avant de m'en servir)
    N'y a-t-il pas contre-indication d'utiliser un poêle au bois dans une cheminée en briques ?? Merci...
     
    Len64 , 24 Novembre 2007
    #8
  9. Len64

    Len64 53 ans, Hainaut

    Re-bonjour à tous ...

    Je ne sais toujours pas si utiliser une ancienne cheminée en briques reste un moyen correct d'évacuer les fumées d'un poêle à bois ... (voir détails de la cheminée ci dessus)
    Aussi, 3 m de boisseaux (17 x 15) qui repiquent dans une cheminée en brique de 7 m (30 x 15), qu'est-ce que ça donnerait ? (puisqu'il y aurait un élargissement du conduit)

    Merci pour vos conseils...
     
    Len64 , 30 Novembre 2007
    #9
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : remise état ancienne

Similar Threads - remise état ancienne
  1. grecus

    2 tubes dans une ancienne cheminée?

    grecus, +6 (Raga), 29 Septembre 2017
    6
    Affichages:
    175
    Raga
    29 Septembre 2017
  2. aurelien h

    Comment reboucher proprement mon ancienne cheminée

    aurelien h, +2 (aurelien h), 1 Juillet 2017
    2
    Affichages:
    276
    aurelien h
    2 Juillet 2017
  3. Kfx

    anciene cheminée existante

    Kfx, +10 (jack333), 26 Mars 2017
    10
    Affichages:
    388
    jack333
    18 Avril 2017
  4. Max5873

    Boucher ancien registre

    Max5873, +1 (fgalette), 5 Janvier 2016
    1
    Affichages:
    616
    fgalette
    5 Janvier 2016
  5. eryas
    2
    Affichages:
    939
    eryas
    30 Août 2015
  6. teamxstef
    0
    Affichages:
    1 244
    teamxstef
    1 Janvier 2015