remplacement de chaudière ? prix ? solutions ?

Dans le forum Chauffage - par goldorak75 le 14 Janvier 2017

  1. goldorak75

    goldorak75 42 ans,

    Bonjour,

    La maison que j'ai achetée est équipée d'une Chaudière au fioul Heinmax de 1982 et d'un bruleur Oertli.

    Sur les notices d'entretien que j'ai retrouvées le technicien a noté "45 KW".

    Il y a 9 radiateurs pour environs 120 m carrés, la maison est de 1961 et donc pas isolée.

    L'eau chaude sanitaire est fournie par un boiler électrique.

    Je commence à réfléchir au remplacement de la chaudière (et du bruleur) vu son âge (par une chaudière au fioul, pas le gaz dans la région). Il me faudra donc une chaudière au fioul sans ballon d'eau chaude.

    J'aimerais estimer le prix, et être certain de ne pas oublier quelque chose dans ma réflexion.

    Si j'ai bien compris, ce qu'on à l'habitue de nommer chaudière est constitué par une chaudière (= corps de chauffe ?) et le bruleur qui brule le carburant.

    Il faut donc tenir compte du prix de la chaudière et du prix du bruleur ?

    Existe-t-il des "chaudière" intégrées, déjà complètement équipées, avec le bruleur.

    Si on installe le gaz en voirie, peut-on changer le bruleur pour passer au gaz ?


    Merci.
     
    goldorak75 , 14 Janvier 2017
    #1
  2. fafalili

    fafalili 44 ans, Liège

    Pour moi quand tu prend une chaudière elle est complete ;-)

    Tu ne sais pas partir sur une avec citerne gaz et un bouler thermodynamique pour l'eau chaude
     
    fafalili , 14 Janvier 2017
    #2
  3. goldorak75

    goldorak75 42 ans,

    http://www.cdiscount.com/maison/bricolage-outillage/chappee-chaudiere-fioul-basse-temperature-ecs-muti/f-117044102-cha3588691506768.html?idOffre=134703563#mpos=3|mp
     
    goldorak75 , 14 Janvier 2017
    #3
  4. Billmarcel

    Billmarcel 63 ans, Hainaut

    "Si on installe le gaz en voirie, peut-on changer le brûleur pour passer au gaz ?"
    Oui, c'est un des rares avantages des chaudières mazout, le corps de chauffe et le brûleur sont interdépendant et à la fois, indépendant.
    Avant tout achat, refaire un calcul des besoins en kilowatts de l'installation.
    Ton lien nous donne un prix, mais perso, j'éviterais cette marque.
    Dans les prix bas mais de bonne qualité, il y a du matos italien de bonne réputation.
     
    Billmarcel , 14 Janvier 2017
    #4
  5. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    Oui et non pour passer une fioul au gaz

    Sur les anciennes oui
    Sur les modernes au vu des conceptions de foyer ca va etre dur
     
    kenny82 , 14 Janvier 2017
    #5
  6. Billmarcel

    Billmarcel 63 ans, Hainaut

    Rapport au lien que goldorak75 nous donne, je serais plus qu'étonné qu'il veut aller vers une chaudière basse température, voir à condensation.
    Peut-être en fonction des données techniques de son brûleur, (gicleur plus petit et régler à moins de puissance), il pourrait se permettre de ne remplacer que la chaudière, et voir un modèle qui peu supporter un brûleur gaz ou mazout, voir un brûleur flamme bleue.
     
    Billmarcel , 14 Janvier 2017
    #6
  7. fafalili

    fafalili 44 ans, Liège

    Moi je trouver cela bricoler
    Mazout pas trop pour je serai parti plus vers gaz citerne si possible et un boiler thermodynamique
     
    fafalili , 14 Janvier 2017
    #7
  8. Da05

    Da05 35 ans, Liège

    Ben il a pas le choix. En mazout ou à des chaudiere classe B (donc basse température avec brûleur) ou des classes A (chaudiere condensation avec brûleurs)
    Les chadieres mazout sont au minimum basse température depuis le début des années 80.
     
    Da05 , 14 Janvier 2017
    #8
  9. Da05

    Da05 35 ans, Liège

    Pq? Au prix du propane... faut arrêter de dire que le mazout est moins bien que le gaz. Y a du pour et du contre pour les 2
     
    Da05 , 14 Janvier 2017
    #9
  10. Billmarcel

    Billmarcel 63 ans, Hainaut

    Attention que la Chappée de ton lien n'est "qu'une 20 kW" et sans brûleur. J'avais bien vu basse température.
    D'accord "Da053", mais pour fonctionner en basse température, il faut une régulation avec sonde extérieure et voir que les radiateurs existants suivent.
    "goldorak" doit revoir le problème dans son ensemble s'il veut avoir quelque chose de cohérent.
     
    Billmarcel , 14 Janvier 2017
    #10
  11. Da05

    Da05 35 ans, Liège

    Quand on parle de basse température pour un chaudière, c'est la température des gaz de combustion, pas la température de l'eau.
    Une chaudière, peut importe sont type, peut faire de l'eau à 75°....

    20kw c'est deja pas mal comme puissance pour une maison....
     
    Da05 , 14 Janvier 2017
    #11
  12. Infinity175

    Infinity175 41 ans, Namur

    Pourriez-vous le confirmer ???

    Il me semble que maintenant, les chaudières complètes ne sont plus que des condensations...

    Pour contourner la nouvelle loi qui impose des chaudières à condensation, les fabricants les livrent encore mais sans brûleur (il suffit de tourner la page du catalogue pour le trouver !) et elles sont renseignées comme 'pièces de remplacement d'identique' !

    Et ceci jusque fin 2017...
     
    Infinity175 , 14 Janvier 2017
    #12
  13. Da05

    Da05 35 ans, Liège

    Il existe des classe B (donc chaudière non condensation avec brûleur) et je le confirme vu que j'en ai place ( voir Remeha, elco, St Roch, perge,...) et c'est jusque 2018 (ils ont rajouter un an)
    Les chaudières fournie sans brûleur sons hors norme, et ne peuvent être placée qu'en cas de remplacement du même corps de chauffe. Donc si on a une Viessmann on peut pas mettre une Remeha qui n'est pas classifié (donc vendue sans brûleur)
     
    Da05 , 14 Janvier 2017
    #13
  14. Infinity175

    Infinity175 41 ans, Namur

    Merci pour votre réponse claire... et rapide ! ;-)
     
    Infinity175 , 14 Janvier 2017
    #14
  15. goldorak75

    goldorak75 42 ans,

    Je n'ai effectivement pas envie de passer à une chaudière à condensation. Pour le prix et parce que j'ai d'ancien radiateurs en fonte auxquels je ne suis pas certains que la chaudière à condensation soit adaptée

    Ce qui peut poser problème avec une chaudière à condensation :

    "La chaudière à condensation ou « très basse température

    (...)
    Attention ! Il faut bien comprendre que plus la température de l'eau chaude qui traverse les radiateurs est basse, plus la surface de ceux-ci doit être grande afin de conserver aux radiateurs leur puissance de chauffe initiale. En effet, les pièces qui composent le logement n'ont pas diminuées suite au remplacement de la chaudière et même si l'isolation s'est améliorée, il reste quand-même nécessaire d'apporter des puissances importantes aux logements anciens. A défaut, la puissance des radiateurs diminuera de manière telle qu'il sera impossible de chauffer le logement correctement. Les fabricants ayant conscience de ce problème, et afin de ne pas rencontrer à nouveaux les difficultés qui leur ont fait abandonner la condensation dans les années 1980, ils ont conçu un brûleur et ils ont intégré à leur chaudière un calculateur qui va permettre à la chaudière à condensation de fonctionner avec des départs d'eau chaude élevés 60, 70, voire même 80 °C. Cependant, étant donné que l'on s'éloignera du point de rosé au fur et à mesure que la température augmentera, la chaudière ne condensera plus ou très peu et le rendement s'approchera de celui d'une chaudière basse température.

    En un mot, le client qui aura investit plus d'argent dans une technologie au départ très efficace, celle de la condensation, aura lui comme l'installateur tout à fait l'impression que la chaudière fonctionne normalement alors qu'elle fonctionne en réalité avec un rendement proche de celui d'une basse température, le coût de fonctionnement économique annoncé au départ n'est pas au rendez-vous car l'installation n'est pas adaptée, la chaudière fonctionne mais ne condense pas, pour le prix et avec une technologie condensation on se retrouve avec une technologie basse température améliorée. Et c'est bien cette nuance qui pose le problème de la mise en place justifiée ou non d'une chaudière à condensation certes performante mais qui se révèle nettement plus coûteuse que prévue dès qu'elle est raccordée à l'installation."

    Que conseillé-vous comme marque pas trop cher et de qualité acceptable ?

    Merci.
     
    goldorak75 , 16 Janvier 2017
    #15
  16. goldorak75

    goldorak75 42 ans,

    Pour le propane : ce serait le coup de fusil.

    Ce qui m'intéresserait, c'est le gaz naturel, mais il ne passe pas dans la rue, donc la question est réglée.

    Le gaz naturel est moins cher que le mazout mais à un pouvoir calorifique de 20 ou 30 % inférieur (il reste cependant intéressant)

    Le propane a quant à lui un pouvoir calorifique plus faible que le gaz naturel et un prix plus élevé. En fin de compte il revient bien plus cher que le mazout. Sauf à avoir une maison super isolée qui consomme de toute façon très peu...
     
    goldorak75 , 16 Janvier 2017
    #16
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : remplacement chaudière prix

Similar Threads - remplacement chaudière prix
  1. EDW

    remplacement de ma chaudiere mazout

    EDW, +3 (Da05), 17 Juillet 2017
    3
    Affichages:
    223
    Da05
    22 Juillet 2017
  2. evile
    16
    Affichages:
    459
    evile
    13 Juin 2017
  3. lamy

    remplacer un chaudière DE DIETRICH

    lamy, +7 (lamy), 22 Mars 2017
    7
    Affichages:
    345
    lamy
    28 Mars 2017
  4. Argali

    Remplacement chaudière Mazout - Obligation Condensation?

    Argali, +4 (Argali), 6 Février 2017
    4
    Affichages:
    536
    Argali
    7 Février 2017
  5. borain57

    possibilité de remplacement chaudière murale gaz

    borain57, +13 (borain57), 19 Janvier 2017
    13
    Affichages:
    390
    borain57
    20 Janvier 2017
  6. nilan

    Remplacement chaudière et chauffe-eau

    nilan, +6 (nilan), 29 Septembre 2016
    6
    Affichages:
    440
    nilan
    3 Octobre 2016
  7. kimmetje
    50
    Affichages:
    3 261
    davcbr
    11 Septembre 2016