Rénovation et renforcement solivage plancher bois

Dans le forum Rénover - par Aramis95 le 21 Mars 2019

  1. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Bonjour à tous !

    Je m'inscris sur ce forum car j'ai lu beaucoup d'informations intéressantes.
    Je rénove actuellement une maison des années 60.
    Je souhaite aménager les combles et donc reconditionner le solivage qui devra accueillir deux chambres, un bureau et potentiellement une salle de bain.

    [​IMG]

    [​IMG]

    Voici le détail de ce qui est présent actuellement :
    Solives de 63*160 avec des entraxes variants de 36 à 43cm
    Les portées sont de 3.30m et de 2.80m.

    [​IMG]

    D'après le tableau déterminant les entraxes sur les planchers bois, cela semble un peu juste.
    Ainsi, je pensai "doubler" les solives une sur deux, notamment aux entraxes supérieur à 40cm.
    Qu'en pensez vous ?

    J'ai pu aussi voir une autre méthode pour renforcer le solivage :
    Fixer des solives de renfort de chaque côté des solives existantes.
    Qu'en pensez vous ?

    Afin d'effectuer ce doublage, je compte sceller les extrémités des nouvelles solives dans le mur brique périphérique et le mur de refend.
    Par contre, quelle vis utiliser pour assembler les deux solives sur leur longueur ? D'après mes recherches, je devrai utiliser des vis à filetage partiel, mais de quel diamètre ?

    J'ai également une trémie à créer pour un futur escalier. Je souhaiterai savoir aussi quelles vis utilisés pour assembler les solives ?

    Ma dernière question porte sur le remplacement d'une demi longueur de solive car certaines ont subi une infiltration d'eau et ne sont plus en bon état.
    J'ai coupé la partie fatigué, mais je ne peux remplacer une longueur complète.
    Que me conseilleriez vous ? je pensai "doubler" le morceau de solive restant par deux nouvelles demi longueur reposants sur le mur de refend.

    J'espère avoir pu vous donner toutes les informations nécessaires pour avoir votre avis.

    Merci d'avance,

    Aramis95
     
    Dernière édition: 23 Mars 2019
    Aramis95 , 21 Mars 2019
    #1
  2. Kmichel

    Kmichel 61 ans, Hainaut

    Dernière édition: 21 Mars 2019
    Kmichel , 21 Mars 2019
    #2
  3. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Merci pour votre retour Kmichel
    J'ai continué mes recherches ce soir. J'ai vu que certaines personnes boulonnent également les "solivettes" aux solives sur les extrémités.
    J'ai pu effectivement voir aussi que Fradeco est vraiment expert sur ce sujet :)
     
    Aramis95 , 21 Mars 2019
    #3
  4. RobBZ

    RobBZ 29 ans, Hainaut

    RobBZ , 23 Mars 2019
    #4
  5. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Bonjour
    Merci pour votre retour RoBZ

    Je viens de contrôler, la section des solives est de 63x160 et non 63x155.
    Je viens rectifier mon premier message.

    Si je comprends bien le tableau un solivage de 63x143 avec une entraxe de 40 cm peut avoir une portée maximum de 3,15m.
    Mes deux portées présentent sont 2,80m et 3,30m.
    D'après ce tableau, je comprends que mon solivage coté 2,80m ne devrait pas poser de problème.
    Néanmoins, côté 3,30m je ne sais pas.

    Pour un remplacement complet, cela risque d'être compliqué. Mes murs périphériques sont en brique creuses de 20. Il faudrait refaire tous les trous de scellement.

    Un renforcement tel que j'ai pu le voir sur de nombreux sujet serait-il assez efficace ?

    Je suis preneur de toutes vos informations ou critiques afin de faire au mieux.

    Merci
     
    Aramis95 , 23 Mars 2019
    #5
  6. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Bonjour Aramis95 et bien venue sur Bz.be

    Pour info, la charge d'exploitation pour un local d'habitation privée en France est de 150 kg/m².
    Pour une portée de 2.80 m une charges permanente de 66 kg/m² des solives d'une section de 63 x 155 mm espacées de 43 cm d'axe en axe sont OK
    Pour une portée de 3.30 m une charges permanente de 70 kg/m² des solives d'une section de 63 x 155 mm espacées de 36 cm d'axe en axe devront être renforcées par l'application sur une face des solives existantes par collage et vissage d'une gîte de 27 x 155 mm pour former des solives de 90 x 155 mm. Vis diam. 6 x 50 mm tous les 40 cm.

    Ce qui précède sur la base d'un état limite de service dont le résultat du calcul de la flèche maximum admise serait inférieur à la contrainte de L/500 (Carrelage).

    La charge permanente est uniformément répartie comme suit (cas le plus défavorable)
    Carrelage sur natte Kerdi ép. 15 mm = 23 kg/m²
    OSB ép. 22 mm = 13 kg/m²
    Poids propre des solives renforcées 15 kg/m²
    Isolation laine acoustique ép. 100 mm = 4 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 12 kg/m²

    Bonne réflexion.
     
    fradeco , 23 Mars 2019
    #6
  7. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Bonjour Fradeco,
    Merci pour votre étude.
    Dans un soucis de compréhension, j'aimerai revenir sur certains éléments de votre message.

    Vous indiquez qu'une France la charge d'exploitation pour un local privée est de 150 kg/m².
    Je pensai que nous devions nous baser sur :
    Charges 120 / 120 décomposées comme suit : 120 kg/m² de charges temporaires d'exploitation et 120 kg/m² de charges permanentes (30 d'exploitation + Plafond + Isolations + Plancher + Cloisonnement + Revêtements de sol)

    Peu-être y a t-il des variantes en fonction du rôle des pièces ?

    Concernant votre étude :
    - J'ai fait un erreur dans la présentation de mon chantier, le solivage présent est de 63x160 et non 63x155.
    - Pour la portée 2,80m vous avez utilisé une entraxe de 43 et pour la portée 3,30m vous avez utilisé une entraxe de 36. Sur le chantier, les entraxes sont variables pour les deux portées (le mur de refend séparant ces deux portées). Elles varient de 36 à 43, mais beaucoup d'entre elles sont aux alentours de 40 - 41. Je pense qu'il faudrait se baser sur une entraxe de 43 pour les deux portées afin d'être dans la sécurité.

    Pourrions nous en rediscuter ?

    Merci d'avance
     
    Dernière édition: 23 Mars 2019
    Aramis95 , 23 Mars 2019
    #7
  8. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Les contrôles que j'effectue sont basé sur l'Eurocode 5. Mais vous avez raison, bien des documents français parlent de 120 kg/m² de charge d'exploitation et 120 kg/m² de charges permanentes.
    Pour les calculs, si on suit l'Eurocode 5 les charges permanentes réelles pour une structure légère tels que revêtement de sol en bois, support type panneaux, structure en bois massif de résineux et charges suspendues telle que placo, seront pour raison de sécurité multipliées par 1.33, tandis que les charges d'exploitations fixes et mobiles temporaires sont multipliées par 1.50. Cela me paraît correctes.

    J'ai lu je ne sais plus dans quel document officiel traitant du sujet qu' en France la charge d'exploitation pour locaux habités hors Rez-de-chaussée était de 150 kg/m². En Belgique il est de 200 kg/m². :(

    Ceci dit, si vous voulez vous baser sur les contraintes de 120 kg + 120 kg libre à vous.
    De toutes manières le dernier mot vous appartient.

    Ici vous venez chercher une information que l'on vous communique à titre indicatif sous toutes réserves mêmes quelconques.

    Cord.
     
    fradeco , 23 Mars 2019
    #8
  9. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    fradeco , 24 Mars 2019
    #9
  10. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Je suis en plein découverte de ces sujets, merci pour votre retour.

    Je pense que prévoir 120kg + 120kg est vraiment un cas extrême.

    En nous basant sur l'Eurocode 5, vous m'avez indiqué dans le message précédent :
    "Pour une portée de 3.30 m une charges permanente de 70 kg/m² des solives d'une section de 63 x 155 mm espacées de 36 cm d'axe en axe devront être renforcées par l'application sur une face des solives existantes par collage et vissage d'une gîte de 27 x 155 mm pour former des solives de 90 x 155 mm."

    Or, j'ai fait une erreur, ma section est de 63x160 et l'entraxe de 43.
    Auriez vous la possibilité d'effectuer une nouvelle étude avec ces données ?

    Merci d'avance
     
    Aramis95 , 24 Mars 2019
    #10
  11. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Bonjour Aramis95,

    Avec un revêtement de carrelage la flèche du plancher sous l'action de la charge instantanée devrait au moins être de L/500.
    Les solives de 63 x 160 mm d'une portée de 3.30 m espacées de 43 cm d'axe en axe, sont en mesure de supporter la charge globale mais avec une flèche de L/350. Ce qui est trop souple pour le carrelage.
    En appliquant par collage et vissage sur une des faces des solives existantes une gite de 25 x 160 mm vous rendrez la structure plus rigide concernant la flèche et qui sera OK pour la contrainte de L/500.
    Vous améliorerez encore plus la rigidité de la structure en chaînant avec des entretoises de 25 x 160 mm tous les +/- 1.60 m.
     
    fradeco , 24 Mars 2019
    #11
  12. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Merci Fradeco pour cette information.
    Nous sommes à 150 kg/m² en France + les charges permanentes.
    pour information, à quoi correspond la colonne Qk [kn] ?

    J'ai cherché à faire une simulation :
    Portée 3,30m
    Entraxe : 0,43m
    Charges permanentes : 70kg/m²
    Charges d'exploitation : 150 kg/m²
    Charges totales : 220 kg/m²
    Surface de la bande de chargement de la solive : 0,43 x 3,3 = 1,42 m²
    Charge s’exerçant sur la banque de chargement : 220 x 1,42 = 312,18 kg /solive

    Pour finir mon étude, il me manquerait le poids admissible à une solive de 63x160 pour une flèche L/500 ?

    Merci d'avance
     
    Aramis95 , 24 Mars 2019
    #12
  13. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Nos messages se sont croisés Fradeco !
    Merci pour votre réponse rapide

    Mais à titre informatif mon résonnement était correct ? :grinning:
     
    Dernière édition: 24 Mars 2019
    Aramis95 , 24 Mars 2019
    #13
  14. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Oui cela tient la route.
    Pour la charge maxi. que peut supporter la bande de solive en appuis libres des deux côtés celle-ci résulte de la flèche maximum admise que vous déterminez. Par exemple L (3.300 mm)/ 300 = 11 mm
    Une fois la flèche déterminée vous appliquez les formules : F diff. = (5/384)*kdef+(Ψ2*G)*L^4/(E*I)
    dans laquelle :
    F diff. = Flèche différée (Charges permanentes)
    k def = Coefficient de durée.
    Ψ2 = Combinaison accidentelle (0.3 dans le cas d'une habitation privée)
    G = Charges permanentes / ml en N
    L = portée exposant 4 en cm
    E = Module d'élasticité suivant classe du bois utilisé de 900 MPa > 1200 MPa
    I = Moment quadratique (bxh³)/12
    Résultat de l'application de cette formule sera additionné au résultat de la formule
    F inst. = (5/384)*( p*L^4)/(E*I)
    dans laquelle :
    F inst. = Flèche instantanée
    p = charge d'exploitation / ml en N
    L = portée exposant 4 en cm
    E = Module d'élasticité suivant classe du bois utilisé de 900 MPa > 1200 MPa
    I = Moment quadratique (bxh³)/12

    L'addition du résultat de ces formules doit être inférieur au chiffre de la flèche maximum que vous avez admise et déterminé plus haut. C'est ce qui est appelé ''ETAT LIMITE DE SERVICE''
    Pour info, celle-ci ne devrait pas être inférieur à L/350.
    La norme Eur. 5 serait de L/400 mais il faut aussi selon moi apprécier les type de mise en oeuvre.
    Par exemple pour un linteau de baie de fenêtre pour un long châssis coulissant on prendrait plutôt une flèche finale maximum admise basée sur L/800

    Mais ceci n'est en fait qu'un volet du calcul. Il faut également contrôler l' "ETAT LIMITE ULTIME '' qui lui est conditionné par le type de bois qui va être mis en oeuvre, bois massif résineux ou feuillus, la classe de ces bois qui détermine le module d'élasticité, et les lamellés collés suivant les mêmes critères.

    L'ETAT LIMITE DE SERVICE, correspond à l'état au-delà duquel les critères d'exploitation
    ne sont plus satisfait pour une utilisation courante et quotidienne du bâtiment.
    On vérifie :
    • Les déformations et les déplacements des éléments, afin de garantir la pérennité de l’ouvrage.
    • Les déformations ou flèches affectant l’aspect ou l’exploitation efficace de la construction ou provoquant des dommages aux finitions ou aux éléments non structuraux.
    • Les vibrations, oscillations ou déplacements latéraux incommodant les occupants, endommageant le bâtiment ou son contenu ou limitant son efficacité fonctionnelle.
    L'ETAT LIMITE ULTIME, correspond à un cas de charge exceptionnel, ultime,
    pour lequel la stabilité générale de l'ouvrage doit être garantie, bien qu'étant à la limite de ruine.
    Il correspond à un calcul de résistance des éléments.
    Un tel état est atteint lorsque l'on peut constater
    • Une perte d’équilibre
    • Une instabilité de forme
    • Une rupture d’élément
    • Une déformation plastique excessive
    Bonne suite d'analyse :rolleyes:
     
    Dernière édition: 24 Mars 2019
    fradeco , 24 Mars 2019
    #14
  15. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Merci Fradeco !!!
    Beaucoup d'informations, je vais prendre le temps de relire et analyser tous cela

    Par ailleurs, je me rends compte que certaines solives ne pas au même niveau. Ainsi, entre deux, je peux avoir une différence de niveau d'un petit centimètre (de mémoire 0,5, je recontrôlerai)
    Savez vous quelle différence de niveau est admise pour la mise en place d'un plancher OSB ? Egalement pour ne pas avoir une sensation désagréable à l'usage.

    Merci !!!
     
    Dernière édition: 24 Mars 2019
    Aramis95 , 24 Mars 2019
    #15
  16. RobBZ

    RobBZ 29 ans, Hainaut

    Il suffit de fixer les nouvelles un peu plus haut que les anciennes et ainsi tout mettre du niveau :)
     
    RobBZ , 25 Mars 2019
    #16
    fradeco et Kmichel aiment ça.
  17. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Merci pour ton retour RobBZ
    Du coup, pour la fixation des panneaux OSB, je devrai le faire sur le flanc des nouvelles gîtes ?

    La question est de savoir si sur un flanc cela suffit ou si je suis dans l’obligation de mettre une gîte sur chaque face des solives présentes (dans le cas ou je fixerais les gîtes un peu plus hautes que les solives) ?

    Merci
     
    Aramis95 , 25 Mars 2019
    #17
  18. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Après lecture sur le forum :
    - certaines personnes redresse leur plancher en ajoutant seulement une gîte sur un flanc par solive
    - certaines personnes redresse leur plancher en ajoutant une gîte par flanc de chaque solive

    Je préfère vous demandez votre avis avant d'acheter l'ensemble de mon matériel.

    merci
     
    Aramis95 , 25 Mars 2019
    #18
  19. RobBZ

    RobBZ 29 ans, Hainaut

     
    RobBZ , 26 Mars 2019
    #19
  20. Aramis95

    Aramis95 30 ans, France

    Je suis d'accord avec cela, mais je pense que Fradeco explique cette procédure où il n'y aurait pas de modification de hauteur

    Sur internet, j'ai lu un sujet où une personne renforçait son solivage et modifiait la hauteur de celui-ci car il n'avait pas le même niveau de hauteur sur l'ensemble.
    Pour cela, il a appliqué sur chaque côté de chaque solive une gîte. La solive est ainsi prise en "sandwich".
    Les panneaux d'OSB reposent ainsi sur 2x27.

    Ma question est de savoir si les panneaux OSB peuvent reposer sur seulement une fois 27mm ? Si oui, j'appliquerai une gîte par solive comme me la conseiller Fradeco.

    merci d'avance pour votre aide, il est assez difficile de trouver de prendre des décisions :grinning:

    merci !
     
    Aramis95 , 26 Mars 2019
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : renforcement solivage plancher

Similar Threads - renforcement solivage plancher
  1. Bled1508

    Remonter sol salon avec solivage et OSB

    Bled1508, +1 (A.L.), 15 Avril 2019
    1
    Affichages:
    283
    A.L.
    15 Avril 2019
  2. ced64

    Renforcement fléchage solive

    ced64, +9 (koreon), 17 Mars 2019
    9
    Affichages:
    381
    koreon
    18 Mars 2019
  3. monster99
    8
    Affichages:
    512
    fradeco
    6 Juillet 2018
  4. MaxLeo23
    8
    Affichages:
    635
    MaxLeo23
    6 Décembre 2017
  5. zlepoizon

    Renforcement sol de plancher par le bas - ancienne maison

    zlepoizon, +17 (vnpenguin), 23 Septembre 2017
    17
    Affichages:
    1 065
    vnpenguin
    25 Novembre 2017
  6. fastyy
    57
    Affichages:
    2 915
    koreon
    22 Août 2017
  7. Pousss

    Vos avis pour renforcer mes solives

    Pousss, +25 (Pousss), 2 Juin 2016
    25
    Affichages:
    3 355
    Pousss
    29 Septembre 2016