Réparation et préparation d'un mur abîmé avant plafonnage

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par monique79 le 3 Mai 2007

  1. monique79

    monique79 47 ans, Liège

    bonjour,

    Ma maison est construite en briques rouges un peu de toutes les qualités vu qu'elle date de 1810. Certains briques sont en très piteux état, friables, d'autres le sont moins. De plus, le ciment utilisé à l'époque n'en était pas vraiment un (mélange de sable, de chaux... qui s'éfrite et qui tombe en poussière). A vrai dire, juste en passant le doigt dans certains endroits, on sait le faire tomber. Sans compter que la maison a connu durant des années, un problème d'humidité (maintenant résolu) qui n'a pas ménagé les briques.

    Mes questions : comment bien préparer les murs avant la pose du plafonnage. Faut-il badigeonner les mur avec un produit adhérent? Faut-il remettre une couche uniforme de ciment sur TOUTE la surface des murs afin de consolider ou le fait de rejointoyer entre les briques et reboucher les trous est suffisant ? ( Puisque la couche de plafonnage sera épaisse et le plafonneur a aussi l'intention de poser des "toiles" sur certains murs.) . Il reste aussi des "vestiges" de "plafonnage" ancien sur les murs qu'il faut enlever.
    N'existerait-il pas une méthode qui permettrait de nettoyer les murs plus rapidemment : par ex. utiliser un genre de brosse en nylon ou en fer fixé sur une foreuse (au lieu de le faire à la main : pic + marteau)? Lorsqu'on prépare un mur comme ceux-là, la proportion de ciment reste la même : 1/3 -2/3. Je suppose qu'il vaut mieux une consistance un peu plus "liquide" ??


    Merci
     
    monique79 , 3 Mai 2007
    #1
  2. Nono

    Nono 67 ans, Hainaut

    Dernière édition par un modérateur: 29 Décembre 2009
    Nono , 3 Mai 2007
    #2
  3. Run0

    Run0 47 ans, Bruxelles

    Pour déjointoyer il existe une fraise spéciale qui se monte sur disqueuse,mais le prix est conséquent!Sinon le mieu est de tout enlever,rejointoyer et ensuite plafonner...
    Pour le reste les conseils de Nono sont les bons :)
     
    Run0 , 3 Mai 2007
    #3
  4. onap

    onap 42 ans, Hainaut

    Je suis exactement dans le même cas que toi, j'ai des joint à base de chaux qui ont disparu suite à une problème d'humidité. On m'a conseillé de refaire les joint avec de la chaux (naturelle??) afin de garder cette placticité du mur.
    Concernant le vieux plafonnage, j'utilise un burin plat légèrement incliné (pour le retrait de carrelage) sur mon burineur pour retirer le plus gros et puis je passe avec une brosse métallique monté sur une disqueuse pour bien nettoyer le mur.
    Pour l'arroche du plafonnage, on m'a conseillé de pulvèriser du compaktuna dilué dans de l'eau MAIS... pas essayé.

    Quel était tes problème d'humidité et comment les à tu résolus?
     
    onap , 4 Mai 2007
    #4
  5. Nono

    Nono 67 ans, Hainaut

    Là vous voyez , je crois que ce produit n'est pas adapté pour faire cela ..
    Reprenez un peu le site de kaunf que j'ai laissé un ou deux posts plus bas.
    Mais rien ne vous empêche d'essayer le badigeonnage avec le compaktuna, mais encore une fois cela n'est pas adapté. Ce produit est un liant voilà tout. Je n'ai jamais entendu un plafonneur mettre cela comme accrocheur..
    Mais si j'ai tort faut me le dire.
    A+
    + d'info:

    http://www.compaktuna.be/fr/product.asp?id=24
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2007
    Nono , 4 Mai 2007
    #5
  6. cmmarot

    cmmarot 38 ans, Luxembourg

    cmmarot , 4 Mai 2007
    #6
  7. moxaline

    moxaline 50 ans, Hainaut

    Bonjour,
    je suis dans le même cas : maison de la même époque, vieilles briques tendres devenues pulvérulentes, mortier de chaux et même de terre crue...

    Lors de précédentes "rénovations", certains murs ont été enduits au ciment. Je crois que c'était la pire des choses à faire. Parmi les désordres constatés:

    - enduit au ciment sur mur chaulé : le ciment n'adhère pas à la chaux donc l'enduit est fissuré et se détache en grandes plaques (au moins, c'est facile), derrière, le mur est couvert de moisissures noires
    - enduit au ciment sur briques : adhère très, très bien et beaucoup plus résistant que la brique de support. Impossible de l'enlever sans emporter la moitié du mur
    - chape de ciment et enduits au ciment sur tout les murs (esthétique bunker, quoi) : les murs de cette pièce sont mouillés jusqu'au sommet grâce à l'effet de mèche, soit 2 m. Les poutres posées sur ou dans ces murs ont pourri.
    - rejointement au ciment de murs en briques tendres : les joints ont très bien résistés à l'humidité ascentionnelle... pas les briques qui ont littéralement fondu!

    D'après mes recherches, il y a deux approches radicalement opposés pour traiter ces vieux murs.

    la méthode "conventionnelle" : tout sur l'étanchéité
    - tranchée de drainage, injection d'un produit dans le mur formant barrière contre l'humidité ascentionnelle, enduit étanche sur les murs extérieurs
    - chape avec film étanche au sol
    - décaper ancien joints en chaux et rejointoyer au ciment (compaktuna ou assimilé pour assurer la liaison entre le ciment et la chaux, étanchéifier et coller tout ce qui s'effrite)

    la méthode "ancestrale" : rendre leur respiration naturelle aux murs
    La meilleure référence que je connaisse en la matière : http://www.tiez-breiz.org/ (voir les fiches techniques)
    - tranchée de drainage périphérique si nécessaire
    - pour les sols : hérisson de cailloux ventilé puis chape respirante (béton de chaux) et revêtement respirant tel que parquet ou tomettes
    - rejointoiement au mortier de chaux
    - enduit intérieur en chaux ou plâtre ou argile (très à la mode, cela, les enduits de terre :p ), finitions à la chaux, la caséine, la cire ou l'argile
    - enduit extérieur à la chaux.

    Comme dans mon cas, il s'agit d'une annexe, j'en profite pour tester la méthode dite ancestrale.

    Avantages : matériaux meilleur marché, moins d'interventions lourdes
    Inconvénients : mise en oeuvre longue, ne pas craindre de passer pour la cinglée de service o_O , quasi impossible de trouver des personnes qui s'y connaissent et donc de recevoir de précieux conseils :-s

    Actuellement, j'ai déjà testé le rejointoiement, la reprise de maçonnerie et le scellement de chevrons au mortier de chaux (1 part de chaux Supercalco 90 + 3 parts de sable + 10% de briques pilées pour augmenter l'hydraulicité).

    Très facile à mettre en oeuvre, très bonne adhérence sur les anciens mortiers et les briques tendres, prise lente : solide après 24h (et après une semaine, semble aussi résistant qu'un mortier de ciment).

    Pour les briques pulvérulentes, j'en retire le maximum au ciseau de maçon puis je remaçonne des morceaux de briques. A certains endroits, c'est presque comme plaquer un parement sur le mur érodé. L'ensemble tient parfaitement et la stabilité du mur ne semble pas affectée. Je compte encore enduire tout le mur au mortier de chaux pour augmenter sa résistance...

    C'est juste un vrai jeu de patience...
     
    moxaline , 9 Mai 2007
    #7
  8. bZone

    bZone Equipe BricoZone 43 ans, Liège

    Merci en tout cas pour cet avis extrèment intéressant Moxaline,
    et pour le temps nécessaire à un texte si bien présenté,
    et bienvenue ! (il ne vous manque plus qu'un petit avatar :) )
     
    bZone , 9 Mai 2007
    #8
  9. moxaline

    moxaline 50 ans, Hainaut

    Merci ;-)
    et j'ai mis un avatar provisoire (je chercherai mieux quand j'aurai le temps)
    J'ai aussi regardé s'il existait une section pour se présenter... sinon, je l'aurais fait, bien sûr :blush:
     
    moxaline , 9 Mai 2007
    #9
  10. ratapoil

    ratapoil 41 ans, Liège

    Je suis plus ou moins dans le même cas : ancienne maison, murs en moellons et recouverts d'un ancien plafonnage (chaux, poils de vache, sable....).
    Je souhaite rendre ça un peu plus propre et pouvoir plafonner sur ces murs.
    Voici les étapes que Knauf m'a conseillé :
    1) enlever le plâtre actuel des murs (petit burin ou à la main)
    2) brosser les murs de moellons à la brosse de fer
    3) installer un support d'enduisage sur le mur (stucanet http://www.knauf.be/DB/pdf/stucanetwijzer_f.pdf)
    4) ensuite le plâtre sera projeté en 2 fois

    J'en suis à l'étape 2. Je vous tiens au courant pour le résultat final
     
    ratapoil , 30 Mai 2007
    #10
  11. Badjawe

    Badjawe 41 ans, Liège

    Pour vous encourager dans vos travaux et confirmer ce que disait Moxaline concernant l'usage d'un mortier de chaux sur des murs anciens, voici quelques photos de nos réalisations avec cette méthode:
    Cahmbre: avant/après:
    [​IMG]

    après:
    [​IMG]
    Salle de bain avant:
    [​IMG]
    Après (le mur de gauche sur la photo,celui du fond n'est pas encore jointoyé au moment de la photo):
    [​IMG]
     
    Badjawe , 22 Juin 2007
    #11
  12. moxaline

    moxaline 50 ans, Hainaut

    Waouw, impressionnant, la transformation de la vieille étable!
    et au niveau du sol, tu as fait comment?
     
    moxaline , 25 Juin 2007
    #12
  13. Badjawe

    Badjawe 41 ans, Liège

    Merci! ;-) Pour le sol c'est remblais puis béton et carrelage ensuite... (la photo date d'un an et demi)
     
    Badjawe , 25 Juin 2007
    #13
  14. ratapoil

    ratapoil 41 ans, Liège

    Voilà,je vous disais que je vous tiendrais au courant :
    Etape 3 : voici l'état des murs après mise en place du support (Stucanet)

    Reste plus qu'à plafonner par dessus...
    [​IMG]
     
    ratapoil , 25 Juin 2007
    #14
  15. bt9000

    bt9000 Hainaut

    Dommage de plaffoner... Du peu que je puisse voir sur la photo, ton mur est maintenant clean et il a du style .... ca te plait pas les moellons?
     
    bt9000 , 26 Juin 2007
    #15
  16. Bruse

    Bruse Liège

    Certains murs de ma maison sont dans un piteux état. A lire ce sujet, je ne vois toujours pas clair.

    Ma première préoccupation est d'avoir des mur solidifiés. Je me demandais quel était le meilleur moyen.
    Pour le moment j'opte pour un rejointoiement en ciment des murs secs en état moyen.
    Pour les murs secs en mauvais état (briques friables et joint poudreux)), je me demande si je ne dois pas recimenter toute la surface avec un grillage pris dans le béton (c'est ce que tu vas faire Ratapoil ?)
    Moxaline a l'air de déconseiller ça parce que le béton accroche trop à la brique et que lorsqu'on l'arrache, tout vient avec. Sauf que je vois ça comme un avantage et je ne compte pas arracher mes plaques de béton cette vie ci. Ai-je tort de perséverer ?
    Si je ne fais pas ça, comment puis-je faire une véritable solidification de mes murs ?
    C'est pour les murs humides en mauvais état (briques friables et joint poudreux) que je suis paumé. Je suppose que la première chose à faire est de résoudre le problème d'humidité. Je connais les solutions pour l'humidité ascendante (injections dans les murs), mais je n'ai pas de solution pour le mur qui est contre un remblais de terre. Impossible de mettre un drain ou quoique ce soit. Alors... dois-je regarder mon mur s'effriter ou y a-t-il une solution miracle ? Oui, car je crois au miracle moi, surtout depuis que je retape ma maison. Quel serait la solution la moins pire pour préserver mon mur, quitte à intervenir régulièrement dessus.

    Merci d'avance pour votre aide...
     
    Bruse , 27 Juin 2007
    #16
  17. moxaline

    moxaline 50 ans, Hainaut

    Bruse,
    je n'ai rien d'une pro donc ce que je dis... X-p

    Mon problème est différent du tien : j'ai de très vieux murs très abîmés qui ont été rafistolés par enduisage au ciment SANS suppression de l'humidité (sans compter les effets ravageurs de l'humidité ascentionnelle). Le résultat est catastrophique et je m'arrache les cheveux pour les assainir...

    Le ciment a certaines caractéristiques : fond fermé, étanchéité à l'air et à l'eau, dureté. La vieille brique et la chaux en a d'autres : fond ouvert, porosité, une certaine plasticité...

    Tant qu'on respecte la logique des matériaux, il n'y a pas de souci.
     
    moxaline , 27 Juin 2007
    #17
  18. Badjawe

    Badjawe 41 ans, Liège

    Les seules solutions pour l'humidité due à un mur enterré sont chauffage et aération, étanchéifier ne fera que reporter le problème plus loin à moins de tout reprendre de zéro par l'extérieur et le dessous, ce qui est presque impossible et en tous cas super cher...
    Utiliser des matériaux qui respirent (chaux, argile, etc.) peut probablement aider.
    Le type de chauffage joue aussi, les vieilles maisons étaient chauffées au bois, ce qui assèche les murs, contrairement au chauffage central...
    Pas de solution miracle donc... :-s
    Ratapoil moi je le trouve super ce mur et je le garderais en pierres apparentes à ta place et surtout surtout je n'y mettrais pas de ciment...
     
    Badjawe , 28 Juin 2007
    #18
  19. Bruse

    Bruse Liège

    Le mur humide se trouvera à côté de mon poële à bois. :grinning:
    Je ne compte pas le recouvrir tout de suite, voir comment il réagit et s'assèche un peu près de la chaleur.
    Je pensais donc, selon vos conseils, refaire les joints en mortier de chaux et les recouvrir de chaux pigmentée. J'hésite à plafonner à l'argile...
     
    Bruse , 3 Juillet 2007
    #19
  20. moxaline

    moxaline 50 ans, Hainaut

    Alors, pour les enduits à l'argile, on ne peut pas les appliquer sur un mur humide en permanence. D'abord, ce n'est jamais de l'argile pur mais un mélange contenant du sable et une fibre : paille, chanvre voire crin de cheval ou poil de vache dans les mélanges anciens. Ces fibres vont pourrir si l'enduit ne sèche pas. De plus, la solidité de l'enduit dépend du séchage. Humide en permanence, il va se déliter.
    Un enduit à l'argile a de grandes qualités hygroscopiques et permet donc de réguler naturellement l'humidité atmosphérique dans une pièce mais il est inopérant sur un mur humide.

    La chaux va un peu mieux résister mais également souffrir de l'humidité. Mais dans tous les cas, il vaut mieux utiliser un mortier à la chaux car si tu mets du ciment, le ciment étant étanche, l'eau va frayer son chemin à travers les briques, ce qui va les détruire petit à petit.
    Pareil si tu étanchéifies tout au ciment, le mur va se gorger d'eau comme une éponge et pourrir lentement...

    Tu n'as absolument aucun accès à ce remblai? Aucune possibilité de poser un drain pour au moins évacuer l'eau de pluie ailleurs que vers ton mur?
     
    moxaline , 3 Juillet 2007
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Réparation préparation mur

Similar Threads - Réparation préparation mur
  1. Andretim

    Grosse fissures urgente a réparer mais comment faire ?

    Andretim, +13 (A.L.), 11 Octobre 2018
    13
    Affichages:
    699
    A.L.
    12 Octobre 2018
  2. Puschkin

    Mur de soutènement ancien comment réparer?

    Puschkin, +4 (Raph6900), 26 Mars 2018
    4
    Affichages:
    773
    Raph6900
    11 Avril 2018
  3. pedrolyndo

    Réparation fissure sur pigon

    pedrolyndo, +1 (RobBZ), 4 Août 2015
    1
    Affichages:
    686
    RobBZ
    5 Août 2015
  4. jvdbiest

    Réparation - Renforcement poutrel de façade

    jvdbiest, +20 (jvdbiest), 16 Mai 2015
    20
    Affichages:
    2 225
    jvdbiest
    28 Mai 2015
  5. pedrolyndo

    Réparation mur extérieur

    pedrolyndo, +14 (Kenshin), 21 Octobre 2014
    14
    Affichages:
    950
    Kenshin
    23 Octobre 2014
  6. debade

    Reparation rouille façade

    debade, +2 (debade), 29 Août 2014
    2
    Affichages:
    561
    debade
    30 Août 2014
  7. lebernin
    5
    Affichages:
    1 910
    lebernin
    22 Août 2012