Répartiteur monotube sur installation Bi-tube

Dans le forum Chauffage - par Spectro le 3 Janvier 2009

  1. Bonsoir ...

    Pouvez-vous me dire l'implication d'un tel montage ?

    Si les radiateurs sont montés avec des répartiteurs pour du monotube alors qu'ils sont reliés à la chaudière via un schéma bi-tube ?

    Merci pour votre aide.
     
    Spectro , 3 Janvier 2009
    #1
  2. Je viens de lire dans la doc que le Kvs du bi-tube est de 0,76 alors que sur du monotube, le Kvs est de 2,5 ...

    Le Kvs si j'ai bien compris est le nombre de m³/h qui passe dans la vanne ouverte à fond ?

    Donc par déduction, si j'ai des répartiteurs monotube à l'alimentation de mes radiateurs mis sur une installation à la chaudière en bi-tube (une arrivée DE la chaudière et une VERS celle-ci), l'eau du circuit arriverait plus vite au radiateur et dedans et par conséquent, en ressortirait également ???

    Serait-ce pour cela que mes radiateurs sont presque tous chaud au 1er quart ou tiers ???

    Si c'était le cas, que puis-je faire à part retirer tout les répartiteurs ?

    Merci pour vos précisions et réponses ... !!!
     
    Spectro , 3 Janvier 2009
    #2
  3. Balmajik

    Balmajik Liège

    Bonjour,

    Si vous avez installé des répartiteurs monotube alimenter en bitube... c'est caca boudin :grinning:

    Le but du répartiteur mono-tube est d'alimenter plusieurs radiateurs en ligne avant de retourner au collecteur, contrairement au bi-tube.
    Donc chez vous une grosse partie du débit ressort directement du répartiteur sans passer par le radiateur. Un contrôle simple, vous fermez la vanne du radiateur, si les deux tuyaux en dessous du radiateur ont la même température... aie.

    Certains répartiteurs sont à la fois bi et monotube, c'est une vis à ouvrir ou fermer dans le répartiteur en plus de la vis de fermeture.

    Bàv,
     
    Balmajik , 3 Janvier 2009
    #3
  4. Effectivement lorsque je ferme la vanne thermo à fond, l'aller et le retour sont tout deux chauds !!!

    Je pensais (au début) cela normal vu que l'eau arrêtée par la vanne femée repartait par le retour ... Vers la chaudière ...

    Voici le répartiteur (kit avec vanne) http://be.cd.danfoss.com/Search/Search.aspx?SearchFor=013g3341

    C'est bien il me semble JUSTE du MONO TUBE !!!

    Zut de Zut !!!

    Il y a t'il quelque chose à faire pour limiter les dégâts à part chager tout des répartiteurs aux radiateus et les vannes y correspondant ...

    PS : Le fait que l'eau passe plus vite est-ce du au concept de la vanne ou du répartiteur ou les 2 (pour savoir si je dois changer soit l'un ou les deux ...) ?

    Encore merci !
     
    Spectro , 3 Janvier 2009
    #4
  5. Ahhhhhh Oui !!!! Petite précison qui a son importance ... Ce n'est pas moi qui ait fait cette installation ...

    JE connaissais la différence entre les 2 ... Raison pour laquelle je n'aurais "jamais" pensé que l'on puisse se tromper à ce point !!!!

    Pouquoi a-t-on fait cela ???
     
    Spectro , 3 Janvier 2009
    #5
  6. Je viens de regarder d'encore plus près les schéma de Danfoss et je comprends encore mieux ... Le problème sur le répartiteur monotube, l'eau qui arrive de la chaudière a un chemin d'accès directement vers le retour alors que le bi-tube pas.

    [​IMG]
     
    Spectro , 3 Janvier 2009
    #6
  7. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Je vous ai répondu sur l'autre sujet, celui-ci étant la suite que je n'avais pas lue...et je me marre car Balmajik a fait la même réponse...mais en plus polie...

    Amicalement.
     
    Younnick , 3 Janvier 2009
    #7
  8. Bonsoir Balmajikl

    C'est effectivement le cas !!!

    Si le répartiteur est un pour du bi-tube, le tuyau de retour lorsque la vanne thermo est fermée à fond doit dpnc être froid ?

    REM : Pour les 2 pros du chauffage !!! Je posterai dans ce sujet concernant la suite des événements dus à ces collecteur et plus sur "perte de pression" pour bien le dissocier de mon autre sujet
    PS : JE n'ai que très très très peu d'espoir vu que la référence du collecteur sur la facture que l'ancien proprio m'a laissée renseigné bien du monotube ... Et pour tout les radiateurs (12) qui sont installés en bi-tube !!!
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Janvier 2009
    Spectro , 4 Janvier 2009
    #8
  9. Re,

    Sauriez-vous me dire la perte approximative que cette installation nous occasionne ?

    Est-ce le ratio 2.5/0.76 =>+-3,29 fois moins
    Je présume que ce n'est pas si "facile" que ça ... Mais pourriez-vous me donner un ordre de grandeur du gain en énergie que nous pourrions avoir si l'installation était faite en bitube comme cela devait être fait ?

    Merci et Bientôt ... Bon travail !
     
    Spectro , 4 Janvier 2009
    #9
  10. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Pour une simple vanne à clapet ouverte et clapet bloqué fermé sur une petite installation, l'ensemble fonctionnant en conductibilité uniquement, l'économie a été d'environ 36% en ayant enfin vraiment du confort et de la chaleur...(moins la belle boîte de chocolats reçue ensuite par la poste...). Toutes les grosses entreprises du coin avaient calées devant le problème...même l'ingénieur thermicien...MDR...
    Un circuit monté à l'envers (encore chez une vieille personne)...environ 25%...etc...

    Amicalement
     
    Younnick , 5 Janvier 2009
    #10
  11. Attilafifi

    Attilafifi 55 ans, Namur

    Cher Spectro,

    Chez moi tout était en mono-tube, c'est effectivement caca-boudin.
    J'ai changé tous mes radiateurs (35 ans) vannes, thermostats et canalisation en bi-tube. Cela à été fait progressivement donc pas de stress et dépenses étalées.
    Tubes utilisé: MULTISKIN isolé, c'est génial!!
    @+
     
    Attilafifi , 5 Janvier 2009
    #11
  12. Tu veux dire que rien qu'avec une vanne (je présume que tu veux dire une vanne qui coupait tout le circuit ... ??? !!! pas QU'UN radiateur) ... Il y aurait eu un gain de +- 36% !!!

    Donc avec ce raisonnement ... Pour nos 10 radiateurs dont +- 4 foncitonnent presque tout le temps lorsque nous sommes dans les pièces de vie !!!

    Il pourrait y avoir un gain substentiel !!! +- 25-> 30 % ???
     
    Spectro , 5 Janvier 2009
    #12
  13. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Bonjour Spectro,
    Je ne m'avancerai certainement pas sur de tels gains chez toi car je ne fais que citer des faits connus et vécus...
    Je crois que tous, ici, professionnels ou anciens, c'est mon cas, nous pourrions recréer la comédie humaine du chauffage par la quantité de gags observés ou vécus chez les clients et leurs installation !
    Je me mets à la place de ce jeune dont le patron lui demande de faire telle ou telle intervention chez un client et qui va se gratter la tête devant la toute nouvelle machine ultra performante de chez "machin"...Que va-t-il faire pour éviter de passer pour un c.. ? Il va baisser la tête et sortir des grands termes technologiques et le client va ouvrir des grands yeux tout ronds ...en se disant : il est bien ce petit jeune, et compétent, et tout et tout...Et pourtant, il n'a que son CAP de plomberie...
    Si ça chauffe tout de suite, c'est que c'est bon non ?...Et pas de bol, au bout de 3 ans...il y a un dépannage hors cloche, et c'est un technicien qui intervient, et qui s'aperçoit qu'une sonde extérieure est mal placée, qu'il manque un équipement, que le circuit tourne à l'envers, ou autres...
    Dans ce domaine du chauffage, il y a les véreux, les idiots, et les vrais artisans.
    Les véreux n'ont que faire du résultat, ils bossent à la va-vite, le but étant de renter de l'argent. Dès qu'il y a un problème, ils appellent le commercial en prétextant que leur "machin", c'est de la m....Celui-ci se déplace, parle bien, et se gratte la tête discrètement. Il finit par contacter un technicien, qui, lui, ne mâchera pas ses mots, mais jamais le véreux ne sera désigné coupable, car c'est également un client...
    Les idiots, le terme est un peu fort, ne changeront pas de produit, pour rien au monde, car celui là, ils ont fini par le connaître au bout de 10 ans, et c'est le meilleur!!! Il ne sait pas comment ça marche, mais il fonctionne !
    Et puis, il y a le véritable artisan, qui cherchera à comprendre, qui suivra des stages commerciaux avec la doc et non le pastis, qui saura écouter les conseils de celui qui fait la mise en service, qui finira parfois tard le soir, qui se déplacera un 24 décembre à 19h00 pour que son client ait un Noël agréable, qui s'occupera des jeunes...etc...

    Pour revenir à votre gain éventuel, je ne serais pas étonné d'un 25 à 30%, mais je ne sais pas comment vous vivez, quelles sont vos habitudes, aérez-vous régulièrement, la maison est-elle humide, est-elle bien isolée, etc...
    De toute façon, ne vous posez pas de questions sur le gain, il sera effectif, mais pensez à votre confort ! Il fait froid dehors et vous montez en puissance et ça réagit, c'est ce qu'il faut en chauffage, ensuite, on régule, on minimise, on améliore, on économise, mais votre installation doit être réactive et ce n'est certainement pas le cas actuellement...
    Souvent, en fuel, je me suis avancé sur la consommation, et rarement trompé...
    J'annonçais une diminution de 2500 à 1500 l sans aucune gène au vu de ce que je trouvais !!! En général, mes nouveaux brûleurs étaient remboursés en un hiver de chauffe ! Mais il fallait voir aussi dans quel état c'était avant intervention !!!
    Dans un centre de vacances, j'ai fait gagner plus de 6000 l à l'année par adjonction de systèmes de régulation et l'isolation des combles, avec gain important en confort et du vrai sanitaire...Il y a tout à faire dans le domaine du chauffage !!!
    Pensez qu'en France, on donne, sur le dos du contribuable (et à 50% sur celui de TOTAL grâce, je pense à un certain courrier...) un somme de 200 € de prime à la cuve, sans savoir quel est le rendement de combustion de la chaudière !!!

    Bien, comme dab, j'ai fait un long post...mais j'ai tellement à dire !!!
    Donc, faites déjà cette modification sur vos radiateurs afin d'envoyer les calories rapidement dès la demande. Je vous l'ai dit, la modif est très simple, et si le chauffagiste a du temps et vous de l'argent, faites rajouter tout de suite les équipements déjà cités qui vous éviteront quelques tracas sur la régulation ou intervention future.
    PS, je suis très très loin d'être le meilleur, mais ce que je sais, je le sais, et j'en apprends tous les jours, et il m'arrive de me tromper, mais pas dans votre cas ...

    Amicalement.
     
    Younnick , 6 Janvier 2009
    #13
  14. Balmajik

    Balmajik Liège

    Bonjour,

    Moi ce que je trouve particulièrement dingue ici c'est d'avoir fait une installation bitube avec des vannes monotubes 8-|

    Si c'est une clapet anti-thermosiphon dont Younnick parle c'est vrai que cela en vaut la peine histoire de réellement mettre son installation à l'arrêt en ralenti "nocturne".

    Bàv,
     
    Balmajik , 6 Janvier 2009
    #14
  15. Merci à Vous pour vos réponses et j'aime aussi les longues réponses ... A de longues questions !!!

    Pour compléter et corriger quelque peu (j'ai trouvé cela en reprenant les références DANFOSS) ... Bien que les collecteurs restent du mono-tube sur toute l'installation, les vannes elles semblent être bien prévue pour du bi-tube http://be.cd.danfoss.com/Search/Search.aspx?SearchFor=013g3341

    Je ne sais par contre pas si elles sont réglables.


    C'est un cocktail d'installation de chauffage ...


    C'est de faire une "boucle" après la chaudière en cas où toutes les vannes sont coupés et que la chaudière et circulateur refonctionne (pour éviter la pression troop grande sur les vannes) ?
     
    Spectro , 6 Janvier 2009
    #15
  16. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Non Spectro, ça c'est le by-pass qui recycle immédiatement dans la chaudière et celle-ci s'arrête au lieu de surchauffer...

    Le clapet anti-thermosiphon...comme son nom l'indique...évite que l'eau ne circule d'elle même par l'action du chaud en haut et froid en bas...
    Si vous désirez installer un thermostat d'ambiance (base de la régulation afin de supprimer le cycle de la chaudière), et contrôler ainsi l'envoi de calories, il faut qu'il y ait cet équipement de faible coût mais indispensable, sinon, il y aura tromperie sur la demande et les calories arriveront quand même à l'installation. Si, en plus, vous maintenez des robinets thermostatiques afin de contrôler pièce par pièce, votre thermostat d'ambiance devra alors être programable afin de créer un abaissement de T° la nuit ou lors de l'absence...
    Cet équipement devra être également manoeuvrable afin de l'ouvrir pour une purge circuit...CQFD

    Lisez ceci...:
    http://pagesperso-orange.fr/herve.silve/index.htm

    et ceci pour le futur...:
    http://tech6.ccs.be/cmmy_tempolec/r...empolec_tout_comprendre_sur_la_regulation.pdf

    Amicalement.
     
    Younnick , 6 Janvier 2009
    #16
  17. Merci pour les réponses !

    Je vais avoir de la lecture ...

    J'ai ai déja un ...
     
    Spectro , 6 Janvier 2009
    #17
  18. Bonsoir,

    Je voulais téléphoner chez un vendeur danfoss pour être certain que mes distributeurs étaient bien comme je l'annonçais des MONOTUBES (cfr référence que j'ai retrouvé sur les factures de l'ancien proprio).

    Cependant, sur les ditributeurs, il y a la lettre D (je présume ... pour Danfoss) et au dessus de la flèche indiquant le retour, (sur un petit carré en relief de +- 1cm²) la réf : "1P".

    Il me semble avoir compris que 100% ou 1 = BI-TUBE et 50% ou1/2 = MONO-tube => que veut dire 1P ???

    Qui peut m'aider ?

    D'avance merci.
     
    Spectro , 28 Janvier 2009
    #18
  19. Tiens ... Un chauffagiste m'a renseigné que "souvent", à la place de créer un circuit avec une vanne différentielle, ils plaçaient UN répartiteur mono-tube sur une installation BI-TUBE pour créer "le même effet" ...

    Qu'en pensez-vous ?

    Dans la logique ... Oui mais ce radiateur aura tjs une perte alors que la soupape différentielle est prévue pour que lorsque tous les radiateurs fonctionnent correctement et que lorsque ceux-ci soient tous fermés, que le By-pass s'enclenche à une certaine pression créant une boucle arrivée-retour au plus près de la chaudière ???

    Non ???
     
    Spectro , 28 Janvier 2009
    #19
  20. Balmajik

    Balmajik Liège

    Bonjour,

    Nous placons effectivement toujours un répartiteur monotube sur nos installations, surtout pour les immeubles à appartements.
    Deux raisons pour cela:
    La première étant que le "by-pass" ne sera jamais bloqué en position fermé après deux ans de fonctionnement.
    La deuxième étant qu'il n'est pas facile de caser un by-pass sur la tuyauterie départ-retour au niveau esthétique (normalement le by-pass devant se trouver à + 5m de la chaudière pour bien fonctionner).
    Je sais que cela crée une perte de rendement sur cette tuyauterie en sol, mais pas beaucoup plus qu'un "by-pass" traditionnel (le réglage fin en moins).

    Bàv,
     
    Balmajik , 29 Janvier 2009
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Répartiteur monotube installation

Similar Threads - Répartiteur monotube installation
  1. DavidL
    5
    Affichages:
    354
    Ichton
    16 Février 2017
  2. devilhacker

    monotube comment savoir?

    devilhacker, +6 (browning), 19 Décembre 2016
    6
    Affichages:
    350
    browning
    21 Décembre 2016
  3. elhombre69

    Soucis avec installation monotube

    elhombre69, +1 (Da05), 21 Octobre 2016
    1
    Affichages:
    309
    Da05
    22 Octobre 2016
  4. strigx

    ma vieille installation bitube ou monotube?

    strigx, +3 (strigx), 29 Mai 2014
    3
    Affichages:
    785
    strigx
    30 Mai 2014
  5. Geo1981

    Problème avec Répartiteur de circuit de chauffage

    Geo1981, +5 (alex1978), 13 Janvier 2014
    5
    Affichages:
    662
    alex1978
    15 Janvier 2014
  6. bZone

    Vanne "du bas" monotube

    bZone, +4 (Da05), 16 Novembre 2013
    4
    Affichages:
    924
    Da05
    16 Novembre 2013
  7. absalon

    corps de vanne bitube sur instal monotube

    absalon, +6 (BRICOJEUNE1), 24 Juillet 2013
    6
    Affichages:
    1 693
    BRICOJEUNE1
    27 Juillet 2013