Retour d'expérience chauffage par le sol

Dans le forum Chauffage - par charly_poppins le 7 Février 2010

  1. boubanstik

    boubanstik Membre 47 ans, Hainaut

    +1 avec le dernier message. Je le dis tjrs les statostociens à deux balles racontes
    des bêtises répétées par les exécuteurs sur chantier.
     
    boubanstik , 21 Septembre 2011
    #21
  2. esprit_de_sel

    esprit_de_sel 41 ans, Liège

    banu, que penses-tu alors d'une maison qui refroidit ? ne faut-il pas un apport énergétique plus important pour la réchauffer que si on l'avait simplement gardé à température ?
    que disent tes bouquins scientifiques là dessus ? ;-)
     
    esprit_de_sel , 21 Septembre 2011
    #22
  3. banu

    banu 32 ans,

    il faut plus de puissance mais pas plus d'énergie.
    Et de toute façon, il est toujours possible d'avoir un bâtiment avec de l'inertie sans pour autant avoir un chauffage inerte!

    Enfin, l'inertie dans une maison est surtout intéressante en période estivale pour absorber les gains solaires et l'augmentation de température en journée.

    L'inertie en terme de chauffage n'est pas toujours intéressante. ça dépend de l'utilisation qu'on en fait. (horaire, consigne, etc...)
     
    banu , 21 Septembre 2011
    #23
  4. esprit_de_sel

    esprit_de_sel 41 ans, Liège

    de toute manière, vu la faible réactivité d'un chauffage par le sol, je ne pense pas que l'inertie soit une si mauvaise chose que ça...

    et je suis désolé, si tu laisses refroidir il te faut plus d'énergie pour rétablir la température dans la maison car la puissance de ton installation est limitée donc tu devras délivrer cette puissance pendant plus de temps. Plus de temps et donc plus d'énergie.

    tu es ingénieur toi ???
     
    esprit_de_sel , 21 Septembre 2011
    #24
  5. banu

    banu 32 ans,

    laisse moi rire, essaie de chauffer à 20°C toute une nuit et le jour suivant laisse redescendre la température pendant tes absences avec chauffage à 20°C juste avant la présence (le temps de relance) et regarde combien tu consommes.... moins!

    sinon personne ne programmerait son chauffage avec intermitence!
    et la puissance de ton installation est calculée sur une température minimale qui est peu souvent atteins au final sur une année!
     
    banu , 21 Septembre 2011
    #25
  6. esprit_de_sel

    esprit_de_sel 41 ans, Liège

    parcequ'on définit un seuil sous lequel ne pas descendre. Et quand il fait vraiment froid la chaudière se remet de toute façon en route pour ne pas descendre en dessous. que fais-tu de cette quantité d'énergie dans ton calcul ?

    ça ne tient la route que si les variations de température ne sont pas trop importantes
     
    esprit_de_sel , 21 Septembre 2011
    #26
  7. boubanstik

    boubanstik Membre 47 ans, Hainaut

    :laughing: un statostocien :laughing:
     
    boubanstik , 21 Septembre 2011
    #27
  8. frederic_g

    frederic_g 40 ans, Hainaut

    Une bagarre, une bagarre ....

    Non, mais c'est fini les enfants !

    L'inertie d'un mode de chauffage n'est pas spécialement bonne, mais elle n'est pas mauvaise non plus. Lorsque l'on décide d'allumer le chauffage parce qu'on a froid, il faut le temps pour avoir chaud. Le chauffage sol n'est pas génial si on veut chauffer un peu la maison le soir durant l'entre saison. Par contre, en hiver, on l'allume, et il fait toujours bon pour une faible conso.

    Concernant la régulation, je ne suis pas d'accord avec notre "ingénieur". J'ai les courbes de température de chez moi (T° enregistrée toute les 10 minutes) et si je prends ma cuisine en janvier, avec une consigne de 19°C jour et nuit, la température à varié entre 18,7°C et 19,2°C. Je ne vois pas ou est le problème de surchauffe dont tu fais mention. Sérieusement, faut aussi parfois sortir son nez des magazines et voir ce qui se passe dans le vrai monde (bienvenu dans le monde réel Banu). Pour info, les pièces de l'étage qui sont chauffées avec des radiateurs sont bien moins proche de la température de consigne.

    Logiquement, le régulation tenant compte de la température extérieur et intérieur peut facilement anticipé si la maison est un minimum isolée. Le système connait l'inertie du plancher, il ne coupe pas ON/OFF le chauffage quand on atteint la consigne, mais diminue la température de départ à l'approche de la consigne. Il reste un seul problème, c'est l'apport solaire si on a de grandes baies, les éclaircies étant imprévisible et apportant rapidement la chaleur à l'intérieur, mais ne pratique, l'hiver, dans nos régions, ....

    Bref, le chauffage par le sol, c'est génial, moi je le regrette pas, quel confort, quel économie. Cela reste pour moi le système courant le plus intérressant actuellement.

    PS: Ceci est un commentaire d'un ingénieur très "pratique" !
     
    frederic_g , 21 Septembre 2011
    #28
  9. Musicseby

    Musicseby Invité

    +1 .... merci de remettre les brebis au milieu du troupeau ....

    Banu, il faut sortir ta tête de tes modèles statistiques parfaits. Une maison n'est pas parfaite, c'est une surface avec déperdition (je ne parle pas des maisons passives qui n'opteront pas pour ce système). Un chauffage sol, de par son inertie, va pouvoir lisser les écarts de température en modulant la température d'eau chaude délivré par l'émission (chaudière, PAC, solaire, ...). Une maison bien isolée ne va pas varier de température aussi vite car elle présente une inertie ou un déphasage important (isolation à haute densité des maisons ossature bois). On n'est plus au niveau des cabanes en bois avec un feu dans le style de la petite maison dans la prairie :#

    Une maison bien conçue aura des apports solaires limités ou étudiés pour limiter la surchauffe et donc limiter les variations extrèmes de température.

    Le chauffage sol est, actuellement, le meilleur moyen basse température pour chauffer une maison correctement isolée.
     
    Musicseby , 21 Septembre 2011
    #29
  10. banu

    banu 32 ans,

    et lui me donne les températures dans sa pièce avec une consigne de 19°C jour et nuit... si ça c'est pas un gaspillage...
    en plus je parlais d'un problème en mis saison, qui est une période très longue dans les maisons très bien isolée.

    et de toute façon, les gens qui ont chaud chez eux considère toujours que leur système fonctionne bien... oui en ce qui concerne de chauffer (en même temps ce serait le comble) mais pas forcément en termes de régulation dans un but de minimiser la consommation d'énergie.

    Soit, je vous laisse avec vos a priori.
    Et réfléchissez à la question suivante: Pourquoi il y a des gens (des cons selon vous puisque l'inertie du chauffage est bonne à votre avis) qui crée des systèmes de chauffage sol avec peu d'inertie pour avoir le plus de réactivité !


    Est-ce qu'un seul a été sur le site de la région wallonne "energie plus" pour avoir une source plus fiable que les on-dits d'entrepreneurs ou d'utilisateurs??

    et bonne soirée
     
    Dernière édition par un modérateur: 21 Septembre 2011
    banu , 21 Septembre 2011
    #30
  11. Musicseby

    Musicseby Invité

    Ces gens qui concoivent ce système est pour l'application d'une mise en chauffe rapide de certains locaux mais qui ne jouent pas sur l'inertie par choix ....

    Pourquoi des gens inventent des trucs qui ne servent pas à grands choses ? Il y en a plein le guiness ou à la foire de l'invention ....

    Enfin si tu crois que tu possèdes la vérité absolue, tant mieux pour toi ...
     
    Musicseby , 21 Septembre 2011
    #31
  12. esprit_de_sel

    esprit_de_sel 41 ans, Liège

    c'est bon seby laisse tomber on est que des statostociens...

    il faut se rendre à l'évidence...
     
    esprit_de_sel , 21 Septembre 2011
    #32
  13. banu

    banu 32 ans,

    je donne mon avis comme tout le monde à le droit de le faire ici mais ça ne me plait pas de recevoir des réponses comme celle de celui qui se dit intègre et pourtant ne fait que prendre les gens pour des cons en demandant les compétences des autres avant de se demander quelles sont les siennes!

    Alors moi à votre place quand qqn me dit le contraire de ce que je pense, je me renseigne pour voir si c'est possible que je me sois trompé ou bien s'il est possible que les deux éléments soient vrais en fonction d'autres paramètres mais sur ce site il y en a peu qui se (re)mettent en question!
     
    banu , 21 Septembre 2011
    #33
  14. esprit_de_sel

    esprit_de_sel 41 ans, Liège

    banu, je te renvoie le compliment avec ton raisonnement sur le réchauffement d'une maison refroidie... tu as pourtant bien dû voir la formule reliant l'énergie, la puissance et le temps dans un de tes bouquins...

    mais bon, tu n'admets pas non plus qu'il puisse y avoir des gens contents de leur installation donc...
    @Banu toujours... Maintenant tu as le droit d'avoir ton avis hein !
    et désolé si on n'est pas du même avis que toi ;-)
     
    Dernière édition par un modérateur: 21 Septembre 2011
    esprit_de_sel , 21 Septembre 2011
    #34
  15. Musicseby

    Musicseby Invité

    Tu serais un peu ingénieux, tu irais sur le profil privé et tu verrais qu'intègre n'est pas le premier saisi du coin mais patron d'une société de construction en lien direct avec ces clients.

    Je pense que tu es le premier à te remettre en question .... Tu débarques du haut de tes 26 ans avec 2-3 années de boulot (à vérifier) et un diplôme d'ingénieur et tu crois tout savoir.

    Je suis également ingénieur et la première chose qu'on m'a appris c'est qu'on ne connait jamais rien à fond et qu'on a toujours plein de chose à connaître.

    Si ce forum ne te plait pas, rien ne t'oblige à rester. Mais Bzone pourra te le confirmer que pas mal de pros sont sur le forum.
     
    Musicseby , 21 Septembre 2011
    #35
  16. Judfrui

    Judfrui 33 ans, Namur

    Un système de chauffage a forte inertie a surtout l'avantage de pouvoir se permettre une chaudière ou une PAC de plus faible puissance mais qui va fonctionner plus longtemps et donc globalement avoir un bien meilleur rendement.

    Par exemple, avec une chaudière à condensation, on a intérêt à la faire fonctionner le plus longtemps possible à la plus faible puissance possible pour pouvoir condenser au maximum et bénéficier le plus longtemps possible de son rendement maximum. Ça permet également de réduire les pertes à l'arrêt (perte de chaleur au niveau du corp de la chaudière quand elle ne fonctionne pas).

    Idem pour les PAC: pour préserver le compresseur, il est plus intéressant d'avoir un compresseur de plus faible puissance qui démarre une fois pour tourner 5-6h d'affilée, que d'avoir un gros compresseur (qui coute cher) et qui s'allume et s'arrête toutes les heures
     
    Judfrui , 21 Septembre 2011
    #36
  17. bidru

    bidru 46 ans, Liège

    je ne suis ni ingénieur, ni pro...

    mais dans ma nouvelle maison, bien isolée, j'ai le chauffage par le sol, et je ne retrouve pas du tout les arguments de banu. pas d'écart comme il le dit, pas de piece surchauffée, mais quel confort!!! et je ne consomme pas beaucoup...

    quant a dire que "integre" ne raconte que des conneries, ça ç'en est une!!!

    lisez ces conseils, vous verrez la conscience, la logique, et les années d'expérience qu'il y a derriere tout ça...

    on apprend tous les jours, et le plus idiot est celui qui croit tout savoir... moi je sais que je ne sais rien...:p
     
    bidru , 21 Septembre 2011
    #37
  18. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Merci , les gars pour votre solidarité. Il travaille peut être dans une société d'ingénieur, mais je pense qu'il n'y fait que les photocopies.
    Mais il a surtout un ego qui doit lui servir de parapluie sous les pires tornades. On doit sûrement pouvoir s'y mettre à plusieurs !!
     
    Dernière édition par un modérateur: 22 Septembre 2011
    intègre , 22 Septembre 2011
    #38
  19. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    il ne dit pas toujours des conneries

    ceci dit tout depend de ce que l'on attend du chauffage

    si la personne par philosophie ne met que un chauffage a 18°c les soirs avec une veste alors il vaut mieux un chauffage de type on off
    mais jamais sur un systeme bien conçu il y a de grande surchauffe
    tout est question de regul,

    et pour rappel,
    il est plus avantageux de maintenir une temperature stable que de faire le yoyo en thermique, apres tout est une question de temps, et de nombre de demarrage ou on surconsomme
     
    kenny82 , 22 Septembre 2011
    #39
  20. Gemon

    Gemon Namur

    Bonjour,
    Sans vouloir denigrer qui que se soit, et ayant mes frères ingenieurs.
    Il m'arrive regulièrement d'avoir un coup de fil de leurs parts me demandant mon avis sur qque chose (je suis que couvreur)
    J'ai deja fait des montage de petite ossature de veranda sur mur porteur ou l'ingenieur m'a calculer une poutre de ceinture de 30/40 cm, ferrailler barre de 12 et etrier tout les 10 cm, presque de quoi tenir un building:D
    Lors de vos calculs quelle est la marge de securité employée? 20 25%?
    Regardez les batiments et constructions historique, pas d'ingenieur en tant que tel, juste de l'empirique transmis par des generations d'artisans. J'ai rarement vu un balcon qui se detachait et pourtant pas de beton, ferraillage calcul miroblolant.
    Ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit, des ingenieurs il en faut et c'est important, mais arreter de vous prendre pour le nombril du monde.
    Un ingénieur et son pote partent en camping.
    Pendant la nuit, le pote se reveille et voit la multitude d'etoile au dessus de lui et reveille l'ingénieur. Il lui demande:
    -Que voit tu au dessus de toi
    -Une infinité d'etoiles.
    -Et que cela signifie t'il?
    -Ben d'un point de vue astronomique, tu peux voire la la grande ourse, là, une naine blanche qui est composée de ...;
    d'un point de vue philosophique, on peut dire que nous sommes tout petit dans l'immensité, on pourrait penser qu'il ....
    -Non imbecile, ca veut tout simplement dire qu'on nous a piquer notre tente :D


    pour en revenir au sujet, j'ai un chauffage sol, maison bien isolée pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire et chauffage sol, pas de chauffage d'appoint (si ce n'est un infra rouge dans la salle de bain) et je suis enchanté. chaleur superbement repartie partout, on se sent "enrobé" un peu comme dans un cocon.
    Tres faible consomation energetique.
    Je me tracasse pas trop des consignes, tchic tchac, inertie etc. Je parle niveau utilisateur, au niveau ressenti chaleur-eau chaude et portefeuille. Le reste je m'en tape. Resultat enchanté.
    Bonne journée et sans rancune, juste une petite tranche d'humour
     
    Gemon , 22 Septembre 2011
    #40
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Retour expérience chauffage

Similar Threads - Retour expérience chauffage
  1. gevarra

    Retour d'expérience DAIKIN Altherma Hybride

    gevarra, +26 (gevarra), 13 Mars 2017
    26
    Affichages:
    474
    gevarra
    26 Juin 2017
  2. Tich56

    Corps de chauffe percé, retour expérience

    Tich56, +13 (Tich56), 12 Novembre 2016
    13
    Affichages:
    406
    Tich56
    14 Novembre 2016
  3. chris8210

    Le produit xonref insonorisant...retour expérience pro..?

    chris8210, +2 (ordynas), 5 Septembre 2014
    2
    Affichages:
    613
    ordynas
    6 Septembre 2014
  4. Bricaillon

    Retour expérience poêle TQH43 Nestor Martin

    Bricaillon, +7 (micmic), 27 Mars 2013
    7
    Affichages:
    3 529
    micmic
    19 Décembre 2013
  5. Gab_155

    Caminetti Montegrappa retours d'expérience

    Gab_155, +1 (wistiti), 4 Mars 2012
    1
    Affichages:
    4 327
    wistiti
    4 Mars 2012
  6. Hauffman

    Retour d'expérience chaudière à buches

    Hauffman, +3 (Hauffman), 13 Mars 2011
    3
    Affichages:
    2 327
    Hauffman
    16 Mars 2011
  7. DIY
    13
    Affichages:
    2 176
    @lex
    13 Janvier 2012