Sabot sur muralière et aucun mur paralelle

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par molux le 23 Mars 2010

  1. molux

    molux 39 ans, France

    Salut,

    Toujours dans l'évaluation du dimensionnement de mon plancher, je me pose une question concernant la technique de pose des solives avec sabot en métal :

    Dans le cas ou aucun mur n'est parallèle c'est à dire avec des différence de distance de l'ordre de 30 à 40 cm entre les murs opposés, y'a 'il une technique pour utiliser les sabots ?

    J'imagine que :

    - Soit on rapproche la muralière et dans ce cas 30 cm de "porte a faux" sur des corbeaux c'est trop, donc pilier, renfort et autre truc compliqué...

    - Soit on tord les sabots, ce qui ne m'enchante pas non plus...ou alors peut être sur des sabots il y'a peut être un poil de jeu pour absorber ces différences....et peut être que sur 63mm ou 75 mm d'appuis de la solive la différence d'angle est minim....

    Bref, quelqu'un peut il m'éclairer ?
    Les sabot admet il une légère différence par rapport au 90° solive/muralière ?

    Merci d'avance

    Molux
     
    molux , 23 Mars 2010
    #1
  2. bluesky

    bluesky 34 ans, Liège

    Salut Molux,

    Oui, les sabots sont prévus pour absorber une petite différence d'angle.

    J'ai fait le travail chez moi avec des murs non parallèles et, franchement, on ne le remarque même pas.

    Mon cas: 3,90 d'un côté, 3,60 de l'autre. Longueur de la pièce, 4m.

    Je me posais aussi la question avant mais quand tu les places, tu te rends compte que c'étaient des questions inutiles.
    Ils vont de toutes façons se déformer au clouage pour épouser les bois. De plus, les sabots sont un peu plus larges que les solives (76, 84 etc...).

    Si vous voulez avoir une réponse plus précise, envoyez un mail chez Simpson, ils sont assez réactifs.

    Bon courage pour le clouage!

    Dan.
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Mars 2010
    bluesky , 23 Mars 2010
    #2
  3. molux

    molux 39 ans, France

    Salut Bluesky,
    Un grand MERCI pour cette réponse précise et rapide.
    Je vais donc envisager sérieusement cette solution, j'ai envie de me tourner vers des sabot à ailes intérieurs pour plus de discrétion, j'espère qu'ils se comportent comme les sabots à ailes extérieurs, si quelqu'un à des infos la dessus...
    Merci encore pour tes remontés
    Molux
     
    molux , 23 Mars 2010
    #3
  4. bluesky

    bluesky 34 ans, Liège

    Pas de problèmes, c'est agréable de pouvoir aider les autres après avoir été tant aidé sur ce forum.

    Pour les sabots à ailes intérieures, je comprends le soucis de discrétion mais le clouage est TRES compliqué.
    J'ai du en faire deux ainsi et j'ai pas aimé. Bon, c'est possible hein mais je vous mets en garde, ce ne sera pas simple.

    Une solution que j'ai mis en pratique mais qui n'est pas du tout recommandée est de placer un marteau sur le clou et frapper avec un autre sur le premier.
    C'est très dangereux à cause des éclats qui peuvent se produire lors du choc entre les deux marteaux. Mon père s'est ouvert une artère à la main à cause de ça. Mais avec protections adéquates, ça devrait aller.

    Bon courage et si vous avez un cloueur pneumatique, c'est encore mieux ;-)

    Dan.
     
    bluesky , 24 Mars 2010
    #4
  5. Libertyphile

    Libertyphile 64 ans, Bruxelles

    Bonjour,

    A PROSCRIRE absolument. Taper fer sur fer est potentiellement très dangereux car l'éclat peut frapper vraiment n'importe où.
    Comme ton père, bluesky, j'en ai eu l'expérience et c'est le chirurgien qui a eu le dernier mot.
    Autre expérience, un ami proche, en fendant du bois avec des coins à refendre (mais sûrement de mauvaise qualité, c'est possible avec toutes les saloperies bon marché qu'on trouve), a dû passer sur le billard pour faire extraire l'éclat qui s'est arrêté pas loin d'une artère de la cuisse.

    Une paire de bons gants et surtout des lunettes de protection sont indispensables, même pour un burinage.

    Pour les clouages difficiles, il existe (entre-autres) un marteau pneumatique de paume que l'on utilise avec des clous traditionnels à tête.
    Le clou traditionnel à l'avantage d'être généralement, à longueur égale, plus épais que le clou pneumatique.
    Ce marteau pneumatique de paume travaille clou par clou.Il n'y a pas de chargeur.
    De mémoire, il devrait coûter aux alentours de 150€ (prix très, très approximatif,hé!)

    Peut-être que quelqu'un du forum en a-t-il l'expérience ??

    Bernard.
     
    Libertyphile , 24 Mars 2010
    #5
  6. molux

    molux 39 ans, France

    Salut Bluesky et Libertyphile,

    A ce point ? Je pensais que les sabots se fixaient par des tirefonds de 8mm sur la muralière mais effectivement les clous serait plus simple et m'éviterais le petit coup de défonceuse pour passer les tête. A priori tous le monde fais ça en plus. J'avoue je n'avais pas pensé a cet aspect "cloutage".
    [​IMG]

    Bon en tous les cas c'est bien noté, j'ai un peu l'habitude de travailler avec les rallonges, des pointeaux plats ou des tas américains, et j'essaye de faire gaffe, mais je vais réfléchir sérieusement à la clouteuse...

    Milles merci pour vos retours fort interessants

    Molux
     
    molux , 24 Mars 2010
    #6
  7. bluesky

    bluesky 34 ans, Liège

    Oui, le cloueur de paume est la meilleure solution dans votre cas. Je suis en train d'en acheter un d'ailleurs pour le reste de mes planchers.

    Lybertyphile, j'aurais du être encore plus réservé quant à la méthode évoquée. Vous avez bien raison de le préciser.
    Cependant j'avais un équipement d'astronaute pour ma défense.

    Mon père me disait justement: "On ne fais pas ça hein normalement" ... Et puis PAF! une baguette rouge de 30cm sort de son pouce. C'était un jet de sang. "Trash" oui mais bien vrai.
    Il "n'aime pas" mettre des gants. Moi, je ne sais pas travailler sans.

    Bon courage pour vos planchers.

    Les clous (crantés) sont recommandés au fait; du à leur meilleure résistance au cisaillement que les vis.

    Salutations,

    Dan.
     
    bluesky , 24 Mars 2010
    #7
  8. molux

    molux 39 ans, France

    Salut,

    Beurk, ok je vais rester prudent.

    Parcontre, restez prudent sur ce genre de généralité puis que ce n'est pas toujours vrai. Je ne vais pas réouvrir le débat, mais ca dépend essentiellement de la classe des matériaux et pas vraiment de la forme clou ou vis...

    En tous cas merci pour ces retours, je vais être extrêmement prudent

    Molux
     
    molux , 24 Mars 2010
    #8
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Sabot muralière mur

Similar Threads - Sabot muralière mur
  1. browning

    fixation muralière dans façade

    browning, +61 (jack333), 5 Février 2018
    61
    Affichages:
    2 002
    jack333
    26 Février 2018
  2. Rémi

    fixation muralière dans bloc en argex

    Rémi, +2 (heureuxproprio), 4 Février 2017
    2
    Affichages:
    714
    heureuxproprio
    5 Février 2017
  3. serge100

    Solivage et muralière

    serge100, +18 (eljub), 10 Janvier 2017
    18
    Affichages:
    1 514
    eljub
    15 Février 2017
  4. serky2301

    Ou trouver sabots de marque Simpson 66mm

    serky2301, +5 (Ledeutsch), 13 Septembre 2016
    5
    Affichages:
    598
    Ledeutsch
    14 Septembre 2016
  5. 1980frax

    Fixation sabots

    1980frax, +1 (Kmichel), 7 Mars 2016
    1
    Affichages:
    479
    Kmichel
    7 Mars 2016
  6. brueloi

    Utilisation de sabot, jusque quel poids?

    brueloi, +1 (rabot), 16 Août 2010
    1
    Affichages:
    1 206
    rabot
    16 Août 2010
  7. olivierlabricol

    utiliser sabot de charpente en dever

    olivierlabricol, +3 (jmf), 10 Septembre 2009
    3
    Affichages:
    2 675
    jmf
    10 Septembre 2009