Siemens Logo pour gérer l'éclairage, photo d'un tableau ?

Dans le forum Domotique - par spoutnig le 28 Janvier 2010

  1. Hello,

    je vais bientôt attaquer l'élèc de ma maison et au hasard d'une soirée de surf sur bricozone j'ai découver le Siemens Logo. Ca m'a l'air vachement bien foutu et je dois dire que j'ai été séduit par ses possibilités de programmation (je suis informaticien ... ça touche une corde sensible ;) ).

    Loins de vouloir automatiser toute maison je souhaite surtout fair appel à ce module pour la gestion de l'éclairage, j'ai un RDC très ouvert (pas vraiment de pièces/murs) et je trouverais cela pratique/sympa/chouette de pouvoir allumer un peu n'importe quel lampe à partir d' à peu près n'importe quel interupteur (poussoir) en fonction du nombre de pression ou de leurs durées. (Le double-click sur l'interupteur au lieu des boutons de la souris ça doit être génial).

    j'ai lu pas mal de post sur le sujet et je suis pas encore certain d'avoir cerné la manière dont ce cable un tableau qui contient un/plusieurs Logo. J'ai compris que les sorties étaient limitées à 10A (5A pour les modules supplémentaires) mais je suis pas certain de l'impact que ça peut avoir sur un tableau. (Utilisation de relais en plus ?)

    Donc si différentes personnes qui ont une installation avec un Logo pourraient la décrire ou mieux, poster une petite photo ... ça m'aiderait à comprendre.

    merci d'avance

    Nico
     
    spoutnig , 28 Janvier 2010
    #1
  2. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    Ça aide :)
    Sais-tu programmer en blocs fonctionnels CEI 61131 FBD ?
    Sinon, il faut apprendre, c'est du sérieux, c'est le standard industriel ;-)

    Why not ?

    Quand il y a plusieurs logo, ils reçoivent chacun leurs IO. C'est pour ça qu'on en met plusieurs. Ils communiquent entre-eux par bus série. Et les IO sont vue "virtuellement" à partir du module principal qui contient le programme. Les autres blocs étant des "remote IO".

    Si les sorties sont à relais avec 10A elles peuvent très bien servir à commander des lampes, surtout de nos jours avec la basse énergie.

    Avantage: les câblages vers les boutons-poussoirs peut se faire avec du petit fils 0.75.

    --
     
    MDe , 29 Janvier 2010
    #2
  3. Pas encore mais apprendre cela fait partie de ma motivation pour aller vers le Logo (déformation professionelle). Est-ce que le Logo (ou plutot le soft qui l'accompagne) ne supporte que les blocs fonctionnels ou d'autres manières de le programmer (Litteral Structuré, Liste d'instructions, Diagramme de Séquence) ?

    Vaut-il mieux avoir un logo avec des extensions pour ajouter des entrées/sorties ou carrément avoir 2 logos (plus cher j'imagine) ?

    Quand tu parles de petits fils de 0.75 c'est pour la version 24v j'imagine ?

    Sinon, personne pour un schéma de cablage ou une photo de tableau avec un Logo ?


    Nico
     
    spoutnig , 29 Janvier 2010
    #3
  4. Cory

    Cory Bruxelles

    Bonjour spoutnig,
    Comme le câblage est réduit à deux fils par entrée ou sortie je vous envoi un schéma de programme pour l'éclairage d'un bureau.
    Chaque bureau est équipé de plusieurs poussoirs pour la commande d'allumage et d'extinction.
    Un poussoir est destiné à l'allumage général pour la maintenance.
    Un poussoir temporisé pour l'extinction générale.
    Un interrupteur horaire pour l'extinction automatique à heures programmées.
    Le tout dans un simple Logo 8 entrées 4 sorties.
    Ceci simplement pour montrer que tout ou presque est possible avec ce module.
    Cory

    [​IMG]
     
    Cory , 29 Janvier 2010
    #4
  5. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    Voilà, le schéma que Cory propose est fait en blocs fonctionnels dont je parle.

    Il faut faire avec ça, si c'est pour apprendre autant apprendre quelque-chose d'utile ;-)

    Sinon, je pense qu'on peut le programmer en Step-qq-chose, c'est comme de l'assembleur et c'est la préhistoire.
     
    MDe , 29 Janvier 2010
    #5
  6. Merci pour cette illustration, la norme CEI 61131 (http://fr.wikipedia.org/wiki/CEI_61131-3) à l'air de définir d'autres moyens (languages) de programmer que les "boites" (FBD) ... mais si le Logo supporte déjà les FBD c'est très bien pour moi.

    Pour en revenir au cablage, si qqn à un schéma je suis preneur. j'ai vu une photo dans un post mais il était tard et je n'arrive plus à la retrouver.

    N.
     
    spoutnig , 29 Janvier 2010
    #6
  7. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    Oui, c'est bien possible mais de nouveau je ne suis pas un catalogue industriel ambulant :) Ce que je sais c'est qu'au moins à partir du moyen de gamme chez Siemens on peut programmer en CEI. Ceci c'est du bas de gamme et c'est bien possible qu'ils s'en tiennent à leur propre propre langage graphique. Il n'y a d'ailleurs pas grande différence entre les deux. Sur le plan des concepts, il n'y en n'a d'ailleurs aucune. Pour la petite histoire, dès 1986 ASEA en Suède avait ce type de langage pour ses automates. Il a fallu attendre loin dans les années 90 pour que Siemens se décide, raison pour laquelle j'ai toujours refusé, en industrie, d'entendre parler de Siemens. Mais c'est une autre histoire :)

    Ici, le câblage est simple.
    Je prend pour hypothèse qu'il s'agit de sorties à relais qui savent supporter le courant des lampes.

    Pour rappel, la formule, c'est I = P / U. Une ampoule de 20W, tire donc un courant de 20 / 230 = 8.7mA.

    Je prend également pour hypothèse que l'isolation galvanique suffit, normalement c'est 1000V ou plus.

    Si ce n'est déjà fait dans le module, il suffit de raccorder tous les pieds des contacts en commun et les raccorder à la phase. Ensuite, chaque contact part vers chaque lampe. Et le retour des lampes au neutre.

    Quant aux interrupteurs/BP, ils se raccordent par entrées séparées. Peut-être en basse tension s'il y a isolation galvanique entre les entrées et les sorties, normalement oui.

    Pour le détail, je renvois la balle à Cory ou d'autres qui l'ont déjà fait ;-)
     
    MDe , 29 Janvier 2010
    #7
  8. Merci pour toutes ces informations, j'ai aussi trouvé pas mal de choses dans le manuel du logo

    Je ne suis pas certain de comprendre le coup de l'isolation galvanique mais je vais me renseignner


    N.
     
    spoutnig , 29 Janvier 2010
    #8
  9. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    256 pages!
    Comme première lecture, tu commences en force :grinning:

    L'isolation galvanique veut dire que les diverses parties de l'automate sont séparées électriquement par un système d'isolation.

    On peut distinguer 3 parties soumises à des tensions différentes (qu'il faut donc séparer électriquement):

    -Il y a d'abord le circuit électronique, avec son microprocesseur, ses mémoires etc.. c'est tout un ordinateur en fait et ça marche en 3.3V, selon la technologie CMOS.
    - Ensuite les canaux d'entrées, dans ce cas-ci pour les interrupteurs, ils peuvent probablement être alimentés en 12 ou 24V par une alim séparée ou interne. A voir (dans les 256 pages ;-))
    -Ensuite les canaux de sorties, il y en a de 36 sortes mais ici, le mieux à prendre ce sont des sorties à relais qui peuvent supporter 230V et quelques ampères.

    Alors ces 3 ensembles, bien qu'à des tensions différentes doivent évidemment communiquer. Par exemple lorsque le micro-contrôleur veut envoyer l'ordre d'allumer une lampe il faut bien que ça passe à la bobine du relai. Et les entrées, en 12 ou 24V, il faut bien que le message arrive jusqu'au micro.

    Alors pour ça, on intercale entre ces diverses parties des "opto-coupleurs". Ce sont des petits circuits où le signal électrique est transformé en lumière, comme dans une fibre optique, et juste derrière à quelques dixièmes de mm se trouve un détecteur photo-sensible et ça part alors vers le micro-contrôleur. Alors comme la fibre support de la lumière ne conduit pas le courant.. on est isolé "galvaniquement" d'un côté à l'autre. C'est la lumière qui transporte le message :)
    Sachant que du côté des relais l'isolation peut très bien se faire par le relai lui même, la bobine étant séparée des contacts. Ça dépend de sa puissance, de la sécurité qu'on veut avoir, etc. Parce qu'on peut très bien avoir les bobines des relais commandées par opto-coupleurs, ça dépend un peu.

    --
     
    Dernière édition par un modérateur: 29 Janvier 2010
    MDe , 29 Janvier 2010
    #9
  10. Disons que pour l'instant je me concentre sur la chapitre cablage ;)

    Merci pour ces explications super claire!

    Est-ce que quelqu'un a un avis éclairé (ah ah ah :p ) sur le choix entre la version 230v et 24v ?

    Nico
     
    spoutnig , 30 Janvier 2010
    #10
  11. Cory

    Cory Bruxelles

    Bonjour spoutnig,
    Le choix se ferait sur le choix de la section de fil pour la commande.
    En 230 Volts il faut du 1.5² minimum.
    Pour le 24 Volts du fil téléphonique suffit.
    La différence est pour le placement, du 2.5² en 230 Volts se place en XVB3g1.5 ou VOB1.5² sous tubes.
    Le fil téléphonique genre VVt n'est pas soumis au RGIE et se place comme bon vous semble.
    Cory
     
    Cory , 30 Janvier 2010
    #11
  12. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    Mmmhhh.. en "VVT comme bon vous semble" alors..
    En plus du fun, c'est quand-même bien que ça serve à quelque-chose point de vue kilos de cuivre :)
    (dans du tube annelé parce qu'il faut quand-même que ça résiste à l'épreuve du temps o_O )

    Quant aux lampes, tu peux aussi songer à bousculer les habitudes, au moins pour une partie.
    Si tu places des LED, là aussi il n'y aura besoin que de petit fil genre VVT.

    --
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Janvier 2010
    MDe , 30 Janvier 2010
    #12
  13. Ok, merci de cet éclairage :grinning:
    Autre question, imaginons que mon Logo tombe en panne 3 fois et que je sois très déçu de sa qualité ... tellement déçu que je veuille changer de marque/modèle. Ou imaginons que je veuille passer à qqch de plus costaud (en domotique j'entends). Est-ce qu'un montage 24v me limitera ?

    N.
     
    spoutnig , 31 Janvier 2010
    #13
  14. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    Il n'y a pas que cela qui puisse arriver, ton appareil peut très bien tomber en panne.

    A cela on peut répondre 2 choses :

    - Ces appareils sont *très* fiables. Il faudrait vraiment un coup dur pour que le logo s'effondre, par exemple un coup de foudre, un coup de manche de brosse (la belle-mère qui s'énerve), un coup de lance de pompier,.. o_O

    - C'est l'une des raisons pour lesquelles il faut programmer en blocs fonctionnels aussi proche que possible de la norme CEI. Parce que toutes les bonnes marques s'alignent sur cette norme. Si par contre tu programmes en assembleur, ou ce qui en tient lieu, comme tu es informaticien, je n'ai pas besoin de te faire un dessin :grinning:

    Non, c'est fort standard de travailler en 24V. Tu peux franchement prévoir un transformateur 230-24V dans ton tableau, faire tous tes circuits de BP en 24V et tu t'en sortiras toujours avec un autre automate. Il faut juste voir peut-être l'encombrement. Si les automates se montent tous sur rail din, ils n'ont pas tous la même largeur. Si j'étais toi, je le mettrais dans le coffret sur une rangée libre à lui tout seul avec un peu de place de chaque côté.

    Attention que les appareils domotiques véhiculent un "bus" d'un interrupteur à l'autre. Si tu passe à cela, il te faudra recabler pas mal. Heureusement ce serait limité au tableau, car le bus, s'il y a, peut très bien passer sur les fils VTT (Vélo Tout Terrain) qui seraient dans les conduits. Donc ça irait aussi, à priori et sous réserve des encombrements.

    --
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Janvier 2010
    MDe , 31 Janvier 2010
    #14
  15. Cory

    Cory Bruxelles

    Bonjour MDe,
    Petite remarque amicale.
    Il ne s'agit pas de fil VTT (Vélo Tout Terrain) mais de fil VVT (PVC / PVC Téléphonie) :=):=):=)
    Bon dimanche.
    Cory
     
    Cory , 31 Janvier 2010
    #15
  16. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    Où as-tu vu ça toi :laughing:

    (je ne suis pas un catalogue ambulant :) )
     
    MDe , 31 Janvier 2010
    #16
  17. Encore merci, la remarque sur la place dans le coffret est super pertinente, j'étais tout a fait passé à côté.
    Si je fais le choix du 24v, est-ce que les poussoirs sont les mêmes que pour une installation en 230v ?
     
    spoutnig , 31 Janvier 2010
    #17
  18. MDe

    MDe 58 ans, Liège

    Oui. Qui peut le plus peut le moins :)

    Une remarque au sujet des contacts des relais de sorties.
    Il faut regarder dans les spec quel est le courant maximum de court-circuit.
    Parce qu'un court-circuit franc avec des disjoncteurs de 16A comme on les place d'habitude ils risquent de ne pas aimer. J'insiste sur l'utilité du calcul des puissances des éclairages. Si c'est une nouvelle installation, ça devrait être tout des ampoules économiques si pas des LED (en DC basse tension) et donc des courants assez faible. Typiquement, une ampoule économique de 16W (équivalent 75W filament) ne consommera que 0.07A (I = P/ U). Tu en mettrais même 10, cela ne fait encore que 0.7A. Cela ne sert donc strictement à rien de solliciter l'automate en cas de court-circuit du simple fait que "on" a l'habitude de mettre des disjoncteurs 16A sur les circuits d'éclairage. Il faut mettre moins, en tout état de cause, pour protéger l'automate et lui assurer un longue et heureuse vie :)

    --
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Janvier 2010
    MDe , 31 Janvier 2010
    #18
  19. Je me demandais juste si des poussoirs 24v étaient moins chers que des 230v. Je comptais protéger mes circuits avec moins que du 16A, en fait même moins que du 10A, 8A par ex. ce qui théoriquement me laisse 1840w. Ce qui est largement suffisant pour de l'éclairage (LED ou économique). Si j'ai bien lus les sorties des modules d'extension eux supportent 5A, même protéges avec un disjonteur de 4A ce serait suffisant.

    N.
     
    spoutnig , 31 Janvier 2010
    #19
  20. Ventilo

    Ventilo 36 ans, Liège

    Je ne sais pas ou vous allez chercher votre matériel mais un bouton poussoir simple ne coûte pas cher ~5€ pour un Niko
    voir: http://www.dmlights.fr/fr/cat/4620/niko/interrupteurs-encastrables-/boutons-poussoirs/bouton-poussoir-simple/pd/100-60010.html

    Je suis entrain de réaliser mon installation électrique avec plusieurs Logo, je vais placer plusieurs bouton poussoir simple et double mais aussi des 4x et 6x, ceux la sont beaucoup plus cher mais il ne suffit que d'un blochet!

    52€ pour un 6 contacts
     
    Ventilo , 31 Janvier 2010
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Siemens Logo gérer

Similar Threads - Siemens Logo gérer
  1. mchristophe

    Siemens logo 8 avec 55 commandes

    mchristophe, +3 (michael mbm), 13 Novembre 2017
    3
    Affichages:
    438
    michael mbm
    13 Novembre 2017
  2. mchristophe
    38
    Affichages:
    1 285
    moisdejuin
    12 Novembre 2017
  3. mchristophe

    Siemens logo 8 - schéma unifilaire et raccordement

    mchristophe, +3 (roomulus), 30 Octobre 2017
    3
    Affichages:
    482
    roomulus
    30 Octobre 2017
  4. seb007
    4
    Affichages:
    382
    seb007
    23 Octobre 2017
  5. daivis

    programmation logo siemens

    daivis, +4 (daivis), 15 Octobre 2017
    4
    Affichages:
    494
    daivis
    25 Octobre 2017
  6. olidol

    Logo Siemens 24V + BP

    olidol, +27 (olidol), 12 Octobre 2017
    27
    Affichages:
    1 042
    olidol
    24 Octobre 2017
  7. Billmarcel

    Pt100 pour gérer vanne 3 voies 0-10 V avec Logo! Siemens

    Billmarcel, +4 (Billmarcel), 6 Septembre 2017
    4
    Affichages:
    751
    Billmarcel
    4 Juillet 2018