Solives pour plancher correctes?

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par kiffpit le 14 Juin 2015

  1. Bonjour fradeco,

    Je suis toujours un peu surpris des résultats de tes calculs (je ne les mets pas en doute) mais pour mon étage, mon architecte et l'ingénieur a fait poser des solives en 7/18 brutes qui au final sont en 6/17 rabotées et sur 4.3m de portée et un espacement de +-48/50cm. Il m'a confirmé que la surcharge maximale est de 240kg/M². Comparé au 67kg/m² pour des 6/15 et 4m de portée, ca fait quand meme une grosse différence.

    a+

    nico
     
    nono2 , 6 Octobre 2015
    #21
  2. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour nono2,

    Il faut suivre les instructions de votre Architecte. Il est le seul maître à bord, et c'est sa responsabilité.

    Quand aux résultats, il y a quelque chose qui m'échappe. J'ai beau retourner le problème dans tous les sens, je n'arrive pas à la même conclusion.
     
    fradeco , 6 Octobre 2015
    #22
  3. Oui bien sur, je suis mon architecte.

    C'est juste que je vois des différences qui ne me semblent pas négligeable. j aurais voulu comprendre.

    Surtout que si on pose la-dessus un parois avec double gyproc de chaque cote 40kg/m² et 3 m de haut, on est déjà a 120kg par metre de cloison. Ca ne laisse plus beaucoup de marge sur les 200kg/m².

    Tiens, que ce passe t il si l'on dépasse les limites de charge. Je suppose qu il y a une charge "tolérable" maximum qui va juste augmenter un peu la flèche. Un petit effet trampoline?

    a+
    PS: sorry de squaté le topic.

    Nicolas
     
    nono2 , 6 Octobre 2015
    #23
  4. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Sur la base de ce qui suit, rien n'est bon sur base des flèches instantanée et différée mais aussi la tension en flexion ?????

    BOIS MASSIF - SECTION PIECE POSEE LIBREMENT / 2 APPUIS.
    Portée = 4,30 m
    Espacement entr'axes = 0,49 m
    Charges permanentes. G = 50 daN
    Charges d'exploitations. S = 190 daN
    Charge uniformément répartie. Q = 240 daN /m²
    Charge totale / pièce = 506 daN
    Charge au ml = 118 daN /ml
    Section pièce I/v = bh²/6 = 60* 170/ 6 = 289,0E+3 mm³
    Moment quadratique poutre Gz = I = bh³/12 = 60* 170/ 12 = 24,6E+6 mm4
    Résineux résistance flexion fm.k = 22 N/mm²
    E = 1.000 daN/mm²
    Réistance cisaillement fv.k = 3,8 N/mm²
    Réistance compression transversale fc.90.k = 2,4 N/mm²
    Classe de service 1: Coeff. de durée Kmod = 0,6 N/mm²
    Classe de service 1: Coeff. de fluage Kdef = 1,2 N/mm²
    Coefficient de dispersion bois massif Y M = 1,3
    Fluage et combinaisons accidentelles Ψ2 = 0,3
    Coefficient d'éffet système charge répartie Ksys = 1,1
    Coefficient d'hauteur > 150 mm Kh = 1
    Coefficient d'hauteur < 150 mm Kh = 0,8
    Flèche instantanée maximum admissible = 1/ 400 = 10,8 mm
    Flèche finale nette maximum admissible = 1/ 350 = 12,3 mm

    VERIFICATION DES CONTRAINTES EUROCODE 5
    VERIFICATION ETAT LIMITE ULTIME (ELU)
    Charges pondérées (G*1,35+S*1,50) = 68 + 189 = 256 dan/m²
    Charges linéiques = 33+ 92= 125 danN/ml
    Mfz max = p*l²/8 = 125* 184.900 = 2,9E+6 daNm
    Wz = IGz / V = 24,6E+6/ 85= 289.000 N/mm³
    FLEXION
    Flexion max. admissible
    fm.k*(k.mod/yM)*k,sys*kh = σ*m.d = 22* (0,60/1.3)*1,1* 1 = 11,17 MPa
    Contrainte flexion de la pièce = Q max = Mmax / Wz = 2,9E+6/289.000=10,03 Mpa FAUX
    Validation de l'état limite ultime (ELU)
    Contrainte maximum admise Rpe = Re / s = 22 / 2 = 11 Mpa
    S = Coeff. Sécurité
    CISAILLEMENT
    Contrainte max. adm. fv.d = fv.k*(kmod/YM) = 3,80*(0,60/1,30 ) = 1,75 Mpa
    Vérification effort tranchant axial
    Efforts tranchant de charges pondérées = 5.394*2,15 = 11.597 N
    2/3 de la section reprenant cet effort = (60*170)/3*2 = 6.800 mm²
    Contrainte de cisaillement = 11.597/6.800 = 1,71 MPa OK
    COMPRESSION TRANSVERSALE
    Max. Adm. fc.90.d = fc.90.k*(kmod/yM)*kc.90 = 2,4*(0,60/1,30)*3,0=3,32 Mpa
    Coefficient kc.90 ( 2 > max. 4) = 3,0
    Long. Appuis = 100 mm
    Contrainte dans la pièce σ = 4,49 Mpa FAUX
    VERIFICATION ETAT LIMITE DE SERVICE (ELS)
    Flèche instantanée W inst. = (5/384)*( p*l^4)/(E*I) 0,013020833 1.176 34,2E+9 24,6E+9 = 21,3 FAUX
    Flèche différée W diff. = (5/384)*( p*l^4)/(E*I) 0,013020833 366 34,2E+9 24,6E+9 = 6,6
    Flèche nette finale = W net. Fin. = W inst. + W diff.= 27,9 FAUX
     
    Dernière édition par un modérateur: 6 Octobre 2015
    fradeco , 6 Octobre 2015
    #24
  5. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Bonjour à tous,

    Je reprend ce sujet car j'attaque le remplacement des solives RDC/Etage.
    Les calculs ont été fait par fradeco (voir début de post)

    Je remet donc des solives C24 en 8/23 pour une portée de 4 m , espacées de max 50 cm d'axe en axe (parfois un peu moins)

    Je me pose cependant quelques question, peut être pourriez-vous m'aider :

    1. L'appui des solives dans le mur porteur est de environs 13 cm . Est-ce suffisant ou dois-je l'augmenter ?

    2. Dois-je laisser 1 cm de vide entre le bout de la solive et les briques de fond de l'appui pour une éventuelle dilatation/travail des solives ?

    3. Du simple mortier pour sceller ? idem, un fois les solives alignées et reposant sur une cale, le simple mortier
    pour remplir sous la solives et de ce fait créer l'assise ? est-ce suffisant?

    4. Je compte mettre de l'OSB3 en 18 mm, mais par après un parquet flottant ...et je me demande des fois si j'augmente pas un peut trop la charge sur les murs porteurs.... Quid des 13cm d'appui...des entre axe de 50 cm ...
    Ne devrais je pas mettre du osb en 9mm ?
    Diminuer les entre-axe ?
    Quand je vois ce que porte les murs porteurs qui pour certain sont de minimum 22 cm....

    5. Je voudrais, en plus du traitement des solives, enduire les partie de solives entrant dans le mur avec un bitume ou autre. Un produit à me conseiller ?
    Du produit pour toiture peut être ?

    En espérant trouver une âme charitable pour me répondre :)

    Bon dimanche à vous tous
     
    Dernière édition: 4 Juin 2017
    kiffpit , 4 Juin 2017
    #25
  6. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Petit up ...;)
     
    kiffpit , 4 Juin 2017
    #26
  7. koreon

    koreon Namur

    Fradeco est en vacance ;)
     
    koreon , 4 Juin 2017
    #27
  8. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Merci Koreon,

    Peut être d'autre personne tout aussi spécialisées pourrons répondre ????
    En attendant l'avis de l'expert....
     
    kiffpit , 4 Juin 2017
    #28
  9. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour kiffpit.

    Voici les réponses aux questions de votre poste # 25

    1. L'appui des solives dans le mur porteur est de environs 13 cm . Est-ce suffisant ou dois-je l'augmenter ?
    Selon le calcul pour un résineux de classe C 24, Sur la base d'une charge max. de 306 kg/m² une surface de 75 x 100 mm est suffisante.
    2. Dois-je laisser 1 cm de vide entre le bout de la solive et les briques de fond de l'appui pour une éventuelle dilatation/travail des solives ?
    Oui vous pouvez laisser du jeu sans souci.
    3. Du simple mortier pour sceller ? idem, un fois les solives alignées et reposant sur une cale, le simple mortier
    pour remplir sous la solives et de ce fait créer l'assise ? est-ce suffisant?
    Oui un mortier de scellement convient.
    4. Je compte mettre de l'OSB3 en 18 mm, mais par après un parquet flottant ...et je me demande des fois si j'augmente pas un peut trop la charge sur les murs porteurs.... Quid des 13cm d'appui...des entre axe de 50 cm ...
    Ne devrais je pas mettre du osb en 9mm ?
    Diminuer les entre-axe ?
    Quand je vois ce que porte les murs porteurs qui pour certain sont de minimum 22 cm....
    L'épaisseur mini. de l'OSB ne peut être inférieure à 18 mm. La section 8/23 des solives tient compte d'une charge permanente totale est de 106 kg/m² qui comprend également la charge de cloisons légères.
    La longueur d'appuis minimum des solives est de 100 mm. L'entraxe maxi. entre les solives est de 50 cm.

    5. Je voudrais, en plus du traitement des solives, enduire les partie de solives entrant dans le mur avec un bitume ou autre. Un produit à me conseiller ?
    Enduire le bout des solives d'un produit bitumineux n'altérera pas leur stabilité.
    Du produit pour toiture peut être ?
    De mémoire, je pense à du Carbolineum.

    Bonne suite d'analyse.
     
    fradeco , 6 Juin 2017
    #29
  10. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Genial, ;)

    Merci Fradeco,

    Jusque là, je suis dans le bon (excepté pour le carbolineum ...parait que ça sent pendant des années ....:confused:).

    J'ai par contre un soucis qui s'ajoute au travail.

    J'ai une des solives qui se trouve dans l'axe de la cheminée présente dans le mur (cheminée Hors service...),
    Je vais devoir donc trouver une solution pour le support de cette poutre.

    Muraillère entre les deux poutres voisines (ancrage chimique, sabot , tire-fond ou les trois ?) ,
    sur laquelle viendrait se poser sur un sabot la solive qui ne peut pas être ancrée dans le mur ?
    Sachant que c'est quand même une portée de 4 M ....

    Un conseil à me donner Fradeco ?


    Ps :Quand je pense que l'ancienne poutre 5/15 n'tait que possée sur une ferraille clouée dans le mur avec des pointes de Paris,
    Ce avec une surface de pose de 5x5 cm uniquement.... Ils avaient pas peur à l'époque.....o_O
     
    kiffpit , 6 Juin 2017
    #30
  11. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Exemple de renforts des solives autour d'une cheminée.
    Renfort solives cheminée.jpg
     
    fradeco , 6 Juin 2017
    #31
  12. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Bonjour Fradeco,

    Merci pour cet exemple.

    Dans mons cas, la cheminée n'est pas apparente.
    C'est juste que j'ai une solive qui ne peut être ancrée dans le mur,
    car le conduit de cheminée passe à l'endroit ou j'ai creusé.... du coup j'ai rebouché.

    J'aurais penser faire comme votre schéma,
    mais sans doubler les solives voisines.

    Est-ce faisable ?
     
    Dernière édition: 7 Juin 2017
    kiffpit , 7 Juin 2017
    #32
  13. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Petite photo :
    20170607_065545.jpg

    On peut voir le trou que j'ai rebouché à cause du conduit pile derrière.
    J'ai donc un entre-axe de 1 m entre les trous voisins ...

    J'aurais donc bien mis une 8/23 contre le mur entre les deux trous,
    Fixé au mur avec des tiges fillétée M14 encrée chimiquement de 15 cm dans le mur, + écrou et rondelle.
    Donc deux tiges par cotés, et ce en quinconce (genre tout les 15 cm).

    Au final venir poser la solive 8/23 sur un sabot visser à la petite muraillère....
     
    Dernière édition: 7 Juin 2017
    kiffpit , 7 Juin 2017
    #33
  14. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour kiffpit,

    La solution est effectivement de placer une muralière 8/23 ancrée chimiquement dans le mur porteur de part et d'autre de la cheminée.
    Avec 2 M14 de chaque côté, ça va tenir sans souci :p
    La pose de la (des) solive sur un (des) sabot est également la solution. :grinning:
     
    fradeco , 7 Juin 2017
    #34
  15. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Bonjour Fradeco,

    Encore merci pour vos réponses.

    Pour la fixation de la murraillère, dans ce cas ci ,
    est il important de respecter la règle des 1/3 de hauteur pour les tiges filetées?

    Pensez-vous qu'en plus, une fois la muraillère fixée, je peux venir ajouter de chaque coté des poutres
    voisines à la murraillère (celles qui sont encrées dans le mur, et qui prennent en sandwiche la murraillère ); venir mettre un tire-fond, ou deux visse 6*100 qui va reprendre
    chaque coté de la muraillère ?
    Cella ne risque t'il pas de porter préjudice à ces même poutres voisines d'avoir un tire fond en début de portance ?

    Pour accroître la sécurité (je sais j'en fait toujours trop) , je compte ajouter deux corbeaux sous la murraillère ....:p
     
    Dernière édition: 8 Juin 2017
    kiffpit , 8 Juin 2017
    #35
  16. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour kiffpit,

    Oui vous pouvez ajouter deux vis de 6*100 en bouts de muralière au travers des deux solives.
    Je donne la préférence aux vis de 6 mm qui affaibliront moins les structures que les tire fonds.
    Pour l'emplacement des TF, il faut respecter la règle du 1/3 de la hauteur à partir du bas de la muralière.
    Les corbeaux sont évidemment une sécurité de plus.
    Si vous utilisez des cornières métalliques, vous pouvez éventuellement placer la partie verticale du L vers le haut, et faire une feuillure de l'épaisseur de la cornière dans le chant inférieur de la muralière. Comme cela les corbeaux ne seront pas visibles. Il suffira aussi de dégager l'emplacement des boulons d'ancrage dans la face arrière de la muralière.
    Une autre idée de corbeau Avec ancrage visible en partie sup.
    Ancrage muralière mur difforme .jpeg
     
    Dernière édition: 8 Juin 2017
    fradeco , 8 Juin 2017
    #36
  17. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Merci Fradeco,

    Vous êtes trop Génial.....

    C'est parfait, clair et précis ;)
     
    kiffpit , 8 Juin 2017
    #37
  18. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Je sais, je sais........... mais c'est bien la seul chose que je sais :laughing::laughing::laughing:
     
    fradeco , 8 Juin 2017
    #38
    heureuxproprio aime ça.
  19. kiffpit

    kiffpit 34 ans, Namur

    Bonjour,

    N'ayant jamais utiliser de sabot pour une muraillère....:pensive:

    Pour fixer le sabot à la murraillère ... des clous torsader zingué ou des visses ?
    Quel diamètre et longueur prendre ?

    Je suppose que si j'utilise les petit trous, chacun doivent avoir un clou/visses?
    Sinon, je vois qu'il y a trois gros trous de chaque côtés ,
    mais c'est pour boulonner .... donc pas dans le cas d'une murraillère ? ....

    Il me semble avoir vu qu'il y avait une méthode pour enfoncer les clous ... ou peut importe ?

    Que de questions :)

    Bonne soirée.
     
    kiffpit , 8 Juin 2017
    #39
  20. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Des clous torsadés dans les petits trous des sabots est la meilleur option. Longueur des clous 35 mm pour une muralière de 38 mm d'épaisseur. Les gros trous sont pour une fixation des sabots directement dans la maçonnerie.
     
    fradeco , 8 Juin 2017
    #40
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Solives plancher correctes

Similar Threads - Solives plancher correctes
  1. william11

    Renforcement solives plancher bois par le bas?

    william11, +7 (william11), 1 Février 2016
    7
    Affichages:
    695
    william11
    3 Février 2016
  2. frederic63

    casse-tête changement solives plancher grenier

    frederic63, +16 (frederic63), 24 Août 2014
    16
    Affichages:
    3 546
    frederic63
    28 Août 2014
  3. carlost

    Les solives de mon plancher sont-elles suffisantes ?

    carlost, +20 (xav1979), 15 Janvier 2013
    20
    Affichages:
    3 699
    xav1979
    24 Janvier 2013
  4. Gaston Lagaffe

    solive en chêne pour plancher, ça existe encore?

    Gaston Lagaffe, +14 (vanma), 5 Janvier 2011
    14
    Affichages:
    4 054
    vanma
    6 Janvier 2011
  5. Brizouille

    Section solives pour un plancher

    Brizouille, +9 (rabot), 11 Juin 2010
    9
    Affichages:
    2 413
    rabot
    30 Juillet 2010
  6. JFperwez

    Question sur plancher de solives

    JFperwez, +3 (JFperwez), 11 Septembre 2009
    3
    Affichages:
    2 977
    JFperwez
    13 Septembre 2009
  7. parentolivier

    Plancher bois sur solives

    parentolivier, +8 (parentolivier), 3 Novembre 2008
    8
    Affichages:
    14 221
    parentolivier
    4 Novembre 2008