synthèse : boiler sur nuit ou toute la journée ?

Dans le forum Electricité générale - par sebastien.pi le 25 Novembre 2008

  1. sebastien.pi

    sebastien.pi 35 ans, Namur

    Bonjour,

    dans la majorité des posts parlant des chauffe-eau + bihoraire, il est évoqué que peut-être l'exclusif nuit n'est pas une bonne idée car le chauffage de l'eau consommerait plus que son maintien à température.
    Mais aussitôt généralement cet argument est mis en balance.

    Et je pense que ceci est une question qui intéresse beaucoup de monde.

    Je souhaite donc par ce post faire une petite synthèse de vos avis, ou recueillir des liens si vous en connaissez.

    On parle bien sûr d'un boiler de capacité raisonnable, pas un boiler d'appoint 15l, mais un boiler entre 100 et 300l.

    Bonne journée,
     
    sebastien.pi , 25 Novembre 2008
    #1
  2. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Très bonne initiative que voilà .. donc le débat est ouvert.
    Je pense que le sujet va en intéresser plus d'un..
     
    Nono , 25 Novembre 2008
    #2
  3. Bonjour

    Comme dit Nono, le débat est ouvert.

    Mais il est très difficile de répondre convenablement à ce type de question.
    Trop de paramètres jouent.
    a) classe du chauffe-eau en isolation;
    b) les caractéristiques du CE.
    c) les besoins en d'eau chaude (variable ou "tout");
    d) la capacité du CE selon pt "c";
    e) les besoins selon les journées,
    f) la distance d'alimentation des points de prises d'eau par rapport au CE.

    Si les vannes sont autorégulées au tout ou rien (mélange eau froide/eau chaude)

    Le seuil fixé en T° pour l'eau chaude au CE
    Et encore si 'lon veut devenir trop exigeant.

    Attendre d'autres avis

    @+ GIAN17
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Novembre 2008
    GIAN17 , 25 Novembre 2008
    #3
  4. fazer_600

    fazer_600 52 ans, Luxembourg

    Ce sujet est effectivement très interressant.
    J'y pense également depuis plusieurs semaines surtout que mes panneaux thermiques ne donnent plus rien pour l'instant....
     
    fazer_600 , 25 Novembre 2008
    #4
  5. Bonjour Fazer 600,

    J'ai développé un peu pour la partie électrique.
    Quand il y a une autre source à suivre pour la combinaison des systèmes en vue d'optimaliser au mieux sa facture par rapport aux besoins journaliers.

    @+ GIAN17
     
    GIAN17 , 25 Novembre 2008
    #5
  6. sebastien.pi

    sebastien.pi 35 ans, Namur

    Oui il est évident que la situtation précise importe.
    Toutefois, il doit bien y avoir des généralités?
     
    sebastien.pi , 25 Novembre 2008
    #6
  7. fazer_600

    fazer_600 52 ans, Luxembourg

    Bonjour Fazer 600,

    J'ai développé un peu pour la partie électrique.
    Quand il y a une autre source à suivre pour la combinaison des systèmes en vue d'optimaliser au mieux sa facture par rapport aux besoins journaliers.

    Bonjour @+ GIAN17

    J'ai installé de la domotique, je vais regarder comment l'installateur des panneaux a cablé mon système Thermique/résistance et vais essayer d'améloirer la gestion de l'ensemble.

    Fazer
     
    fazer_600 , 25 Novembre 2008
    #7
  8. le vieux Maou

    le vieux Maou 34 ans, Hainaut

    le sujet est tombé a l'eau ??
     
    le vieux Maou , 28 Avril 2010
    #8
  9. Creuzméninges

    Creuzméninges Hainaut

    A mon humble avis, le chauffage de l'eau n'est pas une application du genre "exclusif nuit", mais plutôt du genre "bi-horaire". L'exclusif nuit est plutôt réservé au chauffage à accumulation. L'utilisation d'eau est trop aléatoire pour cette application.

    Les inconvénients de l'exclusif nuit :
    - compteur séparé,
    - il faut voir l'espace disponible dans ton coffret actuel, mais bien souvent ça ca se traduire par un coffret séparé
    - Différentiel supplémentaire
    - Et cerise sur le gâteau : Si t'as plus de flotte chaude en journée, plus rien avant 23 h00 (22 h + minimum 1 h de chauffe)

    L'avantage : le prix

    Par contre pour le bi-horraire, tout est possible en même temps
    Chauffage de nuit ou mode permanent.
    Un contact sec en sortie de ton compteur bi-horaire qui commande un rétro-matic
    fera tout ce travail pour toi.
    Et si tu tombes en rade, t'as toujours la possibilité d'engager manuellement la chauffe de l'eau en journée

    A toi d'expérimenter ce qui consomme le moins. Un compteur de temps de fonctionnement branché derrière le thermostat du boiler (moins cher qu'un compteur d'énergie et tout aussi efficace) T'aidera a définir le meilleur moyen de fonctionner et le plus rentable selon ton mode de vie familial.
     
    Creuzméninges , 28 Avril 2010
    #9
  10. jef2000

    jef2000 39 ans,

    Non, avec un boiler électrique, le chauffage de l'eau ne consomme pas plus que son maintien en température. C'est même l'inverse. Si quelqu'un prétend le contraire qu'il fournisse des arguments concrets.
    La quantité d'énergie nécessaire pour augmenter la température d'un litre d'eau de 1 degré est une valeur connue (et a peu de chose près constante pour les températures qui nous préoccupent ici). Donc si vous tirez 30l d'eau chaude le matin pour prendre votre douche, la quantité d'énergie nécessaire pour reconstituer la réserve complète d'eau chaude est la même. Que le chauffage se produise juste après la douche ou bien en début de nuit ne change rien. Ca, c'est si on considère que les pertes à travers l'isolation de l'enveloppe du boiler sont négligeables. Si on veut considérer les pertes dues à l'isolation, celles-ci sont proportionnelles à la différence de température entre le ballon et la pièce dans laquelle il se trouve. Donc plus l'eau dans le ballon est froide moins il y a de pertes, ce qui joue encore en faveur du chauffage de nuit (si on consomme principalement l'eau le soir, ça ne change pas grand chose mais si c'est le matin ça fait une différence).
    Donc dans tous les cas, on consommera moins d'énergie en chauffant à un moment donné plutôt qu'en maintenant à température. Le tout est de savoir si la réserve d'eau est suffisante pour ne pas tomber à court. Car si on doit mettre un boiler 300l au lieu de 200l pour pouvoir se permettre de ne chauffer que la nuit, comme le 300l à une surface extérieure plus grande donc plus de pertes, il pourrait consommer plus.
    Tout ça c'est sans considérer que l'électricité de nuit est 2 fois moins chère. Et dans ce cas même mettre un 300l à la place de 200 peut conduire à une économie, pas en KwH mais en €.
    Donc je ne conseillerais le chauffage en continu que lorsqu'il y a un risque de tomber à court d'eau chaude.

    Jean-François
     
    jef2000 , 28 Avril 2010
    #10
  11. Cory

    Cory Bruxelles

    Bonjour sebastien.pi,
    Sans hésitation, ne pas le débrancher ou placer sur interrupteur horaire.
    Un chauffe eau de 100 à 300 litres mettra environ 3 heures à pleine puissance pour amener l'eau à température.
    Avec pour conséquences, consommation, usure prématurée de la résistance et entretien du au dépôt de calcaire plus nombreux.
    J'ai fait l'expérience de tout les moyens possible et cette solution est en fin de compte la plus économique.
    Cory
     
    Cory , 28 Avril 2010
    #11
  12. Jped

    Jped 57 ans, Bruxelles

    Merci Jef, enfin qqun donne une explication exacte et claire.
     
    Jped , 28 Avril 2010
    #12
  13. jef2000

    jef2000 39 ans,

    Si le chauffe eau mets 3H pour amener l'eau à température, il aurait tourné plus de 3H pour la garder à température si il avait été branché en permanence. L'énergie n'est pas quelque chose qui apparaît ou disparaît par magie. Donc l'énergie électrique consommée par le chauffe se retrouve soit sous forme d'eau chaude, soit sous formes de perte thermiques par l'enveloppe du chauffe eau. Comme l'eau chaude consommée est la même dans les 2 cas, la seule différence se fait sous forme de perte thermique. Et comme lors du chauffage de nuit l'eau n'est pas réchauffée immédiatement, elle a donc une température moyenne inférieure, donc moins de pertes thermiques.

    Au niveau consommation, c'est expliqué plus haut. Pour l'usure, elle est proportionnelle au nombre d'heures de chauffe, donc à la consommation non? Et le depôt de calcaire, je ne comprends pas pourquoi? Le calcaire se dépose uniquement à température élevée, ce qui est le cas en permanence si le chauffe eau est branché en permanence, non?

    Un lien intéressant (page 175):
    http://www.energieplus-lesite.be/energieplus/fileadmin/resources/manuel_gestion_ure/Chap6_ECS.pdf
     
    Dernière édition par un modérateur: 28 Avril 2010
    jef2000 , 28 Avril 2010
    #13
  14. jef2000

    jef2000 39 ans,

    Pour faire des économies, on peut également ajouter une couche d'isolation supplémentaire. Je l'ai fait chez moi, 15cm de laine minérale. Ca donne:
    [​IMG]
    Et j'économise entre 1 et 1,5 kwh par jour.
     
    jef2000 , 28 Avril 2010
    #14
  15. le vieux Maou

    le vieux Maou 34 ans, Hainaut

    sympa le lien !

    Merci
     
    le vieux Maou , 30 Avril 2010
    #15
  16. labrique

    labrique 67 ans, Hainaut

    Bravo ! C'était d'ailleurs un conseil de test-achats.
    Je l'ai fait (boiler 200L branché sur PAC géothermique de 10,4 KW) avec de la laine de verre (18cm) et couche d’alu (conçu originellement pour une toiture) pour pouvoir enserrer le tout avec du scotch genre assemblage pour caisse en carton, car le scotch alu prévu pour assembler en sous-toiture, casse ; le but est d'éviter les pertes (courants d’air).

    Depuis la perte qui était d'environ 4° par jour, est tombée à ½ % par jour : je fais chauffer l’eau la nuit pour permettre au terrain (captation 250 m²) de reprendre un peu de température, ce qui limite alors la consommation électrique : celle-ci est de moins de 2 kWh dans les pires conditions climatiques, pour un ménage de deux personnes : deux douches en tout par jour et rarement pour l’utilisation d’eau chaude).

    De plus, comme je n’utilise de l’eau de pluie filtrée à 5 microns via des filtres en cascade recyclables (autonomie totale), je pense que mon boiler (pas de résistance interne, puisque relié à la PAC) aura une durée de vie quasi infinie : pas de calcaire ni de dépôts divers. Chaque année toutefois, par précaution, je vidange l’eau.

    Précautions d’installation :
    J’aurais préférer utiliser de la laine de roche (pas trouvé) parce qu’à indice thermique identique, la laine de verre, ça dégage à la pose des particules fines irritantes (respiration et yeux - j'en ai fait l'expéarience !).
    Dès lors, si vous le faites, équipez-vous de lunettes de protection et d’un masque respiratoire.
    .
     
    Dernière édition par un modérateur: 3 Décembre 2015
    labrique , 3 Décembre 2015
    #16
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : synthèse boiler nuit

Similar Threads - synthèse boiler nuit
  1. AnGeLiK4444

    Marche forcée boiler?

    AnGeLiK4444, +10 (bubu106), 21 Août 2017, à 17:50
    10
    Affichages:
    160
    bubu106
    21 Août 2017, à 22:27
  2. monica71
    15
    Affichages:
    390
    macase2012
    17 Juillet 2017
  3. patddl

    Brancher un boiler en triphasé

    patddl, +28 (Cory), 28 Mai 2017
    28
    Affichages:
    378
    Cory
    31 Mai 2017
  4. davidclaise

    Boiler électrique trop faible

    davidclaise, +25 (pegase), 22 Avril 2017
    25
    Affichages:
    502
    pegase
    24 Avril 2017
  5. Starsystem01

    Probleme boiler solaire

    Starsystem01, +2 (Starsystem01), 9 Avril 2017
    2
    Affichages:
    134
    Starsystem01
    9 Avril 2017
  6. tita29

    boiler consommations

    tita29, +92 (pegase), 8 Mars 2017
    92
    Affichages:
    1 977
    pegase
    20 Mars 2017
  7. Thunder

    Minuterie pour commander un boiler

    Thunder, +30 (flashman), 3 Mars 2017
    30
    Affichages:
    564
    flashman
    19 Mars 2017