Taxe citernes à eau de pluie

Dans le forum Egouts, Citernes - par tibbout le 19 Février 2019

  1. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    Les dépenses publiques belges sont autour de 52 % du PIB, avec un max de 56% en 2012-2013 (les banques ?) et un min à 48% en 2006-2007.

    Aux dernières nouvelles (2017), ce taux est le même qu'il y a une génération (1995, premiers chiffres disponibles) mais le PIB a été multiplié par 2,2 (en $ courants).

    Peu de pays captent autant de la richesse produite (France, Finlande parfois le Danemark ou la Grèce !).

    https://data.oecd.org/gga/general-government-spending.htm
     
    marc.d , 5 Mars 2019
  2. AlainSn

    AlainSn 53 ans, Bruxelles

    A vous lire, je viens parfois à me demander si vous ne travaillez pas pour le fisc... :cool:
    Je paye des impôts depuis 30 ans, chaque année de plus en plus, en retour j’obtiens de moins en moins, la seule chose que je vois exploser en revanche c'est la gabegie, celle entre autres appelée en langage politiquement correct "les affaires", sur ce dernier point on peut leur faire confiance, chaque année "ils" en inventent de nouvelles. Quelqu'un qui dirait qu'en réalité nous "profitons" de tout un tas de services et ce de plus en plus... Pourrait passer pour quelqu'un d'affreux qui prépare, à si méprendre, sa compagne électorale "aie confiance ssssssss"... :rolleyes:
    Ce que certains appelle pudiquement "l’ascenseur social", ressemble de plus en plus à s’y méprendre à une "guillotine sociale"!
    Le but est de "niveler", le beau mot, les "inégalités sociales". Seulement dans un pays "évolué" (encore un beau mot) on s'élève ensemble par l'excellence or ici c'est le contraire, ce serait plutôt tous ensemble dans la précarité et la médiocrité ! Le nivellement ne s’opère que par le bas, toujours moins pour arriver à obtenir une classe de gens formatés, obéissants et tendant tous en cœur la main vers l'état providence... : unamused:
    Comme l'a dit George Clémenceau "La démocratie c'est le pouvoir pour les poux de manger les lions"!
    Depuis trop longtemps maintenant les moins productifs, les moins formés, les moins compétents sont aux commandes du pays, il est vrai que pour faire s'écraser l'avion, nul besoin de licence, de diplôme ou d'expérience, la "gravité" fait le travail!
    Bref, on est bien mal loti et ce n'est pas encore fini, tant qu'il restera des gens pour défendre l'indéfendable, ces indésirables kleptocrates continuerons de mettre le pays et sa population en "coupe réglée", ces derniers n'étant au service que d'eux-mêmes.
    Pour reprendre votre exemple des indépendants... Je viens de terminer ma maison, à 53 ans j'ai enfin fini ma maison, peut-être va-t-on me placer dans la catégorie des riches (sic)... Plusieurs indépendants ont travaillés sur "mon" chantier, deux d'entre eux sont tombés en faillites il y a peu, je les connais personnellement, aucuns signes extérieurs (ou intérieurs) de richesse, ils ne possèdent rien, sauf des dettes à l’état ! (voyou).
    Vous prenez comme exemple le prix à payer aux indépendants et je vous suis sur ce point, le prix est prohibitif mais regardons de près pourquoi ils sont aussi chers... Je précise je ne suis pas indépendant!
    Entre les frais généraux, les frais de roulages, c-à-d le temps perdu pour se rendre au boulot (embouteillages), les charges sociales, les taxes, les amendes, baisse ou suppression de leurs commissions à l'achat, etc... Il y a 10-20 ans en prenant 25-30 euros/h ils pouvaient peut-être s'en sortir mais aujourd'hui rien que la différence entre les heures estimées et celles prestées (à cause entre autre des embouteillages) il y a déjà une perte importante qu'ils sont obligés de répercuter (prévoir) dans le prix, on parle ici de 2 voire 3 heures par jour. Les indépendants et leurs ouvriers doivent être payés même s'ils sont assis à ne rien faire pendant le transport! Le temps de trajet à considérablement explosé ces deux dernières décennies, principalement dans les centres urbains ou travaillent justement les indépendants.
    Il faut aussi garder à l'esprit la concurrence déloyale qui s'intensifie (main d'œuvre "illégale", au "noir", "ouvriers de l'Est") au plus les tarifs des indépendants augmentent, au plus le pouvoir d'achat du peuple baisse et au plus cette concurrence s'intensifie !
    Il faut encore tenir en compte la baisse de leurs commissions sur leurs achats quand elles ne disparaissent pas complètement (sauf les chauffagistes). Un ensemble de choses qui font que les indépendants, pas tous évidement, sont de plus en plus confrontés littéralement à une situation de survie financière!
    Pour ma part j'ai contribué également à cette « précarisation » en négociant très durement les prix, avec les indépendants et l’architecte, en achetant la plupart de mes matériaux moi même, des lots, des fins de séries, parfois des achats en dehors de la Belgique, mes sanitaires (Allemagne), environ 3 fois moins cher que chez Facq (ou aiment se rendre les chauffagistes = grosses commissions) et 2 fois moins cher que partout ailleurs en Belgique pour du matériels fabriqué de toute façon en Allemagne (Grohe et Hansgrohe par exemple) !
    Même chose pour l'éclairage (France), le vidéo surveillance (Hollande), etc. Seul les techniques spéciales : VMC, pompe à chaleur, chauffage sol ont été achetés en Belgique mais également négociées. Tout cela a un impact sur leurs coûts, mais ni eux, ni nous, ne sommes réellement responsables de cette situation, sauf peut-être à cause de nos mauvais choix électoraux, qui ont permis à tout un tas de voyous incompétents de se retrouver aux commandes du pays et de faire tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi.
    Quoi qu’il en soit, cela n'augure rien de bon pour le futur proche, car cela va s'intensifier et toucher toutes les catégories, les commerces de proximités, la grande distribution, notre plus grand "salut" est leur perte à tous : l'Internet et le e-commerce, qui vont réellement "niveler" par le bas les prix, les employés et les ouvriers...
     
    AlainSn , 5 Mars 2019
    jfs et espiritu pampa aiment ça.
  3. Louga

    Louga 28 ans, Liège

    Non.
    Pour le reste, vous m'attribuez des choses que je n'ai pas dites. :)
    Il faut séparer l'objectif du subjectif.

    Je vous crois sur parole que vous payez de plus en plus et n'en retirez pas pour autant plus de la collectivité. C'est juste que vous êtes exclus des segmentations que la politique actuelle tend à favoriser. Je ne me prononce pas sur la pertinence de cette segmentation.

    De façon subjective, je pense, tout comme vous que la charge fiscale est bien trop élevée, mais qu'elle est une conséquence, et non une une cause.
    La cause est la manne de dépenses que l'Etat, dans sa politique actuelle, continue de garantir ou utilise comme incitant et l'ensemble des fraudes qui appauvrissent le système (social, fiscal, mutuelle, gaspillage, emplois fictifs, complaisance,e tc.)

    De façon personnelle, comme vous, je suis intiment convaincu qu'à vouloir combattre les inégalités, il s'en crée d'autres, plus sournoises, parfois même plus nombreuses pour le reste de la masse non-ciblée.
    Je vous rejoins entèrement sur les dérives d'un état providence comme le nôtre, et même les dérives de la démocratie, mais ne remets pas en cause l'existence du système, qui reste, je le crois, "le moins pire" de tous. Tout despotisme, même éclairé, ne peut jamais être défendable. Chacun détient sa propre "vérité", mais aucune n'est universelle.

    Je ne pense pas que l'Etat doit être considérée comme une personne morale à part entière. L'Etat n'est qu'une représentation de la masse votante, qui reste seule responsable de ce qu'elle s'inflige comme représentants.

    Pour revenir sur les indépendants, je ne remets jamais en question que c'est un travail difficile et risqué et que bien heureusement certains ont le courage d'assumer ce statut. Je ne me remets pas en question non plus qu'il est logique de les payer 45 HTVA € eu égard et par conséquence du système tel qu'il existe.

    Ce que je remets en cause, c'est ce système où il possible de se vendre en blackr deux fois le prix pour lequel un salarié déclaré travaille et qu'in fine, c'est justement grâce aux impôts qu'il est possible d'en retirer autant en détournant les règles du marché. Ce qui crée effectivement une concurrence déloyale, je vous rejoins sur ce point aussi, je l'avais déjà écrit dans mon précédent post.

    Par ailleurs, je doute qu'un pourcentage plus important d'indépendants ont du mal à joindre les deux bouts. Par contre, quand ils ont effectivement des problèmes, l'amplitude des dommages est effectivement beaucoup plus forte et grave. Mais c'est le principe du risque-bénéfice qui existe partout, notamment dans les produits bancaires et financiers. Le rendement est correlé au risque, et être indépendant est un actif risqué. C'est soit son rendement, soit sa perte qui explosera à moment ou un autre.

    Oui, tout est négocié plus durement et les marges réduites actuellement, surtout avec l'émergence des commerces en ligne..
    Cela démontre justement que, même en dehors des ultra-riches, toute taxation supplémentaire incite juste les gens à acheter ailleurs et moins cher.
     
    Louga , 5 Mars 2019
    AlainSn aime ça.
  4. philings

    philings 35 ans, Liège

    Dans tous les cas, c'est toujours "Taxez le voisin, ne me taxez pas moi".
    Tout le monde (même le riche) aura une bonne raison pour dire qu'il est déjà trop taxé et qu'il est injuste de lui en ajouter une.
     
    philings , 5 Mars 2019
  5. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    Si ça peut vous consoler, il existe certaines taxes plus scandaleuses à l'étranger.

    J'ai découvert récemment que nos voisins français payaient une taxe d'aménagement, alias la taxe abri de jardin.

    Et elle n'est pas piquée des vers :
    • 753 €/m² pour les abris de jardin et autres constructions, majorée à 854 €/m² en Île-de-France
    • montant spécial de 200 €/m² pour les piscines et de 10€/m² pour les panneaux solaires au sol.
    • 10 000 € pour un chalet
    Ce sont des taxes one-shot, pas annuelles (encore heureux :laughing:). Les abris de moins de 5 m² sont exonérés.
     
    marc.d , 5 Mars 2019
    Louga aime ça.
  6. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    La dette publique belge est montée à plus de 140 % du PIB en 1994 puis est redescendue 87 % jusqu'à 2009 sous la pression de l'austérité budgétaire, donc le pourcentage de dépenses a bien diminué ;)
    [​IMG]
     
    Dernière édition: 5 Mars 2019
    lepasserelle , 5 Mars 2019
  7. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    Que veux-tu diminuer comme acquis sociaux?
    55 % du salaire d'Albert Frère avant qu'il ne décède, ça aurait fait un beau paquet d'argent. Mais oui, c'est vrai, ce pauvre bougre ne gagnait officiellement que quelques milliers d'euros par an. :kissing:
    Il faut évidemment mettre en place un système qui évite les montages. Simplifier la fiscalité et virer toutes les conneries de Reynders & Co qui permet à ses copains de justement éluder l'impôt...Pour info, pour la plupart de nos voisins, la Belgique est considérée comme un paradis fiscal. :kissing:
     
    lepasserelle , 5 Mars 2019
    fafalili aime ça.
  8. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    Rigolo ces chiffres... selon les tableaux, la Belgique dépenserait 2.8 % du PIB à la santé....et les US 25-30 % de son PIB... ou alors je ne sais plus traduire le mot 'Health'.... mwai...:D
     
    lepasserelle , 5 Mars 2019
  9. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    Où ça ?

    Je vois 10% pour la Belgique et 17% pour les US.

    https://data.oecd.org/healthres/health-spending.htm
     
    marc.d , 5 Mars 2019
  10. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    Possible mais selon ton propre graphique, la hausse de la dette en % du PIB de 1980 à 1994 ne me semble pas soutenable. :laughing:
     
    marc.d , 5 Mars 2019
  11. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    Je pense que ton graphe inclut aussi les dépenses privées des gens (donc via une assurance privée ?
    Voici le graphe dont je parlais :
    https://data.oecd.org/gga/central-government-spending.htm#indicator-chart
    Maintenant, les dépenses de santé sont probablement reprises dans 'général public services' où la Belgique explose les chiffres.
    Moralité : c'est compliqué de comparer les chiffres si la base de calcul change d'un pays à l'autre.;)
     
    lepasserelle , 5 Mars 2019
    marc.d aime ça.
  12. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    Je n'ai pas dit le contraire ;)
    Une partie de l'explosion de la dette entre 1980 et 1994 vient des taux d'intérêts de l'époque où on flirtait avec les 15 %
    C'était bien de prendre des bons d'Etat à l'époque... ;)
     
    lepasserelle , 5 Mars 2019
  13. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    On est d'accord.

    Bon. ON LES TAXE, CES CITERNES D'EAU DE PLUIE ?
     
    marc.d , 5 Mars 2019
    lepasserelle et Louga aiment ça.
  14. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    Perso, je ne pense pas que c'est une bonne idée, il vaut probablement mieux augmenter le forfait de base ('la location du compteur') pour compenser les pertes de revenus.
    Sinon quelques infos supplémentaires sur le sujet. Nos amis luxo doivent faire un effort pour installer des citernes :kissing:
    http://etat.environnement.wallonie.be/files/Publications/Rapport analytique 2006-2007/Chap04/5_ExploitationEauPluie/dossier_RES_EAU_prevedello_2.pdf

    Citernes eau de pluie.JPG
     
    lepasserelle , 6 Mars 2019
    marc.d aime ça.
  15. la meilleur solution est une taxe sur la connerie
     
    alabiba , 6 Mars 2019
  16. espiritu pampa

    espiritu pampa 74 ans, Bruxelles

    Et bien dans ce cas la Belgique pourra rembourser ses dettes.!:).
     
    espiritu pampa , 7 Mars 2019
    fafalili aime ça.
  17. marc.d

    marc.d 43 ans, Liège

    Ce serait cohérent avec le fait que, d'après ton document, 80% des charges des distributeurs d'eau sont des charges fixes.

    Le document démontre aussi que la présence d'une citerne d'eau de pluie est corrélée positivement avec le revenu. Extrait :

    Si l'eau de pluie est utilisée par des ménages aux revenus plus importants, cela peut engendrer des conséqueces en terme de solidarité entre usagers. La récupération des coûts des services de l'eau deviendrait plus importante pour les ménages aux revenus plus faibles que pour les ménages à revenus plus élevés.

    Je sens que vous allez passer à la caisse. :joy:
     
    Dernière édition: 7 Mars 2019
    marc.d , 7 Mars 2019
    Louga, Parsifal et espiritu pampa aiment ça.
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Taxe citernes eau

Similar Threads - Taxe citernes eau
  1. theramed01
    1
    Affichages:
    148
    chuferlu
    23 Mars 2019, à 11:11
  2. Nonovendtout

    citernes, filtres pour l'eau de pluie

    Nonovendtout, +2 (Daylight), 21 Mars 2019, à 21:37
    2
    Affichages:
    175
    Daylight
    22 Mars 2019, à 14:17
  3. ZeJeff

    Conseils pour remise en service citerne eau de pluie

    ZeJeff, +12 (pounet), 19 Février 2019
    12
    Affichages:
    359
    pounet
    6 Mars 2019
  4. Vity79

    Placement d'une citerne à mazout

    Vity79, +7 (jg_bw), 3 Février 2019
    7
    Affichages:
    264
    jg_bw
    3 Février 2019
  5. supertoto
    1
    Affichages:
    253
    benoki
    24 Janvier 2019
  6. sankukay

    Taxer les citernes d'eau pluie?

    sankukay, +4 (Lapilux), 4 Mars 2012
    4
    Affichages:
    1 936
    Lapilux
    4 Mars 2012
  7. lout007

    taxe de raccordement à l'egout si station épuation ?

    lout007, +3 (daniel292), 9 Mai 2009
    3
    Affichages:
    2 711
    daniel292
    18 Mai 2009