Timer sur l'alimentation de la chaudière ?

Dans le forum Chauffage - par Kenshin le 10 Novembre 2007

  1. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Salut,

    Mon chauffagiste est venu en semaine pour faire l'entretien.
    A cette occasion, on a un peu regardé ce qu'il n'allait pas (car c'est une maison que ma mère vient d'acheter, pour mettre en location - kots)

    - on doit ajouter un vase d'expansion, car l'eau coule à côté sinon. (ok)
    - il conseillait de mettre un timer sur l'alimentation de la chaudière (à gaz) pour qu'elle ne produise pas d'eau chaude entre :
    - 22h et 6h30
    - en jourée, couper toutes les 1/2h, pendant 1/2h.
    On laisserait seulement le circulateur fonctionner pendant tout le temps.
    Ainsi, il dit que ça fait des économies d'électricité, et même de gaz, car la chaudière ne se lance qu'une fois tous les X temps.
    Et ça évite que les étudiants fassent n'importe quoi avec le chauffage.
    - 1 des 6 kots a un thermostat. Il conseillait de laisser ça comme ça, et de ne pas en mettre ailleurs. Si les autres avaient besoin de chauffage, le circulateur enverrait de l'eau en réserve dans le boiler (environ 200L de réserve).


    Personnellement, j'avoue que c'est tentant, et l'idée parait bonne et viable.
    J'ai tout de même un peu peur de :
    - consommer tout de même la même chose, voire plus, en ne conservant pas l'eau à température pendant la nuit. Ca ferait automatiquement fonctionner la chaudière à fond tous les matins, et peut-être plus lgtps donc.
    Bref, les économies ne seraient pas tt à fait réelles.
    - un des kotteur, en rentrant, n'ai plus d'eau chaude pour lui, même si sa vanne thermostatique ouvre l'arrivée.


    Des avis pour confirmer ou infirmer ?
     
    Kenshin , 10 Novembre 2007
    #1
  2. bt9000

    bt9000 Hainaut

    Hello,
    Si ta chaudière fonctionne avec une réserve d'eau chaude de chaufage (genre 100 à 200L), il faudra max 10/15 min pour que le ballon soit à température de 60°.

    Je trouve la solution de chauffagiste assez radicale pour ne pas dire Vache (surtout en cas d'hiver rigoureux). Ne perds pas de vue que ce sont des locataires qui te paient pour une service de logement. Après tout, ils paient aissi les charges (directement ou indirectement).

    Les étudiants qui sortent le soir prenent souvent une douche en rentrant chez eux (surtout après une guindaille de baptème...), et je vois mal comment tu pourra leur donner de l'eau chaude si tu coupes ta chaudière... (à moins que tu produises de l'eau chaude autrement). Pour peu que l'un dentre eux se lève tôt ils seront aussi de la revue. Ta chaudière va tourner au max pour produire l'eau chaude à partir de 6h45/7h... du coup, tes chauffages se mettront en route que vers 8h, heure à laquelle ils partent pour leurs cours.

    Pour ce qui est du termostat, je trouve que la remarque de ton chaufagiste n'a pas de sens. Les étudiants ne passent pas 100% tu temps à leur kot.
    Pour peu que celui qui a le termostat décide de rester chez ses parents pour la semaine (par ce qu'il n'a pas cours ou qu'il est en stage ect..) le autres seront de la revue.
    Il doit bien y avoir un living "commun" ou une cuisine? si oui, c'est là que le thermostat devrait se trouver.

    Enfin, un thermostat peut se "programmer".
    Pourquoi ne pas placer une sonde dans le living et placer le coprs de programmation dans la chauferrie? Tu ne coupes pas ta chaudière et tu laisse la production d'eau chaude, tout en interdisant la "reprogrammation"

    A+
     
    bt9000 , 11 Novembre 2007
    #2
  3. tchenophilo

    tchenophilo 48 ans, Liège

    Ton chauffagiste est un sot... Si tu veux conserver tes kots en état valable et que les students se les refilent d'année en année comme une bonne adresse... Donne leur un peu de confort. De plus, s'ils ont froid, tu verra très rapidement débarquer des chauferettes hyper consommatrices et ce que tu va gagner sur le gaz, tu le paieras 10 x en courant ...
     
    tchenophilo , 11 Novembre 2007
    #3
  4. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Question confort, croyez-moi, ils sont très très bien ! Et à loyer modéré. Aucun problème de relocation donc.

    Pour les chaufferette : c'est tt à fait interdit dans le bail.

    J'ai bien une réserve d'eau chaude, et si ça met peu de temps à chauffer, ça vaut qd même sûrement la peine de couper la chaudière la nuit alors, et par courts moments pdt la journée aussi apparemment.

    Le but est bien sûr d'arriver à un système non-contraignant et viable. Je ne cherche pas à ce qu'un locataire en pâtisse, mais je cherche tt de même à éviter un éventuel excès (car ils sont tt de même reconnus comme spécialistes). Car les charges sont comprises, mais en considérant une utilisation 'normale'.


    Pour ceux qui rentreraient éventuellement tard : la réserve d'eau devrait suffire largement pour une douche du soir.
    Pour le matin : je peux régler le timer pour se réenclencher plus tôt.

    Pour le thermostat : ce sont tous des studios séparés. Il n'y a donc pas de communs. Impossible donc de mettre la sonde dans un endroit unique.
    Soit on place des thermostats partout, en parrallèle ; soit (comme je l'espère ici), on systématise la production en jouant avec les vannes thermostatiques.
    Le but : si la personne qui possède le thermostat n'est pas présente : l'appel se fera quand une vanne est ouverte. Il faudra alors tt de même la fermer qd le chauffage sera suffisant.
    Si la personne est présente et le chauffage a atteint sa température : les autres devraient avoir du chauffage en même temps, et s'ils ouvrent après, la réserve d'eau chaude devrait être ok je pense.

    Non ?
     
    Kenshin , 11 Novembre 2007
    #4
  5. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    100 % d'accord avec BT9000 et Tchenophilo. Ce sont des pratiques de "marchand de sommeil" que ton chauffagiste veut te faire appliquer.
    Il y a actuellement une législation de plus en plus serrée quant à la location de kots et si les étudiants se regroupent (n'oubliez pas que les étudiants ont souvent leurs parents derrière eux) et se plaignent, ils peuvent obtenir gain de cause en justice.
    Il vaut mieux mettre des thermostats à chaque radiateur et éventuellement des compteurs de chaleur genre Caloribel, avec relevé en septembre et juin pour la consommation.
    Quant à la réserve d'eau chaude de 200 litres pour 6 kots, cela me semble vraiment peu.
     
    intègre , 11 Novembre 2007
    #5
  6. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    OK
    Mais sincèrement, je le redis : ils sont vraiment au petit soin pour tout ! Et d'ailleurs, ce ne sont même pas de kots, car il n'y a pas de partie commune : chacun a un studio de plus de 40 m²... c'est quasi unique pour des étudiants. Et ils en sont bien sûr conscients.
    (Ca ne rentre donc bien sûr pas dans la législation de 'kots', qui sont des logements communs de moins de 28 m²)

    Mon seul souci, c'est que c'est "charges comprises", par simplification... et que la moitié sont super économes en énergie et font attention, et que l'autre moitié non.
    Depuis 2 mois, j'ai déjà 'surpris' 4 fois un radiateur ouvert au maximum avec les fenêtres ouvertes - ou encore toutes portes ouvertes sur pièces chauffées au max.

    Bref, il me semble très important de limiter les abus, tant vis-à-vis de ceux qui font un effort que pour l'apprentissage écologique, que pour le portefeuille de ma mère.

    Quelle est la bonne solution alors ?
    Mettre des thermostats partout, ça revient trop cher par rapport au prix de location demandé !
    Changer le boiler pour mettre 400 L ou plus, c'est aussi à prendre en considération financière, et ça ferait chauffer plus d'eau, donc plus de gaz.

    ... ?
     
    Kenshin , 11 Novembre 2007
    #6
  7. bt9000

    bt9000 Hainaut

    Kenshin,

    à 40m² pas studio, je ne comprends vraiment pas pourquoi tu loues charges comprises! place des calorimètres sur chaque radiateur et répartit les charges...

    En ce qui concerne l'aspect "Kot", il n'y a pas que le nombre de m² qui importe, mais aussi la possibilité que quelqu'un se domicilie dans ton immeuble. Si tes studios ne sont pas des "Kots", leur location est donc régie par la législation des baux "normaux". Tu risque donc a mon humble avis plus de soucis dans ce cas.
    En théorie:
    - un étudiant ne peut pas se domicilier dans un local considéré comme kot, mais bien dans un studio ou un appartement (avec toutes les concéquences que ça implique)
    - le bail d'un kot est de 10 à 12 mois, alors qu'un appart/studio se loue en 1, 3 6 9... et tu n'a pas le droit de rentrer dans le local loué (sauf si tu préviens par courier ect... 1 visite par an je crois...). Si un étudiant te vois dans sa chambre, tu risques de gros soucis si elle est mignone et qu'elle porte plainte... LOL
    - un bail de studio/appart peut s'enregistrer. Bonne chance pour expulser un locataire qui a décidé d'arrêter ses études et de se domicilier dans son studio.

    Sérieusement, je le répète, place des calorimètres partout et répartit les charges en fonction.
    C'est honête et sa te permettra de rester serein.
    Si un locataire "déconne", il se fera remonter les bretelles par ses parents.
    Tu dois juste demander une provision mensuelle et tu régularise en fin d'année.

    A+
     
    bt9000 , 12 Novembre 2007
    #7
  8. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Salut Bt9000. On loue charge comprise, car c'est l'usage par ici ; et c'est demandé par les parents pour pouvoir fixer leur budget clairement et certainement en début d'année.
    Je n'ai aucun souci à ce que qqu se domicilie, la taxation n'est pas trop différente au final.
    Les studios sont en effet loués à l'année, quoiqu'il arrive. Tant mieux je dirais. Et c'est prévu dans le bail pour les visites, donc pas de soucis - surtout si elle est mignone :D Mais quoiqu'il arrive, on prévient tant que possible avant. De tt manière, on a de bonnes relations avec les locataires et question législation, je suis assez sûr de moi !

    Pour les calorimètres, j'y ai pensé, mais j'ai oublié, car je n'en ai trouvé ni au Plan-It, ni au Brico... ça se vend encore ? (si oui tu as une idée du prix ?)
    Attention qu'ils utilisent également le gaz pour la cuisinière + four. C'est nettement moins que le chauffage, mais pas forcément négligeable - idem pour l'eau chaude : ce sont 2 points qui resteraient approximatifs alors.
     
    Kenshin , 12 Novembre 2007
    #8
  9. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Pour l'eau chaude, compteur de passage, ça coûte deux fois rien et
    voir si la même chose existe pour le gaz.
    Au cas où un locataire se domicilie en permanence, ça peut représenter un sacré budget, ces deux postes et le chauffage.
    Bonne chance
     
    intègre , 12 Novembre 2007
    #9
  10. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    C'est vrai que ça différerait bcp d'un à l'autre dans ce cas, exact merci.
    Je ne savais pas qu'un compteur de passage existait (sauf celui de l'intercommunale bien sûr... :/ )

    Pour les calorimètres : je n'en vois nulle part dans les magasins classiques. Est-ce que ça se vend ou est-ce qu'on doit passer par une société agréée obligatoirement (et donc les louer + service) ?
     
    Kenshin , 13 Novembre 2007
    #10
  11. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Calorimètres: je pense qu'ils sont placés par des sociétés comme Caloribel, qui les place et les relève 1 à 2 fois par an.
    Résultats de Google :
    Produits de construction (TECHCOM)

    COMPTEURS DE CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE À EAU CHAUDE.

    CALORIBEL SA-NV
    RUE VERHEYDENSTRAAT 39
    B-1070 BRUXELLES-BRUSSEL
    Tel : 02/5296300 Fax : 02/5296311
    Website : http://www.techem.be Email : info@techem.be



    Compteurs de passage, notre ami Nono aurait-il cela en stock ??
     
    intègre , 13 Novembre 2007
    #11
  12. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Pour info, j'ai eu 2 réponses de prix pour des compteurs de passage pour l'eau chaude :
    45 € par compteur, HTVA et hors main d'oeuvre !
    Si je compte que tt compris ça fait même que 60 €. Je dois faire ça pour 6 compteurs eau chaude + 6 eau froide... = 720 €. Ce n'est pas donné qd même :)
     
    Kenshin , 29 Novembre 2007
    #12
  13. bt9000

    bt9000 Hainaut

    OK, Tu loue combien chaque studio? Que représente 60 Euros par rapport à un loyer mensuel ou annuel?

    A+
     
    bt9000 , 30 Novembre 2007
    #13
  14. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Là n'est pas la question Bt.
    Ces studios apportent un gain net de 20 €/mois net, pour l'ensemble.
    Il y a toujours des imprévus, mais je préfère ne pas provoquer ces imprévus tant que possible. Ici le résultat est que 720 € = 36 mois = 3 ans.
    Alors est-ce que ça vaut la peine uniquement pour un compteur d'eau... je ne le pense pas.



    --> Pour les calorimètres : ils vont bientôt être posés. Ce sera déjà bon pour le chauffage. Je répartirai l'eau chaude sanitaire selon la même clé, même si c'est plus arbitraire, ce ne sera jamais loin de la vérité. ==> Ca c'est fait :)




    Il me reste un petit problème à régler. Si vous pouviez m'aider à trouver une solution :
    Pour eux, comme pour moi, il est intéressant d'appliquer une procédure économe en énergie (électricité, comm gaz), tout en n'affectant pas leur confort.
    Actuellement, voici la situation :
    - 1 thermostat qui commande la chaudière seul. Il est placé dans un seul des studios. Programmation classique : 21,5° en journée et 16° de 00h00 à 06h00.
    - Vannes thermostatiques partout.
    - Horaires quasi-similaires pour tous. Ne font pas les fous la nuit (l'inertie suffit tjrs).
    - Problème : comment faire pour que, si le locataire qui a le thermostat est absent et qu'il a donc coupé son chauffage (réserve d'eau n'est plus chauffée), les autres puissent en appeler tout de même.
    La gestion du thermostat + chauffage dans ce logement en fonction des autres logements me pose problème.

    Dans les solutions, il y avait :
    - mettre un thermostat dans chaque logement. Problèmes : difficile d'atteindre la chaudière de partout + coût important + mis en parrallèle sur même chaudière est une pratique souvent contestée.
    - gaz : mettre un timer sur la chaudière à intervalles réguliers (et surtout la nuit), afin qu'elle ne maintienne pas forcément l'eau à haute température en permanence inutilement. Gros gain d'énergie, et pas dérangeant si bien réglé en fonction des habitudes. Les locataires choisiront.

    Des idées (surtout pour le problème ci-dessus ?)
     
    Kenshin , 20 Février 2008
    #14
  15. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Question :

    Peut-on "régler" une vanne thermostatique pour faire en sorte que le N° 3 (par exemple) de la vanne corresponde à 21° ?

    Si oui, il y aurait peut-être la solution de :
    -laisser les vannes sur ce numéro tt le temps
    - si d'autres ont besoin de chaleur : forcer le thermostat à 25° (par exemple)
    - Ainsi la chaleur sera produite et envoyée, mais sera bloquée là où les vannes seront mises sur 3 (=21°) non ?
    - Ca permettrait aussi de couper le chauffage dans le logement où est placé le thermostat (car actuellement, on laissait tjrs du chauffage, présent ou pas).
     
    Kenshin , 21 Février 2008
    #15
  16. Dans un cas comme celuis ci je pense que le thermostat est à enlever du mur et à jeter par la fenètre (en ne blessant personne évidement).

    Plus sérieusement, tu devrais enlver le thermostat et installer un régulateur climatique à la place. Celui ci va régler la tempréture de départ à la production en fonction de la température extérieur. Les petits étudiants n'ont plus qu'à tourner la vanne en fonction de leurs besoins. Une régulation correcte permet de faire des heures de chauffe différentes pour faire un ralenti la nuit. Encore mieux, si tu as un boiler couplé à la chaudière gaz, il est possible de régler des heures de réchauffement. Enfin bon, la solution idéale. Cerise sur le gateau. Si c'est installé par un installateur en règle, tu touches une prime de 100€ (ca a diminué en 2008 snif) et 40% de la somme totale T.V.A. comprise est réccupérable dans les impots.
     
    baze , 28 Février 2008
    #16
  17. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Merci.
    Et tu sais me dire quel serait le coût total de l'installation (hors prime et déduction fiscale) ?
     
    Kenshin , 29 Février 2008
    #17
  18. je dirais approximativement 1000 euros hors tva. Cela dépend s'il ya déjà hydrauliquement tout ce qu'il faut. 2 circultaeurs avec clapets et vannes thermostatiques partout
     
    baze , 29 Février 2008
    #18
  19. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Les vannes oui, les circulateurs je sais pas... mais quoiqu'il en soit c'est bien trop cher que pour compenser cela avec un gain énergétique du à la meilleure consommation, malheureusement.
     
    Kenshin , 4 Mars 2008
    #19
  20. Ils faut compter les primes et la déduction fiscale. Sans oublier le gain de confort. C'est sur que ca reste toujours une somme..
     
    baze , 4 Mars 2008
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Timer alimentation chaudière

Similar Threads - Timer alimentation chaudière
  1. Christophe09

    Conseil installation chaudière

    Christophe09, +3 (Christophe09), 22 Août 2017, à 12:59
    3
    Affichages:
    121
    Christophe09
    22 Août 2017, à 22:53
  2. Aqualung64

    Remplacement flexible alimentation circuit

    Aqualung64, +3 (omega.067), 3 Mars 2017
    3
    Affichages:
    171
    omega.067
    4 Mars 2017
  3. gregoryloic
    3
    Affichages:
    402
    gregoryloic
    9 Juin 2016
  4. sylvainlab

    Alimentation gaz encastrée : Wicu, tracpipe...

    sylvainlab, +10 (ThierryP), 3 Septembre 2015
    10
    Affichages:
    988
    ThierryP
    4 Septembre 2015
  5. paulus

    alimentation radiateur eau chaude

    paulus, +2 (henry95), 29 Avril 2015
    2
    Affichages:
    788
    henry95
    5 Mai 2015
  6. brico_jem

    Conduite de gaz: Toujours alimentée?

    brico_jem, +3 (omega.067), 23 Mai 2014
    3
    Affichages:
    395
    omega.067
    23 Mai 2014
  7. Philippe4000

    Alimentation eau froide d'1/2 et confort moderne

    Philippe4000, +33 (Pascal Orp), 12 Février 2014
    33
    Affichages:
    1 910
    Pascal Orp
    14 Février 2014