Une grille indicative des loyers wallons

Dans le forum Divers, Bavardages - par marc.d le 7 Novembre 2016

  1. marc.d

    marc.d 41 ans, Liège

    Si, c'est bien le but de certains, dont M. Furlan qui a cette matière en charge.

    http://www.rtbf.be/info/regions/det...c-la-grille-des-loyers-en-wallonie?id=9450123 :
    A ce stade, la grille est purement indicative. Alors n'est-ce pas qu'un simple gadget? Non, assure Paul Furlan, le ministre wallon du logement, car cette grille aura selon lui, un valeur importante à terme.
    "Après une première phase test et si ce test est concluant, je compte lier les primes à la rénovation au fait de respecter cette grille des loyers. Et je ne désespère pas que dans un futur gouvernement avec une majorité de gauche, nous puissions donner une valeur contraignante à cette grille pour que tous aient un logement correct à un prix juste."
    NB: « dans un futur gouvernement avec une majorité de gauche » = sans le cdH
     
    marc.d , 11 Novembre 2016
    #61
  2. el_grom

    el_grom Hainaut

    Voici un message bien contradictoire :-'

    "Je suis furieux que l'Etat crée une grille (indicative ou non) des loyers, il devrait faire autre chose"
    --> Je suis contre que l'Etat impose des loyers

    "L'Etat ferait vraiment mieux de faire la chasse aux immeubles vides"
    --> Je veux que l'Etat impose la location

    Restons cohérents, c'est les deux ensemble ou aucun mais pas moit-moit. Si un propriétaire ne veut pas louer, pourquoi le forcerait-on? (qui plus est avec un loyer imposé?)
    Dans les deux cas, on touche aux droits des propriétaires.
    (Dans le second, on risque même de lui reprocher d'avoir été contraint de louer quelquechose qui n'est pas aux normes :grinning: :grinning: )
     
    el_grom , 11 Novembre 2016
    #62
  3. Dehix

    Dehix 39 ans, Hainaut

    Et donc, c'est au privé de subvenir à une mesure que l'état a inscrit dans sa constitution mais ne parvient pas à mettre en ouvre depuis, pfiouuuu,1831 ??

    On est quand même en droit de se demander si nous nous ne sommes pas gérés par des bras cassés non ?

    Cette mentalité j'en peu plus .. o_O

    Tu ne vas pas me dire que dans l'état le plus taxé ou presque , nous n'avons pas donné suffisement de moyens à l'état pour gérer correctement ce pays.

    Mais non en fait, si quelque chose ne va pas , c'est encore et toujours au même endroit qu'on frappe, chez les "camarades"..
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Novembre 2016
    Dehix , 12 Novembre 2016
    #63
  4. moustic999

    moustic999 39 ans, Hainaut

    Il existe deja une taxe pour batiment inoccupé
     
    moustic999 , 12 Novembre 2016
    #64
  5. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    ...qui ne marche pas du tout.
     
    Géronimo , 12 Novembre 2016
    #65
  6. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Selon Mr Furlan, ce n'est qu'indicatif dans un premier temps.

    Le but est donc clairement de la rendre obligatoire.

    Or, tout le monde sait qu'un encadrement des loyers n'a que deux effets potentiels:
    -soit l'inutilité parce que cela correspond au marché
    -soit le désinvestissement du privé et la pénurie de logement qui l'accompagne

    Tout ce grand barnum est donc du pur populisme de bas étage pour emmerder les proprios et faire bébelle avec les locataires. Et éventuellement renforcer les moyens financiers du logement public sur le dos de ceux qui payent des impôts...
     
    Géronimo , 12 Novembre 2016
    #66
  7. A.L.

    A.L. 56 ans, Liège

    Je suis pas bien évidemment contre une réglementation des loyers du secteur privé.
    Mais, si on veut que tout le monde ait accès à un logement correct à un prix décent, il n'y a pas 100000 solutions, soit l'État investit dans le logement public et cela coûte à la collectivité ( impôt) soit le privé accepte une certaine "régulation" quitte à obtenir certains "avantages" en contrepartie.
     
    A.L. , 12 Novembre 2016
    #67
  8. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Je ne suis évidemment pas d'accord.

    Si on veut que chacun ait un logement à prix correct, il faut diminuer les coûts et risques des propriétaires d'une part, et faire appliquer les règlementations de lutte contre les marchands de sommeil d'autre part.

    Actuellement, la première chose que vous entendez quand vous investissez dans du "entrée de gamme", c'est "mais t'es fou, tu ne vas avoir que des problèmes"

    Les potentiels candidats proprios ont peur de rentrer dans le marché, par peur des problèmes avec les locataires, de la règlementation sans cesse changeante, de la fiscalité des plus incertaine en Belgique, et de la lenteur supposée de la justice.

    Or, un investisseur va faire "payer" ce risque. Si une banque donne 2% de rendement dans un placement long terme sûr, un investisseur immobilier ne va se lancer que s'il a 3-4-5-10% selon le type de locataire.


    Alors, à mon sens, ce qu'il faut faire ce n'est pas geler le marché et rebutter les proprios investisseurs un peu plus avec une grille bientôt obligatoire ou source de surtaxation, au contraire!

    Ce qu'il faut faire, c'est rendre le marché plus efficace. Faciliter l'accès à la propriété des investisseurs, surtout des plus petits. Fluidifier l'accès à la justice. Accélérer les procédures. Arrêter d'enquiquiner les proprios avec 100.000 règlementations (wallonne, communale, fédérale, permis de location, règlement incendie, urbanisme, électricité, Cpas,...). SIMPLIFIER.

    Je suis proprio-investisseur, "gros" proprio pour ceux qui n'auraient pas compris. Et donc, personnellement, je suis très content de pouvoir avoir 5 à 10% de rendement en plus dans l'immobilier qu'à la banque. Laissez moi faire "du pognon" pendant que vous vous posez tous la question de "comment il fait?" et que vous ne le faites pas. Mais, pour le système global, c'est un non sens. Les gens sont plus mal logés pour plus cher à cause du peu d'attrait pour ce mode de placement.

    En réalité, au bout du compte, il y aura application de la règle immuable de l'offre et de la demande. Jouez sur l'offre. Jouez sur la demande. N'essayez pas de jouer sur les prix, c'est contre-productif.


    A ceux qui parlent de remplacer le logement privé par du public, je dirai que le nombre de logement public en Wallonie est en baisse actuellement. On rase des centaines de logements sociaux en supprimant de nombreuses "barres" de logement: Liège, Charleroi, Farciennes, Mons... Par centaine. Et cela, on n'en parle pas et tout le monde s'en fout. Mais on voit bien que ce n'est pas une solution.
     
    Géronimo , 12 Novembre 2016
    #68
  9. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    L'état n'a pas à réglementer le privé. Nous sommes en démocratie, et pas sous une dictature P.S., bien que cela y ressemble de plus en plus.
    Maintenant que certaines choses soient mises en place, ou tout simplement, si elles sont en place, comme la taxe sur les immeubles inoccupés ou une taxe progressive sur les immeubles qu'on laisse se dégrader volontairement. Ou en cas d'indivision problématique, 5 ans ou max 10 ans, si l'indivision n'est pas terminé, vente forcée, et l'indivision se partage la somme restante. même chose en cas de déshérence, vente après 5 ans ou max 10 ans et montant mis en caisse de dépôt et consignation au cas où des héritiers tarifs se manifesteraient. Mais ne plus laisser des immeubles tomber en ruines alors qu'ils sont récupérables.
    J'essaie d'être objectif, les propriétaires respectueux doivent garder leur droits de jouer sur l'offre et la demande, comme toute marchandise, partout dans le monde.
    Mais les promoteurs spéculateurs, distributeurs de pots de vin, qui laissent des quartiers entiers pourrir pour racheter les terrains pour une croûte de pain,devraient être sanctionnés.
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Novembre 2016
    intègre , 12 Novembre 2016
    #69
  10. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    L'Etat peut règlementer le privé. Il est logique que l'Etat interdise de louer un studio de 15m2 à une famille avec 5 enfants. Un socle minimum réaliste est acceptable et même souhaitable.
     
    Géronimo , 12 Novembre 2016
    #70
  11. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Le logement public fera toujours l'objet de marchandages politiques. Et ça, c'est inacceptable, bien plus que ce qui se passe sur le marché de l'offre et de la demande.

    Ok Geronimo, dans ce sens là, oui, tout à fait d'accord, mais pas imposer des montants de loyers spécifiques.
     
    intègre , 12 Novembre 2016
    #71
  12. calbe

    calbe 36 ans, Liège

    Bien évidemment que l'état réglemente le privé, et heureusement !
     
    calbe , 12 Novembre 2016
    #72
  13. A.L.

    A.L. 56 ans, Liège

    La Suisse, l'Allemagne ou les Pays-Bas sont loin d'être des dictatures socialistes et pourtant, elles connaissent des système de régulation des loyers plus ou moins contraignants.

    Pour le reste, je suis assez d’accord, l’État n'a pas à fixer les prix sur un marché libre.
    Mais réguler ne veut pas dire imposer.
     
    A.L. , 12 Novembre 2016
    #73
  14. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    En Suisse, les gens empruntent sur 100 ans pour devenir proprio.
    En Allemagne, c'est un marché de locataire. Les gens mettent du pognon dans leur voiture plutôt que dans leur logement.
    Aux Pays-Bas, ils ont tellement défavorisé le petit proprio et les personnes physiques que le marché est aux mains de grands groupes. Donc de la bourse. C'est pas une bonne idée de mettre le secteur du logement dans les mains des spéculateurs. Ils ont eu un choc immobilier lors du dernier choc boursier.

    Bref, ce sont peut-être des démocraties, mais vous y seriez tous locataires... C'est pas ce que je souhaite pour mes compatriotes... ni pour mes voisins.
     
    Géronimo , 12 Novembre 2016
    #74
  15. calbe

    calbe 36 ans, Liège

    Par contre il est utopique de penser qu'en réduisant les frais des propriétaires ceux-ci diminueront les loyers, cela n'arrivera que là où la demande est faible ou l'offre élevée, de manière à mettre un bien en location rapidement.

    Et même si l'offre se trouve augmentée suite à un nombre plus élevés d'investisseurs, les loyers plus faibles résultant de l'offre plus élevée nous ramènerons finalement à la situation actuelle.

    On lit très souvent les complaintes des bailleurs, mais ceux-ci continuent tout de même, sont-ils masochistes ou philanthropes ?
     
    calbe , 12 Novembre 2016
    #75
  16. calbe

    calbe 36 ans, Liège

    En Allemagne les locataires sont mieux protégés et il y a une sorte de syndicat des locataires, si un loyer est jugé trop important comparativement aux autres, un alignement et un remboursement des sommes trop perçues peut être exigé.
    De plus la démographie allemande fait que la demande reste stable voir décline en Allemagne, cela n'incite pas non plus à investir...
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Novembre 2016
    calbe , 12 Novembre 2016
    #76
  17. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Si vous diminuez les frais et risques des proprios, vous aurez plus d'entrant. Plus d'investisseurs. Plus de construction. Plus de choix. Plus d'offre. Et donc des loyers qui augmentent moins.

    Vous avez raison: les proprios ne baisseront pas les loyers. Mais ils n'augmenteront plus. Et plus de logements de meilleure qualité se trouveront sur le marché, forçant les proprios de vieux logements à vendre ou à rénover.

    Voilà comment, en très résumé, comment on peut bouger les lignes...
     
    Géronimo , 12 Novembre 2016
    #77
  18. lamy

    lamy 66 ans, Namur

    lamy , 18 Novembre 2016
    #78
  19. GuiGui

    GuiGui 39 ans, Liège

    Ils ne l'ont pas fait sur leur temps libre juste pour le fun, c'est un truc qui a été commandé par Furlan.
     
    GuiGui , 18 Novembre 2016
    #79
  20. Robin61

    Robin61 31 ans, Luxembourg

    L'appartement que je loue, estimé à 800€, loué 850€.
    Sauf que ca ne prend pas en compte du jardin privé, ni de l'attractivité du quartier.

    Même si on peut cocher "jardin", j'ai essayé la même disposition sans cocher le jardin... et ca me donne le même prix 8-| Je mets un quartier plus "craignosse/moche", en comparaison de celui mon appartement, toujours le même prix 8-|
    Alors que ce sont clairement les deux éléments coup de coeur de celui-ci, et je l'ai loué en moins d'une semaine.

    Bref, ca vaut rien cette grille.

    J'ai voulu mettre ma maison pour voir, mais le formulaire accepte même pas ma surface... :0)

    Quand on lit qu'un futur gouvernement socialiste voudrait le rendre contraignant, au secours :sick:
    Si c'est le cas, ca ne donnera clairement pas envie d'investir dans un appartement, avec des matériaux de standing/qualité, par exemple. Car vu qu'on ne pourrait pas louer plus cher qu'un appartement "basique"... alors qu'il y a une clientele pour ce genre de bien.
     
    Robin61 , 18 Novembre 2016
    #80
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : grille indicative loyers

Similar Threads - grille indicative loyers
  1. NicoW

    Location d'un bien - Garantie de recevoir le loyer

    NicoW, +19 (ephas), 7 Avril 2017
    19
    Affichages:
    406
    ephas
    8 Avril 2017
  2. Brizouille

    indexation loyer

    Brizouille, +11 (Brizouille), 14 Décembre 2016
    11
    Affichages:
    529
    Brizouille
    15 Décembre 2016
  3. omega.067

    renseignement loyer<>index

    omega.067, +11 (lamy), 29 Décembre 2015
    11
    Affichages:
    675
    lamy
    31 Décembre 2015
  4. ncsebastien

    remplacer grille d'aération cave

    ncsebastien, +14 (omega.067), 4 Mai 2015
    14
    Affichages:
    2 267
    omega.067
    5 Mai 2015
  5. bricozy

    Grilles d'aération extérieures vide ventilé en métal ?

    bricozy, +5 (intègre), 27 Février 2011
    5
    Affichages:
    3 213
    intègre
    15 Août 2016
  6. Jped

    Où se situe le point G ? Une petite indication.

    Jped, +2 (Jped), 10 Avril 2010
    2
    Affichages:
    1 707
    Jped
    10 Avril 2010
  7. Jped

    fonction edit de bricozone : plus d'indication ?

    Jped, +2 (Jped), 14 Décembre 2009
    2
    Affichages:
    798
    Jped
    14 Décembre 2009