calcul du plancher à réaliser

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par ronald7760 le 25 Septembre 2019

  1. ronald7760

    ronald7760 44 ans, Hainaut

    bonjour.
    je donne un coup de mains pour les travaux dans la famille.
    avant de faire n'importe quoi, je viens vers vous pour un conseil pour les planchers dans un bâtiment.

    je vous joins un plan pour mieux comprendre, et je vous expose la situation.

    l'étage à créer au dessus de la buanderie servira de grenier de stockage ( carton, déco noël,...)
    l'étage à créer au dessus du salon servira de bureau, pieces de couture,... : donc pièce à vivre

    annexe bricoz.png
    c'est un ancien bâtiment datant d'une centaine d'année , arranger / rénover au fur et a mesure par les anciens propriétaires au fil de ces dernières décennies.
    * les traits noir : mur en pierres / briques épais de +- 40 cm (mur d'origine) : sur la longueur coté voisin, une ceinture de béton à été coulée par le couvreur pour accueillir la toiture
    * trait bleu coté jardin/cour. mélange de briques/ parpaings : 14 cm d'épais + rehausse de 1 mètres ( je ne sais plus si ce son des parpaings plein ou creux,... je vais me renseigner) la aussi, un béton a été coulé par le couvreur pour accueillir la nouvelle toiture
    * traits vert : mur récents en parpaings creux de 14 cm d'épais , le dernier tas, les parpaings ont été rempli pour faire une ceinture de béton
    * trait rouge : mur en construction de 9 ou 14 cm d'épais en brique rapide ( je me renseigne de l'épaisseur, je ne sais plus)
    briques.jpg
    * entre le salon et la buanderie, il y a une différence de niveau : la buanderie se trouve un mètre plus haut : donc les plancher seront bien entendu pas au même niveau.

    voici des photos du mur en pierre coté voisin :
    71481671_1299857360191257_2417638254854537216_n.jpg 71800037_242843826610555_750048371036651520_n.jpg
    les poutres en bois que l'on voit sur la photo n'existe plus.


    j'en viens a la création des planchers :

    celui de la buanderie :
    il pense mettre les solives en partant du mur vert, vers le mur rouge : portée : 2,77
    sur le dessus du mur en parpaing ( mur vert) une planche sera fixer, on mettra des équerres entre la solive et cette planche
    sur le mur rouge, une muralière. donc le deuxième coté de la solive viendra dans des sabots fixer sur cette muralière
    au dessus de ces solives, ca sera OSB 18mm
    solive : 8/23 avec entracte de 45
    faire un chainage a la moitié de la longueur ?

    celui au dessus du salon :

    une muralière sera faites tout le tour , et les solives viendront se poser dans des sabots en fer.: donc portée de 4,70 m moins l'épaisseur de la muralière.( 4,70 - 8-8 = 4,54 m )
    pour la muralière, coté mur en pierre, il pense la fixer avec des tiges filtre de 12 mm : tout les combien, et quelle profondeur dans le mur en pierre? réaliste selon vous cette méthode ( car pas évident de savoir percé dans les pierres bleu, on tombera forcement dans des petites pierre, voir dans les joints..)
    même question pour la muralière sur le mur en parpaing ? méthode différente si parpaings creux ou parpaing-gs plein. l'épaisseur des parpaings est de 14 cm.
    il pense mettre des solives en 8/23 , avec 45 cm d'entraxes , et un chainage a 1/3 et a 2/3 de la longueur des solives.
    pour le plancher du dessus, ca sera OSB 18 mm + parquet genre quick-step.


    cela vous semble-t-il correct ? les sections , les entraxes , les méthodes de fixation,....


    merci de vos conseils, remarques,...
     
    ronald7760 , 25 Septembre 2019
    #1
  2. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    Bonjour

    Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves mêmes quelconques, ce qui résulte d'un calcul simplifié selon l'Eurocode 5.

    Données : BUANDERIE

    Pour une classe de service 1 correspondant à un local chauffé.
    Une portée de 2.77 m
    Une charge de 184 kg/m² uniformément répartie comme suit :

    Charges permanentes :
    Panneaux OSB ép. 18 mm = 11 kg/m²
    Poids propre solives de résineux = 12 kg/m²
    Faux plafond placo plâtre ép. 12.5 mm y compris structure = 12 kg/m²

    Charges d'exploitations :
    Charges fixes et mobiles temporaires = 150 kg/m² (Stockage)

    Dans cette hypothèse :
    Il faudrait mettre en œuvre des solives de bois massif résineux de classe C 24.
    D'une section de minimum 38 x 143 mm
    Espacées de maximum 50 cm d'axe en axe.

    Validation de l’ETAT LIMITE ULTIME (ELU)
    Tous les résultats de calculs sont inférieurs aux maximums admis correspondant à :
    Flexion : Résistance max. admise de 12.18 MPa
    Compression transversale : Résistance max. admise de 1.20 MPa
    Longueur d’appuis minimum = mm
    Cisaillement : Résistance max. admise de 1.85 MPa

    Validation de l’ETAT LIMITE DE SERVICE (ELS)
    Flèche maximum admise = 2.770 / 400 = 6.9 mm
    Flèche résultant du poids et fluage de la charge permanente = 0.4 mm
    Flèche instantanée f.inst. Sous l’effet de la charge globale = 4.8 mm
    Flèche différée f.net.fin. Sous l’effet de la charge globale = 5.2 mm = OK

    Chaînage d’entretoises de même section espacées de +/- 1.40 m

    Muralières 38 x 143 mm ancrées chimiquement avec des tiges filetées M 10 avec rondelles de répartition tous les 50 cm. Profondeur d'ancrage 100 mm.

    Données : SALON

    Pour une classe de service 1 correspondant à un local chauffé.
    Une portée de 4.70 m
    Une charge de 251 kg/m² uniformément répartie comme suit :

    Charges permanentes :
    Revêtement mélaminé èp. 8 mm max/ = 6 kg/m²
    Panneaux OSB ép. 18 mm = 11 kg/m²
    Poids propre solives de résineux = 18 kg/m²
    Isolation acoustique laine ép. 100 mm = 4 kg/m²
    Faux plafond placo plâtre ép. 12.5 mm y compris structure = 12 kg/m²

    Charges d'exploitations :
    Charges fixes et mobiles temporaires = 200 kg/m² (Normes habitations privées)

    Dans cette hypothèse :
    Il faudrait mettre en œuvre des solives de bois massif résineux de classe C 24.
    D'une section de minimum 73 x 233 mm
    Espacées de maximum 50 cm d'axe en axe.

    Validation de l’ETAT LIMITE DE SERVICE (ELS)

    Flèche maximum admise = 4.700 / 400 = 11.8 mm
    Flèche résultant du poids et fluage de la charge permanente = 0.7 mm
    Flèche instantanée f.inst. Sous l’effet de la charge globale = 9 mm
    Flèche différée f.net.fin. Sous l’effet de la charge globale = 9.7 mm = OK

    Chaînage d’entretoises de même section espacées de +/- 1.60 m

    Muralières 38 x 223 mm ancrée chimiquement avec des tiges filetées M 10 avec rondelles de répartitions tous les 50 cm. Profondeur d'ancrage 100 mm.

    PLANCHER Ronald 7760.jpg
    Bonne réflexion.
     
    fradeco , 25 Septembre 2019
    #2
  3. ronald7760

    ronald7760 44 ans, Hainaut

    Bonjour.
    Un grand merci Fradeco.

    j'ai eu confirmation que le mur de séparation entre le salon et la buanderie ( en construction actuellement) , est de 14 cm d'epais : donc ok pour Profondeur d'ancrage 10 cm. ( tiges filetées avec tamis)

    par contre, pour la Muralière coté jardin/cour, par certain que ce soit des blocs plein... :
    2 possibilités :
    * si ce sont des blocs plein, ok pas de soucis pour scellement chimique de 10 cm de profonds
    * si ce sont des parpaing creux : quel solution ? tiges filetées scellé chimiquement dans les joints.

    j'ai encore des questions :

    * 1 sur le schéma , vous avez noter : " mur porteur de 14 cm sur fondation" : en fait la base est l'ancien mur sur 1 mètre de haut et +- 20 cm de large sur lequel sur couche de quelques centimètres de béton a été couler pour repartir sur une base plane pour élever le mur en 14 cm de large avec des briques rapide ( photo dans mon premier poste.). A l'origine ce mur été un pignon de la maison, donc je pense un mur porteur... c'est ok pour vous?

    * 2 avez vous une marque particulière pour le scellement chimique? car je pense qu'il faudra quelques cartouches?

    * 3 ok pour les tiges filetées tout les 50 cm . mais doit-on les mettre toutes au milieu de la Muralière, ou on doit les mettre en quinconce ?

    * 4 dans les sabots qui seront fixer sur les Muralière, il y a plein de trous pour mettre des vis. est-ce que quelques vis suffisent, ou peut-on , doit-on remplir tout les trous ? je demande ca, car je me poser la question que si on met des vis dans tout les trous ca ne fragiliserai pas la poutre en bois? ( on pense mettre des vis 5/50 ). ou alors, plus on met de vis, plus c'est solide ?

    * 5 les rondelles de répartitions dont vous parler, c'est des rondelles spéciales? ou des rondelles genre rondelles carrosserie de +- 3cm avec un trous de 10mm conviennent ?

    * 6 et dernière question, dans le vieux mur en pierre, on va tomber dans des petites pierres , certainement dans des vieux joints et ce genre de crasses... un conseil particulier? une méthode a conseiller, des erreurs a éviter?


    un tout grand merci pour votre travail, et votre implication sur le Forum.

    ps : je referai un post , mais la pour un plancher existant qui bouge et qu'il faut absolument renforcé. mais pour cette semaine , je vous laisse tranquille , je vous ai déjà assez fait travailler. encore merci.
     
    Dernière édition: 26 Septembre 2019
    ronald7760 , 26 Septembre 2019
    #3
  4. fradeco

    fradeco 75 ans, Flandre

    @ronald7760 bonjour,

    Pour l'ancrage dans un bloc creux, méthode perso :cool:
    • Je fore dans le bloc un trou d'un diam. de 2 mm de plus que la tige filetée.
    • Bien dépoussiérer les trous.
    • j'utiliserais des chevilles tamis d'un diam. de 2 mm plus grand que la tige filetée.
    • Introduire le produit dans la cheville jusqu'à celui-ci ressort de la cheville. (A une époque il existait des chevilles type tamis souples qui se remplissaient comme une chaussette et formaient une boule de produit durci à l'arrière de la paroi du bloc. :confused: )
    • Introduire la tige filetée bien d'aplomb.
    • Nettoyer le surplus de produit qui serait ressorti du trou et attendre le durcissement :p
    1. Si le muret était un résidu de mur d'une façade, il est probable qu'il repose sur une fondation, mais dans une ancienne maison rien n'est sûre :worried:. Ceci dit, il est possible que le mur de cette ancienne façade supportait une partie de plancher.
    2. Je ne connais pas de marques spéciales pour le scellement chimique. J'avoue que si j'étais confronté à ce problème je vais voir les prix dans une grande surface de bricolage et ensuite je me renseigne chez un marchant de matériaux.
    3. Pour l'ancrage des muralières si les tiges filetées entrent de 70 mm dans la maçonnerie c'est OK, et que ces TF soient au centre de la muralière c'est bon aussi.
    4. Pour la fixation des sabots dans la muralière (38 mm d'épais.) celle-ci se fait à l'aide de pointes (clous) crantés. Pour moi dans tous les trous mais des 4 x 35 mm. Exemple: https://www.toolstation.fr/clou-crante-5kg/p53123?channable=e14473.NTMxMjM
    5. J'appelle rondelles de répartitions, des rondelles avec un grand diam. extérieur pour mieux répartir la force de serrage sur le bois.
    6. Ancrages dans vieux murs. C'est pour cette raison que je conseil de l'ancrage chimique qui se disperse dans tous les interstices. Car autrement pour des maçonneries pleines des chevilles à bagues expansives conviennent également.
     
    fradeco , 26 Septembre 2019
    #4
  5. ronald7760

    ronald7760 44 ans, Hainaut

    @fradeco

    merci pour toutes ces précisions.

    :):):)
     
    ronald7760 , 26 Septembre 2019
    #5
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : calcul plancher réaliser

Similar Threads - calcul plancher réaliser
  1. Fred91E

    Calcul Solivage Plancher

    Fred91E, +5 (fradeco), 1 Septembre 2019
    5
    Affichages:
    323
    fradeco
    2 Septembre 2019
  2. tibox59

    Calcul charges solives plancher bois

    tibox59, +6 (fradeco), 11 Février 2019
    6
    Affichages:
    838
    fradeco
    12 Février 2019
  3. superdax

    Plancher de grenier calcul

    superdax, +11 (superdax), 3 Novembre 2015
    11
    Affichages:
    1 797
    superdax
    10 Novembre 2015
  4. Rogi

    Calcul structure plancher salle de bain

    Rogi, +3 (fradeco), 29 Septembre 2015
    3
    Affichages:
    971
    fradeco
    29 Septembre 2015
  5. lopopix

    Calculateur pour plancher et toitures

    lopopix, +5 (Plumy), 7 Septembre 2015
    5
    Affichages:
    762
    Plumy
    8 Septembre 2015
  6. Novalux

    Calcul poutrelle pour plancher

    Novalux, +10 (valoulou), 31 Mars 2015
    10
    Affichages:
    1 861
    valoulou
    12 Janvier 2016
  7. Sam1406

    Calcul flèche et résistance plancher

    Sam1406, +45 (Sam1406), 4 Décembre 2014
    45
    Affichages:
    10 627
    Sam1406
    8 Juin 2015