Reconstruction après incendie - avenant de créance hypothécaire

Dans le forum Divers, Bavardages - par pcsam le 13 Octobre 2019

  1. pcsam

    pcsam 48 ans, Hainaut

    Bonjour !

    En juillet dernier, nous avons été victime d'un incendie causé par un tiers. Après deux mois de galère et de bataille pour obtenir un assainissement des lieux (cause, on n'avait pas nommé d'expert dans le cadre de l'assurance du tiers... ! ); après encore un mois d'attente que les experts se réunissent et propose leur prix ... encore une bonne vingtaine de jours pour verser l'argent ... celui-ci est arrivé sur le compte du fond du logement (normal, puisque l'emprunt est chez eux et qu'il me reste encore à payer quelques années. ) Il m'a été dit, juste après l'incendie et ce par le fond du logement que l'argent du contenant leur serait versé et qu'une ouverture de crédit serait alors faites en vue de réaliser les travaux de reconstructions. Ce qui jusque là me parait tout à fait normal...
    1 -Nous sommes le 13 et l'argent est arrivé le 3 octobre sur leur compte, je n'ai pas été informée de façon formel du fait !
    2- après avoir envoyé un dossier complet reprenant les différents travaux qui seraient exécutés, ainsi que les prix et factures de l'entrepreneur reprenant le tout en détail ainsi que les paiements selon les conditions de l'entrepreneur, c'est à dire : acompte matériel - acompte début travaux - acompte avancées travaux - clôture facture une fois que tout est vérifié. (ce qui me parait honnête de la part de l'entrepreneur), bien que l'on me dise au fond du logement que mon dossier est correcte, que tout est en ordre... on me balade de jour en jour et ils ne paient toujours pas de facture ! Est-ce normal ?
    Non seulement, on me balade mais on balade aussi mon entrepreneur qui leur a aussi sonné, en effet, l'hiver arrive, je n'ai ni toit, ni planchers, ni plafonds, certaines fenêtres de ferment plus et d'autres sont brisées.. et nous vivons toujours dans la maison, mes deux enfants et moi ! Je dors depuis le 26 juillet sur un matelas à même le sol et à 3 dans une pièce de 9m2, nous avons vécu les champignons, les plafonds effondrés mais cela semble laisser tout ce petit monde dans une indifférence complète ! Vendredi, ils ont même eu le toupet de dire à mon entrepreneur qu'ils m'avaient tout expliqué en début d'après midi par téléphone, je n'ai pas sonné du tout ce vendredi ! C'est vous dire !
    - 3 de départ, il n'y a que le corps principal de la maison qui a été touché, donc qui doit être refait et c'est cela que les experts ont pris en considération pour baser leur indemnité. Ayant pris un contre expert afin de défendre mes droits (en effet devant moi, mon assurance et l'assurance du tiers sont les mêmes ! ) j'ai préféré prendre un expert indépendant de façon à ne pas ... et je pense que j'ai très bien fait au vu du montant accordé. Ce qui fait que dans les travaux de rénovation pour remettre en état la partie qui a été touchée par l'incendie, je peux me permettre de faire quelques jolis plus.. intéressant au niveau energie etc...
    - 4 il m'a été dit aussi, aussi bien par l'expert du fond du logement dans sa visite en août et aussi au téléphone que l'argent restant après travaux me seraient reversés car cet argent était en réalité une ''caution'' pour s'assurer que le bien retrouve sa valeur. ( si je veux en comprendre le sens, il me suffit dès lors de me consacrer uniquement aux travaux relatifs à ce qui a été détruit et ne pas m'occuper du reste, juste attendre qu'ils me remboursent pour ce faire )
    5 - oui mais tout cela est bien joli, car impossible d'avoir une version écrite, tout comme il est impossible de faire verser l'argent jusqu'à présent ..

    J'aimerais savoir si ce modus operandi est normal, sachant que j'ai versé un acompte sur fond personnel sur le matériel du toit et que celui-ci doit m'être remboursé de leur dire...
    Est ce qu'ils pourraient me dire qu'ils tiennent cet argent versé par l'assurance afin de le mettre sur le prêt? et donc me refuser l'ouverture de crédit comme dite de départ? Je précise que je suis en ordre de paiement de mes loyers, que je n'ai pas arrêté de les payer malgré l'incendie, je précise aussi que je paie aussi mon assurance ,tout comme mes charges.. je suis entièrement en ordre ! Donc je me demande sur quelle base ils pourraient agir ?
    Aussi, peuvent ils tenir le reste de la somme si celle-ci n'a pas été utile pour les travaux ?
    Dans tout cela, depuis le 3 octobre, l'argent sur leur compte fait des petits... et moi?

    J'ai l'impression d'être le gogo de service.. je paye mes loyers , je paye mes assurances, mes frais etc... je ne suis pas responsable de l'incendie mais bien la victime de celui-ci.. je subis depuis le 16 juillet l'attente avec l'assurance et voilà que tout près de toucher enfin au but et de pouvoir commencer mes travaux.. je me retrouve encore coincée et ici parce que ... ben, je ne sais pas...
    L''on m'a signalé que j'aurai la visite d'un expert le 9 novembre.. dois je en conclure que d'ici là, je reste dans l'état des choses... ?
    Quels recours puis-je avoir ? Car en somme, si on suit la logique de tout cela... l'assurance verse les indemnités qui me sont dues sur le compte du fond du logement afin que celui-ci s'assure que l'argent servira bien aux travaux de restauration du bien.. mais c'est mon assurance donc mon argent.. qui est en caution pour réaliser les travaux, l'assurance verse des indemnités qui doivent servir à la reconstruction,c 'est dans leur document... et au final .. ben je continue à payer tout ce petit monde et moi,ben je continue à vivre ici avec mes deux enfants.. dans une petite cuisine et la buanderie qui n'ont pas été touché par l'incendie !
    Votre avis ? J'avais envie d'aller voir un avocat.. mais.. ???
     
    pcsam , 13 Octobre 2019
    #1
  2. skip74

    skip74 44 ans, France

    Salut

    Tout d'abord, je compatis et te souhaite bien du courage....

    J'habite en France, il y a 10 ans, j'ai eu un sinistre... nettement moins lourd, perte de beaucoup de bien mobilier. + Sous sol HS électricité et plomberie a refaire...
    L'expert de l'assurance (un indépendant mandaté par l'assurance) était correcte.
    Je n'ai pris d'expert d'assuré ct une erreur, je confirme que vous avez bien fait d'en prendre 1.
    Lors de sa visite, il a confirmé que l'immeuble n'était pas vivable et a prévu un montant pour un logement équivalent pour une durée définie(1mois) a charge pour moi de trouver une location d'un mois sinon de me faire loger chez des amis... Cette somme était prévue sans justificatif, ils n'ont rien prévu pour toi?
    Je trouve cela ahurissant.

    J'avais effectivement le crédit et l'assurance dans la même compagnie, cela peut être simplié les démarches... Bon faut dire je m'occupais de la partie opérationnelle, c'est ma femme qui a géré les dossiers....


    Je pense que tu devrait poser ta tente et tes 2 gosses avec un petit réchaud dans le hall d'entrée de ta banque... Ça les ferait bouger un peu.... tu vois le genre... Malheureusement, on le vois bien, il ne faut pas être gentil c malheureux mais c comme cela....



    Courage, pour l'avocat, si vraiment c'est bloqué ça peut-être une solution, au moins pour connaître ses droits mais je trouve que c'est dans le temps long.....



    A+
     
    Dernière édition: 13 Octobre 2019
    skip74 , 13 Octobre 2019
    #2
  3. intègre

    intègre 72 ans, Namur

    Le problème au Fond du Logement, c'est que ce sont des fonctionnaires, qui ne sont pas et n'ont jamais été dans une situation pareille. Ce qui n'est pas fait aujourd'hui, le sera demain, ou plus tard, car la personne responsable est en vacances, en dépression, ou pire (pour le délai) en congé de maternité, .....
    Et dans les banques et assurances, cela ne semble pas mieux, vu le lasagne multi-couches de tous les niveaux hiérarchiques qu'il faut traverser pour avoir une réponse ou une signature. Il y a 10 ans j'ai eu un accrochage sur la N4, et il a fallu près de 8 mois de discussions et de recommandés avec mise en demeure, pour qu'ils se rendent compte que la responsable de l'accident et moi même étions dans la même assurance. Ils m'ont même écrit un jour qu'ils allaient contacter l'assurance adverse.
    En attendant, c'est le sinistré et sa famille qui trinquent, dans des conditions inadmissibles
     
    intègre , 13 Octobre 2019
    #3
    espiritu pampa et skip74 aiment ça.
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Reconstruction après incendie

Similar Threads - Reconstruction après incendie
  1. Roultra

    Renon après achat???

    Roultra, +1 (John013), 27 Janvier 2018
    1
    Affichages:
    574
    John013
    27 Janvier 2018
  2. bo67

    Transformation de maison en deux logements après séparation

    bo67, +12 (intègre), 28 Novembre 2017
    12
    Affichages:
    778
    intègre
    29 Novembre 2017
  3. yves618
    103
    Affichages:
    3 168
    tessa
    10 Mars 2017
  4. pat16

    après achat d''une maison quel recours

    pat16, +3 (pat16), 6 Décembre 2016
    3
    Affichages:
    853
    pat16
    6 Décembre 2016
  5. bremby

    Question après offre d'achat

    bremby, +24 (bremby), 30 Octobre 2016
    24
    Affichages:
    1 744
    bremby
    14 Novembre 2016
  6. Jonystark

    Mise en location directement après achat

    Jonystark, +8 (Jonystark), 16 Août 2016
    8
    Affichages:
    845
    Jonystark
    17 Août 2016
  7. vingtcent

    Maison bois et assurance incendie

    vingtcent, +30 (mojerry), 10 Septembre 2014
    30
    Affichages:
    4 552
    mojerry
    24 Mars 2015